La téléconsultation est-elle faite pour vous ?

Il peut être complexe de savoir si la téléconsultation est un modèle qui pourrait nous convenir. En partant de mon expérience je vous présente quelques points pour aider votre décision.

20 JUIL. 2021 · Lecture : min.

PUBLICITÉ

La téléconsultation est-elle faite pour vous ?

Au début de ma pratique j'étais totalement contre « la visio, moi : jamais ! » et puis le confinement de mars 2020 est arrivé… au début je ne voulais pas changer d'avis : la thérapie, le transfert, le cadre : ça se construit en présence de l'autre. Une part de moi craignait certainement aussi une sorte d'intrusion de cet espace dans mon espace personnel. Puis des demandes sont arrivées, "alors essayons". C'était important pour moi de maintenir un espace d'aide pour les personnes le désirant, alors je me suis résolue. J'ai été très surprise, passée la frustration de ne pas pouvoir utiliser tous les médias que je voulais à l'instant où je le voulais, j'ai pu voir que la téléconsultation offre de véritable séance de psychothérapie. Aujourd'hui encore certaines personnes choisissent de rester au téléphone car finalement cette approche leur convient beaucoup mieux. J'ai même des suivis avec des personnes francophones à l'étranger.

La thérapie à distance est-elle faite pour vous ?

Je dirais que si l'on se sent à l'aise avec une thérapie ou le premier médium est la parole alors être à distance ne pose pas de problème. Peut-être que c'est un modèle qui demande un investissement plus rigoureux de l'analysant (le patient) et peut être une plus grande autonomie qu'en présentiel. La notion de cadre s'applique de manière temporelle, c'est un temps particulier qui est dédié à l'analyse, à la thérapie. Cependant, d'un point de vue spatial, cela est symbolique. Je dirais que cela demande d'être capable de reconnaitre ce cadre symbolique signifié par la force de la rencontre, de la relation et du temps déterminé. Peut-être que dans les moments de détresse certains sentiront que l'absence physique du thérapeute ne leur permet pas un soutien suffisant lorsque d'autres se sentiront rassurés d'avoir la barrière de l'écran ou du téléphone. De mon point de vue de praticienne, je sais que je peux offrir une écoute tout autant active et empathique, avec un retour tout aussi qualitatif à distance qu'en présentiel. J'ai appris à utiliser certains de mes outils à distance d'une manière tout à fait satisfaisante. C'est vraiment les personnes que je reçois et leur évolution qui m'ont permis de croire en la qualité de ce dispositif.

Si je devais répondre à la question « est ce que la téléconsultation est faite pour moi ? » je dirais que, bien sûr, cela dépend de chacun. Si vous êtes à l'aise avec une thérapie basée en premier lieu sur la parole, alors oui, la téléconsultation pourra vous convenir. Peut-être habitez-vous dans une zone où il y a peu de professionnel de soin autour de vous ? C'est alors la possibilité d'avoir le choix et de trouver le praticien avec qui vous vous sentirez le plus à l'aise.

Vous hésitez entre venir en présentiel ou préférer le distanciel ?

Sachez qu'il est toujours possible de faire évoluer les modalités de rencontre en fonction de votre besoin. Vous pouvez vous demander si la présence physique du professionnel va venir soutenir votre expression ou si au contraire cela pourrait vous amener à être plus sur la réserve. Vérifiez aussi que si vous consultez à distance, vous pouvez avoir un espace calme et dédié à votre thérapie où vous ne serez ni dérangé, ni inquiet de pouvoir être entendu. La consultation à distance peut être intéressante si vous avez la sensation d'avoir un emploi du temps serré : là vous savez qu'il vous suffit de vous bloquer une heure sans vous inquiétez de la distance ou de la circulation.

Toutefois, la téléconsultation ne remplacera jamais la consultation en présence, il y a des choses qui ne se joueront pas de la même manière en fonction de la modalité choisie. Il y a des outils, des médias, qui ne peuvent être utilisés à distance. Mais, être en visio ou au téléphone ne constitue pas une entrave au processus thérapeutique.

Pour conclure, je dirais que la téléconsultation est une opportunité. Saisissez là si elle vous parait juste et appropriée à votre besoin. Restez à l'écoute de votre ressentie pour entamer et/ou continuer un suivi avec le thérapeute et les modalités qui vous permettent de vous sentir le plus à l'aise.

Le présent article se base sur ma perception et mon expérience, si vous souhaitez allez plus loin, avec notamment des données chiffrées sur la question de la téléconsultation, voici une courte bibliographie en bas de page.

Photos : Shutterstock

PUBLICITÉ

Écrit par

Ferrand Caroline

Voir profil

Bibliographie

  • Mathieu-Fritz, A. (2018). Les téléconsultations en santé mentale: Ou comment établir la relation psychothérapeutique à distance. Réseaux, 207, 123-164. https://doi.org/10.3917/res.207.0123
  • Durupt, M., Bouchy, O., Christophe, S., Kivits, J. & Boivin, J. (2016). La télémédecine en zones rurales : représentations et expériences de médecins généralistes. Santé Publique, 28, 487-497. https://doi.org/10.3917/spub.164.0487
  • Ouss, L. & Khun-Franck, L. (2021). Pratique de la thérapie de guidance interactive par vidéo feedback en téléconsultation chez les enfants avec trouble neurodéveloppemental pendant l'épidémie de Covid-19. Contraste, 53, 127-144. https://doi.org/10.3917/cont.053.0127

Laissez un commentaire

PUBLICITÉ

derniers articles sur psychologie en ligne