Bonjour, je retente ma chance..

Réalisée par Aygi94 · 17 mars 2023 Aide psychologique

Quand dire la vérité sur son père ?
Le père de mon fils de 4 ans s'est fait incarcéré pour une longue peine.. il a toujours vécu dans un autre pays et la relation qu'il avait avec notre fils était par vidéo.. Depuis un an qu'il est incarcéré je n'ai toujours rien dit à mon fils.. je dis qu'il travaille et qu'il ne peut pas téléphoner.. il m'a demandé pourquoi il ne prenait pas l'avion pour venir le voir, j'ai dit qu'il ne pouvait pas.. Je n'ai pas trainé sur le sujet... Ma question est la suivante, à quel âge dois je lui dire la vérité et de quelle manière ? Merci beaucoup de votre aide..

Réponse envoyée

Nous validerons bientôt votre réponse pour ensuite la publier

Une erreur s'est produite

Merci de réessayer plus tard

Réservez un rendez-vous immédiat en ligne pour 49 €

Obtenez une aide psychologique en moins de 72 heures avec des professionnels en choisissant le créneau horaire qui vous convient le mieux.

Meilleure réponse 20 MARS 2023

Bonjour,

Je comprends bien que la situation ne soit pas simple pour vous et votre fils, mais je rejoins les autres commentaires: vous pouvez lui dire la vérité dès maintenant. Vous pouvez lui expliquer la situation sans trop de détails et du pourquoi il est là bas. Le plus simple sera le mieux. Par exemple, "tu sais, il y a des lois à respecter et ton papa à fait une erreur. Il a donc été puni et il reviendra à la maison au bout d'une certaine durée. Mais t'inquiète pas, il pense fort à toi et on pourra lui rendre visite/on peut lui envoyer les dessins que tu fais etc..."
Vous pouvez également lui lire des livres comme "Petit Pierre attend…" de Nicolas Gouny ou bien "Derrière le mur" de Isabelle Carrier.

Bon courage à vous

Chloé Vermeersch
---------
Psychologue spécialisée dans le développement de l'enfant et de l'adolescent
Guidance parentale
Consultation en ligne exclusivement

Chloé Vermeersch Psy sur Montpellier

56 réponses

643 J'aime

Réalisez une thérapie en ligne

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

12 AVRIL 2023

Bonjour à vous,

Bravo pour votre courage et pour l’écriture de ces lignes.

Vous nous informez que vous ne savez pas quand et comment communiquer à votre fils de 4 ans que son père vivant à l’étranger a été incarcéré.

Je comprends votre interrogation car le rôle d’une mère est d’aimer et de protéger son enfant.

De mon point de vue, il n’existe pas de vérité toute faite.
Tout dépend : de comment vous envisagez la suite, de la durée de la peine d’emprisonnement, de la place que le père occupera dans la vie de l’enfant et de la vôtre…
Il est nécessaire de disposer de plus d’informations sur le lien que vous avez avec le père, la relation père-fils…

Les enfants ressentent fortement les choses, même si elles ne sont pas nommées. L’authenticité est l’option idéale. Il convient cependant d’être précautionneux, de s’ajuster au contexte, à l’environnement.

Je vous invite lorsque vous l’aurez décidé, à aller regarder avec un.e thérapeute, l’impact que cette révélation aura sur votre vie et celle de votre fils dans votre « ici et maintenant ».
Vous pourrez ensuite choisir le moment idéal et surtout la meilleure façon de sélectionner les informations puis, de les communiquer à votre fils, de manière ajustée et dans son intérêt élevé.

Dans l’élan de ces lignes que vous avez écrites sur le forum, je vous invite à aller chercher une aide soutenante auprès d’un professionnel bienveillant.

Je reste disponible pour toute autre précision.

Bien chaleureusement,

Romaric R. Edoh

Gestalt Thérapie en Ligne ou à Lyon

Romaric R. Edoh Psy sur Lyon

10 réponses

21 J'aime

Réalisez une thérapie en ligne

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

20 MARS 2023

Bonjour,
Votre fils est certes très jeune, mais avec des mots bien choisis il pourra comprendre les raisons pour lesquelles son père n'est pas près de lui. Il pose d'ailleurs des questions qui me semblent très pertinentes : il entend que son père est loin, mais votre discours soulève peut-être en lui plus de questions que de réponses. Il peut notamment avoir la sensation que son père l'a abandonné, qu'il est parti, qu'il ne l'aime plus...
Vous pouvez par exemple lui dire que son père a fait une bêtise et qu'il est puni pour l'instant (sans entrer dans les détails de cette incarcération), raison pour laquelle il ne peut pas voir ou parler à son fils, mais que cela ne signifie pas que son père ne l'aime plus ou qu'il ne pense pas à lui.
Il est bien évidemment difficile de trouver les bons mots, et vous pouvez avoir cette explication avec votre enfant avec la présence d'une personne tiers comme un.e thérapeute afin de communiquer sereinement. Ainsi, vous serez soutenue dans cette explication, votre enfant pourra peut-être mieux comprendre la situation et laisser libre-cours à ses interrogations.

