Schéma répétitif, pourquoi je vie ça?

Réalisée par Stephlini · 9 févr. 2023 Deuil

Bonjour,

Ma questions peut être délicate mais n’es en aucun cas de égoïsme.

J’ai grandi dans une famille de parents mariée et aiment avec une sœur. Je n’ai jamais connus de décès de personnes proches. À l’âge de 8 ans j’assiste à l’enterrement de mon arrière grand mère que je ne connaissais pas vraiment et ce dècces ne m’as pas touché personnellement mais l’enterrement m’as marqué et je suis une éponge donc j’avais de la peine pour mon grand père ( qui as donc perdu sa maman).

À 13 ans ma meilleure amie de l’époque ne s’entendait pas avec son « père » elle appris 2 ans après que ce n’étais pas son pere mais son beau père et que son père l’avais abandonné quand elle avais 3 ans ( j’étais la pendant cette période douloureuse).

Peut après ma meilleure amie suivante vers mes 15 ans avais également un père qui l’avais abandonné quand elle avais 5-6 ans pour aller faire sa vie avec une autres femme, mon amie avais une sœur qui ne ressentait pas de manque car la maman étais très présente mais ma meilleure amie en souffrais même si elle essayer de pas le montrer. À mes 17 ans mon amie d’enfance avec qui je suis également extrêmement proche car c’est devenu comme un membre de la famille as perdu son papa que je connaissais tres bien.
Ensuite Toujours sur cette même année un copain de classe, qui était très souvent avec moi avais perdu son papa aussi je l’ai appris en fessant une gaffe.

Ensuite en fin d’année je rencontre mon copain ( Toujours actuelle) j’apprends qu’il as également perdu son père quand il étais plus jeune, cela entraine des périodes compliqué en grandissant et un grand manque pour lui ce qui est évident.

3 ans après je commence un BTS et je rencontre 2 copine classe qui on aussi perdu leurs père il y as peut.

1 ans après le copain de ma soeur décède, ce décès à été très dur évidemment pour ma soeur mais également pour moi, c’est à se moment la que plusieurs question me sont venu à l’esprit je penser que tout c’est évènement était relier pour me préparer à celui-ci.

Mais en début d’année je rencontre une copine de classe qui as également perdu son pere.

Je décrit pas toute les situations qui serais trop longue mais évidemment que dans chacune des situations cela à mener à des moments de tristesse ou j’étais la pour aider ces personnes. Comme je l’ai dit plus haut je suis une éponge les émotions des autres m’affecte énormément. Dans ces situations je me sens parfois pas légitime de comprendre c’est à dire que je comprends moi la douleurs de l’autre car perdre mon père serais vraiment insurmontable pour moi mais je me dit que dans la tete de l’autre il doit penser que je ne le comprend pas car je n’ai pas vécu ce malheur.

Cela m’amène à ma question final, ce shéma me fait vraiment peur j’ai peur de perdre mon père ou mon conjoints ou dans le futur mon fils ou autres proches de sexe masculin principalement.
Est-ce-que cela est-il juste des coïncidences ? Est-ce-que est-il normal de rencontrer autant de personne ayant perdu leurs pere ?

Réponse envoyée

Nous validerons bientôt votre réponse pour ensuite la publier

Une erreur s'est produite

Merci de réessayer plus tard

Réservez un rendez-vous immédiat en ligne pour 49 €

Obtenez une aide psychologique en moins de 72 heures avec des professionnels en choisissant le créneau horaire qui vous convient le mieux.

