Peur et pas de désire pour le sexe est-ce normal pour une jeune femme ?

Réalisée par Manue · 25 janv. 2021 Aide psychologique

Bonjour,
Je suis dans une période de plus en plus difficile. J'ai 25 ans et je n'ai jamais de relation ni de petit copain mais mes parents sont malheureux par rapport à cela (surtout ma mère). Je n'arrive pas à leur dire vraiment pourquoi mais le sexe me fait très peur et me dégoute à la fois. J'aimerais vivre sans sexe mais des gens autours de moi pense que je ne suis pas "normal" et que je devrais consulté. Certain pense que j'ai du vivre un traumatisme dans mon enfance, en réalité ce n'est pas vrai, je n'ai jamais subis d'attouchement ni pire et pourtant ce blocage est bien réelle. J'ai la phobie des gynécos (la seule fois que j'ai eu un rendez-vous ça c'est mal déroulé). Aujourd'hui je suis désemparé entre mes parents qui voudrait une fille normal et moi qui ne comprend pas cette peur et ce dégout. J'ai besoin d'aide pour trouver la source de malêtre.

Réponse envoyée

Nous validerons bientôt votre réponse pour ensuite la publier

Une erreur s'est produite

Merci de réessayer plus tard

Réservez un rendez-vous immédiat en ligne pour 49 €

Obtenez une aide psychologique en moins de 72 heures avec des professionnels en choisissant le créneau horaire qui vous convient le mieux.

Meilleure réponse 26 JANV. 2021

Bonjour Manue,
A vous lire, il reflète des émotions de peur et de dégoût face à la sexualité, donc ces émotions prennent racine à un moment donné de votre existence.
Il serait utile de consulter un thérapeute qui puisse explorer ce qui se passe inconsciemment pour vous. L'hypnothérapie que je pratique est donc très appropriée. Je travaille souvent sur cette problématique...

Je vous joins un article que j'ai écrit qui pourrait vous éclairer dans un 1er temps :
https://www.psychologue.net/articles/les-troubles-sexuels-chez-la-femme

Cordialement
Hypnothérapeute clinique - Thérapie intégrative & holistique

Nathalie Follmann Psy sur Clichy

5290 réponses

30177 J'aime

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

27 JANV. 2021

Bonsoir,
Vous pouvez prendre rendez-vous afin que nous parlions de ce sujet ensemble. Sachez qu'il existe des gens qui vivent sans développer de sexualité : L'asexualité.

Bien cordialement.

Virgile GROSSIORD.

Virgile Grossiord Psy sur Saint-Lupicin

152 réponses

78 J'aime

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

27 JANV. 2021

Bonjour Manue,

Deux choses : il y a la pression de votre mère (et de la société) et votre propre rapport à la sexualité.

Il existe l'asexualité, je ne sais pas si cela vous concerne mais voici la définition; "Une personne asexuelle (ou appelée aussi “ace“) ne ressent pas de désir physique, pour qui que ce soit. Elle ne souhaite pas avoir de relation sexuelle, même dans le cadre d’une relation amoureuse sérieuse et durable." Je vous laisse consulter le site cestcommeca.net qui a un article concernant ce sujet et d'autres. Vous pouvez rencontrer également le planning familial pour y voir plus clair sur ce sujet de la sexualité, si vous le souhaitez.

Vous avez le droit de ne pas vouloir de relation sexuelle et/ou amoureuse, tout dépend si cela vous "convient" ou pas !

Votre mère a sa vision pour vous, des envies qu'elle a imaginé, et elle peut plus ou moins accepté vos choix,envies,personnalités. Mais c'est votre vie!

Je vous invite à consulter pour approfondir ces deux aspects avec une professionnelle formée et sensibilisée à ces questions.

