Comment puis-je vivre loin de mes parents sans culpabiliser ?

Réalisée par an_ais. · 4 déc. 2022 Aide psychologique

À cause de mes études, j'ai du déménager à plus de 600km de chez moi. Je vis mal mes études, la ville dans laquelle je suis est totalement différente de celle dont je suis originaire ( dans le mauvais sens ) et je suis loin de ma famille, ce qui aide pas. Je suis très proche de mes parents et le fait d'être partie me fait culpabiliser et me fait me sentir égoïste car j'ai l'impression de les abandonner.
J'aimerai retourner vivre à côté de mes parents mais je ne peux pas revenir avant quelques années à cause de mes études, donc comment suis-je censé me sentir mieux vis à vis de mes parents ?

Réponse envoyée

Nous validerons bientôt votre réponse pour ensuite la publier

Une erreur s'est produite

Merci de réessayer plus tard

Réservez un rendez-vous immédiat en ligne pour 49 €

Obtenez une aide psychologique en moins de 72 heures avec des professionnels en choisissant le créneau horaire qui vous convient le mieux.

Meilleure réponse 5 DÉC. 2022

Bonsoir,

Il y a peut-être deux choses à voir dans votre demande : la culpabilité par rapport à vos parents mais aussi une forme de solitude dans votre nouvelle vie qui accroit du coup votre sentiment de culpabilité.
Vous êtes à l'aurore de votre vie d'adulte, vous avez quitté l'univers familial pour à terme avoir les moyens de construire votre propre univers. C'est le passage du milieu familial à votre milieu à vous, celui que vous allez construire avec vos projets et vos valeurs qui pourront être différents de ceux de votre milieu familial originel.
C'est une étape nécessaire de passage à l'âge adulte qui s'accompagne, il est vrai, d'une certaine solitude.
Vos parents doivent savoir qu'on élève ses enfants pour eux et non pour soi. Vous n'avez pas à en culpabiliser et eux n'ont pas non plus à vous faire culpabiliser. C'est le temps des choix constructifs dans votre vie. Ne culpabilisez pas mais organiser le lien de distance avec vos parents : rythme fixe des appels ou visios, rythme des visites. ... en tenant compte aussi de vos besoins à vous.
Je reste personnellement à votre disposition, sachant que ma première séance d'une heure est entièrement gratuite et sans engagement.

Bon courage à vous

Michel le BAUT

Michel Le Baut Psy sur Marseille

4229 réponses

21809 J'aime

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

6 DÉC. 2022

Bonjour,
Difficile parfois de couper les ponts, de vivre une séparation avec ses parents surtout si les relations sont harmonieuses.
Rassurez-vous, vos parents doivent être confiants , même à 600 km et attentifs à votre éloignement, à votre réussite.
En ce qui concerne cette culpabilité, sachez que peut-être cela vous fait grandir, cela vous fait accepter un chemin vers vos désirs, vos responsabilités d'adulte.
Il est légitime de conduire votre existence, de vous libérer du lien parental, pour vous assumer, vous accomplir. Cela s'avère parfois culpabilisant, comme vous l'exprimez, mais cet apprentissage de la vie, vous guide vers votre vie.
Je vous offre la possibilité d'en parler avec moi, en ligne, afin de solutionner cette situation, et de trouver ensemble les solutions les plus adaptées.
Cordialement
Patrick Groult, psychanalyste

