Pleurer quand on est énervée : comment contrôler ses larmes ?

Réalisée par Gabee · 19 août 2022 Aide psychologique

Bonjour,

Je viens vers vous car à chaque fois que je suis énervée j’ai des larmes de colère.

Je me dis que le problème est surement lié au fait que je suis très sensible et que j’ai été élevée dans une famille qui pense que pleurer est un signe de faiblesse. Ainsi, lorsqu’ils m’énervent ( en me comparant avec une autre personne par exemple) je n’arrive jamais à leur dire ce que je ressens parce que je sais que j’aurai des larmes de colère en y pensant, et qu’ils me prendront pour une « faible ».

Aujourd’hui, mes larmes de colère me desservent énormément dans ma vie professionnelle et privée. Je ne peux, par exemple, pas me défendre si mon supérieur me manque de respect car j’aurai automatiquement des larmes de colère et j’aurai honte de les montrer.

J’aimerai pouvoir me défendre sans qu’on se moque de moi parce que j’ai des larmes aux yeux. Il y a-t-il donc une solution pour contrôler ces larmes ?

Merci pour votre aide.

Réponse envoyée

Nous validerons bientôt votre réponse pour ensuite la publier

Une erreur s'est produite

Merci de réessayer plus tard

Réservez un rendez-vous immédiat en ligne pour 49 €

Obtenez une aide psychologique en moins de 72 heures avec des professionnels en choisissant le créneau horaire qui vous convient le mieux.

Meilleure réponse 20 AOÛT 2022

Bonjour,
Ce que vous évoquez est assez courant. Ce que vous dites au sujet de votre éducation est intéressante, ce qui m'évoque un sentiment de colère envers eux, vous n'avez pas pu exprimer les choses enfant ou bien vous avez été souvent comparée aux autres.
Quoiqu'il en soit, pleurer quand on est en colère reflète également une frustration que vous ne pouvez pas gérer...
Vous n'avez pas appris à vous faire confiance, et effectivement cela vous dessert aujourd'hui.

Je vous encourage vivement à consulter. Mon approche est pertinente car vous apprenez des techniques de régulation émotionnelle et en même temps vous travaillez sur tous les évènements du passé qui vous ont conditionnée (voir mon profil).

Cordialement
Hypnothérapeute clinique - Thérapie intégrative & holistique

Nathalie Follmann Psy sur Clichy

5358 réponses

31243 J'aime

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

22 AOÛT 2022

Bonjour,
Vos larmes, qu'elles représentent la colère ou la tristesse sont là pour montrer que vous avez mal, que la situation vous touche, vous blesse.
Si vous souhaitez que ces larmes ne soient plus présentes vous aurez malgré tout cette colère en vous.
Je pense que la difficulté n'est pas vos émotions mais l'impact que les situations peuvent avoir sur vous.
Apprendre à lâcher prise ou prendre du recul sur le comportement que les autres ont sur vous est un premier point.

Mélissa Shiva Psy sur La Courneuve

585 réponses

254 J'aime

Réalisez une thérapie en ligne

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

22 AOÛT 2022

Bonjour,

Les larmes sont le symptôme d’une détresse : il est probable que vous réagissez comme ça face à des épisodes vécus comme des injustices ?!

Il s’agit là d’une difficulté d’affirmation, et ça crée peut être une colère contre vous même.

Et puis, pleurer n’est pas honteux, c’est une croyance que vous devez dépasser.

Faites vous aider par une thérapie pour mieux reconnaître, accepter et réguler vos émotions.
sp

Silvia Podani Psy sur Issy-les-Moulineaux

4356 réponses

11954 J'aime

Réalisez une thérapie en ligne

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

21 AOÛT 2022

Bonjour Gabee,

Finalement, vos larmes vous desservent mais elle sont très efficaces aussi pour éviter le conflit. Vous parlez d'être prise pour une faible, de manque de respect de votre patron et de la colère que cela engendre chez vous. N'êtes-vous pas très sensible au jugement des autres ? Ce serait intéressant d'explorer pourquoi le jugement des autres est si important pour vous. Vos larmes sont peut-être le signe que vous vous sentez faible et impuissante et en évitant de dire vos sentiments ou de remettre votre patron à sa place, vous évitez d'expérimenter votre faiblesse et impuissance supposées. Peut-être avez-vous besoin de vous confronter petit à petit, avec l'aide d'un thérapeute, à ces situations pour vous rendre compte que votre colère peut vous apporter de la force et de la puissance et vous rapprocher des autres.