Mélanie BOUTIN, psychologue clinicienne

Mélanie Boutin Psy sur Tours

35 réponses

44 J'aime

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

27 JANV. 2021

Bonjour Mme,

Plusieurs éléments m interpellent dans votre message...votre peur et votre degout, votre souffrance, la question de la normalité ou non et surtout la place (pression ? ) de votre maman dans votre sexualité...
Si vous vous sentez prête à en discuter et à mieux comprendre ce qui fait frein je serai ravie de pouvoir vous aider.
Une thérapie en ligne sera peut être plus facile pour vous.
Cdlt
Sylvie Fleurat psychologue

Sylvie Fleurat Psy sur Tours

742 réponses

1516 J'aime

Réalisez une thérapie en ligne

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

27 JANV. 2021

Bonjour Manue,
Vous êtes une jeune fille qui a des goûts et des dégoûts affirmés et le sexe fait partie de cette dernière catégorie. Pour le moment, vous n'êtes pas prête. Il n'y a pas de normalité vis à vis de ce sujet. Chacun et chacune évoluent à son rythme. Des hommes sont prêts à devenir père à 40, 50 ans. Vous serez prête à devenir femme puis mère un peu plus tard.
Seule la pression sociale vous donne mauvaise conscience car de votre côté cela vous questionne mais vous ne manifestez pas d'angoisse particulière au fait de ne pas avoir envie de sexe.

Je pense qu'il faudrait vous délester de ce fardeau que représente votre entourage. Pour cela, il faudrait travailler sur le bon discours à tenir face à lui pour qu'il ne panique pas (surtout votre mère) et nous vous mette pas la pression. Nous pouvons travailler ensemble sur ce point mais aussi sur le fondement de votre choix de ne pas avoir de relations sexuelles. Le rapport au corps et la confiance en soi peuvent aussi être abordés.

N'hésitez pas à me contacter. Nous pourrons travailler à distance, en visio, et trouver la méthode pour vous accompagner vers davantage de décontraction sur le sujet.
A très vite,
Fleur, coach de vie et psychologue

Fleur Poirier Psy sur Limoges

406 réponses

216 J'aime

Réalisez une thérapie en ligne

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

27 JANV. 2021

Bonjour Manue,
Chez les humains, les rapports sexuels pour la procréation et le plaisir sont naturels. Maintenant, soyez rassurée, il n'y a pas de règle d'âge pour le désirer. Il n'y a que vous qui saurez, via vos ressentis corporels, lorsque vous ressentirez de l'attirance sexuelle.
Votre maman n'est pas vous. Ne prenez pas en compte ses remarques. De plus, comme vous n'êtes pas votre mère non plus, vous ne pouvez pas savoir réellement ce qu'elle ressent.
Vous dîtes ne pas avoir vécu de traumatisme dans votre enfance. Peut-être que des personnes dans votre lignée en ont vécu, que vous avez hérité inconsciemment de leur souffrance, et que cela provoque un comportement d'évitement de votre part.
Je suis coach neurocomportemental, experte en gestion des émotions conscientes et inconscientes. cf mon profil.
J'utilise des outils de reprogrammation comportementale, pour aider mes coachés à trouver leur justesse dans leurs comportements.
N'hésitez pas à me contacter si vous souhaitez échanger.
Bien à vous, Florence Bessonneau

Florence Bessonneau Psy sur Saint-Aubin-de-Médoc

39 réponses

56 J'aime

Réalisez une thérapie en ligne

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

26 JANV. 2021

Bonjour Manue,

En vous lisant, ce qui émerge pour moi est votre question sur votre "normalité" et "le regard" que vos parents, vos amis ont sur vous en tant que jeune femme. J'ai envie de vous dire de vous recentrer sur vous et de vous écouter vous au lieu d'écouter les autres : quelles sont vos émotions (peur, dégout), et vos besoins, et vos désirs aujourd'hui ? ils sont peut-être ailleurs que dans une envie de relation amoureuse ?
Et si vous n'êtes pas encore tombée amoureuse dans votre vie, ça n'a rien d'anormal ! Aujourd'hui, il semble anormal dans notre société hyper sexualisée de ne pas être en couple dès le plus jeune âge, mais en réalité pour vivre une vie amoureuse équilibrée il est important de bien se connaître, de s'estimer et de savoir ce qu'on veut dans la vie.
Alors vivez votre vie, faites ce que vous aimez, développez vos talents et apprenez à vous libérer du regard des autres, peut être en consultant un thérapeute ?
Et peut-être qu'un jour vous rencontrerez quelqu'un qui vous plait vraiment, que vous aimerez et vos peurs tomberont...

