Pourquoi ai-je des pensées négatives au moment du coucher ?

Réalisée par LittleFlower · 6 oct. 2020 Aide psychologique

Cela fait plusieurs mois que de façon récurrente au moment du coucher j'ai des pensées négatives. Cela arrive vraiment au moment où je m'apprête à m'endormir alors que les heures qui précèdent tout va bien. La journée se déroule normalement, tout va bien jusqu'au moment du coucher. Je pense beaucoup à la mort, j'ai perdu un être cher il y a 6 mois mais ces pensées étaient déjà présentes avant, je pense à toutes ces choses qui me rendent malheureuses, j'ai peur de mourir dans mon sommeil, je broie du noir. J'essaye de me raisonner en pensant à des choses positives qui se sont passées dans ma journée ou qui vont se passer le lendemain mais je ressens quand même cette angoisse. Une fois endormie je rêve normalement ( je me souviens très svt de mes rêves ), pas vraiment de cauchemars, et au réveil tout va mieux, je suis en pleine forme, pensées positives etc. Si jamais vous avez une explication à pourquoi cela arrive au moment de dormir et comment je pourrais faire pour chasser ces idées noires, cela serait super :) merci d'avance !

Réponse envoyée

Nous validerons bientôt votre réponse pour ensuite la publier

Une erreur s'est produite

Merci de réessayer plus tard

Meilleure réponse 7 OCT. 2020

Bonjour petite fleur,
S'endormir, c'est accepter de lâcher prise, de se laisser emporter vers ce que l'on ne maîtrise pas. Et c'est aussi un besoin physiologique sain, mais vous ne parlez pas d'insomnie. Le fait que vous ayez perdu récemment un être cher, plus la situation de crise sanitaire que nous traversons, suffisent à expliquer que la peur de disparaitre vous envahisse au moment de l'endormissement. Surtout si vous n'avez pas l'impression de vivre pleinement, ou si des souvenirs pénibles vous assaillent. Une thérapie comme la Gestalt que je pratique pourrait vous aider à y voir plus clair, à accepter ce qui doit l'être et à vous orienter vers ce qui vous nourrit vraiment. En confiance, grâce à la relation que vous pourriez nouer avec votre thérapeute.
Chaleureusement
Catherine Couvert

Catherine COUVERT Psy sur Lyon

177 réponses

96 J'aime

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

14 OCT. 2020

LittleFlower,
j’ai peur de mourir dans mon sommeil,
Même si la mort fait partie de la vie, la peur de mourir est néanmoins présente chez chacun d’entre nous ;
À quel moment cette peur angoissante qui rend malheureuse contrarie notre structuration même positive ? comment se fait-il qu’elle puisse surgir dans mon lieu le plus intime, ce lieu sécurisé où je me ressource moi-même ;
Peut-être serait-il souhaitable de broyer ce noir et de le vider dans votre déchetterie avant d’intégrer votre lieu de retrouvailles avec vous-même ;
Pour certains courants thérapeutiques il n’est pas concevable d’intégrer nos pensées positives durant le temps où nos pensées angoissantes occupent leur espace….. ;
Il est encourageant de lire que vos nuits de sommeil semblent faire ce travail ; aussi serait-il possible d’imaginer que vos idées noires puissent rester là où vous vous en êtes défaites et qu’à votre insu vous les retrouviez le soir ;
Je vous offre cette méditation tardive ;
Dominique Grossi praticien des thérapies systémiques brèves à Limoges

Dominique Grossi Psy sur Limoges

77 réponses

55 J'aime

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

11 OCT. 2020

Bonjour,
Le fait de vous inquiéter inconsciemment au sujet de la mort vous perturbe. Le sujet de la mort vous tracasse. Il serait bon d'y réfléchir pour déterminer ce qui vous gêne dans le fait de mourir. La journée, vous n'y pensez pas particulièrement car votre esprit est occupé mais lorsque vous vous relâchez vous avez ces inquiétudes qui reviennent.
La question à laquelle vous devez trouver une réponse est ce que représente la mort pour vous. Vous trouverez certainement après la réponse un certain relâchement à ce sujet, un certain bonheur accompli. Faites ce travail de réflexion pour découvrir ce qui vous perturbe à ce sujet.