Paule Duvignaud Psy sur Villefontaine

41 réponses

34 J'aime

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

20 MARS 2023

je comprends que cette situation est très difficile pour vous et qu'il n'y a pas de réponse facile. Cependant, il est important de prendre en compte l'âge de votre fils et sa capacité à comprendre la situation. À 4 ans, il est encore très jeune pour comprendre la complexité de la situation, mais il est également important de ne pas lui mentir et de ne pas créer de fausses attentes.

Je vous conseille de commencer par expliquer à votre fils que son père est dans une situation où il ne peut pas être présent, sans entrer dans les détails de l'incarcération. Vous pouvez dire à votre fils que son papa ne peut pas venir le voir en ce moment, mais qu'il l'aime toujours et qu'il pense à lui. Vous pouvez également envisager de lui dire la vérité de manière progressive, en fonction de son développement et de sa capacité à comprendre la situation.

Il est important de noter que la peut être difficile pour votre fils à entendre et à accepter, mais en fin de compte, cela peut être plus bénéfique pour lui que de continuer à vivre dans l'ignorance. Si vous avez des doutes ou des inquiétudes quant à la manière de parler de cette situation avec votre fils, vous pouvez envisager de consulter un professionnel de la santé mentale pour vous aider à trouver la meilleure approche.

Ulrich Alexandre Psy sur Narbonne

306 réponses

93 J'aime

Réalisez une thérapie en ligne

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

20 MARS 2023

Votre question est délicate. Je vais tenter d'explorer avec vous ici des cheminements possibles.

Votre fils a 4 ans et a besoin d'un père. En premier lieu, trouvez dans votre entourage un ami, votre compagnon, un frère, un oncle, un grand-père qui pourra incarner dans une stabilité une relation avec votre fils et ainsi lui proposer un cheminement identificatoire masculin et paternel. Ceci est important pour sa construction. Il vous a et c'est une chance mais dans un équilibre comme le Yin et le Yang, les deux parents ou figures parentales sont nécessaires et si le père est absent sa présence peut être incarnée par un autre (sans le remplacer attention). Aussi, mettez des photos de lui, parlez lui de lui, l'enfant peut absorber le père absent mais sa présence peut être rappelée par des mots, des souvenirs, des évocations. Son père peut il lui écrire ? Votre fils peut il écrire à son père, lui envoyer un dessin ?

Ensuite, l'enfant est immature à 4 ans dans son développement psychoaffectif mais il n'en est pour autant pas moins intelligent ni instinctif. Les enfants comprennent bien plus que l'on veut bien le croire. Ainsi, il ne s'agit pas d'imposer une réalité d'adulte difficile et inentendable pour un enfant mais il s'agit pourtant de parler VRAI comme nous l'indique Françoise Dolto. Votre enfant perçoit et entend des éléments et il vient vous questionner et attend une réponse car il sent que tout n'est pas dit. Si vous ne dites pas alors il va se construire une autre réalité, en comprendre autre chose et remplir ce vide par des fantasmes. Il s'agit enfin de ne pas mentir. Ne pas mentir ne veut pas dire TOUT dire car comme évoqué plus haut, le concept de bien et de mal, de prison est compliqué à cet âge. Ne sachant ce que son père a fait, il est difficile de bien vous aiguiller car tout cela du dépend aussi des lois et du pays d'incarcération.

Un enfant de quatre ans peut entendre "ton papa t'aime et il pense à toi mais là où il est, il n'a pas la possibilité de t'appeler ou de revenir te voir même s'il en a très envie. Plus tard je t'expliquerai tout mais pour l'instant tu dois me faire confiance. Papa est dans ce pays (montrez lui sur une carte, expliquez lui les distances et le temps de voyage). Un jour, il pourra venir te voir mais là il ne peut pas. Tu peux quand même lui faire un dessin, tu lui donneras un jour. Mais il pense à toi, c'est sûr."
Voici déjà quelques pistes que vous pourrez adapter. Au besoin, prenez contact pour que nous adaptions ensemble un discours cohérent sur le long terme.

J'espère que cela vous éclaire sur la démarche à tenir selon moi. Votre position est bienveillante et gardez ce cap dans l'intérêt de l'enfant qui est à préserver mais aussi à respecter dans son besoin de compréhension pour ne pas en vouloir à son père de son absence pour laquelle il n'est pas responsable (votre fils, j'entends, rassurez le là dessus) et pour ne pas vous en vouloir plus tard de lui avoir menti donc dites le vrai sans dire tout. Enfin, rien ne vous empêche de lui écrire une ou plusieurs lettres que vous garderez cachées et lui remettrez plus tard mais qui seront écrites dans le contexte : aujourd'hui tu as 4 ans et il m'est difficile de tout te dire sur ton père mais j'essaye de t'accompagner au mieux etc...

