Pourquoi mon mari infidèle me reproche ma demande de divorce

Réalisée par Caroline · 3 déc. 2020 Aide psychologique

Après 23 ans de mariage, nous avons traversé mon conjoint et moi, une période d'éloignement entre Covid et décès d'un proche. Mon mari se consacre corps et âme à son travail, et me délaisse; il m'annonce par téléphone qu'il me quitte. Je découvre qu'il a rencontré une personne; il s'absente pendant plusieurs jours puis revient, puis repart... J'ai demandé le divorce car il ne souhaite pas renouer et qu'il n'aime pas la personne que je suis devenue (?).
Je ne sais pas ce que cela signifie. Maintenant il me reproche d'éclater la famille car il est en train de réaliser les conséquences financières de ce divorce. Je ne supporte pas, non pas son absence, mais ses retours au foyer sans me prévenir. Cela fait deux ans que je sens son manque d'engagement dans notre couple, mais je pensais que c'était provisoire. J'ai beaucoup de tendresse pour lui, je l'ai idéalisé, mais la routine a estompé le désir que j'éprouvais pour lui.Je lui reproche non pas son infidélité, mais son manque de courage et d'honnête. J'espérais qu'il demanderait le divorce car c'est lui qui est à l'origine de notre rupture. Je lui ai proposé plusieurs fois d'entreprendre une thérapie conjugal, sans réponse.Trop de non-dits et l'absence de communication m'empêchent d'avancer. Je ne veux plus vivre avec lui, mais j'attendais une explication. Je pense peut-être à tort qu'il est perdu. Je n'aime pas l'idée culpabilisante des fautes partagées, quelles fautes; c'est l'absence de dialogue et de communication qui mène à la rupture; et ne pas entamer ce dialogue va entraîner la répétition des mêmes schémas. Comment l'amener à renouer le dialogue?

Réponse envoyée

Nous validerons bientôt votre réponse pour ensuite la publier

Une erreur s'est produite

Merci de réessayer plus tard

Réservez un rendez-vous immédiat en ligne pour 49 €

Obtenez une aide psychologique en moins de 72 heures avec des professionnels en choisissant le créneau horaire qui vous convient le mieux.

Meilleure réponse 4 OCT. 2022

Bonjour Caroline.

Les autres thérapeutes présents ont déjà donné des pistes de réflexions intéressantes.
Je complèterai avec quelques points.

Tout d'abord, il y a un élément intriguant dans votre récit : Vous dites qu'il a "rencontré quelqu'un", qu'il "part régulièrement". Et d'un autre coté, vous notez un "manque d'engagement" dans votre couple. Est-ce vraiment un simple manque d'engagement ? une vraie décision qu'il n'assume pas complètement ? Veut-il jouer sur les deux tableaux en profitant de son foyer d'un coté et de sa nouvelle compagne de l'autre ? En a-t-il vraiment une seule ou plusieurs ? S'abandonne-t-il dans son travail pour oublier ? Est-il vraiment perdu ou bien sait-il parfaitement ce qu'il fait ? Comment interpréter tous ces silences et ces actions ? etc....

La liste des questions pourrait en fait être très très très longue.

Et il est possible, malheureusement que vous n'ayez jamais les réponses, tout du moins pas tout de suite.

Dans une situation de communication, il y a deux personnes. Et les deux personnes doivent parcourir le chemin pour communiquer. Vous ne pourrez tout simplement pas réaliser ce chemin toute seule. Et il est possible que vous deviez commencer à faire un deuil de cette communication, de ces réponses.

La situation idéale d'explication claire et approfondie pour comprendre tous les ressorts de votre relation passée et présente avec cet homme. Comprendre le déroulement, les moments clefs où le couple s'est perdu, distancié. Cette situation idéale d'explication pour en sortir le coeur plus léger en ayant eu l'impression que la relation a eu un sens n'arrivera peut-être jamais. C'est une possibilité qu'il faut envisager. Cela est difficile à imaginer, à accepter, mais c'est une possibilité.

De votre coté, vous avez fait le chemin vers lui, avec vos outils, votre façon de communiquer, votre désir et vos espoirs. Vous avez donné ce que vous pouviez, et peut-être plus encore.

Lui aussi a probablement essayé, à sa manière, de communiquer. Un silence est aussi une forme de communication.

Toutefois, le contact étant rompu, plus rien ne semble possible dans l'état actuel des choses.

