Vivre sans enfant(s)

Réalisée par Chêne · 23 nov. 2017 Thérapie brève

Bonjour,

J'ai échoué dans ce qui m'aurait tenu le plus à cœur dans ma vie : avoir un ou des enfants, j'ai même effectué une procédure d'agrément extrêmement difficile psychologiquement il y a quelques années sans succès...

Aujourd'hui, plus aucune possibilité au vu de mon âge ne m'est possible...

Vient s'ajouter un isolement profond dans ma vie quotidienne ponctué heureusement de quelques rares moments où je suis entourée par ma famille habitant géographiquement loin...

Je suis perdue et malgré beaucoup de réflexions et de participations à des activités ludiques (Ateliers, Club sportif...) je n'arrive pas à changer ma vie...

La réalisation d'un parcours heureux comme certaines personnalités célèbres n'ayant pas pu avoir d'enfants non plus mais ayant rencontré l'amour et ayant été "adopté" par sa famille me fait rêver... Mais...

Merci infiniment d'avance pour vos conseils.

Réponse envoyée

Nous validerons bientôt votre réponse pour ensuite la publier

Une erreur s'est produite

Merci de réessayer plus tard

Réservez un rendez-vous immédiat en ligne pour 49 €

Obtenez une aide psychologique en moins de 72 heures avec des professionnels en choisissant le créneau horaire qui vous convient le mieux.

Meilleure réponse 23 NOV. 2017

Bonjour,

Vous êtes comme confrontée au deuil de l'enfant que vous n'avez pas eu. Vous semblez aussi par ailleurs être un peu isolée comme vous l'indiquez.

Pourquoi ne franchissez-vous pas le pas d'une psychothérapie afin de trouver un soutien, une aide par rapport au deuil de l'enfant que vous n'avez pu avoir? Par rapport aussi à ce que cet enfant représentait pour vous, dans votre lignée familiale et surtout afin de pouvoir vivre votre vie, allégée de cette question?

N'hésitez pas à recourir aux ressources de ce site...
Bonne chance à vous,
Bien cordialement,
Fabienne Verstraeten
Psychanalyste

Fabienne Verstraeten Psy sur Marseille

965 réponses

3933 J'aime

Réalisez une thérapie en ligne

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

25 NOV. 2017

Bonjour Chêne,
j'entends avec beaucoup d'émotions votre tristesse et frustration
la loi de la nature est d'assurer une descendance
alors je peux imaginer qu'en plus de la tristesse il y a peut être de la culpabilité, colère ou un sentiment de manque
malheureusement la nature ne répond pas toujours au principe de réalité
certaines personnes pour des raisons médicales ou psychologiques échappent au désir d'enfant.
si c'est une cause médicale irrémédiable, le travail consiste à faire le deuil et peut être vous rendre utile auprès d'enfants qui ont besoin de votre affection (associations, orphelinat, enfant en détresse)
si c'est une cause psychologique (5%) des cas, l'hypnose peut être une solution si encore possible. j’ai aidé par l'hypnose plusieurs couples dans votre cas,
bon courage
J L RUbinstein

Josie Laure Rubinstein Psy sur Saint-Maur-des-Fossés

215 réponses

827 J'aime

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

25 NOV. 2017

Bonjour Chêne,
je comprends votre profonde douleur et votre solitude.
Vous avez beaucoup d'amour à offrir à un enfant et malheureusement vous ne pouvez pas en avoir. c'est une douleur immense je comprends.
Mais dites vous que "rien n'est perdu" essayez de suivre une thérapie qui vous aidera à retrouver confiance en vous, à gagner amour propre ainsi pouvoir sortir de la solitude et trouver un équilibre personnel et rencontrer l'amour (si j'ai bien compris vous n'êtes pas en couple) ... ensuite vous aurez les énergies nécessaires pour commencer une procédure d'adoption (en couple ou seule comme vous le déciderez)
Courage regardez sur le site il y aura surement un/une thérapeute près de chez vous ou écrivez moi sur mon espace perso je vous répondrai sans soucis.
Bien à vous
Livia CLARA-VILNAT
Praticienne en psychologie et psychothérapie

Livia CLARA-VILNAT Psy sur Bourges

1109 réponses

4539 J'aime

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

23 NOV. 2017

Bonjour , j entends dans votre message comme ce désir d’enfant se fait cruellement ressentir . C’est comme si tout votre être était en manque. Vous vous sentez si seule. Plus rien n’a alors d’interêt. Et vous vous mettez à rêver d’un avenir de mère « adoptée »  par une famille à laquelle vous pourriez donner votre amour. Mais la réalité vous rattrape et vous avez si mal. Comme il est dure de vivre une situation qui parait si injuste! Ne restez pas seule avec votre douleur Trouvez quelqu un, un professionnel qui saura accueillir avec douceur vos blessures et vous aidera à les panser afin que votre besoin de vous occuper d’un enfant trouve une façon de se satisfaire dans la réalité.
Je vous souhaite beaucoup de courage.
Bien à vous Catherine