Bien à vous,

Dalila Nourdin

Dalila Nourdin Psy sur Lyon

246 réponses

322 J'aime

Réalisez une thérapie en ligne

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

19 MARS 2023

Bonjour,
La vérité est toujours la meilleure réponse pour que votre enfant ne pense pas qu'il est à l'origine de l'absence de son père.
La seule chose est de le dire simplement et sans détail.
Par exemple : "Ton papa a fait une très grosse bêtise. Ce genre de bêtise fait qu'on est mis en prison pour qu'on ne recommence pas. C'est ce qui arrive à ton papa. Il est actuellement en prison depuis xx. Je ne savais pas comment te le dire. C'est ça qui explique qu'il ne peut pas venir te voir ou te parler pour le moment. Je ne sais pas exactement quand tu pourras le revoir car il va rester très longtemps en prison. Ton papa est aussi triste de ne plus pouvoir te parler"
Bon courage,
Sandrine Monteiro

Sandrine Monteiro Psy sur Fontaine-lès-Dijon

66 réponses

70 J'aime

Réalisez une thérapie en ligne

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

19 MARS 2023

Bonjour Madame,
Je comprends la situation douloureuse que vous êtes entrain d'expérimenter et salue votre courage de poser une question aussi difficile. Vous vous posez la question de dire à votre enfant de 4 ans que son père est incarcéré pour une longue durée à l'étranger est c'est tout à fait légitime.
Cependant, malgré le jeune âge de l'enfant, toujours privilégier la vérité.
Généralement, les enfants aiment entendre la vérité aussi dure soit-elle. Même si en leur annonçant vous observez qu'ils ont l'air triste, malheureux ou effondré (c'est normal de ressentir les émotions) avec le temps et la maturité, ils se rendront compte que vous avez bien fait et vous en seront reconnaissants. Car c'est dans ces situations que les enfants testent notre authenticité, nos valeurs et construisent leur confiance envers nous, parents. Et les mensonges, les non-dits ont des conséquences néfastes à long terme, ne permettant pas la coconstruction d'un attachement sécure.
La difficulté réside surtout dans la manière et avec quels mots lui faire part de la situation, de façon adapté à son âge. Il vous faut d'abord être prête vous-même à lui dire cette vérité, puis de trouver le bon moment, les bons mots pour introduire le sujet, en veillant à garder une bonne image du papa. Il sera donc, important de continuer de partager des moments de qualité avec lui, à distance et de rassurer votre enfant quand vous observez ou sentez de l'inquiétude monter en lui.
Si vous éprouvez de la difficulté à accomplir cette tâche seule, au plan émotionnel ou autre, vous pouvez me contacter ou solliciter l'aide d'un thérapeute de votre choix.
En vous souhaitant force et énergie pour faire face à cette situation délicate.
Avec empathie et bienveillance,

Mehdia Salhaoui,
Thérapeute familiale & conjugale
Consultations en ligne et présentiel

Mehdia Salhaoui Psy sur Le Havre

109 réponses

103 J'aime

Réalisez une thérapie en ligne

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

19 MARS 2023

Bonjour Mme,

Je rejoins l'avis de mes collègues sur le principe de mettre des mots sur ce qu'il se passe plutôt que de rester dans un non-dit s, car votre fils sait déjà inconsciemment que quelque chose est arrivé... sans explications il risque de s'imaginer le pire et d'en fabriquer un symptôme.
Par ailleurs, il peut être tout à fait structurant à son âge de lui expliquer que les grandes personnes peuvent elles aussi faire des bêtises (comme ne pas respecter les règles de la loi qui protège la vie en société). Dans ce cas ces grandes personnes subissent des sanctions. C'est ce qui est arrivé à son père. Vous n'avez pas besoin d'entrer plus dans les détails qu'il ne pourrait comprendre. Cela permettra petit à petit à votre fils de se caler lui aussi sur l'apprentissage des règles, de se structurer par rapport au cadre et aux limites que vous lui fixez, pour apprendre à tenir compte des autres.

Bien à vous,

Caroline GORMAND
Psychothérapie intégrative, thérapie systémique du couple et de la famille, coaching parental

Caroline Gormand Psy sur Clermont-l'Hérault

1859 réponses

2652 J'aime

Réalisez une thérapie en ligne

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

19 MARS 2023

Bonjour,

Je comprends que ce soit difficile.

Votre fils croit peut être que son père n'en a rien a faire de lui.

Dons dites lui simplement la vérité. Vous pouvez le faire dès aujourd'hui , en lui expliquant posément les choses. Dites lui aussi pourquoi vous aviez peur de lui dire, en lui parlant de vos sentiments.

Beaucoup de parents ont peur d'avouer les choses à leurs enfants, comme si ils allaient en perdre leur innocence.

D'avoir vu ou eu à annoncer des choses difficiles à des enfants du même Age que votre fils, ils sont capable de tout entendre, de tout endurer, et même parfois mieux que des adultes.

A 4 ans ils peuvent comprendre la mort, la vie, les bébés. Il s'agit juste de les prendre comme ils sont avec un langage simple? Vous pouvez utiliser des playmobil ou des jouet pour illustrer vos propos

Si c'est trop dur vous pouvez vous faire "assister" par un psy pour enfant.