Il me semble important pour vous de prendre conscience que vous avez essayé, avec semble-t-il tout votre être, de comprendre, analyser. Vous avez même accepté des situations délicates, pour ne pas dire, probablement irrespectueuse vis à vis de vous même.

D'expérience, certaines situations sont insolubles, en l'état. Elles sont comme figées, sans possibilité de mouvement.

Vous demandez comment l'amener à renouer le dialogue ?

Mes conseil seront donc les suivants :

- Prenez conscience que, peut-être, vous n'aurez pas les explications que vous souhaitez et commencer votre processus de deuil. Celui-ci n'est pas éternel et ne présage en rien de l'avenir. Mais il vous remettra en mouvement différemment.

C'est le deuxième conseil :

- Renouer avec le mouvement. Modifier la situation avec des paramètres nouveaux. Décadrer le problème. Changer la donne. Remettez du "jeu", de "l'espace" dans votre "je" et dans votre "nous". Instaurer de nouvelles règles du jeu (le divorce est un moyen). Ces changements auront un impact global et transformerons peut-être alors les pensées, les actes, les paroles.

Enfin, comme toujours, soyez vraie, honnête avec vous même et n'acceptez aucune situation qui vous entraîne à vous sentir mal. Rediscutez peut-être avec vous-même. Redécouvrez vos désirs et vos pensées en dehors de cette relation. Qui êtes-vous aujourd'hui ? 23 ans après avoir marié cet homme. Quels sont les choses que vous aimez, auquel vous tenez dans une relation ? Quelle relation souhaiteriez-vous aujourd'hui si vous deviez choisir un homme, maintenant ?

Toutes ces questions peuvent vous aider à vous remettre en mouvement différemment, prendre du recul.

Et encore une fois, rien n'est figé. Le futur a de multiples possibilités.

J'ai le sentiment que vous avez, en vous, cette possibilité d'écoute de vous même, pour retrouver le chemin de la liberté interieure et extérieure.

Bon courage à vous.

Jean-Emmanuel LOSS

Jean-Emmanuel Loss Psy sur Châtenay-Malabry

2 réponses

13 J'aime

Réalisez une thérapie en ligne

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

8 DÉC. 2020

Bonjour,

Vous avez compris effectivement que votre époux ne veut pas dialoguer et fait en sorte d'éviter toute confrontation avec vous.
La réalité est qu'il ne communique pas, ou plutôt d'une manière qui vous laisse de toutes façons dans l'incompréhension.
Il se passe aussi qu'il essaie de vous culpabiliser, consciemment et inconsciemment, il essaie de ternir votre image, vous rendant responsable de cette situation. Pourtant, c'est lui qui est parti, qui s'absente et revient, sans prévenir, comme s'il avait tous les droits...
L'aspect financier vient d'entrer dans le jeu, mais toujours sans dialogue.
Vous dîtes qu'il a quelqu'un.
De mon expérience, aujourd'hui, je ne pense pas qu'il est perdu. Mais, comme vous semblez le préssentir, il n'a pas envie de lancer le divorce, la procédure, etc. C'est plus facile que vous le fassiez, à sa place, malgré le fait que ce soit lui qui soit parti.
J'avais une amie, qui était dans le même cas, un peu comme vous. Deux ans, de partir, revenir, sans jamais réussir à parler. Cet homme que tout le monde pensait assez gentil, s'est révélé âpre, menteur, violent et manipulateur. Depuis deux ans, il réfélchissait à comment partir, en laissant le moins de plumes possibles.
Partir-revenir, faisait partie de son jeu de destruction de sa compagne, qu'elle faiblisse, pour qu'elle cède , car au final c'est lui qui initié un procès pour faute et il s'est révélé très procédure et sans aucune forme d'empathie.

Cette absence de communication, ou défaut de communication n'est sans doute pas nouvelle, mais peut-être vous ne l'aviez pas remarqué autant auparavant.

Il y a peu de chances qu'un dialogue puisse se renouer avec lui, ou alors ce serait un faux-dialogue, un leurre.

Si vous avez la force, de divorcer à votre initiative, c'est certainement une bonne chose, il est probable qu'il jouera à la victime.
Mais on ne quitte pas le foyer conjugal, les enfants, son ou sa conjointe sans dire où l'on va avec qui et pourquoi. C'est très déstabilisant pour vous et vos enfants. Ce n'est pas de se comporter en homme et père responsable qui l'intéresse. C'est autre chose.

