Pourquoi je pleure quand je me mets en colère ?

Réalisée par Milla · 15 avril 2020 Thérapie brève

Tout d'abord, je souhaite dire que je suis une personne très, très timide. Je déteste ma timidité mais je ne sais pas comment m'en libérer.
Maintenant, je voudrais savoir pourquoi, chaque fois que je me fâche ou que je crie de colère je me mets à pleurer ?
Ma mère dit que je suis une personne très émotive, mais je ne comprends toujours pas pourquoi je pleure. Je ne veux pas pleurer, ou plutôt, je ne voudrais jamais pleurer quand je suis en colère mais c'est inévitable. La voix tremble, les larmes coulent en quelques secondes et c'est une situation horrible pour moi, car je voudrais pouvoir montrer à mes parents que je suis forte, mais je semble seulement plus faible et incapable.
N'y a-t-il pas un moyen, sans entendre un expert en la matière, par lequel je pourrais arrêter d'être une pleurnicharde ?

Réponse envoyée

Nous validerons bientôt votre réponse pour ensuite la publier

Une erreur s'est produite

Merci de réessayer plus tard

Réservez un rendez-vous immédiat en ligne pour 49 €

Obtenez une aide psychologique en moins de 72 heures avec des professionnels en choisissant le créneau horaire qui vous convient le mieux.

Meilleure réponse 16 AVRIL 2020

Bonjour Milla
Gérer ses émotions cela s apprend, ce n est pas inné. Ce sont nos parents qui nous apprennent à le faire ou les personnes qui nous élèvent. Tant que nous n avons pas fait un travail sur nous, nous reproduisons ce que l on nous a appris :)

Dans votre cas, il semble qu il y ait un surplus trop d émotions et que vous n avez pas appris à les accueillir et les gérer. Qu à cela ne tienne, on peut l apprendre à n importe quel âge.
Il y a différentes façons de gérer ses émotions, je vous donne quelques techniques parmis d autres.
Prenez rendez-vous avec elles, sur votre agenda. Par exemple tous les samedis de 18h à 19h, ou plusieurs jours dans la semaine. Vous vous mettez dans un endroit où personne ne vous dérangera pas. Puis vous prenez un coussin ou une peluche, vous vois mettez en tailleur et vous attendez.
Au début peut-être que rien ne se passera, ensuite le cerveau prendra l habitude.
C est votre moment à vous, vous pouvez hurler, pleurer, critiquer.... faire tout ce que vous voulez. Vous pouvez taper dans le coussin, dire tout ce que vous aurez aimé dire à une personne et que vous n avez pas fait.
Ce moment est un défouloir un moment où la bienséance n a pas lieu d être.
Soyez imaginative.
Le fait de prendre rdv avec vos émotions les canalisera et vous pourrez être moins émotives devant les autres, car vous les aurez déjà exprimées.

Après les émotions sont là pour exprimer quelque chose, c est votre moi profond qui vous parle. Il serait peut-être intéressant de vous poser la question que veulent-elles me dire?

Bien à vous
Céline Naud
Psychopraticienne, Sophro-analyste, Thérapeute de Couple

Céline Naud Psy sur Cabasse

85 réponses

263 J'aime

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

17 AVRIL 2020

Bonjour Milla,

Je suis d'accord avec les conseils et explications que mes confrères vous ont apportés. Il est probable aussi que votre âge est une incidence sur la gestion de vos émotions actuelles. Par exemple, quand nous sommes adolescent nous sommes beaucoup plus sensibles aux remarques de notre entourage. la timidité aussi que vous avez probablement depuis toujours, s'accentue aussi dans cette période, mais rassurez vous cela va s'apaiser en grandissant. Vous n'êtes pas une "pleurnicharde" pour autant, simplement émotive pour des raisons qui vous sont propres et si vous n'en n'avez pas conscience, il est vrai qu'une aide thérapeutique est nécessaire pour éclaircir cette difficulté.
Bien à vous,
Mme George, psychologue clinicienne