Patrick Groult Psy sur Nice

227 réponses

185 J'aime

Réalisez une thérapie en ligne

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

6 DÉC. 2022

Bonjour,
Il faut que vous vous fassiez aider pour chasser ce sentiment de culpabilité : vous avez cette fausse croyance que vous les "abandonnez" en étant partie à 600 kms de chez eux. Qu'est-ce qui a pu installer cela en vous ? avez vous ressenti cette peur au travers de certains de leurs propos, de leurs comportements ? vous avaient-ils encouragée à faire ces étdes, même loin d'eux ?
Objectivement, ne pensez vous pas que chacun a le droit de faire sa vie ? vos parents ont-ils demandé l'avis des leurs lorsqu'ils ont eux-même quitté le foyer ?
Par ailleurs, les moyens de télécommunication actuels ne permettent-ils pas de communiquer en visioconférence, au quotidien ? vous pouvez discuter, voir vos parents tous les jours si vous voulez ! et j'imagine que vous pouvez rentrer pendant les vacances et qu'eux-même peuvent venir vous voir une fois ou deux.
Donc, non, vous ne les abandonnez pas et si vous intégrer cette réalité, vous allez vous ouvrir un peu plus dans cette nouvelle ville qui est comme toutes les autres : avec des gens bien à découvrir. Il faudra faire des efforts pour sortir un peu et vous verrez que vous apprendrez à vous y sentir bien.
En revanche, ce choix que vous avez fait était-il réellement le vôtre ? aimez vous ce que vous apprenez ? si ce n'est pas le cas, alors, oui, il faudrait peut-être envisager autre chose, pourquoi pas plus près de votre famille.
Au besoin, consultez pour clarifier tout cela.
Je consulte en présentiel ou par visioconférence. Merci de me contacter avant de vous inscrire sur l’agenda de la plateforme.
Bien à vous
Véronique BLANCHE, Thérapeute Holistique
Guérison de l’enfant intérieur
Hypnose Ericksonienne
Soins énergétiques

Véronique Blanche Psy sur Quessoy

6558 réponses

4507 J'aime

Réalisez une thérapie en ligne

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

6 DÉC. 2022

Bonjour,

Votre message soulève plusieurs interrogations : vous ne dites pas si vous êtes enfant unique, ni ce que vos parents pensent de votre départ (s'ils communiquent une inquiétude, s'ils y étaient opposés, s'ils se sont montrés encourageants...), ni depuis combien de temps vous êtes parti. Si vous avez l'impression d'abandonner vos parents, c'est peut-être que consciemment ou inconsciemment, vous estimez que votre rôle envers eux est de vous en occuper. Or, si c'est un rôle que vous vous êtes attribué (ou que vos parents vous ont attribué), il est important d'entendre que votre rôle actuellement est surtout de profiter de votre vie de jeune adulte.

Néanmoins, j'ai l'impression que votre culpabilité traduit plutôt votre grande inquiétude dans cette nouvelle vie qui peut être très angoissante, comme une plongée vers l'inconnu, et qui vous fait amèrement regretter votre départ du domicile familial et donc votre éloignement de vos parents desquels vous êtes si proches. Vous pouvez également leur confier votre culpabilité et vos difficultés actuelles, ne serait-ce que par téléphone ou en visio, car ils pourraient possiblement vous rassurer (même si je pourrais comprendre votre crainte de les inquiéter).

Comme certains de mes confrères et consoeurs l'ont souligné, essayer de mettre en place des moments de visio avec votre famille, même si vous avez l'impression de n'avoir rien à vous dire, cela peut au moins vous donner l'impression de passer du temps avec eux. En parallèle, je pense qu'il serait important de commencer un suivi avec un thérapeute qui vous conviendra et vous permettra de vous débarrasser de votre culpabilité, d'atténuer certaines angoisses et d'évoluer plus sereinement dans votre vie d'adulte.

Paule Duvignaud Psy sur Villefontaine

41 réponses

35 J'aime

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

5 DÉC. 2022

Bonjour mademoiselle
Il n'est pas toujours facile de partir de chez ses parents, mais si vos études vous plaisent, alors vous avez besoin de quelques séances avec l'un l'une d'entre nous, pour sortir de cette culpabilité
Avec bienveillance je vous y aide en ligne, au téléphone, ou en présentiel
Bien à vous
Inès Avot

Inès Avot Psy sur Ouve-Wirquin

6332 réponses

3438 J'aime

Réalisez une thérapie en ligne

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

5 DÉC. 2022

Bonjour Anais,

Votre message est touchant : il est naturel d’avoir des difficultés de s’éloigner et de séparer de ses parents…, quand les parents sont aimants, voir particulièrement protecteurs.

Êtes vous leur unique enfant ?

