Relation toxique avec ma mère

Réalisée par Guet · 20 déc. 2022 Aide psychologique

Je ne sais plus quoi faire, je suis partie de chez ma mère il y a maintenant 3 mois. Elle ne l'accepte pas, même si il est vrai que je ne vais pas souvent la voir et que je privilégie ma vie, mon travail et ma vie avec mon copain. Je ne lui accorde plus le même temps qu'avant et elle ne l'accepte pas. Elle me harcèle par message tous les jours et toute la nuit, elle m'appelle sur mon lieux de travail, elle insulte mon copain, elle me coupe ma ligne téléphone, elle menace maintenant de couper ma carte bleue. Je culpabilise d'un côté car je la laisse un peu tomber mais c'est surtout que j'ai vécu 25 ans avec elle, en retrait du monde, je n'ai pas crée de relation d'amitié, à chaque relation avec un garçon ma mère finit par toujours rentrer dans ma relation. J'ai appris aujourd'hui à ne plus lui raconter mes histoires mais aujourd'hui elle m'en veut d'avoir laisser passer sa propre vie, de ne pas l'avoir refaite avec un autre homme. Elle m'insulte comme mon père, et tous les gens de la famille avec qui elle s'enerve. Je suis une enfant ingrate qui a laisser sa mère. Elle me pose des lapins quand on doit se voit, puis elle m'insulte parce je n'ai pas "insister" je cite. Elle se dit heureuse de me voir bien, je travail, je prends du poids, je réussi a mettre de l'argent de côté, à m'occuper de moi, mais elle ne voit pas ça.
A chaque relation que 'ai vécu jusque là elle à toujours eu son mot à dire, même quand j'étais à la maison si un de mes ex était trop dans ma vie et qu'elle ne me voyait plus trop elle finissait par faire une crise de nerf. Elle dit que je l'ai laissé seule et que j'ai profiter de son appartement pendant des années, qu'elle m'a donné de l'argent, qu'elle est venue me voir à l'hôpital, des choses que je trouve normal étant donné que c'est ma mère. Elle m'en veut de ne pas avoir des relation avec un homme depuis des années comme si j'y pouvais quelque chose. Elle me rabaisse et me descend, elle utilise mon passé pour me cracher dessus. Parce qu'elle a des problèmes dentaires, je ne prendre de rendez vous chez le dentiste car sinon je fais l'égoïste parce elle n'y va pas. Elle parle de suicide et que je payerais ce que je lui fais. Elle me parle du bazar qu'il y'a dans ma chambre que j'ai laissé alors que je ne suis pas là depuis des mois, et les fois ou je rentre la voir, l'appartement est dans un sale état, le frigo est vide, l'évier plein avec des bouts de nourritures pourries, le sol est sale.. Mais ce n'est pas du repos pour moi de venir, je passe ma journée à faire le ménage et à ranger. Le frigo est vide, et elle ne mange pas pendant des jours et elle me dit qu'elle mange enfin quand je suis là, elle insiste sur le fait de perdre du poids et qu'elle veut en perdre plus. Elle se laisse complètement aller et quand je cherche à parler de ça sérieusement avec elle esquive le sujet et me dit que tout va super, alors que tout est faux, elle pense tout le contraire de ce qu'elle dit.
Elle dit vouloir habiter ailleurs, monter sa boite, mais si je ne suis pas ses projets elle me hurle dessus parce que je ne fais ce qu'elle demande. Il est vrai que niveau administratif je suis vraiment une flémarde, mais j'aimerais qu''elle me laisse gérer ma vie, jai 25 ans et j'ai toujours su me débrouiller seule.
jusque là j'ai vécu ses problèmes d'alcool avec elle, j'ai pris soins d'elle petite mais avec le temps la haine s'est imposé inconsciemment, je n'avais plus de patience avec ça. Même là encore elle me voit comme la méchante qui l'insulte d'alcoolique alors que c'est moi qui vit depuis mes 8 ans dans son alcool, des bouteilles cachés dans la maison, des allers retours dans les escaliers, je n'ai pas tous les jours et malgré cela j'ai manger à ma fin, j'ai toujours été habillé des plus beaux vêtements qu'elle m'achetait, même là encore je prends des réflexions sur ce qu'elle m'a offert/acheté. Je ne sais pas sur qeul pied danser, je sais que je ne suis pas parfaite et que j'ai mon caractère, je peux vivre a hausser le ton, mal parlé mais elle fait parfois sortir le mauvais en moi. Même dans a gentillesse elle finissait parfois par m 'énerver parce qu'elle était trop sur moi, je sais que c'est horrible mais je suis h24 avec elle depuis que je suis née. Mon père m'a laissé, et brisé ma mère par la violence, les crédits, les impayé et les tromperies alors maa mère et moi sommes devenue plus que fusionnelle. C'était jusque là ma meilleure amie, toujours ensemble, h24 dehors à faire activité ensemble mais aujourd'hui ça change je fais autre chose, oui je vis avec mon copain et sans doute que je le fais passer avant ces dernier temps, mais je me fais passer avant aussi, je vis, je découvre le monde, je parle avec de nouvelles personnes, et même si en écrivant je pense à ses moments avec ma mère et que ça me rends nostalgique je sais que c'est un évolution je fais juste d'autres choses, j'aimerais demain partir m'installer dans un autre pays comment elle vivrais ça alors que étant à 1h d'elle elle fait déjà des crises de nerfs, qu'est ce que je dois faire? Suis je si mauvaise avec elle je ne sais plus je culpabilise trop.. aidez moi

