Reprendre contact avec son fils de 26 mois apres longue séparation

Réalisée par Un papa · 15 janv. 2024 Aide psychologique

Bonjour.
Suite à une séparation que je n'ai pas vu venir, à l'initiative de la maman, pour un nouveau conjoint, alors que nous avions un enfant de 18 mois, j'ai trouvé comme seul exutoire ma carrière, et j'ai accepté de partir à 8000 km du jour au lendemain, pour... digérer cette trahison.

Je n'ai jamais eu de famille ni de père.
J'ai un bacS +5
Après cette séparation non désirée de ma part, j'ai confondu, je pense, l amour conjugal et l amour paternel...

Je suis parti du jour au lendemain à 8000 km, laissant mon fils au bon soins de sa mère et de son nouveau conjoint, qui a pris ma place au quotidien en .... 5 jours

Après 5 mois loin de mon fils, une première prise de conscience sur ce qui m'est le plus important, j'ai pris la décision de revenir auprès de lui, pour ne pas lui faire subir ce que j'ai vécu à son âge, et être le papa, pour lui, celui que je n'ai jamais eu.

Je m'assois sur une carrière professionnelle internationale, et je divise par 3 mon salaire, par la même occasion.
Mais un enfant est bien au delà de ces enjeux....



Ma question:

Comment faire pour reprendre contact avec son fils de 24 mois, après 5 mois de totale absence ???

Ou surtout, qu'elles sont les erreurs à éviter ??? Pour que l enfant ne soit pas déstabilisé ?

Je sais qu'il n ya pas de regles pré établies.
Néanmoins il doit y avoir des erreurs récurrentes, que je ne veux pas faire.

Mon parcours:
Père décédé à l âge de 6 ans
Mère présente à sa manière, très bonne éducation, mais a l export au moyen Orient des que j'ai 9 ans, qui rentre 1 semaine sur 3.
Mais qui m'a fait voyagé et découvrir pleins de cultures différentes pdt mes vacances scolaires grâce a son travail!!!!

Grandi seul, toujours jalousé les copains qui avaient une famille, alors enfant, les voir heureux, me battre au collège par ce que j étais seul en subissant les moqueries...

Puis rendre fier ma mère en faisant polytechnique et géologue.

Aujourd'hui papa, j'ai eu la chance de connaître le bonheur et de savoir ce que c'est, une famille unie, soudée et solidaire, en ayant un enfant à 37 ans.
La seule personne avec laquelle j'ai pu me projeter en tant que père.

La rupture à anéanti tous les idéaux que je me faisais, et ma frustré au plus profond de moi même pour mettre trompé (malgrés les barrières que je m imposais)

Son nouveau conjoint à pris ma place dans la maison et devant mon fils en 96 h...
Le voisin....

Je n'ai trouvé comme exutoire, que le travail, et partir à 8000 km, pour un super salaire, pour me prouver que je ne suis pas un incapable.
J'ai abandonné mon fils de 2 ans sans m en rendre compte.

J'ai besoin de retrouver ma place de père, je rentre prochainement a proximité immédiate, et je suis en bon contacts avec la maman, uniquement quand on parle de notre fils. (Relation tendue en dehors de lui)

J'ai proposé de reprendre contact avec mon fils, une première fois, un samedi, où mon ex doit emmener mon fils chez sa grand-mère paternel (la mienne), comme elle le fait tous les 15 jours..
Un environnement connu de mon fils et la grand-mère lui parle systématiquement de papa. Le lieu est associé à papa (préjugés certes)

Merci pour vos conseils, je souhaites surtout des retours d expérience.
Chaque cas est unique.
Merci

Réponse envoyée

Nous validerons bientôt votre réponse pour ensuite la publier

Une erreur s'est produite

Merci de réessayer plus tard

Réservez un rendez-vous immédiat en ligne pour 49 €

Obtenez une aide psychologique en moins de 72 heures avec des professionnels en choisissant le créneau horaire qui vous convient le mieux.

Meilleure réponse 5 FÉVR. 2024

Bonjour,

Nous avons très peu de souvenirs avant 4 ans, ce qui ne veut pas dire que rien ne se passe, mais cela signifie pour vous qu'il ne devrait pas être très compliqué de retrouver un lien avec votre enfant.
Si j'ai bien compris votre enfant va régulièrement chez votre mère et votre titre de papa ne vous a pas été volé. Ce serait donc naturellement bien de réapparaître dans ce lieu et de reprendre vos droits de garde à partir de là. Quand votre enfant sera confiant avec vous vous pourrez le garder un week end entier sans problème, peut-être au début avec votre mère et puis éventuellement seul. Après il faudra voir quel mode de garde vous envisagez et si vous êtes en accord là-dessus avec la maman.
A votre place je ne m'inquiéterais pas trop. Tout va se faire naturellement, surtout si la maman coopère et que les rôles de chacun sont clairs.
Je reste personnellement à votre disposition, sachant que ma première séance d'une heure est entièrement gratuite et sans engagement.

