sentiment culpabilité vis-à vis de ma vie et celle des mes parents

Réalisée par Amalia · 6 sept. 2021 Aide psychologique

Bonjour,

J'ai quitté mon pays il y a 10 ans, l'Argentine, et j'ai fait ma vie en France.
Mes parents ont resté là-bas. J'aide financièrement mon père pour son loyer et aussi ma mère ils sont séparés. Je viens d'une famille dysfonctionnelle,
(mon père à des problèmes d’addictions.)
J'ai opté pour ne plus rien raconter de ma vie à eux pour ne pas écouter leurs plaintes et leurs reproches. C'est comme si, ils me disaient à chaque fois, toi tu peut faire ceci ou cela et pas nous.
Par exemple, j'ai fait un barbecue avec des amis, mon père me reproche que lui il ne peux pas se payer cela. Il ne se réjouit pas pour moi, plutôt c'est une occasion me faire remarquer qu'il est pauvre, qu'il n'a pas le moyens.
Je les aide mais pas assez selon eux, c'est toujours dit d'une manière indirecte.
Cela m’empêche de profiter pleinement de ce que j'ai, parce que il y a cette voix qui compare ma vie avec la vie que mes parents mènent la-bas.
Comment enlever cette culpabilité ?
merci

Réponse envoyée

Nous validerons bientôt votre réponse pour ensuite la publier

Une erreur s'est produite

Merci de réessayer plus tard

Meilleure réponse 7 SEPT. 2021

Bonjour Amalia,

En vous lisant, on perçoit un changement de position dans la structure familiale, vous êtes au départ l’enfant de vos parents et désormais, vous êtes l’adulte et eux se comportent comme des enfants avec vous.

Prenez conscience que vous faites déjà beaucoup pour vos parents et que vous maintenez le lien par le biais des sommes que vous versez et des appels téléphoniques.
Même si vous percevez leur insatisfaction voire même une certaine forme d’envie ou de jalousie de leur part, remettez les choses en place, votre vie ici, c’est votre choix en tant qu’adulte et de leur côté, c’est également leur choix de vie.

Vous ne pouvez pas réparer leurs choix ou les combler, c’est à eux de le faire et de vous envoyer de la gratitude pour vos gestes de partage. La culpabilité n’a pas sa place ici.

Nous pouvons en discuter si vous le souhaitez.

Je reste à votre écoute avec bienveillance et empathie

Marjorie Lugari Psychanalyste Praticien en Psychothérapie Sexothérapeute
Retrouvez moi directement de chez vous en télé consultation via Doctolib pour votre plus grand confort

LUGARI Marjorie Psy sur Saint-Maximin-la-Sainte-Baume

2529 réponses

3935 J'aime

Réalisez une thérapie en ligne

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

8 SEPT. 2021

Bonjour Amalia,
Votre témoignage est touchant est montre que même si des kilomètres séparent les membres d'une familles les liens subsistent.

La cohésion est forte dans votre famille. Vous semblez avoir un rôle de soutien et d'aide envers vos parents. Il serait intéressant de questionner avec un professionnel : Comment vous vous sentez dans ce rôle ? A quel point est ce important pour vos parents que leur fille les aide ? A quel point est ce important pour vous ? Depuis quand avez vous ce rôle ? Est ce que d'autres personnes ont ce rôle de soutien dans la famille ou dans l'entourage ? Dans quelle condition s'est passé votre départ en France ?

En tout cas vous devez vous sentir tiraillé entre "je veux faire ma vie, je veux pensez à moi, profiter de la vie" ET "je me dois de les aider, je ne peux pas les laisser ils ont besoin de moi, même si je suis loin je ne les abandonne pas, je ne dois pas les trahir" n'est ce pas ? Ce tiraillement peut expliquer votre culpabilité.
Cette culpabilité, qui n'est peut être pas seulement vécu par vous dans la famille, peut être porteuse d'un message : est ce que notre famille peut subsister si un de nos membres s'éloigne, s'individualise, se différencie ?
Je ne peux que vous encourager à consulter un thérapeute familial (de préférence d'orientation systémique) pour explorer ces questions en entretien individuel.
Je reste ainsi à votre disposition si vous souhaitez consulter.
Bien cordialement,
ARNAL Florian
Thérapeute familial, de couple et de l'individu

