Communication rompue

Réalisée par Marianne · 7 mai 2023 Aide psychologique

Bonjour,

Depuis de longs mois, je constate et exprime à mon conjoint que le ton sur lequel il me parle est froid, distant, parfois réprimant et agressif. Sa réponse est systématique: c’est l’effet miroir. Il en a conscience, c’est moi, mon attitude qui justifient son agressivité.
Il se sent lui même agressé mais je n’ai pas le sentiment d’être désagréable ni de mériter cela. La situation est simple pour lui, mathématique: je suis souriante, enjouée et disponible, il l’est. Si je montre un quelconque agacement, suite à son attitude, à un conflit avec les enfants ou simplement un état de fatigue, une contrariété au travail, il ne me rate pas et me fait remarquer mon manque d’amabilité.
J’ai le sentiment de ne pas avoir le droit d’être sensible, je dois être linéaire, toujours calme, souriante, a l’écoute, ce qui je suis au plus profond de moi. Mais nous ne sommes pas des machines et il est, à mon sens, normal de montrer de l’agacement dans certaines situations.
J’aimerais lorsque c’est le cas avoir un peu de compassion, de compréhension, un relais, une parole bienveillante, une temporisation, un travail d’équipe en somme.
Mais les reproches s’abattent, froids, culpabilisants…
Il a beaucoup de colère en lui, je lui ai proposé de consulter, ensemble ou séparément, pour rétablir le dialogue. Son refus est clair, il sait qu’il devra parler de causes externes qui l’impactent, et je le comprends, et s’y refuse.
Je fais tout ce que je peux pour le décharger des tâches domestiques, lui permet de prendre du temps pour lui, le soutiens aussi fort que je peux mais je n’arrive plus à tout porter à bout de bras.
Je suis fatiguée, physiquement et psychiquement.
J’aimerais renouer le dialogue et la bienveillance, dans le cas contraire je ne peux qu’envisager une séparation pour me protéger.
Comment faire?
Merci pour votre lecture et conseils.

Réponse envoyée

Nous validerons bientôt votre réponse pour ensuite la publier

Une erreur s'est produite

Merci de réessayer plus tard

Réservez un rendez-vous immédiat en ligne pour 49 €

Obtenez une aide psychologique en moins de 72 heures avec des professionnels en choisissant le créneau horaire qui vous convient le mieux.

Meilleure réponse 8 MAI 2023

Bonjour, Marianne.
Le phénomène relationnel que vous décrivez est malheureusement assez fréquent dans les couples.
Je comprends que vous en souffriez car c'est en général un engrenage duquel il peut s'avérer difficile de sortir.
Mais vous voyez, c'est important de bien comprendre ce qu'est vraiment la communication.

A quoi sert-elle, comment se structure t'elle, qu'exprime-t-elle ?

Il y a plusieurs niveaux de communication qui sont directement en lien avec la conscience de soi. Le premier niveau, c'est une communication assez instinctive, le tac au tac, le ping-pong, le "non c'est toi qui". Ce mode utilise principalement le "Tu" ou le "On" dans une sorte d’extériorisation et de déresponsabilisation des phénomènes internes que sont les émotions.
Par exemple "Tu m'énerves" n'exprime que peu la conscience que ce n'est pas l'autre qui vous énerve, mais bien vous qui vous énervez en réponse au comportement ou à l'attitude de l'autre. Peut-être ce comportement a-t-il heurté vos valeurs ou crée chez vous une insatisfaction de vos besoins. Il s'en suit l'expression d'une émotion en vous sensée exprimer cette insatisfaction.
Cependant lorsque l'on est pas conscient de cela il est difficile, voire impossible, d'exprimer ce qui se passe vraiment en Soi et c'est frustrant et insécurisant. C'est de la peur qui pourrait s'exprimer alors à travers l’agressivité.
Si je reprends votre phrase "c’est moi, mon attitude qui justifient son agressivité" dans ce contexte cela donne "C'est toi, ton attitude, qui provoque mon agressivité".

Puisque vous le citez, dans votre message, je pourrais entendre que vous vous rendez compte que ce n'est pas ajusté. Il manque quelque chose.
Cela pourrait être par exemple : "Je me sens en insécurité lorsque, je perçois du mal être chez toi et je ressens de la colère parce que je me sens impuissant à te rendre heureuse".
Vous voyez c'est une manière totalement différente de communiquer qui exprime consciemment ce qui se passe en soi.
C'est une prise en compte de la responsabilité de ce que "Je" ressens, de mon "état intérieur" sans jugement de l'autre qui a la responsabilité de son état intérieur et de ce qu'il/elle ressent. C'est là un deuxième niveau de communication, plus conscient.