Maëlys ROY
Gestalt-praticienne
Conseillère conjugale et familiale
Cabinet à Boulogne-Billancourt

Maëlys Roy Psy sur Boulogne-Billancourt

7 réponses

11 J'aime

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

26 JANV. 2021

Bonjour Manue,
Le fait de ne pas avoir d'envies sexuelles n'est pas un problème en soi quand cela est bien vécu. Cela ne semble pas être vraiment le cas pour vous car vous évoquez de la peur et du dégoût, pas de l'indifférence. Même si vous n'avez pas été victime d'atteintes sexuelles, vous avez pu être témoin de scènes traumatisantes que vous auriez enfouies dans votre inconscient ou bien conditionnée de façon négative. Il peut même s'agir de mémoires du transgénérationnel.
N'hésitez pas à consulter pour éclaircir cette situation, mais faites le surtout pour vous d'abord.
Bien à vous
Véronique BLANCHE, Thérapeute Holistique
Guérison de l'enfant intérieur
Hypnose Ericksonienne
Soins énergétiques

Véronique Blanche Psy sur Quessoy

6558 réponses

4363 J'aime

Réalisez une thérapie en ligne

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

26 JANV. 2021

Bonjour Manue,

Plus vous avancez en âge, plus ce rapport différent, bloqué, au sexe devient problématique pour vous et vos parents. En quoi votre mère est elle plus malheureuse que votre père de cette situation ? Est-ce une histoire de famille ?
Si vous consultez ce n'est pas parce que vous n'êtes pas normale, vous êtes une jeune fille normale qui souffre d'une situation difficile, et vous souhaitez la faire bouger.

Bon courage n'hésitez pas à vous faire accompagner,

Myriam Bouderbala.

Myriam Bouderbala Psy sur Grabels

82 réponses

200 J'aime

Réalisez une thérapie en ligne

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

26 JANV. 2021

Bonjour Manue,

Qu'est-ce que la normalité sexuelle selon vous ?

Vous évoquez un rdv gynéco qui s'est mal déroulé. En soi, cela pourrait-être une piste à explorer (parmi d'autres).

Aussi, la normalité pour les uns n'est pas forcément celles des autres. Et, sur le plan sexuel il est important que votre corps, votre coeur et votre cerveau donne un consentement pour espérer aller vers un certain contentement.

Je pense qu'il pourrait être intéressant de faire le point sur vos représentations, vos croyances sur la sexualité qui pourraient expliquer ce "dégoût" que vous exprimez.

Il paraît nécessaire de définir vos besoins, vos limites en la matière.

Quant à vos parents, il pourrait être bénéfique de questionner votre position par rapport à eux. Votre mère semble avoir des attentes vous concernant, mais pour autant, avez-vous l'obligation d'y répondre ? Au nom de quoi ?

Je reste à votre écoute si besoin.

Belle journée.

Myriam - Des mots sur l'Emo
Conseillère conjugale et familiale
Coach en développement personnel

Myriam Issaoui Psy sur Lyon

377 réponses

301 J'aime

Réalisez une thérapie en ligne

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

26 JANV. 2021

Manue bonjour,

Si vous voulez trouver la source de ce mal être, un accompagnement thérapeutique pourra vous aider.
Je propose des accompagnements en thérapie IFS. La thérapie IFS invite au dialogue avec les parts de soi en douceur et avec bienveillance, je peux vous guider dans ce processus d'écoute intérieure, vous aider à comprendre pourquoi vous êtes comme ça et vous aider à être en harmonie avec vous même.
N'hésitez pas à me contacter, je suis à votre écoute.

Anne Auffret
Thérapeute IFS, Sophrologue, Communication NonViolente
Gestion du stress, des émotions, anxiété, dépression, deuil, conflits intérieurs...
https://www.psychologue.net/articles/ifs-un-modele-psychotherapeutique-novateur
https://www.psychologue.net/articles/du-conflit-interieur-vers-le-dialogue-interieur

Anne Auffret Psy sur Plougonver

1068 réponses

874 J'aime

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

26 JANV. 2021

Bonjour Manue,
Vous êtes adulte et vous pouvez vivre votre sexualité comme bon vous semble quelque soit les attentes de tous.
Avez vous regardé du côté de l'asexualité? L’asexualité est l’état d’une personne qui ne ressent pas ou peu d'attirance sexuelle pour une autre personne. L'asexualité est aussi un désintérêt pour le sexe ou plus rarement comme une absence d'orientation sexuelle.
Nous pouvons échanger ensemble afin d'atténuer votre culpabilité et de trouver votre liberté sans état d'âmes.
Je reste à votre écoute avec bienveillance et empathie.