C'est peut-être difficile, mais cela fait déjà trop de temps qu'il vous a quitté.
Si vous vous sentez prête à prendre les choses en main, renseignez-vous, faîtes-vous conseiller sur un plan juridique et vous verrez bien, sa réaction.

Je reste à votre disposition, si vous souhaitez vous faire accompagner.


Christiane Moyaux Ledour Psy sur Carqueiranne

475 réponses

344 J'aime

Réalisez une thérapie en ligne

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

6 DÉC. 2020

Caroline bonjour,

Je rebondis sur votre phrase : "Je n'aime pas l'idée culpabilisante des fautes partagées, quelles fautes; c'est l'absence de dialogue et de communication qui mène à la rupture; et ne pas entamer ce dialogue va entraîner la répétition des mêmes schémas. Comment l'amener à renouer le dialogue? " Oui peut-être faut-il parler alors de responsabilité, dans le sens où chacun porte la responsabilité de ce qu'il fait, ne fait pas, dis ou ne dis pas et ceci sans jugement.
Je comprends que vous êtes déçue par le fait qu'il n'ait pas le courage de prendre ces responsabilités, c'est bien cela ? Et que cela vous met dans une espèce d'incertitude qui vous pousse à chercher des solutions pour deux : thérapie conjugale, comment renouer le dialogue. Est ce que finalement vous avez besoin que quelque soit la décision finale elle soit prise à deux ? Et si cela n'est pas possible que ce passe t'il pour vous ?
Si vous avez besoin de parlez de tout cela, n'hésitez pas à me contacter, je suis à votre écoute.
Bien cordialement.

Anne Auffret
Thérapeute IFS, Sophrologue, Communication NonViolente
Gestion du stress, des émotions, anxiété, dépression, deuil, conflits intérieurs...
https://www.psychologue.net/articles/du-conflit-interieur-vers-le-dialogue-interieur

Anne Auffret Psy sur Plougonver

1068 réponses

879 J'aime

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

6 DÉC. 2020

Bonjour vous avez raison de vouloir communiquer même dans le cadre d'une séparation il est indispensable de le faire tant pour faire le deuil de votre couple que pour pouvoir vous reconstruire sereinement. C'est peut-être être comme ça qu'il faudrait lui présenter les choses. Un thérapeute conjugal peut vous accompagner dans vos échanges et vous guider. Après autant d'années passées ensemble il est important de tout faire pour ne pas être dans les rancœurs et pouvoir comprendre comment vous en êtes arrivés là. Si vous voulez échanger par téléphone n'hésitez pas à me contacter Sandrine Nede

Sandrine Nede Psy sur Bordeaux

415 réponses

208 J'aime

Réalisez une thérapie en ligne

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

4 DÉC. 2020

Bonjour Caroline,
Le dialogue dans un couple ne suffit pas toujours à régler les divergences. Vous dites que vous n'aimez pas l'idée culpabilisante des fautes partagées. Mais il n'est pas question de culpabilité, mais de responsabilité. Ce n'est pas la même chose. Vous ne voyez que les actes (éloignement, adultère) mais pas le fond du problème. Il est humain de se sentir "piqué" quand on ne comprend pas en quoi on a pu contribuer à l'incompréhension, à la distanciation progressive. Il serait important, pour justement éviter la répétition des schémas que vous appreniez à vous connaître vous-même et cela est lié à la façon dont vous vous êtes construite depuis votre petite enfance. Je verrais déjà la blessure d'injustice, réactivée par le comportement de votre conjoint. Vous avez besoin de transparence, que les choses soient "carrées" : il vous semble ainsi "juste" que ce soit votre mari "fautif" qui assume et acte la séparation officielle.
Cette façon de voir les choses pourra vous sembler un peu dure mais si vous souhaitez en savoir plus, n'hésitez pas à me contacter.
Bien à vous
Véronique BLANCHE, Thérapeute Holistique
Guérison de l'enfant intérieur
Hypnose Ericksonienne
Soins énergétiques

Véronique Blanche Psy sur Quessoy

6558 réponses

4485 J'aime

Réalisez une thérapie en ligne

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

4 DÉC. 2020

Bonjour Caroline,

Si vous vous sentez prêtes à recommencer avec lui en vous donnant toutes les chances de retrouver ce que vous avez perdu, vous pouvez lui poser comme condition de suivre ensemble et de manière sérieuse une thérapie de couple.
Si vous décidez de divorcer, vous pouvez être entière avec votre choix sans avoir à prendre en compte ce qu'il en pense. N'hésitez pas à consulter un ou une professionnel (le) pour vous aider à surmonter tout cela.
Je suis à votre disposition pour en discuter et pour vous aider.
Bien à vous,
Avraham Lahmi
Thérapeute de couple, Hypnothérapeute et Coach intégratif.