Arnaud Soto Psy sur Juillan

569 réponses

392 J'aime

Réalisez une thérapie en ligne

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

19 MARS 2023

Chère Aygi,

Tout d'abord je vous félicite pour votre courage en ayant posté ce message où vous énoncez votre situation difficile et la posture d'une maman !!!
Etant spécialisée en parentalité, je ne peux que vosu dire de ne pas attendre plus pour parler avec des mots adaptés à son âge, 4 ans, à votre petit garçon. Il a tout à fait la capacité cognitive pour saisir la vérité et cela ne sert à rien de naviguer entre les écueils car je peux vous certifier que vos mots seront bienveillants, habiles, sans détour de la vérité pour autant et qu'il faut que cesoit vous et non pas un jour des "on dit que..." qui viennent lui faire connaitre les faits car là il aura extrêmement mal et ne comprendra pas, il éprouvera de la rancoeur envers vous en vous percevant comme menteuse et l'ayant trahi très longtemps.
En parentalité, il n'a que vous, votre mission est bien lourde mais vous avez su jusqu'à présent montrer votre force et vous allez poursuivre pour vous et pour ce petit bonhomme !
Trouvez un moment au calme avec lui, gardez une bonne image de son papa car même en prison il restera toujours son papa, maintenez le lien par vidéo avec lui,c'est très important dans la construction de sa personnalité d'autant que c'est un garçon.
Dites lui peut-être que papa a fait des grosses bêtises et qu'il a été puni, que des messieurs le gardent avec eux pour pas mal de temps ( la notion du Temps à cet âge est encore assez flou...comme celle de l'espace d'ailleurs) mais qu'un jour, il verra son papa pour de vrai.
Ayez les gestes, le regard, le ton et les mots qui lui disent la réalité mais à son degré de petit de 4 ans, la réalité des adultes n'est pas SA réalité. N'oubliez jamais cela.

Je reste à votre écoute en téléconsultation si vous souhaitez être aidée en parentalité avec empathie et bienveillance.
Prenez soin de vous et de votre petit.

Bénédicte ESCARON
Thérapeute d'aide à la parentalité
Praticienne en Psychothérapie
Psychanalyste

Benedicte Escaron Psy sur La Haye-d'Ectot

892 réponses

9150 J'aime

Réalisez une thérapie en ligne

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

19 MARS 2023

Bonjour Aygi94.
Il n'y a pas d'âge pour dire la vérité mais il faut bien choisir ses mots et ne pas dire plus de choses que nécessaire pour ne pas angoisser votre fils.
Les enfants sentent bien qu'on leur cache des choses et cela peut être angoissant pour eux de se dire qu'une personne peut s'en aller et qu'on ne la voit plus jamais.
Il faut expliquer à votre fils que son père a fait quelque chose d'interdit et qu'il est donc puni. C'est un juge qui l'a puni en regardant dans un gros livre où est écrit tout ce qui est interdit. Donc il est en prison et il ne peut pas téléphoner. Eviter de parler de "bétises" parce que, pour un enfant une bêtise n'a pas la même signification pour un adulte et il ne faut pas qu'il imagine que s'il casse un verre, il ira en prison...
Je ne pense pas qu'il soit forcément souhaitable de lui donner les raisons de l'incarcération. Petit à petit, au fur et à mesure des années, il posera d'autres questions quand il sera prêt.
Je vous suggère de vous procurer le livre "Tim et le mystère de la patte bleue" (pas le dessin animé), édité par une association qui accompagne les familles de détenus. il y a une histoire pour les enfants et un livret pour les parents.
Je me tiens à votre disposition pour une consultation si vous le désirez. Je connais bien le monde carcéral.
Nathalie Goursolas Bogren
Consultante en éducation

Nathalie Goursolas Bogren Psy sur Sallanches

68 réponses

69 J'aime

Réalisez une thérapie en ligne

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

19 MARS 2023

Bonjour Madame,
Le pire, pour un enfant, c'est de ne pas pouvoir se construire sur des bases solides... Autrement dit, doit il faire le deuil d'avoir un père qui sait être un père et se construire en investissant d'autres figures, ou a t il un vrai père dont vous pouvez porter l'image, même s'il est provisoirement absent? Donc il faudrait quelques consultations pour faire le point : l'a t il déjà vu? y a t il une relation? Est ce que cet homme peut (psychiquement) être père ou pas? etc. De là, nous travaillerons sur vous : est ce facile de porter l'image d'un père absent? est ce difficile de lui signifier que son père ne peut être père et qu'il doit se construire autrement? Comment l'aider à se construire autrement? Qu'est ce qui est le plus embêtant : ne pas savoir où il en est ou faire le deuil du fait que son père biologique n'arrive pas à être père? bref.... Ce n'est pas une question d'âge uniquement, mais aussi une question d'analyse de la situation pour qui'l puisse se construire le plus équilibré possible. Nous savons maintenant que ce n'est pas tant la personne physique qui incarne le rôle qui est fondamentale que la fonction de père, qui peut aussi être porté autrement ou par une autre personne... Voilà ce que je peux vous dire. Mais cette question est fondamentale pour son équilibre, vous avez tout à fait raison... au plaisir si vous voulez le travailler tranquillement...

