Comment gérer une relation belle mère/beau fils compliquée?

Réalisée par Miko · 11 févr. 2024 Aide psychologique

Bonjour,
Je suis papa d'un garçon de 7 ans, séparé de sa mère depuis 6 ans.
Nous l'avons en garde alternée du vendredi au vendredi.
J'ai rencontré quelqu'un quand il avait 2 ans et demi.
Tout c'est toujours très bien passé dans notre vie à 3.
En 2021, nous avons eu une fille.
Et depuis, beaucoup de choses se sont compliqués.
Ma conjointe ne supporte plus mon fils, elle angoisse dès le jeudi avant son retour, et en est désagréable.
Elle est désintéressée et ne s'implique plus du tout dans sa vie.
Ils étaient proches avant et mon fils ne comprends pas ce changement.
Elle se force à faire les choses, comme juste lui dire bonjour ou bonne nuit.
On se disputent souvent à son sujet.
Les semaines avec lui sont de plus en plus compliquées, il ressent les choses et nous le fait payer aussi.
Ce qui entraîne un cercle vicieux, car plus il est difficile, moins elle ne le supporte ....
Elle me dit des fois que la meilleure solution c'est qu'il soit en garde exclusive chez sa mère, et quand je lui dis que je n'envisage pas cette solution, elle me répond qu'elle n'est pas écouté.
Je suis patient et compréhensif mais je ne sais pas combien de temps encore je vais supporter tout ça.
Elle stress quand je dois les garder tout les deux seul parce qu'elle n'aura pas le contrôle sur ce qui va se passer, et ne veux pas qu'ils jouent ensembles.
J'ai toujours été dans son sens mais je n'y arrive plus.
Est ce que leurs relations peux redevenir ce qu'elle était ?
Que dois faire pour essayer qu'elle le redevienne ?

Réponse envoyée

Nous validerons bientôt votre réponse pour ensuite la publier

Une erreur s'est produite

Merci de réessayer plus tard

Réservez un rendez-vous immédiat en ligne pour 49 €

Obtenez une aide psychologique en moins de 72 heures avec des professionnels en choisissant le créneau horaire qui vous convient le mieux.

Meilleure réponse 26 FÉVR. 2024

Bonjour,

Les liens dans les familles recomposés sont toujours très délicats à gérer tant pour les adultes que pour les enfants.

Votre garçon arrive à un âge clé, sept ans, find e la période oedipienne où il a pleinement besoin de vous dans son identification avec le parent du même sexe.
Il a subi la séparation conjugale à deux ans et demi et même si vous pouvez penser qu'il n'en a pas de souvenirs a sens premier du terme, il en a gardé des traces, des empreintes mnésiques; la garde alternée désormais recommandée et premier "choix" des JAF a l'avantage pour l'enfan de maintenir des liens plus marqués avec ses deux parents, attaches nécessaires dans sa construction idnetitaire, psycho-affective, et aussi pour son équilibre. Mais parfois, l'enfant peut avoir ce sentiment d'être entre deux foyers, baloté et dans une posture inconfortable car c'est à lui sur le fond que les adultes demanden la plus grosse mission: s'adapter.
Se fondre dans le moule des deux recompositions parentales avec d'autres enfants existant ou issus d'une nouvelle compagne.

La prise de distance de votre conjointe actuelle est assez fréquente dans ce type de scénario. Vous avez eu un autre enfant ensemble, elle se sent spoliée quand votre fils vient s'insérer dans votre trilogie de la semaine.
Elle semble avoir des craintes visiblement pour votre enfant commun, se disant que l'amour porté à votre enfant de première union peut impacter sur le second. Nous ne savons jamais réellement ce qui attise ces peurs qui ne sont que des constructions de l'esprit de chacun, souvent en écho à la vie passée de la personne, sa propre enfance parfois, et tant d'autres antériorités.

Par ailleurs, peut-être que votre nouvelle compagne a des craintes de vous perdre sachant que votre relation passée s'est terminée par une rupture malgré la présence d'un tout-petit.

Je ne peux que vosu conseiller vivement de communiquer avec elle; de mettre au clair et dans le plus grand calme ce qui la taraude sachant qu'au début, elle avait un comportement correct avec votre fils. Qu'est-ce qui la dérange ou lui met le doute dans le psychisme? Tout est modifiable mais il fait en penser par le dialogue profond à deux, sans porter de jugement sur quiconque. JUSTE COMPRENDRE.

Si cet échange ne suffit pas, vous pourrez songer alors à une thérapie de couple afin d'avoir un thérapeute neutre lors d'un dialogue en toute sincérité, pas après pas, pour vous réajuster mutuellement et éviter le "clash".
La patience a ses limites.....Passez à l'action!

Bien cordialement.