Réponse envoyée

Nous validerons bientôt votre réponse pour ensuite la publier

Une erreur s'est produite

Merci de réessayer plus tard

Réservez un rendez-vous immédiat en ligne pour 49 €

Obtenez une aide psychologique en moins de 72 heures avec des professionnels en choisissant le créneau horaire qui vous convient le mieux.

Meilleure réponse 22 DÉC. 2022

Bonjour

Il ne faut pas inverser les rôles. Vous n'avez pas demander à naître ni à avoir ce père et cette mère. Il est normal que des parents soient dévoués à leurs enfants. Elle n'a toutefois pas assumer le départ de votre père ni d'être restée seule. Aujourd'hui elle vit d'autant moins bien votre départ. Néanmoins c'est son problème d'adulte. Vous n'avez pas à céder au chantage ni d'ailleurs de raison de lui faire son ménage. Vous êtes adulte aujourd'hui et vous devez construire votre propre vie. Cela ne la regarde pas.
Je vous conseille, non de rompre avec elle, mais de gérer la relation en définissant un rythme d'appel téléphonique, par exemple une fois par semaine, tel jour à telle heure, de lui donner de vos nouvelles et d'en prendre d'elle (en ne lui disant que ce que vous souhaitez lui dire et en évitant les sujets qui fâchent). Entre ces rendez vous programmés, évitez de lui parler et faites votre vie. Il faut qu'elle s'habitue et se prenne en charge. Vous ne pouvez rien pour elle.
Je reste personnellement à votre disposition, sachant que ma première séance d'une heure est entièrement gratuite et sans engagement.

Bon courage à vous

Michel le BAUT

Michel Le Baut Psy sur Marseille

4059 réponses

20959 J'aime

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

27 DÉC. 2022

Bonjour,

Je vous invite à regarder le film "oui, mais" avec Gérard Jugnot (le psy) et Emilie Dequenne, une histoire entre une mère alcoolique et sa fille qui fait écho à ce que vous racontez.
Le chantage affectif fait partie des jeux pour maintenir des situations qui n'ont plus vocation à durer. Vous sentez bien comment le sentiment de culpabilité vous tiraille. Je peux imaginer l'historique d'abandon et d'angoisse de séparation dans votre champ familial qui pèse sur le chemin d'évolution de votre relation. Votre mère craint probablement la solitude, et vous pouvez la comprendre, sans renoncer à vivre ailleurs.

