Problème dû à l’éjaculation précoce-orientation sexuelle

Réalisée par MMA · 17 avril 2020 Troubles sexuels

Bonjour,
Je suis un homme de 20 ans dont le problème touche sûrement plusieurs thèmes. Ce n’est pas évident d’en parler mais je préfère le faire car cela me pèse sur la conscience. Il y a quelques jours de cela, une envie de me masturber me prend. Je décide d’aller sur Internet pour regarder une vidéo. En ouvrant le portail Internet, je tombe sur une photo que mon frère m’a envoyée. Je suis alors frustré de penser à lui à ce moment-là. Je décide tout de même de satisfaire mon envie car cette dernière était trop forte, et ce en n’essayant de ne pas penser à
lui. Cela fonctionne presque car je ne pense pas vraiment à lui. Mais c’était comme si il était loin dans ma pensée, mais là quand même. C’était donc assez frustrant. Après avoir satisfait mon envie, j’ai eu honte car j’avais inconsciemment pensé à lui et que c’est mon frère. Pourtant je n’ai jamais rien imaginé avec lui, ni même eu cette pensé un jour, je n’ai pas de sentiments pour lui. Mais cela m’a quand même fait beaucoup culpabiliser. Je me disais d’ailleurs après l’acte que j’étais horrible, un monstre même (je me sentais vraiment mal) et que j’étais un peu perdu également. À Noter également que je suis éjaculateur précoce et que je culpabilise énormément à chaque fois que je passe à l’acte. Cette fois-ci a été particulièrement culpabilisante. Je pense que j’ai enfin réalisé que j’avais un problème sur le plan sexuel. Ce qui s’est passé me fait beaucoup réfléchir. Je n’arrive plus à être réellement heureux et me Pose beaucoup de questions. Depuis 2-3 jours désormais je me demande même si je suis gay ou non. Pourtant je n’ai jamais eu aucune attirance envers les hommes et suis tombé plusieurs fois amoureux des femmes. Encore aujourd’hui j’ai l’impression d’avoir des sentiments pour une femme. Mais j’ai l’impression que du fait de mon problème, je ne pourrai jamais combler une femme à ce niveau-là. Je suis perdu.
Cela paraît assez confus, et je peux largement le concevoir. Mais je ne sais plus où j’en suis. Pouvez-vous m’aider s’il vous plaît ?
Merci d’avance

Réponse envoyée

Nous validerons bientôt votre réponse pour ensuite la publier

Une erreur s'est produite

Merci de réessayer plus tard

Réservez un rendez-vous immédiat en ligne pour 49 €

Obtenez une aide psychologique en moins de 72 heures avec des professionnels en choisissant le créneau horaire qui vous convient le mieux.

Meilleure réponse 20 AVRIL 2020

Je réitère ma réponse, celle-ci n’apparaît toujours pas alors que je vous ai répondu aussitôt, c'est pénible...

Bonjour,
Si je comprends bien, à part cet événement de masturbation en voyant votre frère sur portail internet, votre demande est plus axé sur votre problème d'éjaculateur précoce et la culpabilité associée ?... Mais pourquoi y associer une attirance homosexuelle ?...
Je pense effectivement que ce problème d'éjaculateur précoce vous met dans cette confusion.
Ce problème se traite rapidement avec l'hypnothérapie que je pratique (voir mon profil).

Je vous joins un article que j'ai écrit sur le sujet :
https://www.psychologue.net/articles/les-troubles-sexuels-chez-lhomme

Restant à votre disposition si vous êtes de ma région,
Hypnothérapeute clinique - Thérapie intégrative & holistique

Nathalie Follmann Psy sur Clichy

5394 réponses

31812 J'aime

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

20 AVRIL 2020

Bonjour MMA,
c'est une belle démarche que d'exprimer vos difficultés à votre manière et de demander de l'aide.
Il me semble que vous ayez cristallisé une pensée qui est devenu obsédante durant les jours qui ont suivi cette masturbation. Vous avez un mental qui fonctionne au grand galop, et vous alimentez une pensée qui fût, à la base, furtive et rapide. L'humain est complexe et très souvent certaines pensées "incohérentes" ou sans logique dans l'instant viennent le traverser (celles-ci pouvant être en rapport avec des peurs archaïques), mais dès lors qu'il bloque sur celles-ci et les alimente de manière fantasmatique, il les cristallise et alors peuvent apparaître des symptômes qui n'auraient pas existé sans cette cristallisation. Il me semble que vous soyez dans ce cas de figure: vous avez nourri une pensée furtive, et vous avez créé toute une histoire autour de ça, qui n'est pas forcément VOUS.