Meilleure réponse 11 FÉVR. 2023

Bonjour,

Voir autant de personnes autour de vous perdre leurs pères ou leurs compagnons a ravivé en vous une peur primaire qui se trouve être la peur de la mort. Étant très empathique, ce côté "éponge émotionnelle" dont vous parlez, vous avez pu voir et ressentir à quel point la perte d'un être cher est difficile à vivre. De votre côté, cela vous rappelle constamment que, dans la vie, tout peut arriver et qu'il est possible que vous perdiez un être cher sans être prévenu. La mort représente l'inconnu, et l'inconnu fait peur, car on a aucun contrôle dessus. Cette peur de la perte est une peur que beaucoup de gens ressentent. Cela ne veut pas dire que cela arrivera pour vous. Bien sûr, on ne peut jamais en être sur à 100% car cela fait partie des aléas de la vie. Cependant, lorsqu'on commence à avoir cette peur, on va commencer à se focaliser sur le futur plutôt que de se recentrer sur le présent.

L'important, donc, est de se recentrer sur ce qui se passe en ce moment. Actuellement, les personnes qui vous sont chères sont avec vous et en bonne santé. Vous êtes vous-même en bonne santé. Personne ne peut prédire ce que l'avenir nous prépare. La seule chose sur laquelle vous avez un certain contrôle est le moment présent. Profitez-en pleinement !

Je reste à votre écoute,

Gwenaël THING-LEOH
Psychologue clinicienne - Psychothérapeute

Gwenael Thing-Leoh Psy sur Lyon

277 réponses

1039 J'aime

Réalisez une thérapie en ligne

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

12 FÉVR. 2023

Bonjour,

Certes, vous avez été marqué par tout un tas d'événements négatifs liés à la mort de beaucoup d'hommes et notamment des "pères"...
Et tout ceci peut presque contribuer à faire naître en vous une croyance du genre "les hommes meurent jeunes", ou ils partent et on peut les "perdre"...

Ces coïncidences sont troublantes, et de plus avec votre sensibilité ceux là vous touchent et vous interrogent sur vous même et l'avenir des hommes que vous aimez ou vous aimerez...

Mais si vous faites une liste avec toutes les familles que vous connaissez vous allez voir qu'il n'y a pas que ça des hommes "disparus" ou morts.
Est-ce que dans votre propre famille y a t-il eu beaucoup des disparitions précoces des hommes ? ça pourrait être une explication de vos peurs.

Concernant votre propre père... il n'y a pas de raison particulière d'avoir peur : vous êtes jeune, il doit être relativement jeune aussi...
Mais un jour il va quand même mourir, puisque c'est notre sort à tous.

Jusque là..., ne pensez plus à ça et profitez de sa présence, faites votre vie avec un peu plus d'optimisme.

Et puis... apprenez que toute vie est faite de rencontres et de séparations, auxquelles il faut se préparer..., et qu'il faut les accepter quand elles se présentent et que nous pouvons pas les éviter.

Je vous souhaite de vous débarrasser vite de cette peur qui encombre vos pensées.
sp

Silvia Podani Psy sur Issy-les-Moulineaux

4356 réponses

11953 J'aime

Réalisez une thérapie en ligne

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

11 FÉVR. 2023

Bonsoir

Non ce n'est pas le sujet. Le sujet c'est probablement que vous êtes sensible, écoutante, bienveillante et que vous attirez sans en prendre conscience les personnes qui ont besoin de parler. Vous vivez cela comme une mission mais vous risquez de rentrer en réalité dans une position qui va vous faire perdre votre être profond.
Il est temps, grand temps de penser à vous si vous ne voulez pas y perdre votre âme.
Je reste personnellement à votre disposition, sachant que ma première séance d'une heure est entièrement gratuite et sans engagement. Vous pouvez librement prendre un rendez vous sur mon agenda en ligne.