Chaleureusement,
Hélène Verdier

Hélène Verdier Psy sur Saint-Cloud

28 réponses

14 J'aime

Réalisez une thérapie en ligne

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

27 DÉC. 2022

Bonjour,
Quelle vie difficile !
Votre mère va objectivement mal. Mais malheureusement vous ne pouvez pas pas la sauver. Tout est dit dans le mot "fusionnel" : vous sortez de cette fusion et vous avez bien raison. Il faut d'abord vous sauver vous ! Mais pour elle, c'est autre chose et cette sortie de la fusion n'est pas un choix. Et pourtant, c'est la seule solution aussi pour qu'elle s'en sorte, mais pas avec vous. Proposez lui de l'aide extérieure : vous aurez fait qq chose en lui proposant même si elle refusera probablement. Mais vous n'êtes pas la mieux placée pour l'aider. Il n'y a que si elle veut s'en sortir qu'elle le pourra. Donc pensez à vous et construisez votre vie Vous n'êtes absolument pas responsable de l'état de votre mère.
Courage

Anne-Claire Chevalier Psy sur Niort

7 réponses

2 J'aime

Réalisez une thérapie en ligne

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

22 DÉC. 2022

Bonjour à vous

Merci de partager votre histoire qui semble très pesante pour vous.
En effet, vous avez 25 ans et vous avez tout le droit de construire votre propre vie avec votre conjoint. Cela ne veut pas dire que vous n'aimez plus votre mère ou que vous la rejetez. C'est juste dans l'ordre normal des choses. Elle ne vous a pas mise au monde pour passer toute sa vie avec vous.
De plus si votre mère a beaucoup de problèmes personnels, ça n'est pas à vous de les porter. Cela peut vous faire vivre beaucoup de souffrance biensur de la voir dans cet état. Vous avez probablement l'impression de l'abandonner à elle même. Mais ça n'est pas votre travail de s'occuper d'elle. Par contre, vous pouvez faire appel à des associations ou autre pour la mettre en relation avec des personnes qui pourront l'aider.
Maintenant, je vous invite à vraiment vous positionner et devenir responsable de toutes vos démarches administratives, de votre situation financière, etc... d'une part, parceque c'est important pour vous d'apprendre à le faire par vous même. Vous allez ressentir une grande satisfaction de gérer votre vie par vous même et cela va jouer sur votre confiance en vous. D'autre part, car cela va rassurer votre mère : elle verra que vous faites les choses par vous même et n'aura plus peur pour vous.
Je vous invite à vous faire accompagner d'un thérapeute professionnel pour cela et me tiens à votre disposition pour vous accompagner. Je vous souhaite sincèrement de trouver réponses à vos questions.
Bien à vous
Hélène Chambris
Gestalt Thérapie Humaniste Intégrative
Rdv en ligne ou en présentiel à Marseille 8ème

Hélène Chambris Psy sur Marseille

1231 réponses

2355 J'aime

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

22 DÉC. 2022

Bonjour,

La question principale que vous nous adressez porte finalement sur vos sentiments de culpabilité vis-à-vis du chantage affectif de votre mère au moment de votre émancipation, sachant que vous avez été pendant très longtemps "plus que fusionnelles". Si vous ressentez le besoin d'être épaulée psychiquement ou de faire davantage de lumière sur les ressorts de cette culpabilisation, vous pourrez trouver un professionnel qui vous convient.

Karim Barkati, psychanalyste à Paris

Karim Barkati Psy sur Paris

101 réponses

212 J'aime

Réalisez une thérapie en ligne

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

21 DÉC. 2022

Bonjour,
Votre message en dit long sur la forme et le fond, entre vous et votre mère c’est une longue histoire.
Et oui, en effet la relation avec votre mère est toxique pour elle comme pour vous.
Sauf que vous, vous l’avez conscientisé et avez décidé d’en sortir pour mener votre vie en dehors de votre mère ce qui est tout à fait logique.
De ce que vous décrivez de votre parcours et votre histoire familiale vous et votre mère avez mélangé les rôles et les places dans une fusion où tout le monde s’est perdu.
Vous endossez tour à tour vis à vis de votre mère, le rôle de fille, de mere, de meilleure amie etc…
Aujourd’hui à 25 ans vous aspirez à vivre votre vie mais votre mère ne le supporte pas.
Or ceci est son problème pas le votre.
Le votre est de poursuivre la séparation que vous avez amorcée et de déculpabiliser.
Vous ne pourrez pas la sauver de ses comportements et de ses conséquences, elle seule peut se sauver en allant consulter pour reprendre son autonomie, retrouver sa place et son rôle de mere, régler ses problèmes d’addiction etc.
Vous, devez vous concentrer sur votre équilibre psychique et la construction de votre vie.
Si vous pensez ne pas pouvoir y arriver seule alors n’hésitez pas à demander de l’aide, un soutien psychologique pour vous accompagner dans cette étape difficile mais nécessaire et salutaire.
Je reste à votre écoute,
Bien à vous
Frédérique Pouzol
Psychopraticienne
Psychothérapie-Psychogénéalogie

