Mon fils de 7 ans ne peut pas s’endormir seul dans son lit

Réalisée par Popeline · 17 oct. 2019 Aide psychologique

Bébé nous faisions le cododo. Plus grand, il nous appelai durant la nuit, il fallait qu’on reste à ses côtés longtemps. Avec la fatigue on a arrêté d’aller le voir et alors il a commencé à sortir de son lit toutes les nuits pour venir rejoindre le notre en plein milieu de la nuit. Nous pensions que cela s’arrêterait en grandissant. Après maintes discussions, voir ultimatums en tous genres, il nous explique à chaque fois qu’il a peur et pourtant il partage la même chambre que sa grande sœur. Nous le rassurons sans cesse pour comprendre ses craintes et ses peurs mais rien n’y fait. C’est un garçon très sensible et courageux, voulant montrer que rien ne lui fait peur.
Nous allons bientôt déménager et il aura sa chambre à lui. Nous nous demandons comment cela va évoluer et pourquoi il a cette crainte du lit en solitaire?

Réponse envoyée

Nous validerons bientôt votre réponse pour ensuite la publier

Une erreur s'est produite

Merci de réessayer plus tard

Meilleure réponse 18 OCT. 2019

Bonjour,

Il a 7 ans, l'âge de raison - ? :-) -, en tout cas largement celui de s'exprimer.

Lorsque les échanges entre parents et enfants commencent à tourner un peu en rond, il est temps de faire intervenir un tiers. Ça peut être une grand-mère, un grand-père ...une tante ... quelqu'un qui aura un autre angle de perception et donc un discours autre que celui du papa ou de la maman. Pour parler et entendre *autrement* l'enfant.

Avez-vous essayé de faire intervenir un autre membre de la famille, avec lequel l'enfant a, bien-sûr, de bonnes relations et se livre volontiers ?

Si ça ne fonctionne pas alors il sera peut-être temps de se rapprocher d'un psychothérapeute, ouvert sur les approches de l'enfant et de ses parents.
Votre enfant n'est pas malade, il veut juste vous dire quelque chose
Il va falloir décrypter ce qu'il veut vous dire au-delà du "je veux dormir avec vous".
Qu'y a t'il dans cette petite phrase ? Sûrement rien de bien méchant mais quelque chose qu'il est important d'entendre.
Pour ça, il faut que votre fils l'exprime par ses mots ou dessins, images, jeux... (la panoplie des moyens d'expression est très large) et soit entendu (au sens de compris) par une personne dont le métier est l'écoute et la compréhension.

Bien cordialement,
Frédérique Le Ridant
Psychanalyste

Frédérique Le Ridant Psy sur Marseille

109 réponses

664 J'aime

Réalisez une thérapie en ligne

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

3 NOV. 2019

Bonjour,

Votre fils à effectivement l'âge de dormir seul ou avec sa grande sœur sans craintes ni peurs. Mais il y a parfois des phases du développement normal ou des circonstances de vie (évènements) qui rendent les enfants plus fragiles. Ils développent alors certaines difficultés de séparation ou des peurs qui les conduisent à un comportement inadapté (rejoindre les parents toutes les nuits).

Dans le cas de votre fils, vous dites bien qu'il n'a pas tout à fait opérer ce passage de la chambre des parents à la sienne avec quiétude. Tout petit, il éprouvait déjà cette difficulté de séparation au moment du couché. Aussi, je vous recommande vivement de vous rapprocher d'un professionnel spécialisé en thérapie cognitivo-comportementale TCC car c'est l'un des outils qui pourrait permettre à votre enfant de refaire cet apprentissage sans les peurs qui l'assaillent et vous permettre de l'accompagner avec tout la réassurance nécessaire, pour que vous puissiez tous retrouver une qualité de sommeil. Il serait utile d'effectuer cette démarche avant le déménagement car c'est un changement susceptible d'accentuer ces problématiques actuelles.

En restant à votre écoute,
Marie-josépha Cardoso

Marie-josépha CARDOSO Psy sur Enghien-les-Bains

25 réponses

13 J'aime

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

22 OCT. 2019

Madame bonjour,
Divers points peuvent expliquer les peurs de votre fils quant à rester seul dans son lit au moment du coucher et notamment les histoires parentales qui viennent inconsciemment le charger, d'autant plus si votre fils est sensible...
Bien entendu, s'il s'agit de l'histoire de la mère ou du père qui vient s'incarner dans la difficulté de votre enfant, il lui est impossible d'en déterminer la cause...
A ce titre, il pourrait être cathartique pour votre enfant d'entamer une psychothérapie. A sept ans, la méthode du jeu est encore préconisée. L'art thérapie peut également ouvrir des espaces notamment en laissant l'inconscient s'exprimer.
Enfin, une thérapie familiale pourrait également être opportune.