Bonne journée,

Marion Favry

Marion Favry Psy sur Paris

802 réponses

1391 J'aime

Réalisez une thérapie en ligne

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

21 AOÛT 2022

Bonjour Gabee,

Si vos larmes coulent, c’est que votre corps exprime quelque chose au milieu de votre colère. Il y a du sens dans l’expression du corps, il y a aussi de l’acceptation dans nos sentiments. Vous le dites bien vous avez refoulé beaucoup plus jeune de peur d’être traitée de faible.

Je vous conseille de commencer par comprendre pour pouvoir peu à peu vous soulager d’un poids qui peut être vous pèse depuis bien trop longtemps.

Je vous laisse y réfléchir
Bien à vous
Marjorie Lugari Psychanalyste

Anonyme-377370 Psy sur Aix-en-Provence

5591 réponses

10852 J'aime

Réalisez une thérapie en ligne

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

20 AOÛT 2022

Bonjour Gabee,

C'est très bien que vous aviez des larmes, arrivez-vous à les laisser s'écouler ? Derrière chaque colère se cache une grande tristesse, en ce sens vous êtes connectée à ce processus quand vous observez ces larmes. Ce n'est pas du tout un signe de faiblesse ! Si vous êtes très sensible, vous n'arrivez pas à porter un masque et sur un plan thérapeutique cela est bien plus sain que de refouler vos émotions. Même si j'entends que pour vous cela est difficile car vous exposez votre vulnérabilité alors que vous souhaiteriez faire autrement !
Il est primordial que vous ayez des espaces dans votre vie quotidienne durant lesquels vous pouvez lâcher toute cette pression, cette colère. Vous avez besoin de vous affirmer sans avoir à vous justifier. J'ai tout ce qu'il faut pour vous accompagner. Si vous le souhaitez, nous pouvons effectuer un appel découverte de 15 min pour que je comprenne vos besoins et que je puisse vous orienter. Vous pouvez me contacter et nous prévoyons cela.

Julia Bouchinet Psy sur Saint-Jean-de-Luz

1394 réponses

887 J'aime

Réalisez une thérapie en ligne

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

20 AOÛT 2022

Bonjour,

Vous avez peur de faire mauvaise figure et de ne pas être à la hauteur.
Vous avez appris à contrôler vos émotions mais maintenant celles-ci vous débordent.
Ces larmes peuvent être aussi l'expression d'une colère contre vous même, de ce que vous vous en voulez de ne pas contrôler votre colère.
Il y a quelque chose qui n'est pas encore complètement sorti. Ce pourrait être bien de vous donner le temps de travailler dessus.


Michel le BAUT
Psychopraticien
Thérapeute Jungien
Analyse de rêves

Michel Le Baut Psy sur Marseille

4191 réponses

21611 J'aime

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

20 AOÛT 2022

Bonjour Gabee,

Oui il y a des solutions. Avant tout est important de travaillier votre colère. Comme chaque émotion elle est la pour vous amener des informations importantes, mais clairement cette colère s'accumule depuis trop long temps sans pouvoir être vraiment reconnu et écouté. Les larmes c'est la façon ultime de votre corps d'en laisser partir un peu...pour ne pas " exploser".

Je m'occupe d'hypersensibilité et dans votre cas je sens que une thérapie serait tres bénéfique pour vous pas seulement pour aller travailler la colère et les emotions bloqués à l'intérieurde vous, se que ressentez en vers vous même, le jugement que vous porterez, la manque de confiance mais aussi apprendre à poser vos limites et les faire respecter et se respecter. Une fois trouvé l'équilibre les larmes ne vont plus vous embêter.

Si éventuellement vous désirez approfondir n'hésitez pas à bloquer un rdv directement dans mon profil, ou sur mon site ou en me contactant directement.