Anonyme-409158 Psy sur Le Bar-sur-Loup

521 réponses

2359 J'aime

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

21 DÉC. 2022

Bonjour,
Voter mère est toxique et manipulatrice.
Il sera très difficile de vous défaire de son emprise sans aide : je vous encourage vivement à consulter.
Je consulte en présentiel ou par visioconférence. Merci de me contacter avant de vous inscrire sur l’agenda de la plateforme.
Bien à vous
Véronique BLANCHE, Thérapeute Holistique
Guérison de l’enfant intérieur
Hypnose Ericksonienne
Soins énergétiques

Véronique Blanche Psy sur Quessoy

6558 réponses

4420 J'aime

Réalisez une thérapie en ligne

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

21 DÉC. 2022

Bonjour Guet,

Dans votre récit très détaillé, un élément est marquant: votre lien hyper-fusionnel avec votre mère n'a jamais été rompu. Du mojns de son côté et sur un plan inconscient également.
Un travail sur vous-même en analyse vous permettrait de verbaliser et de prendre conscience de certains facteurs déterminants de votre passé rejaillissant à chacun de vos pas, dans vos mots, dans ce si lourd sentiment de culpabilité et cette angoisse que vous éprouvez.
Sans porter de jugement, votre mère est "phallique", je m'explique: elle est dominante, dominatrice et elle a gardé la main sur vous et sans doute d'autres personnes de votre entourage.
Porter des menaces de suicide, faire du chantage, s'imposer dans votre vie privée, vous rendre coupable de ne pas avoir "refait sa propre vie" pour vous privilégier, ce n'est pas une relation saine de mère à fille mais un lien toxique pour vous comme pour elle.
Vous semblez avoir dans votre enfance et adolescence dû prendre la "main" en l'aidant dans ses propres problèmes, c'est ce qu'on appelle le basculement des rôles, le maternage de sa propre mère, posture anormale et ne se tolérant que quelques temps pour des raisons graves comme la santé en danger par exemple pour maladie.
Votre récit est troublant mais extrêmement parlant, du moins il me transperce.
25 années en symbiose avec sa mère, une prise de liberté justifiée de votre part que cette dernière n'accepte pas du tout, vous ne pensez pas qu'il est grand temps d'éclairer tout cela en étant aidée en analyse?
Sans accompagnement thérapeutique, vous avez beau être courageuse et stoique, cela ne suffit pas;
Vous devez décharger ce pois énorme de votre conscience pour établir enfin l'homéostasie de votre vie et de votre psychisme.
N'oubliez pas, Guet, nous n'avons qu'une vie, ne trainez plus des malles plus lourdes que vous dont la culpabilité n'est qu'un état d'alerte de votre psychisme.
Vous avez demandé de l'aide, signe que vous êtes consciente que la situation ne peut plus perdurer ainsi, vous avez déjà commencé le chemin pour gagner votre Liberté.
Je me tiens à votre écoute en téléconsultation si vous souhaitez que je vous accompagne.
Il y a du travail pour comprendre cette relation mais c'est loin d'être infranchissable, il fait juste que ce soit votre stricte Volonté pour détricoter ce schéma relationnel négatif. C'est en vous connaissant au plus profond de vous-même que vous prendrez conscience des raisons de cette situation devenue si difficile.

Tenez bon et avancez, déchargez votre esprit, vous le méritez !
Vous allez sortir de ce maillage toxique !

