Quels effets la tentative de suicide de ma mère a-t-elle eu sur moi ?

Réalisée par alex · 19 févr. 2021 Aide psychologique

Il y a un an, j'ai empeché ma mère de se défenestrer. Ce n'était pas sa première tentative, je l'avais déjà retrouvée inconsciente en rentrant de cours (j'avais 17 ans) parce que elle avait pris trop de médicaments, et elle me répétait constamment qu'elle voulait en finir.

Elle a toujours souffert de dépression, donc j'ai été confrontée à des épisodes maniaco-depressifs depuis ma jeune enfance. Mais elle m'a toujours dit que j'étais la seule raison pour laquelle elle continuait à vivre. Donc quand elle a essayé de se suicider, j'ai eu l'impression que je n'étais plus assez.

Les gens autour de moi me considèrent froide. On m'a dit plusieurs fois que je donne l'impression d'etre distante, que je laisse pas les gens s'approcher. Ce qui est en partie vrai, puisque je ne m'attache pas facilement et je ne parle pas de ma vie personnelle. J'ai peur que ça affecte mes relations futures. Je me demandais si mon comportement est influencé par le traumatisme que j'ai vécu. Quels sont les effets de ce genre d'expérience sur un adolescent? Vais-je toujours mettre un mur entre moi et les autres, et est-ce à cause de ma mère?

Réponse envoyée

Nous validerons bientôt votre réponse pour ensuite la publier

Une erreur s'est produite

Merci de réessayer plus tard

Réservez un rendez-vous immédiat en ligne pour 49 €

Obtenez une aide psychologique en moins de 72 heures avec des professionnels en choisissant le créneau horaire qui vous convient le mieux.

Meilleure réponse 20 FÉVR. 2021

Bonjour Alex,
il n'est pas possible de prédire vos futures réactions et comportements car chacun est différent, singulier, et compose avec ses propres émotions, ses connaissances, ses défenses etc.
En revanche, je vous conseille de travailler avec un professionnel afin de pouvoir prendre votre vie en main en n'étant plus l'enfant parentalisé mais l'adulte en devenir qui reste l'enfant de ses parents et de sa mère, mais en devenant un adulte qui a sa vie à mener.
La problématique du suicide est particulièrement douloureuses à la fois pour le suicidant et aussi pour les proches car les mots ne revêtent pas le même sens. A commencer par l'acte de suicide, qui souvent est posé par le suicidant pour mettre fin à de la souffrance ais sans la volonté de mourir, juste mettre fin à la souffrance, qu'elle s'arrête, et l'état psychique à ce moment là ne permet plus le discernement pour réaliser que mettre fin à la souffrance de cette façon met la vie en danger, la personne est commandée par une surcharge psychique qui la fait passer à l'acte malgré elle en état de dissociation. J'ai souvent rencontré cela en service de réanimation. Cela ne signifie à aucun moment que la personne qui commet cet acte ne vous aime pas assez pour lutter, ça veut dire que tous ses fusibles sont saturés, que tous son cerveau est contaminé par la souffrance, et c'est terriblement douloureux.
Donc, cela ne remet pas en question l'amour de votre mère pour vous, mais vous vous le voyez de votre point de vue, de l'état de votre psyché qui elle n'est pas contaminé et emplie de la souffrance, celle de votre mère. Malgré tout l'amour et l'empathie pour votre mère, vous restez spectateur car vous ne pouvez pas prendre sa place, vous ne pouvez pas échanger vos esprits et vivre de l'intérieur la souffrance qui la ronge et prend parfois les commandes.
Je vous conseille de consulter un professionnel pour vous aider à gérer tout cela, c'est important pour vous pour que vous puissiez trouver vos marques et votre équilibre pour mener la vie à laquelle vous aspirez dans l'amour et l'empathie pour votre maman, sans culpabilité et sans haine envers elles et envers vous même.
Votre mère est -elle suivie par un psychiatre? un psychologue? a-t-elle un traitement? Un diagnostic a-t-il été posé? Dépression? Bipolarité? Décompensation? Dans quel cadre? A t-elle déjà été hospitalisée? Son traitement a-t-il été revue et réajusté suite à ces passages à l'acte? etc...
PRENEZ SOIN DE VOUS
Patricia ELDIN

Patricia Eldin Psy sur Remoulins

683 réponses

380 J'aime

Réalisez une thérapie en ligne

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

21 FÉVR. 2021

Bonjour Alex,

Je vous conseille de consulter un psy afin de déposer vos souffrances, et de comprendre l'influence et les effets que les épisodes dépressifs et suicidaires de votre maman ont eu sur vous. Il s'agira ensuite de les dépasser et de vous en détacher.