Bon courage à vous

Michel le BAUT
Psychopraticien
Thérapeute Jungien
Analyse de rêves

Michel Le Baut Psy sur Marseille

4191 réponses

21611 J'aime

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

10 FÉVR. 2023

L'important n'est pas de savoir si c'est "normal" ou pas de rencontrer autant de personnes qui ont perdu leur papas ou conjoints dans une vie, la vraie question c'est pourquoi votre attention sélectionne cela? Je m'explique, c'est comme si vous vouliez acheter une voiture, vous regardez un peu et vous décidez que ça va être une mazda (je choisis une marque pas très répandue exprès) et comme par hasard vous ne voyez plus que des mazdas dans la rue. Pourquoi? Ce n'est ni un hasard ni un signe de l'univers, c'est que vous avez décidé inconsciemment d'être plus attentive à cette marque de voiture. J'ai une patiente depuis qu'elle a un chat, elle a l'impression que tout son entourage a un chat, chose à laquelle elle n'avait jamais fait attention avant.

Qu'est-ce que cela dit de vous? Il y a une peur enfouie quelque part, qu'il faut sortir en surface et sur laquelle il faut travailler.

Ca se travaille très bien en thérapie. Vous pouvez commencer par tenir un journal et écrire tout ce qui vous traverse l'esprit tous les matins au réveil. Notez vos rêves aussi ils pourraient vous indiquer vers où il faut chercher. Et parlez-en à votre thérapeute/psy, je suis sure qu'ils seront capables de vous aider.

Très bon courage à vous!

Sara Tij Psy sur Paris

67 réponses

55 J'aime

Réalisez une thérapie en ligne

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

10 FÉVR. 2023

Bonjour,
Ces différentes situations qui vous ont émue ont réactivé en vous la peur de l'abandon : c'est en effet cela qui est ressenti face à la mort. Vous seriez donc invitée à aller guérir cette blessure d'origine, contractée pendant l’enfance. Vous vous êtes sentie pourtant aimée mais il n'est pas nécessaire d'avoir été abandonné pour en ressentir la peur.
Pour que vous compreniez, il faut vous faire aider dans l'exploration de votre passé et la guérison de votre "enfant intérieur".
Je consulte en présentiel ou par visioconférence. Merci de me contacter avant de vous inscrire sur l’agenda de la plateforme.
Bien à vous
Véronique BLANCHE, Thérapeute Holistique
Guérison de l’enfant intérieur
Hypnose Ericksonienne
Soins énergétiques

Véronique Blanche Psy sur Quessoy

6558 réponses

4488 J'aime

Réalisez une thérapie en ligne

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

10 FÉVR. 2023

Bonjour Stephlini,

votre longue énonciation de personnes ayant vécu la perte d'un proche vous interpelle sur la mort et notamment la perte de vos propres proches, de type masculin sachant que les schémas que vous avez rencontrés véhiculent cette identité.
Vous êtes une éponge émotionnelle, vous recevez les confidences, les douleurs de vos amis en ces moments si lourds, cela n'est pas sans impact, aussi inconscient soit-il.
Votre questionnement est fondé. I
Il serait délicat de vous répondre sur le degré de "normalité" d'avoir eu sur son chemin de vie autant de personnes subissant le décès d'un proche, ce serait présomptueux.
Mais cela fait écho en vous et c'est le signe que vous devez peut-être travailler sur la question de l'angoisse de mort et d'abandon à travers cette dernière. Comment vous, vous la surmonteriez?
Je vous invite à cette démarche d'analyse et d'introspection pour vous comprendre de manière plus poussée et cerner des pans peut-être occultés de votre personnalité.

Je suis à votre écoute en téléconsultation en toute bienveillance et à votre guise si vous souhaitez que je vous accompagne sur cette voie délicate mais essentielle. .

Avec toute mon empathie.

Bénédicte ESCARON
Praticienne en Psychothérapie
Psychanalyste
Thérapie intégrative et humaniste.

Benedicte Escaron Psy sur La Haye-d'Ectot

892 réponses

9170 J'aime

Réalisez une thérapie en ligne

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

10 FÉVR. 2023

Bonjour Steph,

Peut-être est-ce tout simplement parce que cela vous angoisse et donc vous prêtez bien plus attention à cette situation qu’aux autres. Certes, il y a eu beaucoup de décès autour de vos proches, mais cela arrive malheureusement dans la vie courante.
Il faut aussi garder en tête que la mortalité masculine est supérieure à la mortalité féminine avant 60 ans. Cela arrive donc plus souvent, c’est « juste » statistique.
La perte de votre père vous angoisse, c’est vraisemblablement pour cela que vous y prêtez tant attention.