Bien à vous

Carlier Sandrine Psy sur Charleville-Mézières

247 réponses

232 J'aime

Réalisez une thérapie en ligne

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

21 OCT. 2019

Bonjour,
Vous avez raison de réfléchir à cela . Pourquoi votre fils qui apparemment va bien ne peut dormir seul et n'arrive pas à vous l'expliquer. Vous écrivez :"rien ne lui fait peur "cependant il ne peut vous quitter la nuit? ou il vient vérifier,?ou il sent que vous acceptez sans trop de difficultés ?ou il ne veut pas grandir ? ... ....
Pour casser ce cercle et surtout avant que cela ne devienne source de problème pour votre couple il serait bon de prendre un rdv avec un psychologue pour aider votre fils et vous même afin de comprendre cette situation qui s'est installée .
. Bien cordialement .
Odette ROUX

Odette Roux Psy sur Valence

56 réponses

78 J'aime

Réalisez une thérapie en ligne

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

18 OCT. 2019

Bonjour,
Bien sûr il y a plusieurs façons d'approcher le problème. Avez-vous eu les mêmes soucis avec sa sœur ? Pourquoi l'avoir habitué à s'endormir avec vous ? Et bien sûr les enfants sentent très bien ce qui peut jouer sur les parents, on dit souvent que ce sont des éponges. Je me demande si dans votre cas vous n'avez pas fini par entrer dans une sorte de cercle vicieux... Qui a commencé ? Aucune importance mais l'anxiété manifeste de votre fils peut être engendré par la votre : "pourvu qu'il ne se réveille pas", ou "il va encore se réveiller" et donc forcément en bon enfant obéissant il pense, inconsciemment, vous obéir en se réveillant. Je ne dis nullement ça pour vous culpabiliser, mais pour évoquer des questionnement que peut-être vous vous êtes déjà posés... ou pas.
Si vous n'aboutissez pas seuls, adressez-vous à un psy, si possible habitué à traiter les problématiques d'enfant et/ou familiales.
Alain MIGUEL - AVIGNON

Alain MIGUEL Psy sur Avignon

328 réponses

166 J'aime

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

18 OCT. 2019

Bonjour ,
Peut-être est-il temps que votre compagnon s'exprime auprès de votre fils ,et lui fasse comprendre que s'il veut être un homme comme son père ,il doit apprendre à dormir seul de façon à ne pas rester un bébé . Sinon ,la solution est d'aller voir un psychothérapeute .
Votre fils a peut-être besoin d'un tiers ,aussi n'hésitez pas si les paroles de votre ami sont inefficaces .
Très cordialement à vous

Catherine POURTEIN Psy sur Buxerolles

315 réponses

159 J'aime

Réalisez une thérapie en ligne

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

18 OCT. 2019

Bonjour Madame,
Votre garçon s'est habitué aux situations de "cododo" et à être rassuré par votre présence / chaleur... etc et n'a peut être pas pu intégrer une sécurité intérieure propre suffisamment bonne qui puisse lui permettre d'être bien seul au lit la nuit.
Il est possible que vous même, parent(s)..., ne soyez pas rassuré(s) à le laisser seul/ loin de vous ?
Il serait bon pour vous tous de profiter des changements à venir et l'aider à se réjouir d'avoir sa propre chambre en instaurant un rituel rassurant (tout en lui interdisant l'accès à votre lit et chambre parentale, qui sont aussi "excitants" pour tout enfant).
Il serait d'ailleurs intéressant d'analyser comment vous avez fait avec sa soeur, si ça s'est mieux passé.
Demander l'aide d'un(e) psy spécialisé qui puisse vous recevoir tous (ensemble et peut être aussi séparément) me semble nécessaire, puisque vous n'êtes pas arrivés seuls.
Je vous souhaite de trouver les bonnes solutions au problème de votre fils.
sp

Silvia PODANI Psy sur Issy-les-Moulineaux

1742 réponses

5397 J'aime

Réalisez une thérapie en ligne

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

18 OCT. 2019

Bonjour,
Il faut déterminer sa peur. Voir sa nature et les causes profondes. Vous ne donnez pas de détails sur ce qui motive cette peur selon lui.
Les enfants de cette age réagissent très bien aux métaphores et aux dessins. La mise en conscience modifié par de petit exercices de respirations permet en général de découvrir le fond. Quand l'enfant prend conscience de irrationalité de cette peur et apprend par le jeu a la combattre souvent c'est assez magique, elle disparaît.
Il vous faut profiter de ce déménagement pour avancer sur cette problématique.
Lui avez vous expliquez votre ressenti sur ce point en employant bien sur le message '' je''. ( ex : je me sens désemparé quand tu viens dans notre lit, je me sens triste de ne pas comprendre ta peur peux tu m'expliquer ? En quoi c'est difficile pour toi de rester dans ton lit ( attention au ton avec celle ci , pas de reproche mais vraiment de la curiosité) )
Il faut aussi peut être revoir le rituel du coucher.
Une consultation avec son accord complet peut etre utile.
Bien a vous,
Sabine DUMAS
Praticienne PNL - EFT en cabinet et e consultation

SABINE DUMAS Psy sur La Ciotat

183 réponses

73 J'aime

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

18 OCT. 2019

Bonjour,
Si cela date depuis toujours et qu'il a ce jour 7 ans, il est possible qu'il y ait autre chose qui le perturbe qui se nomme de l'anxiété de séparation. Vous dites avoir eu maintes discussions avec votre fils, ce qui veut dire qu'il est incapable de vous dire ce qui lui fait peur ?
Il serait peut être utile de l'amener consulter un thérapeute.
Il existe différentes approches thérapeutiques certaines plus adaptées pour les enfants. Car la parole chez les enfants ne suffit pas en thérapie. Les parents sont souvent conviés en début de séance pour faire un point sur le plan familial, si chacun a sa place, etc...