Vous nous dites que votre compagnon est conscient de sa manière de vous répondre mais est-il conscient de ce qu'il se passe en lui qui le pousse à vous répondre ainsi ? De même puisque qu'une relation est un échange permanent d'informations, verbales et non-verbales, il est important de comprendre que chacun en porte sa part de responsabilité (Réponse-habilité) à 50/50%.
Êtes-vous vous même consciente de ce qu'il se passe en vous lors de ces moments qui provoque ces situations désagréables ?

Il pourrait effectivement être important pour vous de consulter, seule ou en couple afin d'apprendre à échanger et à vous comprendre de manière plus consciente.

Je vous souhaite de trouver la voie qui vous convient et l'équilibre que vous réclamez.
Chaleureusement.

Laurent FARRET Gestalt Thérapie Intégrative.

Laurent Farret Psy sur Nantes

192 réponses

2037 J'aime

Réalisez une thérapie en ligne

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

10 MAI 2023

Bonjour Marianne,

Je vous remercie pour votre message et votre sincérité.

Avant toute décision radicale, je vous conseillerai de faire un point sur vous, pourquoi pas avec l'aide du thérapeute de votre choix et d'envisager de faire une pause non pas de la relation, mais une pause pour vous seule, est ce possible d'aller souffler un peu chez des amis ou de la famille au calme loin de la routine habituelle? Cela vous permettra de sortir complètement du contexte connu et je l'espère, vous permettra aussi de prendre du recul pour observer la situation sous un nouveau jour.

Prenez ce temps pour vous, je vous encourage également à vous faire accompagner dans cette démarche. N'hésitez pas à me répondre. Je reste à votre écoute
Marjorie Lugari *Psychanalyste *Sexothérapeute *Praticien en psychothérapie *Aide à la parentalité *Visio uniquement

Anonyme-377370 Psy sur Aix-en-Provence

5591 réponses

10837 J'aime

Réalisez une thérapie en ligne

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

10 MAI 2023


Bonjour,

Je suis désolé d'apprendre que vous vous sentez épuisé physiquement et psychiquement par la situation que vous vivez avec votre conjoint. Il est compréhensible que vous souhaitiez renouer le dialogue et la bienveillance dans votre relation, mais cela peut être difficile sans la coopération de votre conjoint.

Le comportement de votre conjoint peut être lié à des problèmes personnels tels que le stress, la dépression ou l'anxiété. La psychothérapie pourrait être une option bénéfique pour lui aider à comprendre et à gérer ces problèmes, ainsi que pour améliorer la communication et la dynamique relationnelle entre vous deux.

Je vous encourage à avoir une conversation ouverte avec votre conjoint et de lui exprimer clairement comment vous vous sentez et comment son comportement vous affecte. Si votre conjoint est réceptif, vous pouvez suggérer une thérapie de couple pour travailler ensemble sur la relation. Sinon, je vous encourage à envisager une thérapie individuelle pour vous aider à gérer votre stress et à prendre soin de vous.

Il est important de se rappeler que vous méritez d'être traité avec respect et gentillesse dans une relation, et qu'il est important de mettre en place des limites saines si cela n'est pas le cas. Je suis disponible pour discuter davantage de vos options de thérapie et pour vous aider à trouver un thérapeute en ligne si cela vous intéresse.

Bien cordialement.

Ulrich Alexandre Psy sur Narbonne

306 réponses

92 J'aime

Réalisez une thérapie en ligne

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

9 MAI 2023

Il semble que vous viviez une dynamique difficile avec votre conjoint, caractérisée par la froideur, la distance et l'agressivité occasionnelle de son ton à votre égard. Vous vous êtes efforcée de résoudre ce problème en exprimant vos préoccupations, mais votre conjoint a tendance à rejeter la responsabilité sur vous, en invoquant un effet de miroir. Vous vous sentez alors désorienté(e) et sans soutien.

Il est important de se rappeler que la communication au sein d'une relation implique deux individus, et que les deux parties contribuent à la dynamique globale. S'il est possible que votre conjoint perçoive votre agacement ou votre fatigue occasionnels comme un manque d'amabilité, il est également essentiel qu'il reconnaisse et assume la responsabilité de son propre comportement. Il n'est ni juste ni productif de vous rendre entièrement responsable de son agressivité.