Je reste à votre disposition au besoin,

Isabelle Faure)Kandel, Analyste Psycho Organique,
Consultation en vision au besoin

Isabelle Faure-Kandel Psy sur Montrouge

108 réponses

51 J'aime

Réalisez une thérapie en ligne

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

20 FÉVR. 2021

Bonjour les traumatismes de votre enfance ont des conséquences sur vos comportements vos perceptions émotions... Il y a des méthodes thérapeutique pour vous accompagner déjà pour déterminer vos blessures (rejet injustice trahison...)? Puis pour travailler dessus. Si vous voulez nous pouvons en parler par téléphone pour commencer. Sandrine Nede

Sandrine Nede Psy sur Bordeaux

415 réponses

213 J'aime

Réalisez une thérapie en ligne

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

20 FÉVR. 2021

Alex bonjour,

Les effets que peuvent avoir ce genre d'expérience sur un adolescent vous le décrivez très bien c'est ce que vous expérimenter, mise à distance des autres, mise à distance de vos émotions, ne pas s'attacher facilement. Tout cela c'est des stratégies de mise en sécurité pour éviter de rajouter de la souffrance à la souffrance.
Je pense qu'à un moment donné, il serait bon que vous passiez par la case accompagnement thérapeutique, pour soigner toutes vos blessures intérieures (le sentiments culpabilisant que vous n'êtes plus assez sa raison de vivre et surement d'autres choses que vous pouvez vous dire et que vous gardez en vous). Sinon je crains que effectivement cela affecte vos relations futures et aussi durablement votre bien êtes (vous avec vous).
Si besoin je suis à votre écoute, bien cordialement.

Anne Auffret
Thérapeute IFS, Sophrologue, Communication NonViolente
Gestion du stress, des émotions, anxiété, dépression, deuil, conflits intérieurs...
https://www.psychologue.net/articles/du-conflit-interieur-vers-le-dialogue-interieur

Anne Auffret Psy sur Plougonver

1068 réponses

882 J'aime

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

20 FÉVR. 2021

Bonjour Alex,
Effectivement, vous avez développé un mécanisme de défense afin de garder les personnes à distance et de ne pas être blessée par la même occasion. Votre vécu est traumatisant, mais vous apparaissez comme étant résiliente et cela est une vraie force.
Si vous souhaitez abaisser vos barrières peu à peu, nous pouvons y travailler en toute confiance ensemble.
Je reste à votre écoute avec bienveillance et empathie

Marjorie LUGARI - Psychanalyste
Retrouvez moi également en visio sur Doctolib

Anonyme-377370 Psy sur Aix-en-Provence

5591 réponses

10890 J'aime

Réalisez une thérapie en ligne

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

20 FÉVR. 2021

Bonjour Alex,
Il n'est pas étonnant que vous ne vous attachiez pas facilement, ni que vous parliez de votre vie personnelle.
Vous portez votre mère depuis longtemps et cela vous empêche de vivre comme un jeune de votre âge.
Et pas anormal que vous sembliez "froid" car vous avez été "obligé" de mettre une carapace pour ne plus ressentir toute cette souffrance par rapport à ce que vous vivez par rapport à la dépression de votre mère.
Je vous recommande vivement de prendre rdv avec l'un d'entre nous pour parler de vous, vos souhaits, vos rêves, vos projets, et retrouver la joie et l'insouciance.
Avec plaisir, en présentiel ou distanciel
Bien cordialement
Inès AVOT

