Psychologue.net
Psychologue.net
Sur Google Play Sur la App Store

Combien de temps pour oublier ?

Réalisée par Betty le 1 oct. 2017 9 réponses  · Thérapie brève

Bonjour, j'ai été témoin il y a 3 jours, d'un homme qui s'est défénestré, il est tombé du 5ème étage juste devant moi, il n'est pas mort, je suis restée avec lui jusqu'à l'arrivée des secours, depuis je ne dors plus, j'ai ces images sans arrêt, j'ai beau à m'occuper l'esprit, les images reviennent sans cesse, combien de temps cela peu durer ? C'est très envahissant et par moment j'ai l'impression de ne plus être là.

Meilleure réponse

Bonjour Betty,

Il est normal qu'après ce que vous avez vécu, vous soyez très affectée par cet événement. Il est nécessaire que vous en parliez avec un professionnel ou que vous contactiez un service d'aide aux victimes mais vous pouvez aussi prévoir des séances de thérapie par les mouvements oculaires type NMO, EMDR ou autres qui vont vous aider à surmonter le stress post traumatique que vous venez de vivre.
Je reste à votre disposition pour échanger avec vous si vous le désirez.
Cordialement.

Ghislaine PATTE - Thérapeute par mouvements oculaires -

Cela vous a été utile ?

Oui Non

Merci d'avoir donné votre avis !

Bonjour,
Je pense qu'il vous faut en parler très rapidement, cet événement vous à bouleversé et traumatisé. Ne laissez pas vos émotions vous submerger.
G.Bizot

Cela vous a été utile ?

Oui Non

Merci d'avoir donné votre avis !

4 OCT. 2017

Logo bizot Grégoire bizot Grégoire

14 réponses

16 J'aime

Bonjour.... Vous avez raison de chercher de l'aide... vous avez vécu un traumatisme et votre cerveau ne parvient pas à traiter cette information trop violente... Pour vous aider, les techniques de psycho-énergétique : EFT-Matrix associée à REMAP (protocoles moins connus que EMDR et pourtant + facile à pratiquer) sont particulièrement indiquées avec un résultat efficace et probablement rapide, 1 ou 2 séances peuvent suffirent. Pour + d'informations, je vous invite à lire mon site ... et à prendre soin de vous... vite. Très sincèrement, Thérèse ...

Cela vous a été utile ?

Oui Non

Merci d'avoir donné votre avis !

3 OCT. 2017

Logo Thérèse Badonnel Ferry Thérèse Badonnel Ferry

74 réponses

44 J'aime

Bonjour,
Vous êtes victime d'un psycho-traumatisme (confrontation à la mort). Un psycho-traumatisme est comme un bout de verre dans la peau que vous n'auriez pas enlever. La peau se referme dessus et il y a risque de gangrène. C'est identique pour la psyché. L'événement étant trop violent, vous ne pouvez pas en faire expérience, c'est à dire le traiter comme un évènement dit normal pour en faire un juste souvenir. Si vous ne faites rien, ça ne peut que s'aggraver en contaminant les différentes couches de votre psyché. Plusieurs méthodes existent pour la thérapie psycho-corporelle qui consiste en une description de l'événement jusqu'à disparition des sensations envahissantes qui lui sont liées. Il est impératif de consulter un psychologue spécialisé dans ce domaine. Je suis sur Montpellier mais je suis à votre disposition. Ne laissez pas les choses trainer, ça se gère assez rapidement.

Cela vous a été utile ?

Oui Non

Merci d'avoir donné votre avis !

3 OCT. 2017

Logo Till BRAND Till BRAND

6 réponses

2 J'aime

Bonjour Betty

Vous décrivez précisément un des symptômes de l'état de choc post-traumatique.

Je souscrit aux conseils de Monsieur Gaillard.

Je vous délivre un peu de mon expérience avec des équipes car j'interviens dans des collectivités et des entreprises pour réaliser des débriefings post-traumatiques : accident du travail, suicide au travail etc.

Je rajouterai sur la notion de temps : On pratique ce que l'on appelle le défusing c'est-à-dire que c'est une décharge verbale qui permet d'évacuer en partie le stress généré par la situation traumatique. Cela est souvent pratiqué par les équipes qui travaillent dans des situations difficiles voir très difficiles, pompiers, Samu etc. Ce que l'on cherche c'est d'éviter un refoulement massif (c'est normal qu'il y est refoulement sinon nous ne pourrions pas affronter ce type de situations sans nous effondrer ) nous sommes des humains, ne l'oublions pas. Il se réalise immédiatement après la situation. On essaye d'éviter que l'état de sidération soit trop long ce qui pourrait amener à une décompensation psychique importante.

Quelques jours après vous avez un débriefing post-traumatique qui se déroule en 3 parties généralement, le traumatisme ou la situation traumatique décrite par les témoins, puis on restitue le traumatisme dans le temps et dans l'espace : qu'est ce que je faisais avant le trauma, il était quelle heure, etc., l'objectif c'est de travailler à rendre rationnel une situation irrationnelle (une défenestration, un suicide au travail, un acte terroriste etc.).
Il est très important que chacun raconte sa version de l'histoire, d'où l'utilité lorsque nous avons été témoin comme vous de ce type de situation si possible de se signaler auprès des pompiers qui sont intervenu pour partager un vécu ressenti.