Anonyme-381593 Psy sur Nogent-sur-Marne

144 réponses

133 J'aime

Réalisez une thérapie en ligne

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

4 DÉC. 2020

Bonjour,
Tout d'abord bravo pour votre courage à venir sur ce site et encore bravo pour votre patience et votre ténacité ! Malgré la routine et le "cinéma" de votre mari, vous cherchez à renouer et à recoller les morceaux de votre couple. Mais les aller-retour incessants de votre mari prouve qu'il ne maîtrise pas encore la situation et vous êtes forte en prenant les rênes et en demandant le divorce.
Si telle est votre décision vers laquelle il vous pousse, sachez que je peux vous aider à mettre vos idées en ordre, à élaborer un dossier, à planifier, surtout, votre nouvelle vie. Je pourrais vous conseiller de faire des efforts pour rester en couple mais votre mari est déjà partiellement séparé alors autant finaliser le processus.
On n'a qu'une vie et vous avez encore de belles années devant vous. Ne les gâchez pas à attendre qu'il reprenne conscience qu'il est marié. Profitez, bougez, sortez, surtout ne vous sclérosez pas.
Courage et n'hésitez pas à venir vers moi si vous en éprouvez le besoin,
Belle journée,
Fleur, coach de vie et psychologue

Fleur Poirier Psy sur Limoges

406 réponses

218 J'aime

Réalisez une thérapie en ligne

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

4 DÉC. 2020

Bonjour Caroline,
Vous êtes dans une phase de questionnement, quand vous exposez le terme de faute, forcément il découle de ce terme qu'il y a un coupable et ce n'est pas constructif pour vous deux dans ce cas.
Il est difficile de discuter avec une personne fermée, vous pouvez éventuellement lui écrire un long mail ou une lettre exposant vos attentes et votre volonté de ne pas être l'instigatrice de votre divorce, mais que cela découle de faits et des sentiments qui se sont peut être estompés. Qu'en pensez vous?
Pensez aussi à préciser, je parle ici de cette phrase : je n'aime pas la personne que tu es devenue, phrase très culpabilisante tout de même, que vous n'êtes pas figée dans le temps et que tout être évolue, et lui aussi.
Je reste à votre disposition pour échanger.
Au plaisir
Cordialement

Marjorie LUGARI - Psychanalyste - Sexothérapeute - Praticien en psychothérapie
Retrouvez moi en télé consultation ici même, sur Doctolib ou Whatsapp

Anonyme-377370 Psy sur Aix-en-Provence

5591 réponses

10851 J'aime

Réalisez une thérapie en ligne

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

Psy spécialisés en Aide psychologique

Voir plus de psy spécialisés en Aide psychologique

Autres questions sur Aide psychologique

Expliquez votre situation à nos psychologues

Faites votre demande de manière anonyme et recevez une aide psychologique en 48h.

50 Il est nécessaire d'écrire 12950 caractères de plus

Votre question et ses réponses seront publiées sur le portail. Ce service est gratuit et ne remplace pas une séance de thérapie.

Nous enverrons votre question aux experts de ce thème qui traiteront personnellement votre cas.

La séance de thérapie n'est pas gratuite et sera sujette aux tarifs en vigueur du professionnel.

La séance de thérapie n'est pas gratuite et sera sujette aux tarifs en vigueur du professionnel.

Renseignez un pseudo pour rester anonyme

Votre question vient d'être révisée.

Nous vous aviserons par e-mail quand elle sera publiée.

Si vous avez besoin d’une aide psychologique immédiate, vous pouvez réserver une consultation dans les 72 heures au prix réduit de 49 €.

Cette question existe déjà.

Merci d'utiliser la barre de recherche pour connaître la réponse.

psychologues 16200

psychologues

questions 12950

questions

réponses 135900

réponses