Dounia Bouzar Psy sur Paris

40 réponses

110 J'aime

Réalisez une thérapie en ligne

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

19 MARS 2023

Bonjour Madame,

Votre fils ressent le manque de ne plus pouvoir parler et voir son père, et il peut avoir l’impression que son père l’abandonne pour de bon.
Les enfants, comme les adultes, ont besoin de comprendre ce qui se passe : la vérité, même difficile à accepter, est préférable au mensonge.

Inconsciemment l’enfant comprend qu’on lui cache quelque chose et il peut s’inventer une explication qui est pire pour lui.
Dans le cas de votre fils…, il peut penser que son père ne l’aime plus, qu’il le punit pour quelque chose, ou autre…

Vous faites donc très bien de penser à lui raconter ce qui se passe : il faut trouver des mots simples pour lui expliquer que son père a fait quelque chose de grave qu’il n’aurait pas dû faire, et qu’il a été puni par la loi, dont l’existence permet de vivre en société selon des règles que tout le monde doit respecter.
Ça peut être pour vous aussi l’occasion de lui expliquer certains interdits importants.

Et puis, effectivement il faut rassurer votre enfant sur l’amour de son père pour lui, et lui dire qu’il peut lui envoyer des dessins, et plus tard des lettres.

N’hésitez pas à faire appel à un-e thérapeute familial-e si vous avez du mal à savoir comment tenir votre rôle de mère seule confrontée à la situation que vous décrivez.

Je vous souhaite d’arriver à bien faire grandir votre fils.
sp

Silvia Podani Psy sur Issy-les-Moulineaux

4354 réponses

11951 J'aime

Réalisez une thérapie en ligne

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

19 MARS 2023

Bonjour madame.
Votre silence a pour but de protéger votre enfant de l'effraction d'un monde trop triste dans son enfance. On sent combien tout votre amour de mère combat entre le besoin de dire la vérité et le besoin de protéger votre enfant. Et vous savez déjà que ce n'est pas l'aider à grandir que de forger en lui une défiance envers ses proches soutenant. Car tandis que vous retardez le moment de lui dire une vérité douloureuse, votre enfant vit avec un adulte qui lui dissimule la vérité et cela lui sera fort préjudiciable plus tard quand il devra avoir confirance dans les personnes qui l'entourent.
Voilà donc pourquoi vous devenez dire la vérité. Mais il y a plusieurs façons de dire une vérité : car toutes les vérités ne sont toujours connues que partiellement , et on est toujours partial dans la façon de la comprendre.

La décision du moment et de la façon de dire à votre fils la vérité sur son père dépendra de plusieurs facteurs, notamment de la personnalité de votre fils, de sa maturité émotionnelle et de la capacité de votre fils à comprendre la situation. Il est important de prendre en compte ces facteurs pour déterminer le moment le plus approprié pour avoir cette conversation.

Si il est toujours recommandé de dire la vérité à un enfant dès que possible, il faut le dire en utilisant des termes simples et adaptés à son âge. Vous pourriez commencer par expliquer à votre fils que son père a fait quelque chose de mal et qu'il doit purger une peine en prison. Vous pourriez également souligner que cela ne change pas l'amour que son père lui porte, ni à l'amour que celui que les personnes qui aiment son père lui portent. Car une personne n'est pas définie seulement par ses actes.

En fonction de la réaction de votre fils, vous pourriez ensuite répondre à ses questions et l'encourager à partager ses émotions et ses sentiments. Vous pourriez également envisager de consulter un professionnel de la santé mentale pour vous aider à trouver les mots justes et à soutenir votre fils dans cette période difficile.

Pour la suite de votre mission maternelle, rappelez vous seulement de cela : La vérité est toujours préférable à un mensonge, même si elle peut être difficile à entendre. tout le monde a le droit de savoir la vérité , en particulier sur les raisons qui impactent la façon dont les gens le traitent, l'aiment ou se tiennent à distance . Dans ces circonstance il aura mais il a également besoin de votre soutien et de votre amour pour traverser cette situation difficile.
Mais ça vous savez faire. Donc tout est bien.
Bon courage.

Sandrine de Monsabert Psy sur Toulon

123 réponses

254 J'aime

Réalisez une thérapie en ligne

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

18 MARS 2023

Bonsoir,

A partir de 4 ans il est tout à fait possible que votre enfant puisse comprendre la situation pourvu que cela lui soit expliqué avec ses mots à lui, par exemple en lui expliquant que son papa a fait des bêtises dans son pays et qu'à cause de cela il ne peut pas revenir tout de suite. Ensuite vous pourrez voir s'il peut avoir un contact avec lui par visio si c'est permis ou par courrier. Vous n'êtes pas obligée de tout lui expliquer en détail mais qu'il en sache suffisamment pour qu'en grandissant il puisse comprendre et ne vous reproche pas de ne pas lui avoir dit la vérité. De toute façon les enfants captent beaucoup de choses et il vaut mieux ne pas les laisser imaginer des choses qui ne pourraient au final que l'angoisser.
Je reste personnellement à votre disposition, sachant que ma première séance d'une heure est entièrement gratuite et sans engagement. Vous pouvez librement prendre un rendez vous sur mon agenda en ligne.