Angelique George Psy sur Elbeuf

144 réponses

209 J'aime

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

16 AVRIL 2020

Bonjour Milla,
La timidité est un indicateur de votre personnalité, vous la détestez parce qu'elle vous dit en permanence que vous voudriez être autrement, que vous ne vous appréciez pas comme vous êtes; voire, vous vous estimez de manière négative. Peut-être même que vous vous comparez à d'autres (toujours mieux que vous, n'est-ce pas?). Vos cris de colère montrent un manque de maîtrise émotionnelle, ce qui fait que ces débordements émotionnels vous confirment que vous êtes incapable etc et cela vous rend profondément triste et c'est plus fort que vous. Il s'agit là d'un manque d'estime importante de vous et pour comprendre l'origine (car il y a toujours une origine et la plupart du temps elle se cache dans l'enfance), je vous conseille de consulter auprès d'un thérapeute.
La thérapie humaniste sur laquelle je m'appuie prend en compte toutes les dimensions de l'individu. Et le rêve éveillé que je pratique permet justement d'aller à la rencontre de l'inconscient qui contient toutes les mémoires, il laisse remonter à la conscience les situations et émotions souvent bien enfouies pour ne pas souffrir. Cela permet de comprendre comment vous avez créer votre timidité et votre manque d'estime de vous.
Je vous encourage à consulter pour trouver un apaisement émotionnel.
Bien à vous !
Carine Chaussemiche

Carine Chaussemiche Psy sur La Rochelle

59 réponses

49 J'aime

Réalisez une thérapie en ligne

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

16 AVRIL 2020

Bonjour Milla,
En quoi est ce un problème et pleure ? On peut très bien être forte et pleure.
Pleurer c'est évacuée ce qu'il y a a évacuée et votre corps vous remercie de pouvoir le laisser s'exprimer sans le brimer.
Apres concernant votre timidité, qu'est ce que vous en penser vous ? est ce réellement un problème pour vous ?
Savoir pourquoi n' est pas forcement le remède.

bien a vous

Aminata Sylla Psy sur Champs-sur-Marne

51 réponses

53 J'aime

Réalisez une thérapie en ligne

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

16 AVRIL 2020

Bonjour Milla,
Je ne sais pas quel âge vous avez, mais vous avez du mal à exprimer ce que vous ressentez et cela sort par des pleurs et de la colère; vis à vis de qui d'ailleurs, vos parents ou vous-même ? Et il y a des peurs derrière cela.
Des séances de thérapie vous permettraient de comprendre d'où cela vient et de changer ce comportement.
Cordialement
Kathy Barois-Cogrel

Kathy Barois-Cogrel Psy sur Paris

58 réponses

30 J'aime

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

16 AVRIL 2020

Bonjour Milla,
C'est dommage que vous ne précisiez pas votre âge!! Par contre, le fait de pleurer comme vous le décrivez, ne veut absolument pas dire que vous êtes quelqu'un de faible ou d'incapable !!! juste à ces moments là, il y a ce que l'on appel un débordement émotionnel.
Mais cela n'arrive pas comme ça, il y a eu très certainement une situation où ce processus à pris place.
Je vous conseillerai de prendre un rendez-vous avec un thérapeute, pour remonter à cette "source" et ainsi briser le processus. La Maieusthésie que je pratique pourrait vous convenir.
Je reste à votre écoute.
Nelly Winter psychopraticienne en Maieusthésie et aide psychologique ; Bordeaux et alentours. Zoom et téléphone

Nelly WINTER Psy sur Ambès

258 réponses

301 J'aime

Réalisez une thérapie en ligne

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

16 AVRIL 2020

Bonjour Milla

Vous nous faites comprendre dans votre message que vous êtes comme envahie par la force de vos affects.
Vous semblez prise entre votre timidité (on comprend alors que vous êtes en retrait) et la colère et les pleurs (dans ces moments votre corps s'exprime).
On pourrait aussi penser que vous retourner votre colère contre vous après de tels moments, et vous mésestimez en vous traitant de "pleurnicharde".

Sand doute gagneriez-vous beaucoup à échanger avec un.e psychologue clinicien.ne dans un cadre qui non seulement n'appartiendrait qu'à (vous vous êtes la seule experte de vous-même), mais qui en plus vous permettrait de transformer ces affects forts et ces sentiments puissants et gênant pour vous, en expression plus tempérée et satisfaisante.
Engager un tel "travail" pourrait certainement vous faire gagner en force intérieure et en fierté pour vous-même.

Cela vaut le coup n'est-ce pas ?