Vous avez mentionné votre désir de compassion, de compréhension et de travail d'équipe. Il s'agit là d'attentes raisonnables dans le cadre d'une relation saine. Il est préoccupant que votre conjoint refuse de chercher une aide professionnelle ou de s'engager dans un dialogue ouvert sur les facteurs externes qui peuvent l'affecter. La thérapie ou le conseil peuvent constituer un espace neutre qui vous permettra à tous deux d'explorer vos sentiments, vos points de vue et vos difficultés de manière constructive.

Dans l'intervalle, il peut être utile que vous vous concentriez sur la prise en charge de vous-même et sur l'établissement de limites. Il est naturel de ressentir diverses émotions, notamment de l'agacement ou de la fatigue, et il est important d'exprimer ces sentiments de manière respectueuse. Insistez sur l'importance d'une communication ouverte et honnête, qui vous permette à tous deux d'exprimer vos pensées et vos préoccupations sans craindre d'être jugés ou blâmés.

Si votre conjoint continue de refuser toute forme d'intervention ou de dialogue constructif, vous devrez peut-être réfléchir à l'impact de cette relation sur votre bien-être. Il est essentiel de donner la priorité à votre santé physique et psychologique. Demandez-vous si le fait de rester dans une situation où vous vous sentez épuisé et sans soutien correspond à votre bonheur et à votre épanouissement à long terme.

N'oubliez pas que la recherche de soutien auprès d'amis de confiance, de membres de votre famille ou d'un thérapeute peut vous apporter des conseils et une perspective supplémentaires pendant cette période difficile. Ils peuvent vous aider à gérer vos émotions et à explorer les options disponibles dans un environnement favorable.

Prenez soin de vous et faites confiance à votre instinct pour aller de l'avant.

Lorena Salthu Psy sur Paris

795 réponses

2675 J'aime

Réalisez une thérapie en ligne

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

9 MAI 2023

Bonjour,
Je pense que vous devriez ne pas vous priver d'un accompagnement : si lui n'en ressent pas le besoin, cela vous permettra de faire le point sur votre couple et le cas échéant de vous choisir.
Je consulte en présentiel ou par visioconférence. Merci de me contacter avant de vous inscrire sur l’agenda de la plateforme.
Bien à vous
Véronique BLANCHE, Thérapeute Holistique
Guérison de l’enfant intérieur
Hypnose Ericksonienne
Soins énergétiques

Véronique Blanche Psy sur Quessoy

6558 réponses

4447 J'aime

Réalisez une thérapie en ligne

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

9 MAI 2023

Votre message décrit très bien une impossibilité d'être sous peine de reproches. Je vous invite à vous centrer sur vous non pour faire rupture ou séparation (ceci demeure votre choix) mais pour vous réapproprier votre droit à vos ressentis sans peine d'exclusion ou de repercussions négatives.

Revenir à soi ne veut pas dire exclure l'autre. Dans le couple, il arrive que l'un soit absorbé par l'autre et n'ait plus la possibilité de s'exprimer (pas forcément par la parole) de peur de la réaction de l'autre. Alors, à nouveau je le répète sans chercher la rupture, revenir à soi et s'autoriser la joie comme la tristesse.
Vous vous culpabiliser et peut-être que l'autre vous invite à cette voix donc vous en faites toujours plus pensant être responsable de la bonne atmosphère et du bien être de tous. Vous vous épuisez donc vous vous êtes fragilisée donc vous culpabilisez donc on vous reproche votre bonne humeur.

Occupez-vous de vous dans le sens prenez soin de vous avant de vouloir prendre soin des autres. Votre énergie retrouvée, vos émotions seront plus facilement gérables et vous pourrez irradier. N'attendez pas de l'autre ce que vous n'attendez pas de vous.

J'espère vous avoir un peu aiguillée,

Courage,

Dalila Nourdin

Dalila Nourdin Psy sur Lyon

246 réponses

320 J'aime

Réalisez une thérapie en ligne

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

9 MAI 2023

Bonjour,
Vous êtes dans une situation difficile, car votre compagnon ne prend pas en compte votre ressenti. Vous avez raison, chaque personne a des hauts et des bas. Il est tout à fait normal de ne pas être souriante et avenante tous les jours et à tout moment. Si votre conjoint ne le supporte pas, cela montre qu'il a des problématiques de son côté dont il a du mal à se détacher. La communication dans un couple est la clé pour une meilleure compréhension de chaque parti. Lorsque celle-ci est coupée, il est difficile de faire avancer les choses, car vous faites face à un mur qui rejette chaque chose que vous dites.