Le conseil que je pourrais vous donner dans l'immédiat serait de laisser passer ce type de pensées, les accepter en les regardant s'éloigner, sans fixer dessus et sans les sur-mentaliser. Il peut y avoir diverses origines à leur présence, mais dans le courant humaniste (auquel je me réfère) nous n'accentuons pas sur la source, sauf si vous avez un grand besoin d'y aller, bien entendu. Focalisez-vous sur ce que vous ressentez dans votre corps, c'est lui qui détient la vérité, pas votre tête, et vous semblez avoir vous-même la réponse puisque vous ressentez de l'attirance envers les femmes. Sachez tout de même que si c'était le cas pour les hommes, cela ne signifie pas pour autant que vous soyez "gay": parfois le corps exprime certaines choses dans l'instant qu'il n'exprimera pas l'instant suivant, car c'est en constante mouvance.

Concernant vos difficultés liées à l'éjaculation précoce, cela mériterait d'approfondir davantage, n'hésitez pas à consulter un professionnel si vous en ressentez le besoin.

Acceptez ce qui vient, et recentrez-vous en premier lieu sur votre corps, avec bienveillance, car vous n'êtes en aucun cas un monstre, bien au contraire vous êtes une personne qui cherche à se comprendre, en capacité de se remettre en question et de réfléchir, ce qui est une grande force. Faites-en sorte que ce ne soit pas une limite ;)

Bien à vous,

Lucie Macario

Lucie Macario Psy sur Hyères

8 réponses

9 J'aime

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

20 AVRIL 2020

Bonjour MMA,

Je tien s déjà à vous dire que vous avez eu beaucoup de courage pour oser vous dévoiler ainsi. Je vous en remercie.
En tant que thérapeute de couple, je constate auprès de mes patients, que les troubles sexuels ont très souvent une origine psychologique. Il serai prioritaire de travailler sur votre histoire familiale avec votre frère, de votre histoire personnelle.
C'est une approche thérapeutique que je pourrai vous apporter, pour vous aider à reprendre le "contrôle de votre sexualité et de votre plaisir, et ainsi développer des relations amoureuses plus agréables pour vous.
Je vous souhaite bon courage dans cette période de confinement qui dure et qui crée aussi beaucoup d'inquiétudes.
Bien à vous
Sandrine Mallet Lecharny

Sandrine Mallet Lecharny Psy sur Montpellier

60 réponses

35 J'aime

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

20 AVRIL 2020

Bonjour MMA.
Vous pensez être un monstre ? Qu'est ce qu'un monstre ? Un monstre est une créature difforme et hors norme ou qui commet des actes abjects qui font souffrir les autres. Il n'y a strictement rien de monstrueux en vous. Si vos questions vous poussent à penser que vous êtes monstrueux dites vous pour vous rassurer qu'alors 90 % de la population est monstrueuse. Ce qui en somme fait que nous sommes tous humains. Vous êtes seulement un jeune homme qui découvre et expérimente sa sexualité et qui a du mal à se positionner. A mon sens si vous n'avez jamais été attiré par des hommes vous n'êtes pas gay. L'inverse ne poserait absolument aucun problème ceci dit. La masturbation n'est pas davantage problématique. Elle le devient si elle tourne à la compulsion. Est ce le cas ? Parlons maintenant de l'image de votre frère qui est venue s'interposer pendant votre masturbation. Elle n'est que la projection de l'immense culpabilite qui vous habite. Elle à prit cette forme pour accentuer son poids sur votre conscience ( Votre Moi) . La culpabilite est une maline n'est ce pas...C'est donc sur votre votre culpabilité et des raisons qu'il faut travailler. Généralement un problème de confiance en soi est a étudier en même temps. Voila MMA vous êtes normal. Reste le problème de l'éjaculation précoce qui se traite de différentes manieres et avec succès la plupart du temps. Connaissez vous les solutions proposées ? Exercices, préservatif spéciaux retardateurs d'éjaculation et traitement médicamenteux très connus et efficaces ? Parlez en à votre médecin. L'éjaculation précoce est un vrai handicap pour une vie sexuelle, ne restez pas sur la croyance qu'elle est une fatalite qui ne peut être réglée. Une thérapie vous aidera.
Je reste à votre écoute. Consultations en présentiel en Vaucluse et par téléphone.
Brigitte Giovannucci. Psychanalyste sexologue clinicienne.

Giovannucci Brigitte Psy sur Sorgues

118 réponses

152 J'aime

Réalisez une thérapie en ligne

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

20 AVRIL 2020

Bonjour,
Si je comprends bien, à part cet événement de masturbation en voyant votre frère sur portail internet, votre demande est plus axé sur votre problème d'éjaculateur précoce et la culpabilité associée ?... Mais pourquoi y associer une attirance homosexuelle ?...
Je pense effectivement que ce problème d'éjaculateur précoce vous met dans cette confusion.
Ce problème se traite rapidement avec l'hypnothérapie que je pratique (voir mon profil).