Bénédicte ESCARON
Psychanalyste

Benedicte Escaron Psy sur La Haye-d'Ectot

892 réponses

9170 J'aime

Réalisez une thérapie en ligne

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

28 FÉVR. 2024

Bonjour ! La situation problématique que vous traversez est assez courante dans les foyers recomposés mais il existe des solutions concrètes pour renouer le dialogue et retrouver une harmonie en famille ! Courage, en écrivant cette question vous êtes déjà sur la bonne voie !

Pour améliorer la situation et retrouver des relations plus saines entre eux, il faut comprendre les attentes et limites précises de chacun. Concrètement, qu’est-ce qui gêne votre compagne ? Quels comportements ne supporte-t-elle pas ? Quels situations gênèrent du stress, à cause de quoi ? Dans un monde idéal que devrait faire votre fils pour qu’elle retrouve plaisir à passer du temps avec lui ? Etc.
Il faudrait qu’elle réponde très concrètement à ces questions (avec des actions précises à mettre en œuvre) et que votre fils fasse pareil de son côté (Pourquoi est-il toujours en conflit avec votre compagne ? Qu’est ce qui le met en colère contre elle ? De quoi aurait-il besoin pour arrêter de se fâcher ? etc.)

En creusant avec un thérapeute, vous travaillerez sur les causes de leurs comportements respectifs. Elles peuvent être nombreuses (ex: la peur d’une séparation ou d’une différence de traitement entre vos enfants pour votre compagne; l’impression d’être mis à l’écart ou le fait de ne pas avoir fait le deuil de votre séparation avec sa mère pour votre fils) mais les tensions sont le reflet que chacun a des messages à faire passer à l’autre !

De votre coté, si stopper la garde alternée n’est pas envisageable, je vous invite à l’exprimer très clairement : vous ne voulez pas vous éloigner de votre fils et la famille doit trouver le moyen d’apaiser les tensions. En vous affirmant fermement, vous serez aussi le premier à verbaliser vos besoins / attentes. C’est un « modèle » que vous pourrez les inviter à suivre pour que chacun explique à l’autre ce qu’il attend de lui et ce dont il a besoin.

Si votre fils a du mal à verbaliser et répondre clairement à ces questions (ce qui est normal à son âge), il existe des outils thérapeutiques pour lui permettre de s’exprimer autrement (à l’aide de jeux, de dessins, de visualisations etc.)

J’espère que ces premières pistes vous aiderons à avancer ! Recomposer une famille demande des efforts de la part de toutes les parties pour que chacun trouve sa place. Ce n’est pas toujours facile d’y arriver seuls et c’est pourquoi un accompagnement extérieur peut permettre à tout le monde de prendre du recul.

Au plaisir d’échanger avec vous si besoin. Je reste à votre disposition.

Anaïs | Psychopraticienne, spécialisée en périnatalité et parentalite | En visioconférence | Tarif libre (dès 20€/séance)

Anaïs Goguenheim Psy sur Aix-en-Provence

170 réponses

239 J'aime

Réalisez une thérapie en ligne

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

27 FÉVR. 2024

Bonsoir,

Elle a toujours su que vous aviez un enfant et que vous l'aviez en garde partagée.
Maintenant qu'elle a son propre enfant, elle rejette le vôtre, sans doute pour avoir sa famille à elle, rien qu'à elle. Cela ne faisait pas partie du deal. On peut même se demander si elle n'a pas créée la situation conflictuelle pour obtenir que vous cédiez sur cette garde partagée.
Elle n'a pas à agir de la sorte et vouloir éliminer votre passé.
Votre fils n' a pas à subir cette situation.
Il faut que vous soyez très nette avec elle et vous montriez très ferme. C'est une quasi situation de harcèlement de sa part.
Je reste personnellement à votre disposition, sachant que ma première séance d'une heure est entièrement gratuite et sans engagement. Vous pouvez librement prendre un rendez vous sur mon agenda en ligne.

Bon courage à vous

Michel le BAUT
Psychopraticien
Thérapeute Jungien
Analyse de rêves

Michel Le Baut Psy sur Marseille

4191 réponses

21611 J'aime

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

27 FÉVR. 2024

Bonjour,
Que reproche votre compagne à votre fils ? Vous a-t-elle expliqué les raisons pour lesquelles elle se sentait si inquiète lors de son retour à la maison ou sur le fait qu'elle refuse qu'il joue avec sa petite sœur ? Vous semblez avoir essayé de discuter avec elle sans grands résultats...