Bon courage à vous

Michel le BAUT
Psychopraticien
Thérapeute Jungien
Analyse de rêves

Michel Le Baut Psy sur Marseille

4190 réponses

21596 J'aime

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

18 MARS 2023

Bonjour Aygi,

Tout d'abord,je vous félicite pour votre courage en déposant sur le site votre récit et pour la posture de maman solo que vous tenez si dignement auprès de votre petit garçon de 4 ans.
Sachez qu'à son âge, il doit recevoir de vous la réalité.
Il ne doit pas apprendre la situation de son papa ultérieurement par un tiers qui pourrait le blesser ou l'amener également à vous reprocher de ne pas lui avoir dit la vérité.
Bien sûr, vous allez vous adapter à son âge car SA réalité n'est pas la réalité des adultes.
Vous êtes en mesure d'effectuer cette mission pour son équilibre psychique.
Je me permets de vous conseiller un moment calme avec lui, utilisez des mots simples, avec une voix délicate mais sans ombrages, ne lui dites pas que son papa est parti en voyage,il m'attend désespérément et sa non venue est frustrante, il peut se sentir abandonné de lui.
Je pense qu'il est préférable qu'il sache en quelques éléments succincts que son papa l'aime très fort, comme lorsqu'il le voit par caméra, mais qu'il a fait des bêtises et que des messieurs l'ont puni par exemple. Insistez sur l'amour que son papa lui porte et que même si il n'est pas auprès de lui et de vous,il pense toujours à vous et il est fier de son fils.
Maintenez le plus possible le contact vidéo.
C'est fondamental pour l'identification à son papa dans sa construction identitaire.
Encouragez le si c'est possible à lui faire parvenir des dessins et ainsi à nouer le lien filial.
Ne salissez bien sûr jamais son père.
Gardez toute votre bienveillance comme toujours.
Mais ne maintenez pas le secret ou des images déformées de la réalité. Tout en restant modérée comme je vous le recommande.
Il n'a que 4 ans. Il doit savoir pour ne pas vivre avec une chimère en tête mais savoir jusqu'à un certain degré pour son âge.
Il en sera plus serein et léger il me semble.
Les secrets sont même inconsciemment très pesants pour tous et ont un côté malsain.

Je suis à votre écoute en téléconsultation si vous voulez que je vous aide dans votre démarche sachant que j'ai la spécialité d'aide à la parentalité.

Je vous souhaite beaucoup de courage.
Prenez soin de vous et de votre petit garçon.

Bien chaleureusement.

Bénédicte ESCARON
Praticienne en psychothérapie
Thérapeute d'aide à la parentalité
Psychanalyste

Benedicte Escaron Psy sur La Haye-d'Ectot

892 réponses

9150 J'aime

Réalisez une thérapie en ligne

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

18 MARS 2023

Bonjour à vous

Je comprends que votre situation est très difficile. Vous élevez seule votre fils de 4 ans dont le père est en prison, à l'étranger.
Votre fils ressent forcément beaucoup de choses malgré l'absence d'explications. Etes vous toujours en lien avec lui, votre relation amoureuse est elle toujours d'actualité ?
Comment avez vous vécu cette incarcération ?
Ce que je vous invite à faire, c'est à lui raconter "l'histoire de papa et maman" en lui parlant des faits comme si c'était 2 personnages d'un livre. Vous pouvez lui parler de comment vous vous êtes sentie dans cette histoire, en parlant de vous uniquement et en utilisant des mots simples pour qu'il comprenne.
Certainement, il va vous demander de la raconter souvent et alors, cela va être une façon pour lui d'assimiler et de comprendre ce qu'il s'est passé. Vous pouvez être assez évasive et lui laisser poser des questions par lui même. Ainsi c'est lui qui va vous emmener vers ce qu'il a vraiment besoin de savoir.
Je me tiens à votre disposition pour vous accompagner davantage dans cette recherche.


Prenez soin de vous
Hélène CHAMBRIS
Gestalt Thérapie Humaniste Intégrative
Rdv en ligne ou en présentiel à Marseille 8ème

Hélène Chambris Psy sur Marseille

1251 réponses

2368 J'aime

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

18 MARS 2023

Bonjour,

Vous voulez protéger votre fils et c'est tout à votre honneur.
Le silence et les non-dits ne peuvent pas le protèger.
Inconsciemment, il sent qu'il y a quelque chose et a besoin de savoir.
Pour répondre à votre question, il est prêt à l'entendre. De plus, il en fait la demande.
En lui parlant, vous allez l'autoriser à conscientiser ce quil ressent et de ce fait ôter ce qui pour lui est une source d'angoisse.