Je vous joins un article que j'ai écrit sur le sujet :
https://www.psychologue.net/articles/les-troubles-sexuels-chez-lhomme

Restant à votre disposition si vous êtes de ma région,
Hypnothérapeute clinique - Thérapie intégrative & holistique

Nathalie Follmann Psy sur Clichy

5394 réponses

31812 J'aime

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

18 AVRIL 2020

Bonjour MMA, C'est tout à fait normal que celà vous pose problème, et que vous vous sentiez perdu. Je crois qu'a votre place je le serais tout autant. Et pourtant, ces pensées qui vous perturbent ne sont pas une fatalité... Nous pourrions si vous le souhaitez regarder ensemble ce que vous en faites précisément lorsqu'elles arrivent et ce qui fait qu'elle reviennent, peut être plus fortes, alors que vous essayez de ne pas y penser, et qu'elles envahissent de plus en plus votre esprit, jusqu'à vous poser des tas de questions sur votre sexualité. Nous pourrions ensuite voir ensemble ce que vous pourriez faire pour, dans un premier temps, éviter qu'elles ne prennent de plus en plus de place. Bien cordialement.

Bruno Larive Psy sur Neyron

77 réponses

127 J'aime

Réalisez une thérapie en ligne

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

18 AVRIL 2020

Bonjour MMA,
Merci pour votre courage pour vous dévoiler ainsi.
Je ne suis pas sexologue.
Par contre, parfois les troubles sexuels ont une origine psychologique.
Et là je peux vous aider, vous accompagner à comprendre vos pensées, vos fantasmes.
Et le rapport avec votre pensée concernant votre frère en particulier. Frustration de ne pouvoir voir votre frère ? Besoin de décharger par la masturbation ? De se sentir stimuler ? D'avoir du plaisir ?
Avec cet accompagnement, vous vous sentirez moins perdu. Et vous vous sentirez un humain parmi les autres, avec ses fragilités.
Bon courage dans cette période de confinement qui se prolonge et les inquiétudes liées à l'épidémie de coronarovirus.
Bien chaleureusement.
Kim-Vân, psychopraticienne

Kim-Vân Nguyen-Dinh Psy sur Paris

191 réponses

209 J'aime

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

17 AVRIL 2020

Bonjour,

Tout d'abord je souhaite vous rassurer sur le fait que ce que vous traversez n'est ni monstrueux ni anormal.
Ensuite ce qu'on perçoit c'est beaucoup de confusion entre vos pensées et des actes dans lesquels vous vous projetez mais qui n'ont pas encore eu lieu (relation avec votre frère, avec d'autres hommes), et ressentez d'avance de la culpabilité. En conséquence vous cherchez a vous punir, pour des choses qui sont imaginaires.
Ce qui transparaît également dans votre message c'est beaucoup d'anxiété. En vous laissant dépasser par cette émotion négative vous vivez dans un futur proche dans lequel les pires choses se produisent. Et au final a force de vous focaliser sur ces événements catastrophiques... Ils arrivent vraiment. On a l'impression que tout s'emballe très vite dans votre tête.
Il faut vous concentrer sur le present et vous exposer de façon progressive a ce qui crée de l'angoisse chez vous, jusqu'à ce que ce que vous n'ayez plus d'angoisse du tout.
Il est difficile de poser un diagnostic sans discuter davantage mais je pense que votre problème peut se traiter grâce a la thérapie comportementale. A travers différents exercices je pourrais vous aider à reprendre le contrôle de vos pensées et de votre corps.

Sabrina Beloufa Psy sur Nice

39 réponses

146 J'aime

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

Psy spécialisés en Troubles sexuels

Voir plus de psy spécialisés en Troubles sexuels

Autres questions sur Troubles sexuels

Expliquez votre situation à nos psychologues

Faites votre demande de manière anonyme et recevez une aide psychologique en 48h.

50 Il est nécessaire d'écrire 13400 caractères de plus

Votre question et ses réponses seront publiées sur le portail. Ce service est gratuit et ne remplace pas une séance de thérapie.

Nous enverrons votre question aux experts de ce thème qui traiteront personnellement votre cas.

La séance de thérapie n'est pas gratuite et sera sujette aux tarifs en vigueur du professionnel.

La séance de thérapie n'est pas gratuite et sera sujette aux tarifs en vigueur du professionnel.

Renseignez un pseudo pour rester anonyme

Votre question vient d'être révisée.

Nous vous aviserons par e-mail quand elle sera publiée.

Si vous avez besoin d’une aide psychologique immédiate, vous pouvez réserver une consultation dans les 72 heures au prix réduit de 49 €.

Cette question existe déjà.

Merci d'utiliser la barre de recherche pour connaître la réponse.

psychologues 16300

psychologues

questions 13400

questions

réponses 137000

réponses