Restant à votre écoute si vous êtes de ma région.
Cordialement
Nathalie FOLLMANN - Hypnothérapeute clinique à CLICHY

Nathalie FOLLMANN Psy sur Clichy

2863 réponses

11409 J'aime

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

18 OCT. 2019

Bonjour
Comme ma collègue le dit il peut y avoir un lien avec cet angoisse de séparation mais aussi d’autres comme un ensemble de petits moments à partager et de pouvoir aussi lui parler de ce qui le réveille toutes les nuits.
Il peut aussi y avoir un lien avec vous c’est à dire que depuis le temps vous même angoissez qu’il se réveille et de manière plus inconsciente que ce soit vous ou son père vous l’attendez
En thérapie systémique on peut vraiment en quelques séances aider les parents à régler ce problème pour donner de l’autonomie à son enfant
Restant à votre écoute
Bien cordialement
Dominique Bartoli

Dominique Bartoli Psy sur Paris

195 réponses

238 J'aime

Réalisez une thérapie en ligne

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

18 OCT. 2019

Bonjour,
Vous pouvez travailler ce problème avec un psychologue spécialisé en thérapies cognitives et comportementales ou sinon trouver sur internet la méthode de la chaise qui marche plutôt bien dans le cas comme le votre. Aussi c'est très important de montrer à votre fils qu'il est " capable " de faire des choses.
Bon courage pour la suite

FABIO Olga Psy sur Saint-Laurent-du-Var

11 réponses

10 J'aime

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

18 OCT. 2019

Bonjour,
A 7 ans ce n'est probablement plus la peur qui motive votre enfant dans son comportement, mais plutôt un enjeu qui vient dire de sa place dans la famille et vis à vis du couple.
Il serait judicieux de venir consulter en famille dan s le cadre d'une thérapie systémique pour que chaque membre s'ajuste et investisse la place qui est la sienne. Interroger vos propres angoisses et positionnements de parents serait aussi bénéfiques. Comment avez-vous continuer à investir le couple conjugal, et pas seulement le couple parental ? Comment posez-vous ou non les limites vis à vis de vos enfants, dans ces deux domaines ?
Bien à vous,

Caroline GORMAND
Psychothérapie, Hypnose, Sophrologie
(Héraut)
Consultation en cabiner et par téléphone.

Caroline GORMAND Psy sur Clermont-l'Hérault

572 réponses

749 J'aime

Réalisez une thérapie en ligne

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

18 OCT. 2019

Bonjour Popeline,

Il est possible que votre fils souffre d'une angoisse de séparation. Vers l'âge de 7, 8 mois l'enfant réalise qu'il ne fait pas "un" avec sa maman, qu'il est séparé d'elle. Comment a été vécu cette phase? Avez-vous un rituel du coucher ?
Il est aussi possible que les angoisses soient dû au climat familiale, voir de l'état de stress des parents.

Il peut être judicieux de vous faire aider dans tous les cas, bien souvent les enfants sont les "symptômes" des parents, sans parler de leur côté éponge. Il est assez incroyable d'observer les changements chez les enfants quand les parents allègent leurs sources de stress.

Restant à votre écoute.

Caroline Risser-Julien
Psycho-somatothérapeute - Aix-en-Provence et Skype

Caroline Risser-Julien Psy sur Aix-en-Provence

67 réponses

92 J'aime

Réalisez une thérapie en ligne

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

Psy spécialisés en Aide psychologique

Voir plus de psy spécialisés en Aide psychologique

Autres questions sur Aide psychologique

Expliquez votre situation à nos psychologues

Faites votre demande de manière anonyme et recevez une aide psychologique en 48h.

50 Il est nécessaire d'écrire 7000 caractères de plus

Votre question et ses réponses seront publiées sur le portail. Ce service est gratuit et ne remplace pas une séance de thérapie.

Nous enverrons votre question aux experts de ce thème qui traiteront personnellement votre cas.

La séance de thérapie n'est pas gratuite et sera sujette aux tarifs en vigueur du professionnel.

La séance de thérapie n'est pas gratuite et sera sujette aux tarifs en vigueur du professionnel.

Renseignez un pseudo pour rester anonyme

Votre question vient d'être révisée.

Nous vous aviserons par e-mail quand elle sera publiée.

Cette question existe déjà.

Merci d'utiliser la barre de recherche pour connaître la réponse.

psychologues 11000

psychologues

questions 7000

questions

réponses 36350

réponses