GROSSIORD Virgile Psy sur Saint-Lupicin

67 réponses

26 J'aime

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

8 OCT. 2020

Bonjour LittleFlower,

Effectivement, en journée vous n'y pensez pas car vous êtes occupée.

Le soir seule dans votre lit, les ruminations mentales s'installent et peuvent se poursuivre toute la nuit.

Je ne connais pas votre contexte de vie actuel, je ne peux pas ici vous apporter la solution qui vous convient.
Bien évidemment, j'ai une multiplicité de solution que j'apporte à mes patients, mais j'ai besoin d'échanger avec vous pour vous donner la bonne.
A très vite
Cordialement

LUGARI Marjorie Psy sur Saint-Maximin-la-Sainte-Baume

690 réponses

238 J'aime

Réalisez une thérapie en ligne

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

7 OCT. 2020

bonjour,
les troubles du sommeil (de l'endormissement pour votre part si je comprends bien) sont bien souvent symptomatiques d'un état de stress et d'anxiété qui se manifeste. Une fois les possibles causes physiques écartées (manque de mélatonine, trouble hormonal...) c'est au niveau psychologique que les choses se passent et qu'il faut aller creuser. Vous dites avoir été confronté à un deuil il y a six mois, mais que les problèmes étaient déjà là. Y a t-il eu une accentuation suite à ce deuil? Un accompagnement par un professionnel de la relation d'aide vous serais certainement utile pour comprendre ce qui se passe.
On conseille souvent aux personnes souffrant de difficultés d'endormissement d'instaurer un rituel le soir, qui procure un cadre apaisant, reposant, et propice à une bonne nuit de sommeil régénérante. Avez-vous ce type d'habitude?
Des journées très chargées, avec un rythme intense peuvent avoir cet effet: la journée passe à mille à l'heure, on a des tas de choses à faire, on est stressé (parfois sans s'en rendre compte) et quand vient enfin le soir, le moment où on décide d'aller se coucher, toutes les émotions, les peurs et les angoisses que l'on a mis de côté pendant cette journée nous reviennent en pleine figure! Et c'est là qu'on commence à cogiter, ruminer..alors qu'on voudrait juste dormir!
Avez-vous une angoisse le soir à l'idée d'aller au lit? Car il arrive souvent qu'on développe un stress "d'anticipation" à l'approche du moment fatidique où on va aller se coucher car persuadé que de toute façon ça va mal se passer..
En avez-vous parlé avec votre médecin traitant? Comment vous sentez-vous le matin? Avez-vous du mal à vous lever ou vous sentez -vous accablé, fatigué? Apparemment non, mais sachez qu'il existe des examens que votre médecin pourrait
vous prescrire pour contrôler la qualité de vos cycles de sommeil (enregistrement polysomnographique par exemple).
Si vous souhaitez poursuivre cet échange, vous trouverez mes coordonnées sur internet. Je consulte en cabinet mais également à distance et serais ravie de vous aider.
Bien à vous,
Azaloux Nora
Thérapeute spécialisée dans les troubles relationnels et comportementaux.

Azaloux nora Psy sur Saint-Sever

136 réponses

43 J'aime

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

7 OCT. 2020

Bonjour,
Nous vivons dans une société dont les injonctions au bonheur sont très fortes. Or, il est normal de ressentir des émotions négatives, surtout suite au décés d'un proche. Peut-être que vos pensées négatives se présentent à vous pour que vous les examiniez.
Sans tomber dans le pathos, il est prouvé que la nostalgie ou bien aussi la mélancolie sont des états affectifs qui ont besoin de s'exprimer.
Dominique Louvel, Psychologue sociale
Spécialisée en prévention et traitement des problématiques liées au travail et à la scolarité ainsi que dans l'apprentissage des compétences psychosociales.