Est ce que eux même vous font ressentir leurs difficultés d’accepter que vous êtes loin d’eux, de vous voir moins souvent…? Sont ils inquiets pour vous ?
Tout cela pourrait jouer et même expliquer votre sentiment de « culpabilité », qui en effet n’a pas lieu d’être.
Mais les parents ont souvent plus de mal que leurs enfants quand ceux ci quittent la maison familiale, et ils le font sentir plus ou moins directement : votre impression de les avoir « abandonné » vient de là…

Dites vous qu’il est dans l’ordre des choses que les enfants se séparent de leurs parents, pour pouvoir vivre et construire leur propre vie affective, en choisissant quelqu’un de leur propre génération pour cela.

Et ce que vos parents sont restés « collés » à leurs propres parents ? Ou alors ils ont l’impression d’avoir beaucoup souffert de ne pas avoir pu le faire ?

Le mieux serait de regarder autour de vous, pour voir comment font les autres : discutez avec vos amis, demandez leur comment ils vivent l’éloignement de leur parents.

Et osez aborder ce sujet ouvertement avec vos parents : il faut espérer qu’ils vous rassurent et encouragent de vivre là où votre avenir vous « appelle », là où vous pouvez faire vos études.

Donnez vous la permission de vous sentir bien dans votre vie d’étudiante, faites vous des amis et profitez de cette période de votre jeunesse sans pensez trop à vos parents : eux ils ont bien leur vie d’adultes (que j’espère épanouie sans se raccrocher à vous).

Je vous souhaite de bien réfléchir à toutes les réponses que vous recevez sur ce site…, et d’intégrer les commentaires et les conseils donnés.
sp



Silvia Podani Psy sur Issy-les-Moulineaux

4385 réponses

12031 J'aime

Réalisez une thérapie en ligne

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

5 DÉC. 2022

Bonjour à vous

Il faudrait avant tout, comprendre pourquoi vous vous sentez coupable d'être loin de vos parents? pensez vous qu'un enfant est censé rester toute sa vie auprés de ses parents? pourquoi serait ce égoîste de la part d'un jeune de vouloir être heureux et faire sa propre vie? Ne croyez vous pas que c'est ce que veulent vos parents pour vous?
Inévitablement, si vous vous sentez coupable et mal vis à vis d'eux, vous ne pourrez profiter de rien de ce que vous offre cette "nouvelle vie".
Je vous invite à vous faire accompagner par un professionnel afin de comprendre réellement ce qu'il se passe pour vous et pouvoir vous libérer de tout cela. Ensuite, par elles mêmes les solutions se présenteront à vous. Soyez en convaincue!
Je vous souhaite sincèrement de trouver réponses à vos questions;
Bien à vous
Hélène CHAMBRIS
Gestalt Thérapie Humaniste Intégrative
Rdv en ligne ou en présentiel à Marseille 8ème

Hélène Chambris Psy sur Marseille

1254 réponses

2371 J'aime

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

5 DÉC. 2022

Bonjour Anaïs,

Prendre votre vie, en main, accomplir des études n'est en rien un acte égoïste. L'émotion de culpabilité indique que vous avez commis du tort à quelqu'un et que vous devriez agir pour le réparer. Mais dites-moi, de quel égoïsme et de quelle faute vous vous sentez coupable ? Non, seulement, vous avez le droit, mais je dirais même plus, le devoir de vous construire et de prendre en main votre vie, car vos parents ne pourront pas le faire. Il l'on fait eux-mêmes en leur temps et vous en faire une éducation afin que vous puissiez en faire autant. C'est en faisant votre chemin et à vous accomplissant vous-même que vous le rendrez hommage, pas en retournant vivre avec eux, comme une petite fille que vous n'êtes plus. Donc, pour répondre à votre question, vous ne maltraitez pas vos parents, bien au contraire, en revanche, vous devriez vous laisser un peu plus de liberté et d'espace...