Sophie Bureau Visio-consultation Psychologue clinicienne Issy les Moulineaux

Sophie BUREAU Psy sur Issy-les-Moulineaux

78 réponses

46 J'aime

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

16 AVRIL 2020

Bonjour Milla,
En cette période, peut-être êtes-vous encore plus confinée auprès de vos parents, et ce n'est pas simple de s'afficher comme une personne à part entière devant eux.
La pleurnicharde c'est la "petite" qui a besoin du regard de ses parents.
Et si vous preniez un peu plus vos distances par rapport à eux, que pourriez-vous faire pour votre bien-être à vous? Style, vous isoler un peu plus, faire des choses de votre côté, sans qu'ils y soient mêlés? Vos centres d'intérêts?
De cette façon-là, vous serez peut-être moins en colère contre eux!
Voilà, vous ai-je répondu, sans passer pour une experte? Mes paroles sont-elles assez simples?
Bonne continuation
Cdt
Inès AVOT

Inès Avot Psy sur Ouve-Wirquin

6339 réponses

3470 J'aime

Réalisez une thérapie en ligne

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

15 AVRIL 2020

Bonjour Milla,

Ressentir ne veut pas dire être faible. Ressentir peut même être une force inouïe dans la vie. Ressentir veut dire que vous êtes en lien avec votre corps, avec le monde qui vous entoure.
Aujourd'hui, vous dites que lorsque la colère monte en vous, vous ne pouvez pas retenir vos larmes et vous pleurez. Cela signifie que vous avez besoin que quelque chose sorte. Et comme vous ne savez pas (encore) l'exprimer autrement, cela sort par des larmes.
Le moyen que vous cherchez est à mon sens la découverte de vous-même. Plus vous vous connaîtrez, plus vous vous comprendrez, plus vous pourrez exprimer avec des mots, de l'art, de la musique, du sport... ce que vous avez à dire. Et vos larmes cesseront comme elles sont venues.
Je vous recommande vivement de consulter un thérapeute avec lequel vous vous sentirez en confiance et respectée dans votre vulnérabilité et votre sensibilité.
Soyez douce avec vous-même, si vous pleurez, c'est que vous souffrez. Ne vous blâmer pas de souffrir.
Je reste à votre écoute si vous le souhaitez.
Bien cordialement,
Laetitia Leoni-Bonin
Psychothérapie intégrative basée sur l'attachement,
Psychothérapie familiale
Pendant le confinement, je reçois en téléconsultation.

Lætitia Leoni-Bonin Psy sur Paris

152 réponses

305 J'aime

Réalisez une thérapie en ligne

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

15 AVRIL 2020

Bonjour Milla,

Ce que vous dites est très intéressant, surtout dans votre façon de concevoir votre timidité et votre "débordement" émotionnel. Je perçois beaucoup de jugement sur vous-même dans votre énoncé, et peut-être la première étape serait d'aller questionner l'acceptation que vous avez pour vos comportements et vos émotions. Les émotions ne sont pas négatives. La société dans laquelle nous vivons nous oblige à montrer au minimum les émotions désagréables et à mettre au maximum en avant les émotions agréables. Vous semblez être une personne très sensible, et la sensibilité est une force. Votre mal-être découle-t-il de l'attente de vos parent envers vous ? Du regard qu'ils peuvent porter à votre égard ? Nous avons tendance à construire beaucoup de croyances à travers ce mécanisme. Je vous interroge sur une de vos croyances: la force d'une personne se mesure-t-elle réellement à sa capacité à se bloquer de son monde émotionnel ?

De même, vous vous dites être une personne très timide: à partir de quelle base jugez-vous de cela ? Est-ce une envie de rentrer dans une case, ou est-ce un réel mal-être que vous ressentez dans le lien à l'autre ? Vous dites détester votre timidité: pour quelles raisons ? Que vient-elle dire de vous et quelles forces et limites vient-elle mettre en avant ?

Je vous invite alors à regarder cette situation avec un autre angle de vue afin d'observer quelles ressources elle vient mettre en avant. Ensuite, si vous sentez qu'il est tout de même nécessaire d'effectuer un travail sur la régulation des émotions, je vous invite, lorsque vous en ressentez le besoin, à vous poser quelques minutes afin d'aller sentir ce qu'il se passe dans votre corps: quelle météo y fait-il ? Quelles émotions sont présentes ? Quelles couleurs ? Ceci permet de reconnaître ce qui s'y passe avant que ça n'explose.

Courage, votre prise de conscience est une belle opportunité pour dépasser vos difficultés.

Lucie Macario [Psychologue & Psychothérapeute, téléconsultation pendant la période de confinement, prise de rdv sur Doctolib]

Lucie Macario Psy sur Hyères

8 réponses

9 J'aime

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

15 AVRIL 2020

Bonjour,


Je travaille avec des gens particuliers... j'ai envie de les appeler les Xmens.
Etre un être sensible peut être un handicap dans un monde de brute. Mais sachez que vous n'êtes pas seule à être ultra sensible. Et que vous avez un don. J'ai beaucoup de choses à vous dire sur vous même et je pense qu'il vaut mieux qu'on en parle de vive voix.