Dominique Louvel Psy sur Quimper

294 réponses

194 J'aime

Réalisez une thérapie en ligne

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

7 OCT. 2020

Bonjour LittleFlower,

Il n'y a rien de "positif" ou de "négatif", en soi !
Ce qui vous fait souffrir, c'est ce que vous vous racontez à propos de ce qu'il se passe.
La période anxiogène de pandémie que nous traversons depuis bientôt 1 an, et le décès de votre proche, ont réactivé chez vous des peurs qui vous protège de ce que vous craignez le plus. Comme vous n'avez pas compris que cette peur n'est pas "négative" mais qu'elle vous protège, vous fabriquez milles et une pensées et sketches irréalistes pour l'entretenir, alors qu'elle vous parle simplement de votre désir de vivre...
Que pouvez-vous mettre en place au quotidien pour rester du côté de la Vie (et en profiter) ?

Bien à vous,

Caroline GORMAND
Psychothérapie intégrative, Hypnose-PNL
(Téléconsultations et consultations en cabinet, sur rendez-vous)

Caroline GORMAND Psy sur Clermont-l'Hérault

895 réponses

1190 J'aime

Réalisez une thérapie en ligne

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

7 OCT. 2020

Bonjour Little Flower,
Quand on est dans la phase qui précède le sommeil, on est dans un état modifié de conscience. Il n'y a plus les occupations de la journée pour canaliser le mental et lorsque les peurs de l'inconscient se libèrent, cela peut effectivement provoquer des angoisses : tout est démesuré, exagéré.
La solution ne consisterait pas à chasser ces idées noires mais à les accueillir, pour entamer un travail sur vous, avec l'aide d'un thérapeute, de façon à trouver l'origine de ces angoisses (quelles sont ces choses qui vous rendent malheureuses ?) et initier le processus de guérison. Par ailleurs, quel est votre approche personnelle de la mort ?
Je peux vous accompagner sur ce chemin. La thérapie holistique permet un travail très complet car elle prend en compte toutes les dimensions de l'être humain qui sont liées (corporelle, psychologique, émotionnelle et spirituelle). Si vous souhaitez un peu plus d'informations, je vous invite à me contacter pour un premier échange.
Bien à vous
Véronique BLANCHE, Thérapeute Holistique
Guérison de l'enfant intérieur
Hypnose
Soins énergétiques

Véronique BLANCHE Psy sur Saint-Brieuc

592 réponses

411 J'aime

Réalisez une thérapie en ligne

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

7 OCT. 2020

Bonjour ,
Ce n'est pas parce que l'on vous dit comment faire pour chasser ces idées noires ,qu'elles vont partir ! (par exemple ,une personne ayant un cancer peut-elle le chasser ? )
Le mieux pour vous est d'effectuer une thérapie ,et parler de vous et de la mort de l'être cher ,de votre passé également ,cela vous aidera à vous connaître davantage et à mieux savoir les raisons qui vous font réagir ainsi .

Sincères condoléances à vous ,
Bien cordialement

Catherine POURTEIN Psy sur Buxerolles

412 réponses

200 J'aime

Réalisez une thérapie en ligne

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

7 OCT. 2020

Bonjour,
Au moment du coucher, on se trouve dans une position de détente, tout est calme dans la chambre, on est dans le noir. Vous avez la possibilité de vous relaxer ou de réfléchir. Et le décès récent que vous devez "digérer" fait remonter des peurs. C'est le cerveau qui continue votre deuil.
Vous avez plusieurs solutions pour éviter que vos pensées divaguent mais la plus efficace, c'est de trouver une activité calme qui va permettre à votre corps d'abaisser sa tension artérielle et de se détendre : lire, écouter de la musique en fond sonore, méditer, faire la liste de ses envies, penser à un voyage, sont très efficaces.

Si vous souhaitez en discuter, je vous propose une première séance de prise de contact, à distance,entièrement gratuite.