Marjorie LUGARI - Psychanalyste - Sexothérapeute - Praticien en psychothérapie
Retrouvez moi également en visio sur Doctolib

Anonyme-377370 Psy sur Aix-en-Provence

5591 réponses

10812 J'aime

Réalisez une thérapie en ligne

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

26 JANV. 2021

Bonjour Manue,

Vous êtes tout à fait singulière, vous êtes vous-mêmes. Ce sont les autres qui vous renvoient cette soi disant "anormalité" ou "différence". Je comprends bien que cela est difficile à vivre surtout quand il s'agit d'amis ou de parents.
Vous parlez tout de même de peur, de phobie et de mal-être. Une thérapie pourrait vous aider à dépasser ses peurs, à vous rassurer. Peut-être s'agit-il également d'apprendre à vous connaître, à lâcher prise et à détendre votre corps.

Vous pouvez-vous me contacter si vous le souhaitez.

Bien à vous

Mme Bossard Rachèle
Psychologue clinicienne - Thérapie en ligne

Rachele Bossard Psy sur Brest

5 réponses

5 J'aime

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

26 JANV. 2021

Bonjour, mon premier avis serait de vous dire de ne pas vous situer par rapport à une norme. Qu'est-ce qui est normal, qu'est-ce qui ne l'est pas ???? Par contre, ce qui me parait plus important c'est le désarroi dans lequel vous vous trouvez et qui entraine pour vous une souffrance. Pour l'instant, il me semble important d'accepter votre situation telle que vous la ressentez, sans culpabilité et sans vous comparer aux autres femme...(si c'est possible).
Ensuite, si les termes ne vous font pas peur, rapprochez-vous d'un psychologue (psychothérapeute) à orientation sexologie. C'est mon cas, voyez mon site.
Il me parait très important de faire baisser cette tension qui vous "pourrit la vie".
Vous dites n'avoir subi aucun traumatisme d'ordre sexuel dans votre enfance. Mais peut-être l'avez-vous refoulé ??? Peut-être aussi que le traumatisme n'a pas été sous forme d'agression physique à votre égard, mais visuel, auditif que sais-je encore.
Je reste à votre disposition pour aller plus loin dans votre interrogation.
Cordialement.
Alain MIGUEL
AVIGNON

Alain MIGUEL Psy sur Avignon

410 réponses

238 J'aime

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

25 JANV. 2021

Bonjour Manue,
en matière de comportements sexuels, comme pour tous les comportements humains, il n'y a pas de "normalité".
Ce n'est pas parce que la majorité des personnes ont du plaisir à avoir des relations sexuelles, que vous devez en avoir envie vous aussi. Vous avez tout-à-fait le droit de n'être pas attirée par ce genre d'activités.
Avez-vous des amis ?

Xavier Martin-Prével Psy sur Retournac

490 réponses

737 J'aime

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

Psy spécialisés en Aide psychologique

Voir plus de psy spécialisés en Aide psychologique

Autres questions sur Aide psychologique

Expliquez votre situation à nos psychologues

Faites votre demande de manière anonyme et recevez une aide psychologique en 48h.

50 Il est nécessaire d'écrire 12350 caractères de plus

Votre question et ses réponses seront publiées sur le portail. Ce service est gratuit et ne remplace pas une séance de thérapie.

Nous enverrons votre question aux experts de ce thème qui traiteront personnellement votre cas.

La séance de thérapie n'est pas gratuite et sera sujette aux tarifs en vigueur du professionnel.

La séance de thérapie n'est pas gratuite et sera sujette aux tarifs en vigueur du professionnel.

Renseignez un pseudo pour rester anonyme

Votre question vient d'être révisée.

Nous vous aviserons par e-mail quand elle sera publiée.

Si vous avez besoin d’une aide psychologique immédiate, vous pouvez réserver une consultation dans les 72 heures au prix réduit de 49 €.

Cette question existe déjà.

Merci d'utiliser la barre de recherche pour connaître la réponse.

psychologues 16000

psychologues

questions 12350

questions

réponses 132600

réponses