Arnal Florian Psy sur Mende

23 réponses

33 J'aime

Réalisez une thérapie en ligne

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

8 SEPT. 2021

Bonjour Amalia,

"Le lot" de toute personne ayant quitté son pays d'origine en ayant laissé derrière soi (une partie de) sa famille est de se sentir "coupable" de vivre mieux et de ne pas pouvoir tout partager avec ceux restés là bas.
Et souvent ceux qui ne connaissent qu'une vie difficile dans leur pays s'immaginent qu'ailleurs, dans des pays dits "riches", tout'est mieux et plus facile, et même très facile de bien gagner sa vie, sans rien connaître ni comprendre de difficultés rencontrées pour s'intégrer et vivre dans un pays "étranger".
Donc... votre "culpabilité" est partagée par tous ceux qui sont dans des situations semblables à la votre.
Maintenant... comment ne plus la vivre aussi douloureusement ?
En acceptant petit à petit l'idée que vos parents ne vont pas changer de point de vue, et qu'ils peuvent vous en vouloir à vie de vous être éloignée d'eux et de ne pas leur en donner plus de votre supposée "fortune" ici.
Vous devez comprendre et accepter aussi que si votre père a cette addiction c'est qu'il est "mal dans sa peau" et ne peut pas penser qu'à lui et son mal-être.
Quand à votre mère... vous lui manquez probablement et elle a du mal à accepter votre choix de vivre loin d'elle...
C'est difficile pour vous de vivre avec leurs reproches... mais il faut vous y faire, pour votre bien être à vous.
Vous les aidez autant qu'il est nécessaire : vous assumez votre rôle de bonne fille, puisque vous ne les négligez pas et ne pensez pas qu'à vous. Mais vous ne pouvez pas "faire leur bonheur", ceci leur appartient.

Si besoin... allez parler à un-e psy qui connaît bien le "tiraillement" de votre situation : ceci peut vous aider à vous sentir moins coupable de vivre mieux que vos parents. Après tout... ça devrait être le désir de tous les bons parents..., que leurs enfants vivent mieux qu'eux même ?!

Je vous souhaite de pouvoir vous réjouir de votre propre vie et de tous les plaisirs que vous pouvez vous offrir sans culpabilité.
sp

Silvia PODANI Psy sur Issy-les-Moulineaux

2279 réponses

6468 J'aime

Réalisez une thérapie en ligne

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

8 SEPT. 2021

Bonjour Amalia,

Vos parents semblent se placer en position de "victime" (ce qui appelle toujours un saveur ou un bourreau !). En ce sens, vous prenez le recul nécessaire pour vous protéger mais il est légitime que leurs paroles vous atteignent étant donné que vous faites votre maximum pour contribuer à leur sécurité financière.
Disons que la culpabilité fait partie du bagage de souffrance de l'humain. L'idée ici est de clarifier réellement ce que vous portez, quelles sont vos responsabilités, quelles obligations vous ressentez, quel serait votre idéal... afin de limiter cette culpabilité au maximum.

Cela vous permettra de "dézoomer" cette situation et de vous octroyer cette autorisation de profiter pleinement de votre vie. Vous 'n'avez pas à porter la tristesse de vos parents, même par amour.

Je vous conseille de vous adresser à un(e) thérapeute qui vous inspire afin de vous sentir libre d'échanger en toute bienveillance.

Julia Bouchinet
Je suis à votre écoute si vous souhaitez approfondir vos questionnements, en toute bienveillance.
Consultations par visio ou téléphone ( Psychologues.net & Doctolib)
-Hypersensibilité, couple, sexualité, violence, agressivité, culpabilité, angoisse, gestion des émotions, communication, deuil....