Belle journée,
Fleur, coach de vie et psychologue

FullLife Coaching par Fleur Poirier Psy sur Limoges

156 réponses

48 J'aime

Réalisez une thérapie en ligne

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

7 OCT. 2020

Bonjour,
Il peut y avoir beaucoup de raison à votre problématique. Certaines pistes peuvent être exploré comme une névrose d'angoisse, ou votre deuil par encore fait, ou votre personnalité sujette à l'angoisse. Cela peut être également lié à votre relation à vos parents et notamment à votre père.
Vous l'avez compris, il est très compliqué et même impossible de poser un diagnostic à distance avec aussi peu d'élément. En revanche, sachez que dans toutes ces hypothèses, aucune n'est irréversibles et vous pouvez vous débarrasser de cette angoisse avec un travail sur vous.
Vous pouvez essayer de chasser cette angoisse en associant votre coucher à quelques choses de positif. C'est notamment le cas avec les enfants lorsque les parents leurs lisent une histoire et accomplissent un petit rite rassurant. Essayer de trouver votre rite : livre un livre, prendre un bain ... et pour bien vous endormir inspirer en 4 temps - Retenez votre respiration sur 7 temps et soufflez doucement par la bouche en 8 temps. Tous les soirs 4 fois de suite. Vous verrez que cela facilitera votre endormissement.
Bonne journée et bonne nuit !
Bien à vous

Bonin Gilles Sophie Psy sur Conflans-Sainte-Honorine

13 réponses

5 J'aime

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

7 OCT. 2020

Bonjour,
il y a des moments de la journée, comme pour vous le soir, qui relèvent d'un souvenir, d'une émotion et de la manifestation d'un mécanisme de défense.
Le fait que vous vous réveillez bine et avec des reves sont de bonnes choses.
Il faut juste désamorcer ce passage du soir, en comprenant la cause.

Cordialement,
Christian RICHOMME
Psy/Psychanalyste JUNG
Paris. Uniquement en visio.

RICHOMME Christian Psy sur Paris

614 réponses

205 J'aime

Réalisez une thérapie en ligne

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

7 OCT. 2020

Bonjour,
A la lecture de votre message, j’ai l’impression que la perte d’un être cher a été un déclencheur qui a « ravivé » vos peurs ( notamment par rapport à la mort).
Dans un premier temps, il est important que vous fassiez le deuil de cette personne ( la Gestalt-thérapie est un bon outil) qui permettra également de vous apaiser.
Ensuite, dormir est un abandon total et pour bien s’endormir il est nécessaire de se sentir en sécurité. Avez-vous déjà essayé de mettre en place un rituel du coucher qui vous permet de « sécuriser » votre inconscient et ainsi éviter qu’il fasse ressurgir des idées négatives juste avant de dormir ?
Ce sont des pistes que vous pourriez étudier avec votre thérapeute.
Bien à vous

Valérie Duchaussoy Psy sur Roncq

27 réponses

35 J'aime

Réalisez une thérapie en ligne

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

6 OCT. 2020

Bonjour,

S'endormir c'est accepter de se séparer et de s'abandonner...
Mourir c'est perdre...
Broyer du noir et ressasser c est garder en soi...


Contactez moi si vous souhaitez explorer ces liens.

Cdlt Sylvie Fleurat

Sylvie Fleurat Psy sur Tours

487 réponses

1130 J'aime

Réalisez une thérapie en ligne

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

Psy spécialisés en Aide psychologique

Voir plus de psy spécialisés en Aide psychologique

Autres questions sur Aide psychologique

Expliquez votre situation à nos psychologues

Faites votre demande de manière anonyme et recevez une aide psychologique en 48h.

50 Il est nécessaire d'écrire 8200 caractères de plus

Votre question et ses réponses seront publiées sur le portail. Ce service est gratuit et ne remplace pas une séance de thérapie.

Nous enverrons votre question aux experts de ce thème qui traiteront personnellement votre cas.

La séance de thérapie n'est pas gratuite et sera sujette aux tarifs en vigueur du professionnel.

La séance de thérapie n'est pas gratuite et sera sujette aux tarifs en vigueur du professionnel.

Renseignez un pseudo pour rester anonyme

Votre question vient d'être révisée.

Nous vous aviserons par e-mail quand elle sera publiée.

Cette question existe déjà.

Merci d'utiliser la barre de recherche pour connaître la réponse.

psychologues 11650

psychologues

questions 8200

questions

réponses 44850

réponses