Il faudrait donc lui dire la vérité.
Votre enfant pourra ainsi continuer à l'aimer et à l'estimer en tant que père.
De ce fait, il gardera une bonne image de lui enfant ; et une confiance en vous qui l'aidez à se construire malgré ces difficultés.
Vous pouvez lui permettre de communiquer avec son père (envoie de dessins ou une lettre que vous écrivez en son nom, par exemple) car il a besoin de son père. Même s'il est incarcéré il reste père.

Bon courage à vous.
Cordialement,
Fouzia FOUFA

Fouzia FOUFA Psy sur Marseille

100 réponses

216 J'aime

Réalisez une thérapie en ligne

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

18 MARS 2023

Bonjour Aygi,

Votre fils est tout à fait en capacité de l'entendre avec des mots qu'il peut comprendre (s'il vous questionne c'est qu'il doute déjà à mon avis). Il faut lui dire au plus tôt, par contre vous devriez questionner votre propre capacité à accepter la situation. Vous le cachiez à votre fils pour son bien ou pour le votre?

Quentin GARDRAT, Psychothérapie en ligne, Philothérapeute.

Quentin Gardrat Psy sur Le Havre

390 réponses

225 J'aime

Réalisez une thérapie en ligne

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

18 MARS 2023

Je comprends que cette situation peut être difficile pour vous et votre enfant. Il est important d'être honnête avec votre enfant au sujet de la situation de son père, mais il est tout aussi important de réfléchir à la manière dont vous lui communiquez cette information.

À l'âge de quatre ans, les enfants commencent à comprendre des idées plus complexes et peuvent devenir de plus en plus curieux au sujet de leur dynamique familiale. Il est donc important d'être ouvert et honnête avec votre enfant, tout en tenant compte de son âge et de son niveau de compréhension.

Une approche consiste à expliquer à votre enfant que son père n'est pas en mesure de lui rendre visite en ce moment parce qu'il se trouve dans un endroit où il ne peut pas partir. Vous pouvez utiliser un langage simple et éviter d'entrer dans les détails. Il est également important de rassurer votre enfant sur le fait que son père l'aime et s'occupe de lui, même s'il ne peut pas être physiquement présent.

Il peut également être utile d'expliquer à votre enfant que les gens font parfois des erreurs et doivent en assumer les conséquences, et que son père s'efforce d'arranger les choses.

Lorsqu'il s'agit de déterminer le bon moment pour dire la vérité à votre enfant, il est important de tenir compte de son état émotionnel et de son niveau de compréhension. Certains enfants peuvent être capables de gérer plus d'informations à un âge plus précoce que d'autres, il est donc important d'évaluer leur état de préparation et d'aborder la conversation d'une manière qui leur convienne.

Enfin, il peut être utile de demander le soutien d'un thérapeute pour vous aider, vous et votre enfant, à faire face à cette situation difficile. Un professionnel peut vous aider à développer des stratégies pour parler à votre enfant de la situation de son père et vous apporter un soutien émotionnel, à vous et à votre enfant.
Je reste à votre disposition

Lorena Salthu Psy sur Paris

815 réponses

2776 J'aime

Réalisez une thérapie en ligne

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

18 MARS 2023

Bonjour à vous,

Je vais répondre en vous disant cette phrase : il n'y a rien de pire que vivre avec des doutes et une sensation que ce qui se passe nous échappe car notre cerveau, par le biais de négativité, imagine le pire.

Ayez une discussion ouverte, responsable et accessible en fonction de son âge.
On voit bien que vous voulez le meilleur pour votre fils, et je pense que vous trouverez les bons mots pour le rassurer en lui disant la vérité qu'il a besoin de savoir sans entrer dans tous les détails et sans esquiver ses questions.

Je vous souhaite une agréable journée et du courage,

Nicole Spitaleri
Thérapeute individuelle et de couple

Nicole Spitaleri Psy sur Paris

8 réponses

Réalisez une thérapie en ligne

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

18 MARS 2023

Bonjour,
quand dire la vérité sur son père ? un choix difficile pour vous et c'est bien compréhensible. Votre fils vous pose déjà des questions il exprime donc déjà un malaise, et des interrogations.
Votre fils va se construire avec cette sensation qu'il ne sait pas qualifier mais qu'il ressent.
il est important que vous mettiez des mots et que vous lui expliquiez ou est son papa. De poser les mots va vous soulagez et pour lui enlever ce mal-être.
Il est peut aussi être utile que vous soyez accompagner et ainsi que votre fils en thérapie individuelle ou de famille.

Bien à vous
Anne-Sophie, praticienne Gestalt.