Bénédicte Escaron
Praticienne en Psychothérapie
Thérapeute d'aide à la parentalité
Thérapeute en TCC
Psychanalyste
Sophrologue Sophrothérapeute
Praticienne en PNL
Diplômée en Neurosciences ( Paris)

Benedicte Escaron Psy sur La Haye-d'Ectot

892 réponses

8648 J'aime

Réalisez une thérapie en ligne

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

21 DÉC. 2022

Bonjour Guet
BRAVO. Vous avez réussi à vous détacher de votre mère. Mais elle ne vous laisse pas pour autant, vivre votre vie.
Vous êtes sur le bon chemin, et continuez de vous responsabiliser sur les plans qui lui permettent d'avoir une emprise sur vous
Se détacher est merveilleux, mais en contrepartie il y a des obligations administratives qui sont moins marrantes. C'est le prix à payer pour vous délivrer de l'emprise de votre mère
Je vous donne un coup de pouce si vous en sentez le besoin
Bien cordialement Inès Avot

Inès Avot Psy sur Ouve-Wirquin

6327 réponses

3387 J'aime

Réalisez une thérapie en ligne

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

21 DÉC. 2022

Bonjour
Votre message révèle angoisse et lien persécuteur à l'autre. Il s'agit peut -être, aujourd'hui, d'analyser la différence entre amour - haine et vous protéger, vous dégager d'une telle relation. La tension semble trop angoissante maintenant. Vous ne savez plus comment procéder, que dire, que faire, comment vivre votre propre existence .

Il est parfois dans la vie d'un être humain, un temps d'éloignement, pour une meilleure compréhension de soi. Ce retour narcissique à soi , sauvegarde votre être, votre équilibre . Vous y trouverez des réponses, mais aussi de nouveaux éclairages psychiques . Quitte à revenir mieux, et plus forte auprès de votre mère.

Difficile de répondre à tous les maux décrits dans votre message.
Je vous offre la possibilité d'en parler avec moi, en présentiel ou en ligne, afin de résoudre cette situation, et de trouver ensemble les solutions les plus adaptées.
Patrick Groult, psychanalyste

Patrick Groult Psy sur Nice

227 réponses

181 J'aime

Réalisez une thérapie en ligne

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

21 DÉC. 2022

Bonjour

En effet vous l'avez bien compris, vous vivez une relation toxique.

Vous n'êtes en rien responsable de ce que ressent ou vit votre maman.

Votre maman est en dépendance affective, et n'a pas fait le travail de se faire aider par un thérapeute suite aux difficultés qu'elle a vécu avec votre père.
D'où son état émotionnel qui se dégrade
Votre départ elle le ressent comme un nouvel abandon.

Vous allez devoir déculpabiliser car ce n'est pas de votre faute. Vous devez continuer à prendre soin de vous et vivre pleinement votre vie.

Si votre maman décide de se faire aider je me tiendrais à sa disposition avec bienveillance.

Bien à vous

Mr keddi

Alessandro Keddi Psy sur Rouen

905 réponses

653 J'aime

Réalisez une thérapie en ligne

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

Psy spécialisés en Aide psychologique

Voir plus de psy spécialisés en Aide psychologique

Autres questions sur Aide psychologique

Expliquez votre situation à nos psychologues

Faites votre demande de manière anonyme et recevez une aide psychologique en 48h.

50 Il est nécessaire d'écrire 12650 caractères de plus

Votre question et ses réponses seront publiées sur le portail. Ce service est gratuit et ne remplace pas une séance de thérapie.

Nous enverrons votre question aux experts de ce thème qui traiteront personnellement votre cas.

La séance de thérapie n'est pas gratuite et sera sujette aux tarifs en vigueur du professionnel.

La séance de thérapie n'est pas gratuite et sera sujette aux tarifs en vigueur du professionnel.

Renseignez un pseudo pour rester anonyme

Votre question vient d'être révisée.

Nous vous aviserons par e-mail quand elle sera publiée.

Si vous avez besoin d’une aide psychologique immédiate, vous pouvez réserver une consultation dans les 72 heures au prix réduit de 49 €.

Cette question existe déjà.

Merci d'utiliser la barre de recherche pour connaître la réponse.

psychologues 16100

psychologues

questions 12650

questions

réponses 134300

réponses