Inès Avot Psy sur Ouve-Wirquin

6339 réponses

3470 J'aime

Réalisez une thérapie en ligne

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

19 FÉVR. 2021

Bonjour Alex,
Il ne faut en aucun cas vous sentir coupable du mal être de votre mère qui s'est aggravé et qui n'a rien à voir avec vous : elle est porteuse de blessures anciennes qui n'ont jamais été guéries et ni vous, ni personne, n'avez le pouvoir de compenser le vide affectif qui la ronge depuis sa petite enfance. Il faudrait qu'elle entame un vrai travail sur elle-même mais vous n'avez malheureusement pas le pouvoir de la forcer. En revanche, il est indispensable que vous preniez soin de vous, que vous ne fassiez pas une affaire personnelle de ce qu'elle vous renvoie (cf "les 4 accords Toltèques " de Miguel Ruiz).
Pour répondre clairement à votre question, je crois que vous êtes impactée depuis plus longtemps encore que vous ne le pensez : un parent fragile, défaillant crée un sentiment d'insécurité, qui se traduit par un manque de confiance dans les relations, une difficulté à s'engager dans des relations. Il vous faudrait vous faire aider pour restaurer l'amour de vous-même, vous choisir d'abord.
Si vous souhaitiez en savoir plus sur ma thérapie, n'hésitez pas à me demander un premier échange téléphonique, gratuit et sans engagement.
Bien à vous
Véronique BLANCHE, Thérapeute Holistique
Guérison de l'enfant intérieur
Hypnose Ericksonienne
Soins énergétiques

Véronique Blanche Psy sur Quessoy

6558 réponses

4568 J'aime

Réalisez une thérapie en ligne

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

19 FÉVR. 2021

Bonjour Alex,
avec votre mère, vous avez appris que, quelqu'un qui dit vous aimer, peut pourtant ensuite vouloir disparaître de votre vie, sans tenir compte de vos sentiments ni de vos besoins à vous.
Vous ne pouvez pas faire autrement que d'être méfiante vis-à-vis des gens qui veulent entrer en relation avec vous.
Mais ne désespérez pas, il y en aura sûrement qui sauront vous laisser le temps, de vous habituer à eux, et de leur faire confiance.

Anonyme-318660 Psy sur Retournac

490 réponses

742 J'aime

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

19 FÉVR. 2021

Bonjour Alex,

Le suicide d'un proche est toujours un traumatisme, encore plus si c'est votre mère, et encore plus si elle vous a dit que vous étiez sa seule raison de vivre.
Dans votre écrit je sens une force de vie, vous vous êtes forgé une carapace et c'est pour cela que votre entourage vous trouve froide. Vous aviez besoin de cela pour tenir dans la situation traumatisante que vous avez vécu à la tentative de suicide de votre mère et surtout depuis votre petite enfance à son contact dépressif.

Cette carapace, cette armure vous en avez eu besoin à un moment donné de votre vie. Aujourd'hui vous prenez conscience du poids que cela génère et vous allez trouver les ressources pour pouvoir alléger tout cela, vous dégager de la culpabilité et continuer votre vie de façon plus légère.

Je vous invite à choisir un thérapeute proche de chez vous, ou à distance si vous préférez.
Il me semble essentiel que vous soyez accompagnée pour soigner ce passé et réapprendre à accueillir vos émotions.

Je reste à votre écoute.
Claire Thomas,
Psychosomatothérapeute

Claire Thomas Psy sur La Chapelle-Caro

1919 réponses

2169 J'aime

Réalisez une thérapie en ligne

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

Psy spécialisés en Aide psychologique

Voir plus de psy spécialisés en Aide psychologique

Autres questions sur Aide psychologique

Expliquez votre situation à nos psychologues

Faites votre demande de manière anonyme et recevez une aide psychologique en 48h.

50 Il est nécessaire d'écrire 13450 caractères de plus

Votre question et ses réponses seront publiées sur le portail. Ce service est gratuit et ne remplace pas une séance de thérapie.

Nous enverrons votre question aux experts de ce thème qui traiteront personnellement votre cas.

La séance de thérapie n'est pas gratuite et sera sujette aux tarifs en vigueur du professionnel.

La séance de thérapie n'est pas gratuite et sera sujette aux tarifs en vigueur du professionnel.

Renseignez un pseudo pour rester anonyme

Votre question vient d'être révisée.

Nous vous aviserons par e-mail quand elle sera publiée.

Si vous avez besoin d’une aide psychologique immédiate, vous pouvez réserver une consultation dans les 72 heures au prix réduit de 49 €.

Cette question existe déjà.

Merci d'utiliser la barre de recherche pour connaître la réponse.

psychologues 16300

psychologues

questions 13450

questions

réponses 137000

réponses