Besoin de liberté en couple

Réalisée par Mark · 2 août 2021 Aide psychologique

Bonjour, je suis un homme âgé de 27 ans en couple depuis deux ans.
Dans ma relation précédente j’ai trompé mon ex copine, je lui ai fais beaucoup de mal et j’étouffais car elle sentait que j’allais voir ailleurs et faisait tout pour me garder. J’ai également trompé ma première copine.
J’ai grandis dans un environnement où la tromperie est banalisée .
Je ne voulais pas reproduire ça donc je ne voulais plus me mettre en couple, jusqu’à ce que je rencontre ma copine,on s’est fréquentés plusieurs mois avant d’officialiser et pour une fois je n’avais plus envie d’autres personnes, sauf qu’il y a quelques mois c’est revenu, et il y a des jours où je me dis que je l’aime et je veux de cette relation et d’autres jours où j’ai envie de penser qu’à moi, faire des choses sur un coup de tête et je m’en fiche de faire du mal.
Ce que je ne comprend pas c’est que pour moi c’est la bonne, je veux faire ma vie avec elle et construire des projets, mais il y a des jours où être en couple m’étouffe et j’ai envie de liberté et de pouvoir faire ce que je veux sans avoir quelqu’un à qui "rendre des comptes"
Je lui ai parlé de cette envie de voir ailleurs, elle a été compréhensive et on a décidés d’ouvrir sexuellement notre couple, mais je sens qu’elle le fait à contrecœur , du moins c’est pas sa vision du couple et je sais très bien qu’un jour elle aura marre.
Je lui ai expliqué que ce que je recherche c’est simplement un nouveau corps pour du sexe, je ne recherche pas la performance mais j’ai besoin de donner du sexe à d’autres femmes. J’en suis même arrivé à être énervé quand une femme vient me draguer et que je ne peux pas car je suis en couple, ça me frustre et j’ai les nerfs contre ma copine.
J’aimerais comprendre pourquoi je suis comme ça, pourquoi je souffle le chaud et le froid perpétuellement.
Quand je suis célibataire ça me manque d’être en couple , de partager mon quotidien avec une personne mais quand je suis en couple j’ai envie d’être célibataire et je me conduis comme un célibataire même.
Ma copine pense que si j’ai besoin de voir d’autres femmes c’est que je ne l’aime pas vraiment et que je ne suis pas prêt à être en couple… mais je me sens prêt à pleins de choses pour elle mais pas à renoncer aux autres
Et je sais que jai peur de souffrir en amour donc je me dis que ces femmes sont une issue de secours pour moi dans le cas où ça fonctionne pas dans ma relation…
Je ne sais pas quoi en penser
Merci d’avance

Réponse envoyée

Nous validerons bientôt votre réponse pour ensuite la publier

Une erreur s'est produite

Merci de réessayer plus tard

Réservez un rendez-vous immédiat en ligne pour 49 €

Obtenez une aide psychologique en moins de 72 heures avec des professionnels en choisissant le créneau horaire qui vous convient le mieux.

Meilleure réponse 7 AOÛT 2021

Bonjour Mark,

Merci pour votre message. Vous avez une analyse reculée de vous-même, c'est super car vous avancez en conscience. Vous parlez ici de la question de l'engagement. Que recherchez-vous à vivre exactement quand vous avez envie de ne penser qu'à vous ? Il semble que le couple sous cette forme ne vous convient pas. Qu'est-ce qui vous étouffe ? Vous pouvez tout à fait dire à votre amie ce que vous nous livrez ici: envie de construire, de monter des projets ensemble mais que vous vous sentez limités parfois. Il semble que vous êtes pris entre l'amour que vous lui portez et ces pulsions sexuels qui vous donnent envie de nouvelles expériences. Que trouverez-vous de plus chez une autre femme ? Qu'avez-vous envie de vivre avec une autre exactement? Il vous manque ce quelque-chose dans votre activité sexuelle actuelle que vous cherchez à combler. Vous avez besoin de vous sécuriser et de vous rassurer en allant voir ailleurs.

Je vous conseille d'effectuer des séances thérapeutiques afin d'analyser ces comportements que vous décrivez et les désirs qui y sont associés afin d'avancer de manière claire et définie sur votre chemin. Vous acquerrez maîtrise et pouvoir de décision en conscience.


Je serais ravie de pouvoir vous accompagner sur cette thématique.
Je suis à votre écoute si vous souhaitez approfondir vos questionnements, en toute bienveillance.
Julia, (hypersensibilité, sexualité, agressivité, culpabilité, angoisse, gestion des émotions, communication, deuil....)