Julia Bouchinet Psy sur Bidart

932 réponses

462 J'aime

Réalisez une thérapie en ligne

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

8 SEPT. 2021

Bonjour Amalia,
Les plaintes et reproches de vos parents alimentent votre culpabilité d'être bien dans votre vie alors que eux semblent être insatisfaits de la leur malgré vos efforts pour l'adoucir.
Ils auraient aussi pu choisir l'option d'être fiers de vous, fiers de votre réussite et de votre bonheur... et très reconnaissants de ce que vous faîtes pour eux !
Pensez-vous qu'il en aurait été autrement si vous étiez restée en Argentine avec un job vous permettant là aussi de les aider ?
Il pourrait être interessant pour vous de vous rapprocher d'un thérapeute pour revenir sur ce qui vous a motivée à quitter votre pays et vous éloigner par la même occasion de votre famille. Il vous aiderait à éliminer les émotions négatives qui vous empêchent aujourd'hui de profiter pleinement de votre vie.
Je reste à votre écoute si vous en avez envie.
Bien à vous
Flore DUFAU

Flore Dufau Psy sur Saint-Malo

106 réponses

219 J'aime

Réalisez une thérapie en ligne

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

8 SEPT. 2021

Bonjour Amalia,

Vous venez interroger les loyautés familiales. Vous connaissez les difficultés de votre famille et vous vous sentez en devoir de les aider financièrement.
Afin que la balance s'équilibre, vous auriez souhaité recevoir de la confiance, et une certaine reconnaissance de ce que vous faites mais finalement ce n'est pas cela.
Vous éprouvez de la culpabilité qui est sans doute liée à un sentiment d'injustice face à cette loyauté instrumentalisée. Essayer de trouver votre propre équilibre dans ces relations pourrait vous permettre d'en réduire l'impact.

Je reste à votre écoute.
Bien cordialement
Marie Cerulli
Thérapeute familiale systémique



Cerulli Marie Psy sur Grenoble

109 réponses

33 J'aime

Réalisez une thérapie en ligne

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

7 SEPT. 2021

Bonjour Amalia,

Merci pour votre partage ici de votre questionnement.

La famille peut être tant un frein à notre bonheur qu'un pilier dans notre développement. Vous identifiez clairement leurs dysfonctionnements, et ce qui peut faire votre bien être : ne pas écouter leurs plaintes et leurs reproches.
Vous avez le droit de faire votre vie, de vous épanouir et d'être heureuse. N'oubliez pas que l'on ne peut cultiver le bonheur chez quelqu'un ne se donnant pas les moyens de l'obtenir par lui-même.
Que cherchiez-vous en venant en France il y a 10 ans ? Pensez aussi à l'enfance que vous avez vécu, les problématiques de l'addiction au sein d'une famille peuvent avoir des répercussions sur les enfants, qui voient leurs parents se détruire. Le sentiment de devoir prendre soin d'eux peut avoir sa source à cet endroit. Mais ce n'est qu'une piste que je vous propose ici.
La culpabilité que vous ressentez est légitime, et je l'entends. Cependant, vous n'êtes responsables que de vous même, il serait nécessaire je pense, d'en prendre conscience. Une thérapie pourrait vous y aider.

Sachez que je propose des téléconsultations en français mais aussi en espagnol (ayant vécu au Pérou). Parfois l'usage de la langue maternelle peut faire émerger des choses qu'on ne saurait dire dans notre langue d'adoption.

Avec bienveillance, je suis à votre écoute. Prenez soin de vous.

TerreHappy by FRAUD Aurélie

Aurélie FRAUD Psy sur Nice

17 réponses

24 J'aime

Réalisez une thérapie en ligne

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

7 SEPT. 2021

Bonjour Amalia,
Vous avez quitté votre pays lointain, vous avez mis une distance géographique avec votre famille mais les kilomètres ne suffisent pas à vous sentir détachée et libre pour autant.

Quelles étaient les raisons de votre départ ?
Quels objectifs poursuiviez vous pour vous même si vous avez fait ce déplacement ?

Vous êtes sans doute partie pour des expériences et une vie plus enrichissantes de façon globale et vous ne devez sans doute rien à personne.
Qu’avez-vous signifié à votre famille pour expliquer votre départ ?

L’important est de se fier à vous, vos envies, vos rêves comme vous êtes allée les provoquer.