Bien à vous,
Simona D'Isanto

Simona D'Isanto Psy sur Paris

283 réponses

620 J'aime

Réalisez une thérapie en ligne

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

20 AOÛT 2022

Bonjour,
Si les larmes existent, c'est qu'elles servent à quelque chose : comme la soupape de la cocotte minute, elles permettent d’évacuer le trop plein, ce qui est mieux que tout contenir. Vous devez donc déjà chasser ce sentiment de culpabilité quand vous pleurez parce qu’il vient effectivement de vos conditionnements éducatifs qui ont installé en vous cette fausse croyance que pleurer, c'est être faible.
Ensuite, vous êtes sensible : et alors ? cela fait partie de votre personnalité qui s'est fabriquée à partir du vécu de votre enfance. Vous pouvez en faire une force : vous pouvez l’utiliser pour affiner vos perceptions, par exemple, ce qui est bien utile pour prendre les bonnes décisions par exemple. Vous pourriez aussi l'exprimer au travers de votre créativité (écriture, art).
En vous faisant accompagner, vous pourriez opérer la transformation intérieure qui vous permettait de mieux gérer vos émotions.
Je consulte en présentiel ou par visioconférence. Merci de me contacter avant de vous inscrire sur l’agenda de la plateforme.
Bien à vous
Véronique BLANCHE, Thérapeute Holistique
Guérison de l’enfant intérieur
Hypnose Ericksonienne
Soins énergétiques

Véronique Blanche Psy sur Quessoy

6558 réponses

4488 J'aime

Réalisez une thérapie en ligne

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

20 AOÛT 2022

Bonjour

Au risque de vous déplaire, je ne vous encourage pas à trouver des solutions pour contrôler vos larmes mais plutôt un moyen d'oser communiquer et d'affirmer qui vous êtes, sans craindre le jugement des autres.
Conserver vos émotions ne vous sera probablement pas favorable. Pour autant, les comprendre (ce que vous semblez faire en puisant dans votre histoire notamment), sera révélateur de sens et ainsi vous parviendrez à dépasser des croyances qui se sont installées inconsciemment au fil du temps.
Car en effet, pleurer n'est pas un signe de faiblesse, bien au contraire... nous pouvons en discuter ensemble si vous le souhaitez.

Je reste à votre écoute si besoin. N'hésitez pas à consulter mon profil pour en découvrir davantage sur mon approche bienveillante.
Belle journée

Virginie AUGIAS
Thérapeute et coach en développement personnel et professionnel
Consultations en ligne ou à mon cabinet

Virginie Augias Psy sur Cadaujac

1241 réponses

2738 J'aime

Réalisez une thérapie en ligne

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

20 AOÛT 2022

Bonjour ! Les larmes sont des automatismes liés aux systèmes nerveux donc aux émotions. Il y a plusieurs façons d'interpréter des larmes. Il y a, par exemple, les larmes dues à une perte, à un deuil. Il se peut que vous ayez tendance à être perfectionniste dans tout ce que vous réalisez. Et, lorsqu'on vous demande de changer, vous le prenez pour une agression. Le ton (l'émotion) employé dans les mots qui vont vous être prononcé à votre égard, vont provoquer en vous un sentiment d'injustice par rapport à votre perfectionnisme. Vous êtes sûrement une personne très exigeante et très rigide avec vous-même. Vous avez des difficultés à vous faire confiance. Vous ruminez certainement vos pensées de nombreuses fois dans la journée. Vous êtes très souvent à vouloir tout anticiper et à vous ressasser le passé. Vous accordez énormément d'importance à ce que pensent les autres, à leur regard et à leur jugement. Ici, il est question de vouloir garder le contrôle à tout prix. Vous ne supportez pas l'imprévu, l'inconnu. Vous vous sentez souvent la victime des autres. Vous avez tendance à être pessimiste et à être déçu des autres.
Vous attendez beaucoup de personnes de votre entourage, du soutien par exemple et vous avez des difficultés à être en groupe, en société. Vous acceptez peu de choses de vous-même et des autres. Vous êtes souvent dans le jugement, la critique et la comparaison avec les autres.
Je dirais qu'il est grand temps de vous ouvrir à une thérapie qui vous accompagne dans une transformation intérieure pour être la meilleure version de vous-même. Je suis à votre écoute. Cordialement, Jonathan Desjours - coach-Thérapeute de l'inconscient.

Jonathan Desjours Psy sur Bordeaux

747 réponses

540 J'aime

Réalisez une thérapie en ligne

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

20 AOÛT 2022

Bonjour,

Merci beaucoup pour votre partage.