Anne-Sophie Lohio Psy sur Saint-Maur-des-Fossés

79 réponses

27 J'aime

Réalisez une thérapie en ligne

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

18 MARS 2023

Bonjour
Votre fils est d’ores et déjà en âge de comprendre. Il est même certain qu’au fond de lui il sache que son père n’est pas juste au travail. Il sent l’incohérence quand il vous demande pourquoi il ne prend pas l’avion.
Et comme beaucoup d’enfants à qui on ne dit pas la vérité il imagine le pire. Soit que son père est mort, ou qu’il a disparu ou qu’il ne veut plus le voir et il se sentira coupable et s’en rendra responsable à tort bien sûr.
Il a besoin que vous lui disiez la vérité sans plus attendre.
Imaginez un récit suffisamment proche de la vérité pour que votre fils intègre cela comme LA vérité sans douter, mais sans dégrader l’image de son père.
Par exemple dites lui qu’il a fait des bêtises et qu’il est puni pour cela ; comme quand on est puni dans sa chambre son père est puni dans une maison spécialisée pour grandes personnes. Que les papas aussi font des bêtises mais que cela n’enlève en rien l’amour qu’il a pour son fils. Expliquez que la punition sera longue mais qu’il pourra lui écrire et lui envoyer des dessins.
Voilà c’est une piste pour vous aider à vous lancer mais gardez à l’esprit qu’il attend de savoir, ne tardez plus !
Je reste à votre disposition si vous avez besoin de soutien ou d’accompagnement dans cette étape délicate mais essentielle !
Bien à vous
Frédérique Pouzol
Psychopraticienne
Psychothérapie -Psychogénéalogie

Anonyme-409158 Psy sur Le Bar-sur-Loup

521 réponses

2360 J'aime

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

18 MARS 2023

Bonjour,

Merci pour votre question. J'ignore pour quelle raison cet homme est incarcéré. Mais ce que j'ai envie de vous répondre, c'est que rien n'est pire que le mensonge.
Ce qui est important, c'est d'expliquer à votre fils la situation, tout en veillant à ne pas "salir" l'image de son père. Vous pouvez lui dire également que son papa aimerait beaucoup venir le voir mais qu'il ne peut pas, compte tenu du contexte.
Cela va probablement beaucoup le détendre et éviter qu'il imagine que son père ne veut plus le voir.
J'entends que cet aveu est compliqué, mais il faut trouver les bons mots.

Je vous souhaite du courage et de l'authenticité.
Bravo d'avoir osé poser cette question !

Je suis à votre écoute,

Chaleureusement,

Chantal Michel, Thérapeute

Chantal Michel Psy sur Chatou

396 réponses

1067 J'aime

Réalisez une thérapie en ligne

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

18 MARS 2023

Bonjour,

L'authenticité est toujours gagnante.
Votre fils pose des questions et il a besoin de savoir, alors parlez-lui maintenant.

En restant dans le silence, en cachant les faits, votre fils se sent en insécurité. Il y a eu un changement pour lui, il ne voit plus son père en vidéo. Et donc il peut imaginer tous les scénarios possibles, que son père est mort ou malade. Il est donc important de lui dire la vérité.

Quel est le risque pour vous ?
Comment vous sentez-vous avec cette incarcération ? Savez-vous pourquoi il y a incarcération ?
Est-ce que vous ressentez de la honte, de la peur, de la tristesse ?
Vous pouvez exprimer vos ressentis et émotions à votre fils, nommer ce qui est présent pour vous. Ainsi votre fils pourra aussi le faire. Et il pourra vous faire confiance.
Apprendre que tout peut  se dire, même quand on a peur ou honte.

Si vous restez dans le mensonge, votre fils comprendra inconsciemment que le mensonge est préférable à l'authenticité. Et il fera la même chose.

Je reste à votre disposition pour vous accompagner dans ce chemin vers l'authenticité, l'honnêteté.
Claire Thomas,
Psychosomatothérapeute

Claire Thomas Psy sur La Chapelle-Caro

1906 réponses

2128 J'aime

Réalisez une thérapie en ligne

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

Psy spécialisés en Aide psychologique

Voir plus de psy spécialisés en Aide psychologique

Autres questions sur Aide psychologique

Expliquez votre situation à nos psychologues

Faites votre demande de manière anonyme et recevez une aide psychologique en 48h.

50 Il est nécessaire d'écrire 12950 caractères de plus

Votre question et ses réponses seront publiées sur le portail. Ce service est gratuit et ne remplace pas une séance de thérapie.

Nous enverrons votre question aux experts de ce thème qui traiteront personnellement votre cas.

La séance de thérapie n'est pas gratuite et sera sujette aux tarifs en vigueur du professionnel.

La séance de thérapie n'est pas gratuite et sera sujette aux tarifs en vigueur du professionnel.

Renseignez un pseudo pour rester anonyme

Votre question vient d'être révisée.

Nous vous aviserons par e-mail quand elle sera publiée.

Si vous avez besoin d’une aide psychologique immédiate, vous pouvez réserver une consultation dans les 72 heures au prix réduit de 49 €.

Cette question existe déjà.

Merci d'utiliser la barre de recherche pour connaître la réponse.

psychologues 16200

psychologues

questions 12950

questions

réponses 135900

réponses