Je reste à votre disposition et à votre écoute.

Pour plus de détails, contactez-moi.
N'hésitez pas à vous faire une idée du sérieux de ma pratique en consultant les avis sur ma fiche.

Christophe
_______________________________
Thérapeute de couple - Sexothérapeute
* Rendez-vous en ligne uniquement
--------------------------------------------------

Christophe Nieaux Psy sur Melun

3451 réponses

3455 J'aime

Réalisez une thérapie en ligne

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

10 FÉVR. 2023

Bonjour !
C'est vrai que le shéma répétitif, est assez marquant.
Vous me semblez très empathique, sensible et très à l'écoute et cela les gens le sentent c'est pour cela que beaucoup de personnes se confient à vous, mais attention de ne pas trop absorber pour ne pas vous perdre, et de ne pas trop vivre à travers leur souffrance.
Peut être tournez-vous vers la psychogénéalogie voir ou ce shéma répétitif à commencer dans l'arbre généalogique, si il y a eu un traumatisme ou autre avec le sexe masculin lié à des pertes etc...
Après il n'y a pas de raison que cela arrive à votre papa ou votre futur enfant etc...
Je reste à votre disposition.

RAYMOND Chloé
Psychopraticienne & Psychogénéalogie

Chloé Raymond Psy sur Pertuis

17 réponses

8 J'aime

Réalisez une thérapie en ligne

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

10 FÉVR. 2023

Bonjour,
Vous décrivez une problématique qui prend beaucoup de place dans votre quotidien, accentuée par une sensibilité émotionnelle et relationnelle.
Cela me semble être un grand poids pour vous, et je vous encourage dans votre quête de recherche et de de compréhension.
Clairement, la psychogénéalogie et l'analyse transgénérationnelle peuvent permettre d'élaborer et de prendre conscience des répétitions familiales, des empêchements personnels appartenant...à nos ancêtres.
Chaleureusement,
Myriam, thérapeute spécialisée en accompagnement psycho-émotionnel

Myriam Bailly Psy sur Paris

109 réponses

66 J'aime

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

10 FÉVR. 2023

Bonjour ,

Il n'y a pas de réponse définitive à votre question, mais il est tout à fait normal de se sentir touché par les événements difficiles que vous avez vécus avec vos proches et amis. Les pertes peuvent avoir un impact énorme sur nos vies, et cela peut être encore plus difficile lorsque cela touche plusieurs personnes que nous connaissons. Il est également normal de se sentir effrayé par la perspective de perdre un être cher, mais il est important de se rappeler que chaque situation est unique et que cela ne se produit pas nécessairement de manière répétée. Si vous avez des préoccupations concernant votre propre bien-être émotionnel, je vous encourage à discuter avec un professionnel de la santé mentale pour obtenir un soutien supplémentaire.

Arnaud Soto Psy sur Juillan

569 réponses

392 J'aime

Réalisez une thérapie en ligne

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

10 FÉVR. 2023

Bonjour,

Je vais vous aider à y voir plus clair en 6 étapes

1 : avez vous conscience que la mort et le fait de rencontrer des personnes qui on perdu un proche de sexe masculin sont juste des faits et non une prédiction.

2: quels est le lien entre la mort de ces différents hommes et la mort hypothétique de votre père ou de votre futur enfant.

3 prenez la marque de votre voiture et sa couleur et regarder comme votre attention va se poser sur les mêmes voitures que la votre bizarrement vous en voyez partout car votre attention est porter dessus.