Effectivement, le fait que vous ayez poussé sur un terrain allergique aux émotions de détresse, en devant les réprimer ou en avoir honte vous-même, fait que vous ne pouviez que développer un rapport compliqué au fait de pleurer, mais surtout au sentiment de détresse, de devoir se défendre et s’affirmer sans honte. Les larmes viennent lorsqu’il y a sentiment d’impuissance, quand il faut que q rue lise chose sorte malgré tout, car les mots et/ou les comportements manquent. Ce qui n’est pas une anomalie, c’est juste une fonction physiologique, très saine, lorsqu’elle fonctionne de façon équilibrée et assumée, comme tout le reste.

Votre problème n’est pas de devoir contrôler vos pleurs, mais de comprendre ce qui se joue précisément en vous lorsqu’ils surviennent de façon inappropriée et systématique dans certaines situations. Les larmes incontrôlées, c’est normal. Ce qui pose problème c’est leur fréquence et le fait si elles soient devenues la seule réponse possible pour vous dans certains types de situation que vous auriez voulu gérer différemment.

Pour résumer: votre problème est ce conflit intérieur entre ce que vous voudriez être et ce qui se passe de toute façon en vous et pour vous. Cela se joue sur le terrain de l’estime de soi et de l’affirmation de soi. Il s’agirait d été équilibrée tout ça : accepter ses émotions et ses moments de « faiblesse », les assumer, et vous aimer tel que vous êtes. Puis construire d’autres manières de gérer les situations problématiques émotionnellement (de conflit par exemple, de reproche, de jugement…).

Vous n’y êtes pas condamné. Des méthodes existent. Je vous conseille vivement de faire une TCC (thérapie cognitive et comportementale) associée à des séances de PNL (programmation neurolinguistique). N’hésitez pas à vous renseigner sur ces approches et à contacter un thérapeute compétent. Si vous souhaitez en discuter, n’hésitez pas à revenir vers moi.

Prenez soin de vous, autrement, le reste suivra.

Alexandre Thorlet Psy sur Paris

562 réponses

456 J'aime

Réalisez une thérapie en ligne

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

20 AOÛT 2022

Bonjour Gabee,
les larmes sont l'expression d'une émotion et il se peut qu'elles soient de la tristesse alors que vous sentez de la colère.
Il serait utile de parler avec un thérapeute pour faire le tri des sentiments, des émotions, et ce qui les déclenche pour mieux vous comprendre et prendre conscience de ce qui se rejoue pour vous.
Il est tout à fait possible de vous débarrasser de cette problématique.
Je vous invite à consulter pour en parler.
Je suis à votre disposition.
Belle journée à vous,
X. ELOY

Xavier Eloy Psy sur Bordeaux

219 réponses

98 J'aime

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

20 AOÛT 2022

Bonjour
Je pense que ces situations vous remettent en prise directe avec ce que vous avez connu dans votre famille. Je vous aide à en parler, et à prendre du recul, bien volontiers
Avec plaisir
Inès Avot

Inès Avot Psy sur Ouve-Wirquin

6331 réponses

3428 J'aime

Réalisez une thérapie en ligne

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

Psy spécialisés en Aide psychologique

Voir plus de psy spécialisés en Aide psychologique

Autres questions sur Aide psychologique

Expliquez votre situation à nos psychologues

Faites votre demande de manière anonyme et recevez une aide psychologique en 48h.

50 Il est nécessaire d'écrire 12950 caractères de plus

Votre question et ses réponses seront publiées sur le portail. Ce service est gratuit et ne remplace pas une séance de thérapie.

Nous enverrons votre question aux experts de ce thème qui traiteront personnellement votre cas.

La séance de thérapie n'est pas gratuite et sera sujette aux tarifs en vigueur du professionnel.

La séance de thérapie n'est pas gratuite et sera sujette aux tarifs en vigueur du professionnel.

Renseignez un pseudo pour rester anonyme

Votre question vient d'être révisée.

Nous vous aviserons par e-mail quand elle sera publiée.

Si vous avez besoin d’une aide psychologique immédiate, vous pouvez réserver une consultation dans les 72 heures au prix réduit de 49 €.

Cette question existe déjà.

Merci d'utiliser la barre de recherche pour connaître la réponse.

psychologues 16200

psychologues

questions 12950

questions

réponses 135950

réponses