Bon courage à vous

Michel le BAUT

Michel Le Baut Psy sur Marseille

4190 réponses

21546 J'aime

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

28 FÉVR. 2024

Bonjour !

Le premier élément important à travailler est votre sentiment de culpabilité : oui vous êtes parti à l’autre bout du monde mais c’était votre façon de réagir après votre rupture, comme un mécanisme de défense pour moins souffrir. Aujourd’hui vous réalisez que c’est une erreur mais ne soyez pas trop dur avec vous-même. Vous avez fait ce que vous avez pu pour surmonter cette épreuve et avancer. Et je vous trouve très courageux de faire machine arrière, de changer à nouveau de vie pour retourner auprès de votre fils. Entamer une thérapie vous aidera à vous pardonner, à faire la paix avec cette décision transitoire et aussi comprendre pourquoi vous en êtes arrivé là. Pourquoi la fuite a-t-elle été votre réponse face à votre tristesse ? En quoi partir vous a apaisé ?

Votre propre histoire / enfance a forcément impacté vos choix et la façon dont vous vivez votre parentalité aujourd’hui. Certaines personnes ont tendance à reproduire des schémas, là où d’autres font tous pour agir différemment. Dans tous les cas, il serait intéressant de faire des liens pour guérir de vos blessures passées.

Par rapport à votre retour et au lien avec votre fils, il va falloir le recréer progressivement. Puisque vous arrivez à communiquer sainement avec sa maman, vous pouvez commencer par lui demander de parler de vous et de votre retour. Puis organiser une rencontre ensemble, au parc par exemple. Ensuite vous pourrez petit à petit reprendre votre fils quelques heures, 1/2 journée, un weekend… cela peut prendre plusieurs semaines avant de reprendre votre rôle de père, il faudra être patient pour que la transition se fasse en douceur.

Même s’il est encore très jeune, il faudra également communiquer au maximum. Je vous invite à parler à votre fils et lui dire la vérité (à hauteur d’enfant évidemment) : vous êtes parti pendant plusieurs mois pour travailler et parce que vous étiez triste et il vous a tellement manqué que vous avez fait le choix de revenir pour lui. Vous pouvez par exemple lui raconter sous la forme d’une histoire (« il était une fois un papa très triste… ») pour qu’il s’identifie à ce récit.

En l’approchant en douceur, en lui parlant, en s’intéressant à ses goûts et son univers de petit garçon, vous pourrez recréer un lien progressivement. Il est encore très jeune et à cet âge-là, les enfants s’adaptent beaucoup.

Il faudra aussi que vous soyez transparent avec votre ex-compagne : vous avez beaucoup souffert mais vous restez le père de cet enfant et après une période difficile vous êtes prêt à vous réinvestir dans ce rôle. Il faudra que vous trouviez ensemble un moyen pour que chacun (re)trouve sa place et notamment aussi son nouveau compagnon qui vit aux côtés de cet enfant depuis plusieurs mois. Rien ne sert de nier sa présence, au contraire, en tant qu’adultes c’est à vous de trouver la bonne dynamique ensemble. À chacun de fixer ses limites et d’exprimer ses besoins / attentes. Un accompagnement peut être très bénéfique pour que le dialogue s’établisse plus facilement.

Je reste à votre entière disposition si besoin et vous souhaite un bon retour.

Bien à vous,

Anaïs | Psychopraticienne, spécialisée en périnatalité et parentalité | En visioconférence | Tarif libre (dès 20€/séance)

Anaïs Goguenheim Psy sur Aix-en-Provence

170 réponses

238 J'aime

Réalisez une thérapie en ligne

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

4 FÉVR. 2024

Bonjour Monsieur,

Votre problématique a plusieurs axiomatiques de base.
Vous avez vécu la rupture conjugale, vous employez à ce sujet d'ailleurs le terme de "trahison", ce n'est pas anodin, une psite à explorer pour ne pas laisser perdurer une souffrance et une profonde frustration que je ressens déjà en ce domaine de l'ordre d el'affect conjugal.
Second point, votre fils de 26 mois pris en charge par sa mère et son compagnon ( le voisin), vous stipulez l'avoir "abandonné" si je saisis bien il y a cinq mois. Si tel est le cas, vous avez été proche de lui jusqu'à votre expatriation.
Sachez que en parentalité, ce fameux état relationnel à tisser telle une solide liane entre les parents et l'enfant, tout commence déjà bien avant la naissance, y compris pour le père biologique qui doit montrer sa présence ( par la voix en parlant au foetus, etc....) . Le lien se noue déjà là. Il faudrait vous poser cette question: avez-vous été présent ( au sens de l'affect et de la maternité de votre conjointe) pendant cetet phase de construction majeure? Avez-vous participé et commencé déà à endosser la difficile et édlicate mission de Père, car un père est non pas le géniteur permettant de donner la vie au sens physiologique mais l'Etre qui éduque, protège, apporte amour et conduit ce petit bonhomme pour l''ssurer dans ses premiers élans. Il est présent tout autant que la maman.