J'entend qu'il est difficile d'être "déchiré" entre votre fils et votre compagne, mais votre fils a néanmoins besoin de vous et communique sa propre tension vis-à-vis de la situation en se montrant désagréable. Le fait que votre compagne souhaite que votre fils soit en garde exclusive chez sa mère montre qu'elle souhaite l'éloigner de votre famille, ne serait-ce que temporairement, alors qu'avant la naissance de votre fille tout se passait plutôt bien selon vos dires. Votre compagne part-elle du principe que votre fils ne fait justement plus partie de la famille, comme remplacé par votre fille commune ? Dans tous les cas, il semble impensable de ne plus voir votre fils, qui pourrait énormément vous en vouloir de faire passer votre conjointe avant lui, et surtout qui a grand besoin de vous et de votre soutien.

Il pourrait être intéressant de rencontrer tous ensemble un thérapeute qui puisse faire tiers et permettre à chacun de s'exprimer et d'être entendu.

Paule Duvignaud Psy sur Villefontaine

41 réponses

34 J'aime

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

26 FÉVR. 2024

Bonjour Monsieur,

C’est assez surprenant que votre conjointe réagisse comme cela, après avoir créé une bonne relation avec votre fils, qu’elle a connu tout petit.

D’habitude les problèmes se posent avec le premier enfant par rapport à l’arrivée du deuxième surtout quand le dernier vit en permanence avec vous : les réactions de jalousie seraient tout à fait naturelles puisque votre fils se sent exclus, et qu’il est devenu transparent et inexistant pour sa belle mère.

Votre conjointe vous demande quelque chose d’impossible : vous avez le devoir de vous occuper de votre fils et de participer le plus possible à son éducation et son bien être.

Vous devez donc tenir bon sur la garde de votre fils et la bienveillance avec laquelle vous devez tous l’accueillir : osez affronter les discussions ouvertes avec votre femme.
Demandez lui de faire l’effort de se mettre à votre place, et à celle de votre fils.

Si vos conflits et les incompréhensions continuent vous avez l’intérêt de vous offrir une thérapie de couple : il y a probablement quelque chose dans l’histoire de votre compagne qui l’a fait réagir de cette façon et cela risque de vous séparer à terme.
Je vous conseille de faire appel à un-e thérapeute familiale qui pourrait vous accueillir au moins une fois tous ensemble, pour que votre fils puisse aussi s’exprimer, et en présence de sa sœur : l’observation des interactions familiales fera ressortir toute la subtilité des relations et permettra de changer ce qui doit l’être.

Je vous souhaite d’aider votre compagne à comprendre que chacun doit prendre la bonne place dans la famille que vous avez du mal à former à quatre, et ainsi vivre tous en bonne entente.
sp

Silvia Podani Psy sur Issy-les-Moulineaux

4356 réponses

11953 J'aime

Réalisez une thérapie en ligne

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

25 FÉVR. 2024

Bonjour

Votre conjointe vous a connu avec votre fils. Vous avez construit un nouveau foyer avec elle en agrandissant la famille. Elle ne peut pas vous demander d'isoler votre fils. Demandez lui de se mettre à votre place. Elle abandonnerait sa fille ?
Il serait bon d'en parler à tête reposée ou d'en parler à des amis proches qui connaissent votre conjointe.
Une discussion sincère sur votre relation s'impose. Peut-être qu'elle aimerait se marier avec vous ?
Sa réaction peut aussi être liée à une peur de vous perdre. Vous avez eu un premier enfant et vous vous êtes séparé de la maman, elle a peut-être peur de vivre ça aussi ? Votre fils lui rappellerait cette situation ? La maternité a pu déclencher cette peur... Ce n'est qu'une hypothèse.
Je suis à votre écoute si besoin en visio
Cordialement

Charlotte Drahy Psy sur Boulogne-Billancourt

521 réponses

249 J'aime

Réalisez une thérapie en ligne

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

Psy spécialisés en Aide psychologique

Voir plus de psy spécialisés en Aide psychologique

Autres questions sur Aide psychologique

Expliquez votre situation à nos psychologues

Faites votre demande de manière anonyme et recevez une aide psychologique en 48h.

50 Il est nécessaire d'écrire 12950 caractères de plus

Votre question et ses réponses seront publiées sur le portail. Ce service est gratuit et ne remplace pas une séance de thérapie.

Nous enverrons votre question aux experts de ce thème qui traiteront personnellement votre cas.

La séance de thérapie n'est pas gratuite et sera sujette aux tarifs en vigueur du professionnel.

La séance de thérapie n'est pas gratuite et sera sujette aux tarifs en vigueur du professionnel.

Renseignez un pseudo pour rester anonyme

Votre question vient d'être révisée.

Nous vous aviserons par e-mail quand elle sera publiée.

Si vous avez besoin d’une aide psychologique immédiate, vous pouvez réserver une consultation dans les 72 heures au prix réduit de 49 €.

Cette question existe déjà.

Merci d'utiliser la barre de recherche pour connaître la réponse.

psychologues 16200

psychologues

questions 12950

questions

réponses 135950

réponses