Le mal être de votre famille lui appartient, y a t il des ressources chez eux pour se soigner?
Ils souffrent trop pour se réjouir de vos réussites, mais vous n’y pourrez jamais rien car leur souffrance est liée à leur histoire de vie peut être un contexte de vie difficile également.

Ils pourront le comprendre davantage lorsque vous vous autoriserez à vivre pleinement votre vie.

N’hésitez à vous faire aider pour vous ré approprier votre vie.
Je propose des thérapies en ligne si vous le souhaitez.

En espérant que ma réponse vous ait aidé.
Bien à vous

Élisabeth MEILLER

Meiller Elisabeth Psy sur Didenheim

134 réponses

39 J'aime

Réalisez une thérapie en ligne

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

7 SEPT. 2021

Bonjour Amalia,
Cette culpabilité que vous ressentez encore d'avoir "coupé le cordon" vient de votre propre vibration intérieure. Vos parents, par leurs paroles, leurs reproches, ne font que la réactiver. En quelque sorte, ils vous font ressentir que vous les "abandonnez" et c'est cela qui vous met tellement dans l'inconfort et vous empêche de vivre sereinement votre vie.
Cela viendrait de votre enfance : vous seriez vous-même porteuse de la blessure d'abandon, en lien avec un père dysfonctionnel, "absent" à cause de ses addictions et quand on a la peur de l'abandon, on devient dépendant affectif : c'est pour cela que vous avez du mal à vous éloigner réellement, vos parents le ressentent très bien et peuvent exercer ainsi une emprise sur vous, même à distance !
Il vous faudrait donc guérir cette blessure d'origine, apprendre à gagner votre autonomie, de façon à avoir une vision plus objective de la situation et rétablir l'équilibre face à des parents finalement assez ingrats.
Si vous souhaitiez en savoir plus sur mon approche et mes techniques, n’hésitez pas à me demander un premier échange, gratuit et sans engagement.
Bien à vous
Véronique BLANCHE, Thérapeute Holistique
Guérison de l’enfant intérieur
Hypnose Ericksonienne
Soins énergétiques

Véronique BLANCHE Psy sur Saint-Brieuc

2731 réponses

1576 J'aime

Réalisez une thérapie en ligne

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

7 SEPT. 2021

Bonjour Amalia,

Il y a dix ans vous avez fait ce choix de partir d'Argentine et vous saviez très bien ce que vous faisiez.
C'est votre choix. Il vous appartient et non à vos parents.

De plus vous pouvez sans doute mieux les aider financièrement depuis la France.
La culpabilité ne vient pas de vous mais ce sont eux qui en jouent. Il s'agit d'une forme de chantage affectif et financier vis à vis duquel vous devez prendre de la distance.

Reste qu'ils peuvent avoir (mais je ne sais pas si c'est vraiment le cas, il faudrait en parler) un sentiment d'abandon de vous savoir loin. Avez vous des frères et sœurs restés en argentine ? Sont-ils isolés ?

Je vous conseille de conserver un lien avec eux mais en fixant les règles de ce qui peut être échangé. Vous auriez, me semble-t-il intérêt à leur faire comprendre que vous venez prendre de leurs nouvelles, que vous êtes toujours leur fille, que vous les respectez, mais que vous ne reviendrez pas sur votre choix. Je crois que vous pouvez leur dire que vous ne les appelez pas pour entendre leurs plaintes mais avoir de leurs nouvelles et leur en donner de vous s'ils souhaitent les entendre.

Fixer vous même les limites parce que c'est vous l'adulte et eux les enfants. Les enfants ne comprennent pas toujours les raisons des actes des adultes mais les adultes n'ont pas à se réduire à l'état d'enfant. Vous verrez que cela les aidera beaucoup.

Soyez ferme et aimante

Bon courage à vous

Michel



Michel Le BAUT Psy sur Marseille

576 réponses

1816 J'aime

Réalisez une thérapie en ligne

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

7 SEPT. 2021

Bonjour,
il y a notre culpabilité et celle que les autres nous transmette ou induise.
Il y a une séparation a faire entre celles-ci et ne pas rentrer dans le jeu de la culpabilité des autres.
Cela peut s'effectuer en renforcant votre MOI, votre estime et revenir sur votre facon de gerer vos relations familiales et la notion d'etre redevable.