Je reste à votre écoute avec bienveillance et attention,
Xavier Dubouch
Psychopraticien, Gestalt-thérapeute

Xavier Dubouch Psy sur Périgueux

931 réponses

515 J'aime

Réalisez une thérapie en ligne

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

5 DÉC. 2022

Vous êtes partie faire vos études loin de chez vous et il n’y a rien de plus normal à cela. Vous avez atteint l’âge ou l’on se détache de ses parents pour prendre son envol et vivre sa propre vie.
Il est normal de ressentir un peu de culpabilité envers vos parents avec qui vous avez partagé des moments inoubliables et dont vous avez reçu un amour inconditionnel qui vous ont construit et rendu indépendante.
Vos parents savent depuis toujours qu’un jour vous quitterez le nid familial.
Il n’y a pas à vous sentir coupable ni à avoir le sentiment que vous les abandonnez.
Si c’est le cas, c’est que les rôles sont inversés et cela nécessiterait une mise au point plus appropriée dans le cabinet d’un psy. (Quelques séances devraient suffire)0
Vous devez vous sentir libre et légitime et vous dégager du poids de la culpabilité pour vous concentrer sur vos études.
N’est-ce pas au fond ce que voudraient vos parents ?
Frédérique Pouzol
Psychopraticienne
Psychothérapie - Psychogénéalogie

Anonyme-409158 Psy sur Le Bar-sur-Loup

521 réponses

2362 J'aime

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

5 DÉC. 2022

Bonjour à vous,
Rassurez-vous vous allez réussir. Les changements nous font grandir. Ce n’est pas définitif. C’est une expérience qui vous mènera à découvrir la personne que vous êtes. Riche de cette expérience vous pourrez ainsi aimer, vous aimer. Vos parents seront toujours à vos côtés, l’amour inconditionnel est immortel.
Il serait bien de comprendre votre culpabilité, vos peurs afin d'être libérée des barrières qui vous freinent sur votre chemin de vie. ( Douceur et bienveillance).
" La connaissance de soi " " L’expansion de conscience " sont des outils formidables et efficaces qui répondent à votre recherche. Je vous invite à vous renseigner. A participer à un stage qui changera votre vie. Je suis disponible pour tout renseignement complémentaire. Je vous remercie de votre confiance.
Cordialement. Christine Lorijon.

Christine Lorijon Psy sur Haute-Goulaine

1964 réponses

1003 J'aime

Réalisez une thérapie en ligne

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

5 DÉC. 2022

Bonjour Anaïs,

Le cycle de la vie est ainsi fait, les enfants une fois devenus adultes doivent construire leur vie même à distance. Rassurez vous, vos parents sont sûrement très fiers de vous et vous pourrez toujours aller leur rendre visite de temps en temps.

Nous pouvons évoquer ensemble votre culpabilité afin de vous apaiser si vous le souhaitez

N’hésitez pas à me répondre
Bien à vous
Marjorie Lugari Psychanalyste

Anonyme-377370 Psy sur Aix-en-Provence

5591 réponses

10865 J'aime

Réalisez une thérapie en ligne

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

Psy spécialisés en Aide psychologique

Voir plus de psy spécialisés en Aide psychologique

Autres questions sur Aide psychologique

Expliquez votre situation à nos psychologues

Faites votre demande de manière anonyme et recevez une aide psychologique en 48h.

50 Il est nécessaire d'écrire 13100 caractères de plus

Votre question et ses réponses seront publiées sur le portail. Ce service est gratuit et ne remplace pas une séance de thérapie.

Nous enverrons votre question aux experts de ce thème qui traiteront personnellement votre cas.

La séance de thérapie n'est pas gratuite et sera sujette aux tarifs en vigueur du professionnel.

La séance de thérapie n'est pas gratuite et sera sujette aux tarifs en vigueur du professionnel.

Renseignez un pseudo pour rester anonyme

Votre question vient d'être révisée.

Nous vous aviserons par e-mail quand elle sera publiée.

Si vous avez besoin d’une aide psychologique immédiate, vous pouvez réserver une consultation dans les 72 heures au prix réduit de 49 €.

Cette question existe déjà.

Merci d'utiliser la barre de recherche pour connaître la réponse.

psychologues 16250

psychologues

questions 13100

questions

réponses 136300

réponses