4 votre système de croyances défini votre personnalité et ce que vous pensez vrai ou non bien ou mal etc … ceci est batti sur vos pensées qui engendre des émotions directement lié à vos expériences, images, son , odeur , sensation.
Partant de là ce qui se passe dans votre tête va potentiellement arriver car vous aller vous programmer ainsi inconsciemment par vos pensées.

5 être ampathique est une bonne chose tant qu’il n’affecte pas votre bien être ( syndrome du sauveur)

6 pour un accompagnement sur votre chemin de vie ou la gestion des émotions je me tiens à votre disposition.

Cordialement David SELLIER

David Sellier Psy sur Yutz

191 réponses

115 J'aime

Réalisez une thérapie en ligne

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

10 FÉVR. 2023

Bonjour, oui vous avez un vécu très particulier !

Mais les coïncidences font partie de la vie et de plus vous avez beaucoup d'empathie.
Cette empathie est un trésor ayez en conscience.

Il est absolument normal d'avoir peur de la mort de ces proches, mais cela ne doit pas devenir une obsession.
Votre empathie fait que vous êtes particulièrement sensible à cette idée.

Maintenant vous devez vous protéger de ces pensées qui sont des déductions erronées.
Sachez que plus vous fuirez l'idée de la mort plus elle va s'imposer et vous développerez des angoisses

Pour y travailler : vous devez l’accepter dès maintenant . Accepter que la mort est absolument inéluctable et que vous vivez avec comme tout être vivant.

Y penser volontairement, méditer, par exemple sont des moyens d'acceptation.
Les TCC pourront également vous apprendre à vous y confronter en acceptant votre angoisse et en la diminuant progressivement.

Vous avez probablement besoin d'aide pour y arriver, je le ferai avec écoute et compréhension .

Pour me contacter faites le par téléphone ou mail , l'agenda étant défaillant.

----Olga SERO-GUILLAUME----
NEURACOSME
Psychopraticien – Hypnothérapeute
Psychothérapie - Accompagnement au changement
Développement personnel
--- Visio et Présentiel ---

Olga Sero-Guillaume Psy sur Laval

344 réponses

358 J'aime

Réalisez une thérapie en ligne

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

10 FÉVR. 2023

Bonjour,

En effet, la vie vous amène auprès de personnes qui ont vécu de douloureuses pertes de proches, mais peut être est ce parce que vous savez écouter et consoler ses personnes, alors elles choisissent de se confier à vous. Je pense que c’est plutôt une bonne chose et que votre aura positive illumine les plus blessés. Prenez le positivement.

Je reste à votre écoute avec bienveillance et empathie
Bien à vous
Marjorie Lugari
———————
*** psychanalyste
*** praticien en psychothérapie
*** sexothérapeute
Visio uniquement

Anonyme-377370 Psy sur Aix-en-Provence

5591 réponses

10852 J'aime

Réalisez une thérapie en ligne

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

Psy spécialisés en Deuil

Voir plus de psy spécialisés en Deuil

Autres questions sur Deuil

Expliquez votre situation à nos psychologues

Faites votre demande de manière anonyme et recevez une aide psychologique en 48h.

50 Il est nécessaire d'écrire 12950 caractères de plus

Votre question et ses réponses seront publiées sur le portail. Ce service est gratuit et ne remplace pas une séance de thérapie.

Nous enverrons votre question aux experts de ce thème qui traiteront personnellement votre cas.

La séance de thérapie n'est pas gratuite et sera sujette aux tarifs en vigueur du professionnel.

La séance de thérapie n'est pas gratuite et sera sujette aux tarifs en vigueur du professionnel.

Renseignez un pseudo pour rester anonyme

Votre question vient d'être révisée.

Nous vous aviserons par e-mail quand elle sera publiée.

Si vous avez besoin d’une aide psychologique immédiate, vous pouvez réserver une consultation dans les 72 heures au prix réduit de 49 €.

Cette question existe déjà.

Merci d'utiliser la barre de recherche pour connaître la réponse.

psychologues 16200

psychologues

questions 12950

questions

réponses 135950

réponses