Julia Bouchinet Psy sur Saint-Jean-de-Luz

1394 réponses

903 J'aime

Réalisez une thérapie en ligne

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

3 AOÛT 2021

Bonjour,
Je pense que vous avez en vous un vide affectif qui remonte à votre enfance : le sexe est devenu pour vous comme une addiction, une sorte de "doudou" comme je l'ai déjà évoqué sur cette plateforme. Le plaisir éprouvé vous apporte une satisfaction, vous rassure, vous apaise mais de manière très temporaire et fugace, comme un verre d'alcool, et c'est justement cela qui fait que vous n'êtes jamais comblé. Cela viendrait du fait que vous portez la blessure de rejet qui fait que l'amour fait peur et qu'on préfère s'inscrire dans des relations superficielles qui seront moins souffrantes en cas de rupture. Je vous invite à lire cet ouvrage de Lise Bourbeau "les 5 blessures qui empêchent d'être soi-même", vous devriez vous reconnaître dans le profil du fuyant.
Votre compagne, paradoxalement, ne vous aide pas à prendre la décision de guérir les blessures de votre "enfant intérieur" puisque, quoi que vous lui fassiez subir, elle est toujours là...
Bien à vous
Véronique BLANCHE, Thérapeute Holistique
Guérison de l'enfant intérieur
Hypnose Ericksonienne
Soins énergétiques

Véronique Blanche Psy sur Quessoy

6558 réponses

4568 J'aime

Réalisez une thérapie en ligne

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

3 AOÛT 2021

Bonjour Mark,

Votre cas est typique de quelqu’un qui voudrait tout avoir sans restriction. Or dans notre société, c’est totalement impossible tant sur le réalisme que d’un point de vue moral.

En effet, vous souhaiteriez être en couple pour les bons côtés, en évitant les moins bons. C’est-à-dire accepter une frustration (sexuelle chez vous). Pourtant une situation de célibataire ne vous satisfait pas non plus. C’est bien là le paradoxe.
Comme vous l’exprimez, les relations libres fonctionnent (parfois longtemps), du moment que les deux partenaires y trouvent leur compte. Ici, ce n’est pas le cas de votre copine qui consent à s’imposer un amour unique. D’ailleurs accepteriez-vous vraiment qu’elle puisse aller voir ailleurs ?

Votre besoin de sexe n’est qu’une façade. En effet, si ce n’était qu’une pulsion, soit vous pourriez l’assouvir avec votre partenaire, soit vous pourriez également vous soulager par vous-même. Ce que vous cherchez, c’est avant tout à vous rassurer. Il est important pour vous de savoir que vous plaisez, que l’on vous désire. Vous avez aussi ce besoin d’adrénaline que vous ressentez lorsque vous vous mettez en quête d’un corps à posséder.

Si vous souhaitez réellement sauver votre couple d’une fin que vous présentez vous-même à moyen terme sera certainement de canaliser ces besoins vers d’autres pratiques. La reconnaissance n’est pas uniquement associée au sexe, et la production d’adrénaline et autres hormones du plaisir peut se retrouver dans de nombreuses disciplines sportives ou avec des jeux.

Comme pour tout dans la vie, rien n’est jamais simple et il est nécessaire d’avoir un peu de volonté. Je vous suggère de bien réfléchir à ce que vous souhaitez faire de votre couple.

Je reste à votre disposition et à votre écoute,

Christophe
Thérapeute de couple - Sexothérapeute
Rendez-vous en ligne uniquement pour plus d’intimité par téléphone, visioconférence (skype, google, etc.) ou mail à votre convenance.

Christophe Nieaux Psy sur Melun

3525 réponses

3596 J'aime

Réalisez une thérapie en ligne

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

3 AOÛT 2021

Bonjour Mark,
Vous dites vous-même que vous avez grandi dans une famille où "la tromperie est banalisée" ce qui ne signifie pas que les relations sexuelles sont libres de jugement.
Ce qui fait mal, et qui vous divise, ce sont les jugements, les idées préconçues, qui ont construit tout un schéma de pensée autour de la liberté sexuelle. Dans notre société, on ne doit pas avoir de relations extraconjugales, c'est mal. Alors que cela se pratique mais en cachette.
Je vous conseille de vous faire accompagner pour trouver votre équilibre parmi ces contradictions car seul, ça ne sera pas facile.
Bon courage,
Dominique

Dominique Louvel Psy sur Quimper

546 réponses

435 J'aime

Réalisez une thérapie en ligne

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

3 AOÛT 2021

Bonjour,
merci de votre message. En effet, il y a une reflexion et un travail rapide a faire sur vous.
Il est des questions auxquelles il faudrait y reflechir et répondre :
- quel est votre profil emotionnel et affectif
- comment envisagez vous une relation à deux
- quelle est pour vous la différence entre désir et amour, s'il y en a une
- Le fait de draguer une femme alors que vous etes en couple, que ressentez vous? est le circuit de la récompense?
- Vos expériences ont renforcés cette attitude. Aujourd'hui, ce message montre que vous voulez changer ou comprendre, alors il serait bon de revenir sur vos expériences...

Avec bienveillance, empathie et sans jugement, je consulte en cabinet ou mais aussi en visio (Doctolib) : cela permet une grande discrétion et confidentialité, sans vous déplacer et aux moments ou vous êtes disponibles.