Avec bienveillance, empathie et sans jugement, je consulte en cabinet ou mais aussi en visio (Doctolib) : cela permet une grande discrétion et confidentialité, sans vous déplacer et aux moments ou vous êtes disponibles.

Spécialiste en sexualité, relation de couple et sociale, amoureuse ou toxique, écrivez moi ou appelez moi et nous en discuterons.
Bien cordialement,
Christian RICHOMME
Psychothérapeute -Psychanalyse- Sexologue

RICHOMME Christian Psy sur Paris

1354 réponses

497 J'aime

Réalisez une thérapie en ligne

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

7 SEPT. 2021

Bonjour Amalia,
Votre message me touche beaucoup. En plus de vivre le déracinement, loin de votre beau pays, vous devez subir régulièrement la culpabilité et les reproches de vos parents qui estiment qu'il est désormais de votre devoir de les prendre en charge. Ils semblent penser que vous baignez dans l'opulence et qu'égoistement vous ne leur en faites pas assez profiter. Pourtant, je suis convaincue que vous faites le maximum pour leur venir en aide.

Vous pourriez trouver du réconfort et du soutien auprès d'un psychothérapeute. Cela vous permettrait de vous autoriser à vivre pleinement la vie que vous vous êtes choisie, de jouir du fruit de vos efforts sans culpabilité malsaine. Je ne parle pas d'insouciance mais d'affirmation de soi légitime, même si certains éléments de votre histoire argentine vous piquent como una espina en el corazon.

Chaleureusement
Catherine Couvert

Catherine COUVERT Pour naître à soi Psy sur Lyon

417 réponses

241 J'aime

Réalisez une thérapie en ligne

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

7 SEPT. 2021

Bonjour Amalia,
Merci de votre message. Je lis que vous aidez vos parents financièrement. Et que votre père a des addictions. Est-ce que vous pensez qu'il dépense ce que vous lui donnez dans ces addictions? Dans ce cas, en voulant aider votre père, vous contribuez à maintenir le côté dysfonctionnel de cette famille.
Votre père a encore un "regard" sur ce que vous faites de votre vie, et vous avez décidé de ne plus rien lui raconter, c'est le meilleur moyen qu'il ne manifeste pas de jalousie envers vous.
Mais vous ressentez de la culpabilité à être heureuse. Comme si vous étiez prisonnière de son jugement sur vous.
Il vous serait nécessaire de prendre quelques rendez-vous avec nous, pour parler de la relation que vous vivez avec votre père, afin que vous trouviez une place différente vis-à-vis de lui.
Je vous y aider avec plaisir en présentiel ou distanciel
Bien cordialement
Inès AVOT

AVOT INES Psy sur Lille

2668 réponses

1153 J'aime

Réalisez une thérapie en ligne

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

Psy spécialisés en Aide psychologique

Voir plus de psy spécialisés en Aide psychologique

Autres questions sur Aide psychologique

Expliquez votre situation à nos psychologues

Faites votre demande de manière anonyme et recevez une aide psychologique en 48h.

50 Il est nécessaire d'écrire 11900 caractères de plus

Votre question et ses réponses seront publiées sur le portail. Ce service est gratuit et ne remplace pas une séance de thérapie.

Nous enverrons votre question aux experts de ce thème qui traiteront personnellement votre cas.

La séance de thérapie n'est pas gratuite et sera sujette aux tarifs en vigueur du professionnel.

La séance de thérapie n'est pas gratuite et sera sujette aux tarifs en vigueur du professionnel.

Renseignez un pseudo pour rester anonyme

Votre question vient d'être révisée.

Nous vous aviserons par e-mail quand elle sera publiée.

Cette question existe déjà.

Merci d'utiliser la barre de recherche pour connaître la réponse.

psychologues 12800

psychologues

questions 11900

questions

réponses 70600

réponses