Dans un deuxième temps lorsque je prends en charge les personnes qui le souhaitent, les victimes les plus proches du trauma mais aussi celles les plus éloignées, je leur propose un entretien d'une heure où elles reviennent sur la situation traumatique et sur plein d'autres choses, en tant que psychanalyste je ne censure nullement la parole mais le consultant raconte ce qu'il veut même si je l'aide à travailler sur le trauma.

Selon mon expérience tous présentent ce film qui tourne en boucle de la situation traumatique, des symptômes d'anxiété voir d'angoisses, des troubles du sommeil, des troubles de la sexualité, etc.

Je ne tiens pas de statistiques mais la plupart évoquent lors d'entretiens individuels de traumatismes anciens.

Par exemple dans une structure une personne s'était suicidée devant ses collègues, la dame qui me consultait était une de ses très bonnes amies, elle était empreinte de culpabilité en plus de tous les symptômes décrits plus haut, c'est au décours de l'entretien qu'il lui est revenu une histoire où elle avait tenté lorsqu'elle était jeune de sauver une amie de la dépression et qui s'était suicidée.

Un traumatisme peut faire effraction et réveiller d'autres traumatismes.

Le troisième temps c'est de travailler l'après traumatisme.

Je vous raconte tout cela pour vous dire de vous faire aider rapidement car plus vite vous le ferrez et plus vite vous irez mieux.

Si vous avez la possibilité de vous payer un psy faites le, sinon suivez les conseils de monsieur Gaillard.

Peu importe la technique et le psy que vous choisirez, ce qui compte c'est que vous soyez écoutée et entendue.

Bon courage à vous.

R. Perinetti

Psychanalyste

Cela vous a été utile ?

Oui Non

Merci d'avoir donné votre avis !

3 OCT. 2017

Logo Rodrigo Perinetti Rodrigo Perinetti

245 réponses

1476 J'aime

Bonjour Betty,
oui vous avez vécu quelque chose qui est marquant. Ne restez pas avec. Les approches avec les mouvements oculaires peuvent vous aider, l'hypnose aussi.
Cordialement

Cela vous a été utile ?

Oui Non

Merci d'avoir donné votre avis !

3 OCT. 2017

Logo Jean-Luc KERDRAON Jean-Luc KERDRAON

435 réponses

728 J'aime

Bonjour,

Vous avez été confronté à un événement traumatique, actuellement vous êtes en stress aigu ce qui est normal, mais cela pourrait vous faire du bien de parler avec un professionnel spécialisé en psychotrauma.
Vos symptômes sont tout à fait normaux et peuvent durer un temps puis s'estomper, mais ils peuvent durer et devenir des troubles de stress post traumatique. C'est pourquoi il est utile de consulter rapidement.
Il existe des structures, des hôpitaux qui prennent en charge les victimes (je travaille moi même dans l'un d'eux) et des professionnels en libéral.

Cordialement

Cela vous a été utile ?

Oui Non

Merci d'avoir donné votre avis !

3 OCT. 2017

Logo Amélie Séguin Amélie Séguin

5 réponses

2 J'aime

Bonjour Betty,

Chaque personne est différente donc le facteur temps est totalement individuel. Ce que vous avez vécu est de l'ordre du traumatisme, de plus extrêmement récent, donc laissé vous du temps pour évacuer ce que vous avez vu, entendu, ressenti.
Il serait bon de vous faire aider par un professionnel spécialisé en EMDR ou IMO (mouvements oculaires), l'hypnose est aussi un très bon outil pour libérer le trauma.

A vous lire, cordialement.

Isabelle MALGERARD
Hypnothérapeute

Cela vous a été utile ?

Oui Non

Merci d'avoir donné votre avis !

2 OCT. 2017

Logo MALGERARD Isabelle MALGERARD Isabelle

79 réponses

56 J'aime

Bonjour,
Il vous faut rencontrer un praticien de préférence en victimologie et préalablement demander à votre médecin un support médicamenteux pour contenir le stress.
Pour trouver un service d′aide aux victimes (victime collatérale ,dans votre cas) voir avec les pompiers, le Samu, le Tribunal, associations de quartier, pour être orienté. C′est gratuit.
Déjà, deux entretiens pourraient grandement vous aider. Mais il ne faut pas trop attendre.
Cordialement

Cela vous a été utile ?

Oui Non

Merci d'avoir donné votre avis !

2 OCT. 2017

Logo Maurice Gaillard Maurice Gaillard

1840 réponses

5463 J'aime

Questions similaires

Voir toutes les questions
ça prend combien de temps pour oublier quelqu'un ?

5 réponses, dernière réponse le 18 Mai 2016

Combien de temps faut-il pour oublier son premier amour ?

13 réponses, dernière réponse le 05 Octobre 2015

Au bout de combien de temps on tombe amoureux ??

5 réponses, dernière réponse le 28 Décembre 2018

Combien de temps dure le deuil ?

3 réponses, dernière réponse le 06 Juin 2012

Combien de temps pour s'en sortir ?

6 réponses, dernière réponse le 19 Février 2017

Combien de temps pour voir les effets d'une thérapie ?

6 réponses, dernière réponse le 30 Avril 2013

Contrôle colère, combien de temps dure la thérapie ?

3 réponses, dernière réponse le 13 Septembre 2013

Depuis combien de temps, existe ce forum ?

1 réponse, dernière réponse le 05 Juillet 2018

Au bout de combien de temps d'activité peut on avoir un burn out ?

6 réponses, dernière réponse le 29 Juin 2018

Pourquoi nous arrivons pas à nous oublier ?

5 réponses, dernière réponse le 07 Février 2017