Visiblement, vous avez été particulièrement marqué par l'Absence de votre propre père et les périodes longues sans votre mère auprès de vous; vous le décrivez d'ailleurs, ces manques suscitaient de l'envie ( pas de la jalouise je dirais, c'est différent et il existe une grande nuance) envers vos camarades ancrés dans leurs familles respectives.
Votre socle de construction identitaire correspond à une base insécure et vous avez fait en sorte d'utiliser parmi vos mécanismes de défense celui de la sublimation d'ordre intellectuel pour rendre fière votre imago maternel en réussissant professionnellement.
Mais où se trouve l'essentiel? Cet Amour parental insuffisant.......
Le bien-être matériel ne peut jamais y palier, l'amour d'une mère et d'un père ne s'achète pas et il n'existe aucun élément de substitution, aussi fastueux soit-il. Vous avez une faille émotionnelle béante sucscitant au moment d'endosser votre propre rôle paternel un processus de fuite, fuite en avant, par peur, peur de ne pas être à la hauteur, et vous avez vécu un effet de type flash back, votre passé vous a rattrapé malgré les milliers de kilomètres.
Vous avez d'ailleurs pris conscience de l'absence de votre propre fils, que vous ne pouviez pas l'abandonner et lui faire vivre votre déchirure.

Je vous conseille de faire des pas progressifs vers lui, ne rien forcer, lui dire avec son registre de vocabulaire exponentiel que vous êtes son papa et que vous l'aimez, qu'il est votre cadeau le plus précieux, jouer avec lui, il comprend bien plus y compris en mode infra-verbal que vous ne l'augurez. Portez lui le maximum d'attention. Chez votre mère, certes, mais aussi peu à peu seul avec lui, ce sera plus confortable et ceci dès qu'il vosu connaitra mieux, afin de ne pas avoir d'ombre portée dans votre binôme.
Une grand-mère a son rôle à jouer, mais chacun doit trouver sa place et la tenir.
L'environnement connu de votre fils pour l'heure est correct mais n'oubliez pas qu'un papa emmène son enfant peu à peu hors de la zone de sécurité, c'est lui qui le prend par la main et le conduit vers le "monde", il donne la confiance en soi de l'enfant. Votre rôle est fondamental, vous devez prendre votre place dans son esprit et son coeur, tranquillement, avec habileté et douceur.

Je vous souhaite le meilleur avec Ce petit bonhomme.


Prenez soin de LUi et de Vous.

Bien chaleureusement.

Bénédicte ESCARON
Psychanalyste
Thérapeute de la Famille et d'aide à la parentalité.

Benedicte Escaron Psy sur La Haye-d'Ectot

892 réponses

9150 J'aime

Réalisez une thérapie en ligne

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

29 JANV. 2024

Bonjour

Je n'ai pas de retour d'expérience mais c'est très bien de rester en très bon contact avec la maman, votre fils s'en souviendra, le respect des parents entre eux est très structurant.
Soyez naturel, aimant, doux et patient.
N'en voulez pas au conjoint de votre ex et dites vous que votre fils n'a pas manqué d'affection pendant ce temps.
Laisser le temps faire les choses et essayer d'obtenir une garde plus rythmée que tous les 15 jours
Il n'y a pas d'erreur, sauf celle de s'énerver ou de rejeter votre fils s'il n'est pas tel que vous l'attendez.
Je vous souhaite de bonnes retrouvailles.
Bien à vous
Charlotte
Psychologue
Couple, Famille, Travail
rdv en ligne

Charlotte Drahy Psy sur Boulogne-Billancourt

521 réponses

249 J'aime

Réalisez une thérapie en ligne

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

Psy spécialisés en Aide psychologique

Voir plus de psy spécialisés en Aide psychologique

Autres questions sur Aide psychologique

Expliquez votre situation à nos psychologues

Faites votre demande de manière anonyme et recevez une aide psychologique en 48h.

50 Il est nécessaire d'écrire 12950 caractères de plus

Votre question et ses réponses seront publiées sur le portail. Ce service est gratuit et ne remplace pas une séance de thérapie.

Nous enverrons votre question aux experts de ce thème qui traiteront personnellement votre cas.

La séance de thérapie n'est pas gratuite et sera sujette aux tarifs en vigueur du professionnel.

La séance de thérapie n'est pas gratuite et sera sujette aux tarifs en vigueur du professionnel.

Renseignez un pseudo pour rester anonyme

Votre question vient d'être révisée.

Nous vous aviserons par e-mail quand elle sera publiée.

Si vous avez besoin d’une aide psychologique immédiate, vous pouvez réserver une consultation dans les 72 heures au prix réduit de 49 €.

Cette question existe déjà.

Merci d'utiliser la barre de recherche pour connaître la réponse.

psychologues 16200

psychologues

questions 12950

questions

réponses 135900

réponses