Catherine Gay Psy sur Lyon

19 réponses

42 J'aime

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

23 NOV. 2017

Bonjour Chêne,
Votre message m'a beaucoup touché mais vivre sans enfant peut aussi ne pas signifier un échec notamment si vous donnez de votre temps à des enfants en difficultés. Parmi eux il y en a forcément un qui a besoin de vous.
Avez-vous pensé à parrainer un enfant en France ou à l'étranger ou en fonction de votre âge, que nous ne connaissons pas, à devenir un grand parent de remplacement pour des enfants qui n'en n'ont pas ou bien encore à vous occuper d'enfants étrangers qui ont besoin de soins en France et qui n'ont pas de famille pour s'en occuper.
Vous pouvez aussi faire du bénévolat auprès d'associations s'occupant d'enfants ou du soutien scolaire.
Bref les possibilités sont nombreuses pour que vous ayez la joie d' apporter votre affection à un enfant qui en manque.
En plus de cela et comme vous le conseille mes confrères vous pourriez envisager une thérapie pour faire "le deuil" du manque de l'enfant que vous n'avez pas eu.
Je reste à votre disposition si vous voulez échanger sur ce sujet.
Bien à vous.
Ghislaine PATTE - Thérapie Individuelle, Familiale et Conjugale

Ghislaine Patte Psy sur Montrouge

569 réponses

1335 J'aime

Réalisez une thérapie en ligne

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

23 NOV. 2017

Bonjour,

L'impression de n'avoir vécu que "pour soi" est difficile pour certaines personnes. Vous aviez plein à donner et finalement personne à combler.

Comme ma collègue, je vous indique que de nombreuses associations sont en peine par manque de bénévoles : soutien scolaire, accompagnement de loisirs de personnes âgées ou handicapées, .... selon vos goûts et les opportunités prés de chez vous.
Pour savoir ce qui existe, vous pouvez vous informer en Mairie et auprès des banques du bénévolat.

Cordialement,
Véronique de Lagausie
Psychologue clinicienne
Art-thérapeute

Anonyme-236321 Psy sur Toulouse

379 réponses

964 J'aime

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

23 NOV. 2017

Bonjour Madame,

Vous n'écrivez pas votre âge..., mais on comprend que vous êtes à une étape de votre vie où de toute manière, si vous aviez eu des enfants, ils seraient eux même en train de faire leur propre vie...séparées et peut être même loin de vous...

Votre isolement personnel actuel et la solitude vous rendent triste et vous fait "voir" le manque d'enfant comme un échec...

Je crois qu'un travail personnel avec un(e) thérapeute à qui vous pouvez parler de la souffrance et les regrets qui émanent de votre message pourrait vous aider à changer à la fois le regard négatif que vous portez sur votre vie... qu'agir sur ce que vous pouvez changer aujourd'hui pour vous sentir plus épanouie et moins seule.

Avez-vous pensé aussi à faire du bénévolat auprès des enfants en difficulté ? ça peut vous apporter beaucoup de satisfactions.

Bon courage pour sortir de votre tristesse actuelle !
sp

Silvia Podani Psy sur Issy-les-Moulineaux

4354 réponses

11951 J'aime

Réalisez une thérapie en ligne

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

23 NOV. 2017

Bonjour Chêne,
Votre appel est touchant, avez-vous essayé une thérapie par la parole ? Vous évoquez des réflexions personnelles, dans quel cadre ont-elles eues lieu ?
Savez-vous que la psychanalyse peut vous aider en vous permettant de mettre des mots sur vos difficultés et, dans le dialogue avec votre thérapeute, de construire un chemin vers un mieux être.
Une écoute bienveillante dans un cadre propice à la confidence peut vous permettre d'ouvrir des portes verrouillées jusqu'à présent.
A votre écoute.

Anonyme-265309 Psy sur Vienne

438 réponses

691 J'aime

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

Psy spécialisés en Thérapie brève

Voir plus de psy spécialisés en Thérapie brève

Autres questions sur Thérapie brève

Expliquez votre situation à nos psychologues

Faites votre demande de manière anonyme et recevez une aide psychologique en 48h.

50 Il est nécessaire d'écrire 12950 caractères de plus

Votre question et ses réponses seront publiées sur le portail. Ce service est gratuit et ne remplace pas une séance de thérapie.

Nous enverrons votre question aux experts de ce thème qui traiteront personnellement votre cas.

La séance de thérapie n'est pas gratuite et sera sujette aux tarifs en vigueur du professionnel.

La séance de thérapie n'est pas gratuite et sera sujette aux tarifs en vigueur du professionnel.

Renseignez un pseudo pour rester anonyme

Votre question vient d'être révisée.

Nous vous aviserons par e-mail quand elle sera publiée.

Si vous avez besoin d’une aide psychologique immédiate, vous pouvez réserver une consultation dans les 72 heures au prix réduit de 49 €.

Cette question existe déjà.

Merci d'utiliser la barre de recherche pour connaître la réponse.

psychologues 16200

psychologues

questions 12950

questions

réponses 135900

réponses