D'or et déjà sachez qu'à mes yeux et aux yeux de gens sensibles vous n'êtes pas une pleurnicharde mais un être doué d'une grande sensibilité. Très peu de gens ont ce don. C'est une chance. On est différent quand on est sensible. C'est certain.

Êtes-vous empathique? Comprenez-vous les gens dans ce qu'ils vivent et ressentent plus que la normale? Connaissez-vous l'intelligence émotionnelle? Avez-vous entendu parler des enfants indigo?

Pour terminer je dirais qu'on ne soigne pas l'ultra sensibilité. Il faut se connaître, connaître ses limites. Ce qui est primordial pour un hyper sensible c'est de se protéger. Pour l'hyper sensible tout est décuplé. Il a des antennes et ressent tellement de petites choses. Dans ce monde rempli de gens pour la plupart insensibles, c'est le choc culturel.

C'est une problématique que j'affectionne tout particulièrement. Je travaille en EMDR avec tous ces gens. Des parents qui ne comprennent pas la sensibilité de leur enfant. Ou des gens très sensibles et autres.

Si vous désirez en connaître davantage sur ces caractéristiques, contactez-moi, je me ferais un plaisir de bavarder avec vous de ces sujets passionnants.


Cordialement

Laurence GOUTELLE
EMDR par téléphone

Laurence Goutelle Psy sur Marseille

141 réponses

182 J'aime

Réalisez une thérapie en ligne

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

15 AVRIL 2020

Bonjour,il y a peut être un souci de "gestion des émotions", qui fait que cela déborde.

Plusieurs facteurs peuvent jouer:
- vos événements de vie
- la manière dont vos parents ont géré leurs émotions quand vous étiez enfant
- les hormones...

A ce propos, si ce problème est récent, il peut être intéressant de faire un bilan avec votre médecin traitant.

En tout état de cause, L'EFT: Emotionnal Freedom Technique, peut vous aider à gérer vos émotions au quotidien.

Vous pourrez trouver plein d'informations sur le net ou auprès de moi.

Restant à votre écoute.

Bien à vous.

Edouard de Nouel
Psychopraticien
Praticien EFT

de Nouel Edouard Psy sur Tours

20 réponses

20 J'aime

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

15 AVRIL 2020

Bonjour Milla,
Ce que vous évoquez reflète un débordement émotionnel qui se manifeste pour vous par des pleurs...
Vous êtes certainement une personne à fleur de peau, et très émotive comme vous le dites.
Néanmoins cette émotivité prend toujours sa source à un moment donné de son existence.
Dommage que vous ne précisez pas votre âge actuel.

Par contre, si vous souhaitez sortir de ce conditionnement, je vous encourage vivement à consulter un thérapeute.
Une approche psycho-corporelle serait plus appropriée qu'une thérapie uniquement verbale.
C'est par expérience que je vous propose ce type d'approche (voir mon profil).

Restant à votre disposition si vous êtes de ma région,
Hypnothérapeute clinique - Thérapie intégrative & holistique

Nathalie Follmann Psy sur Clichy

5394 réponses

31820 J'aime

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

Psy spécialisés en Thérapie brève

Voir plus de psy spécialisés en Thérapie brève

Autres questions sur Thérapie brève

Expliquez votre situation à nos psychologues

Faites votre demande de manière anonyme et recevez une aide psychologique en 48h.

50 Il est nécessaire d'écrire 13450 caractères de plus

Votre question et ses réponses seront publiées sur le portail. Ce service est gratuit et ne remplace pas une séance de thérapie.

Nous enverrons votre question aux experts de ce thème qui traiteront personnellement votre cas.

La séance de thérapie n'est pas gratuite et sera sujette aux tarifs en vigueur du professionnel.

La séance de thérapie n'est pas gratuite et sera sujette aux tarifs en vigueur du professionnel.

Renseignez un pseudo pour rester anonyme

Votre question vient d'être révisée.

Nous vous aviserons par e-mail quand elle sera publiée.

Si vous avez besoin d’une aide psychologique immédiate, vous pouvez réserver une consultation dans les 72 heures au prix réduit de 49 €.

Cette question existe déjà.

Merci d'utiliser la barre de recherche pour connaître la réponse.

psychologues 16300

psychologues

questions 13450

questions

réponses 137000

réponses