Spécialiste en sexualité, relation de couple et sociale, amoureuse ou toxique, écrivez moi ou appelez moi et nous en discuterons.
Bien cordialement,
Christian RICHOMME
Psychothérapeute -Psychanalyse- Sexologue

Christian Richomme Psy sur Paris

1711 réponses

836 J'aime

Réalisez une thérapie en ligne

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

3 AOÛT 2021

Bonjour Mark,

Sachez tout d’abord que chacun est responsable de ses ressentis, sentiments, joie ou souffrance.
Si vos ex-partenaires disent avoir souffert de vos comportements, l’intensité de la souffrance leur appartient. Qu’est-ce qui les a fait souffrir ? C’est le mensonge ? C’est la croyance que vous étiez « l’homme de leur vie », le seul, l’unique et jamais rien d’autre ? Alors vous allez voir ailleurs et tout s’effondre pour elles…

Vous semblez au contraire être un homme dont le cœur peut s’ouvrir en direction d'un autre humain que celui avec lequel vous avez l'habitude de partager.
Ce type d'expérience arrive très régulièrement lorsque l'on devient parents : le premier enfant, dans la plupart des cas, devient l'être le plus merveilleux et que l'on aime inconditionnellement. Lorsqu'arrive le deuxième enfant, la plupart du temps, cette même sensation est là aussi, l'émerveillement, la découverte, le cœur qui bat et les pensées tournées essentiellement sur ce nouvel être.
Pour autant le premier enfant continue à être également aimé.

Pour quelle raison cela serait-il différent pour les autres êtres que l'on aime ? Que ce soient des amis, des amis proches, des amis intimes, que ce soient des amoureux, des amants... Pour quelle raison choisissons-nous la plupart du temps d'arrêter une relation qui fonctionne parce que le cœur bat pour une autre personne ? Les deux ne seraient-il pas compatibles ?

Je vous invite à vous documenter sur le polyamour. C'est une philosophie de vie qui pourrait très certainement vous correspondre. Je vous invite à lire des ouvrages de Françoise Simpère "Les amours plurielles", Paule Salomon "Bien heureuse infidélité", Ipacia "La compersion" Renseignez-vous sur internet il y a également beaucoup de témoignages.
Bravo d’avoir pu en parler aussi avec votre compagne, vous ouvrez un dialogue vers un autre monde possible.
Cessons d’être dans une dualité qui enferme, apprenons à ouvrir vers la pluralité !
Pour cela, je vous invite à apprendre à communiquer, à parler de vous tel que vous êtes, à parler de vos ressentis et à cessez de croire que vous « trompez » l’autre. S’il y a transparence, alors il n’y a pas tromperie. Si vous dites clairement ce qui vous anime tout en disant à votre compagne que vous l’aimez, que la diversité peut renforcer votre amour pour elle, alors vous serez gagnant-gagnant !
Cela peut être un long chemin et pour que cela fonctionne il est nécessaire que votre compagne fasse aussi ce chemin. Une ouverture sexuelle est une chose, le polyamour va plus loin, il rayonne, il diffuse.

Qui sommes-nous pour croire que nous pouvons assouvir tous les besoins de l’autre ? Quelle personne serait si puissante pour être en capacité de répondre à tous mes besoins, tous mes désirs ?
Soyons indulgents avec nous-mêmes, soyons humbles et authentiques.

Et vous pouvez tout à fait être dans ce profond désir de partage du quotidien avec votre compagne, vous engager avec elle, tout en ayant en parallèle d’autres relations qui viennent nourrir d’autres besoins. Qui peuvent s’harmoniser avec vos engagements.

Je reste à votre disposition pour vous accompagner dans cette nouvelle découverte si vous souhaitez.
Claire Thomas,
Psychosomatothérapeute

Claire Thomas Psy sur La Chapelle-Caro

1919 réponses

2169 J'aime

Réalisez une thérapie en ligne

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

Psy spécialisés en Aide psychologique

Voir plus de psy spécialisés en Aide psychologique

Autres questions sur Aide psychologique

Expliquez votre situation à nos psychologues

Faites votre demande de manière anonyme et recevez une aide psychologique en 48h.

50 Il est nécessaire d'écrire 13450 caractères de plus

Votre question et ses réponses seront publiées sur le portail. Ce service est gratuit et ne remplace pas une séance de thérapie.

Nous enverrons votre question aux experts de ce thème qui traiteront personnellement votre cas.

La séance de thérapie n'est pas gratuite et sera sujette aux tarifs en vigueur du professionnel.

La séance de thérapie n'est pas gratuite et sera sujette aux tarifs en vigueur du professionnel.

Renseignez un pseudo pour rester anonyme

Votre question vient d'être révisée.

Nous vous aviserons par e-mail quand elle sera publiée.

Si vous avez besoin d’une aide psychologique immédiate, vous pouvez réserver une consultation dans les 72 heures au prix réduit de 49 €.

Cette question existe déjà.

Merci d'utiliser la barre de recherche pour connaître la réponse.

psychologues 16300

psychologues

questions 13450

questions

réponses 137050

réponses