Si la parole ne passe pas, peut-être que passer par écrit pourrait ouvrir de nouvelles portes. Il serait intéressant d'écrire une lettre à votre compagnon en lui expliquant honnêtement tous vos questionnements sur votre relation et votre ressenti. En prenant le temps de la lire, il est possible que votre conjoint prête plus attention à ce que vous dites. Dans le cas où cela ne fonctionnerait toujours pas, il n'y aura malheureusement pas grand-chose à faire. Il est difficile de faire changer une personne d'avis lorsque celle-ci est bornée et met en place des défenses pour se protéger. Peut-être qu'en parlant à une personne de la famille de votre compagnon (un tiers) cela ourrait permettre d'élargir la conversation et de faire comprendre à votre conjoint l'urgence de la situation.

Je reste à votre écoute,

Gwenaël THING-LEOH
Psychologue interculturelle, Psychothérapeute

Gwenael Thing-Leoh Psy sur Lyon

274 réponses

1027 J'aime

Réalisez une thérapie en ligne

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

9 MAI 2023

Bonjour madame, je suis désolée d'apprendre que vous traversez une période difficile dans votre relation avec votre conjoint. La communication est la clé de toute relation, et que cela nécessite l'écoute et la compréhension mutuelles. Il semble que vous ayez fait des efforts pour maintenir une relation saine et que vous vous soyez montrée disponible pour votre conjoint malgré vos propres contraintes et besoins.

Cependant, il est préoccupant que votre conjoint ne soit pas disposé à chercher une aide professionnelle pour travailler sur ses propres problèmes de colère et d'agressivité, et qu'il rejette la responsabilité de son comportement sur vous. Il est important de souligner que personne ne mérite d'être traité avec mépris ou de faire face à des reproches continus, même lorsque nous ne sommes pas au meilleur de notre forme. Vous avez le droit d'exprimer votre ressenti et vos émotions, sans craindre une réaction négative.

Il est peut-être temps d'envisager une aide professionnelle pour vous aider à trouver une solution à cette situation difficile. Les thérapies cognitives et comportementales (TCC) peuvent être bénéfiques pour améliorer la communication et résoudre les conflits dans les relations. La thérapie peut également aider à renforcer la résilience émotionnelle et à gérer le stress et l'anxiété associés à la situation actuelle.

Je vous encourage à prendre rendez-vous avec un psychologue clinicien qui pratique les TCC. Un psychologue TCC pourra vous aider à explorer vos propres sentiments et besoins, à améliorer votre communication avec votre conjoint et à travailler sur des stratégies pour renforcer votre relation. Si votre conjoint est ouvert à la thérapie, une thérapie de couple peut également être envisagée.

Il est important de prendre soin de votre bien-être mental et émotionnel, et de ne pas laisser une situation toxique continuer indéfiniment. N'hésitez pas à prendre les mesures nécessaires pour protéger votre santé mentale et physique.

N'hésitez pas à me contacter,
Mélanie Maillot
Psychologue clinicienne et psychothérapeute TCC

Mélanie Maillot Psy sur Saint-Paul (La Réunion)

126 réponses

58 J'aime

Réalisez une thérapie en ligne

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

9 MAI 2023

Bonjour Madame,

Je salue votre initiative que peu de personnes prennent face à un mal-être ou une souffrance psychologique. Car, généralement, le couple en crise consulte quand il est au bord de la rupture .
Vous évoquez une problématique que beaucoup de couples rencontrent dans leur relation et qui est souvent occultée, négligée espérant que le temps fera le travail en provoquant la prise de conscience et le changement.

Si votre conjoint vous répond sur un ton froid, irrespectueux, agressif quand vous exprimez votre mal-être face aux défis de la vie quotidienne, alors que vous attendiez de lui qu'il s'intéresse à vous, à vos ressentis sans jugement, quelque soit la raison, il se peut que se soit une attitude habituelle chez lui (acquis éducatif) ou bien une situation de transfert qu'il projette sur vous en lien avec son vécu.
Il est normal que vous exprimiez votre mal-être tant que cela reste dans le cadre du respect. Mais ce que j'entends, c'est que votre conjoint attend de vous que vous soyez toujours aimable et souriante, ce qui est difficile à réaliser car la vie n'est pas toujours comme on le souhaite et l'expression de toutes les émotions et sentiments est humaine et nécessaire.

Il est important d'explorer ce que cache cette colère en votre conjoint dont il semble vous faire payer le prix, inconsciemment bien sûr. L'idéal serait de consulter ensemble mais s'il n'est pas prêt, le fait que vous consultiez seule aura forcément un impact dans votre relation : soit vous prendrez conscience que ce n'est plus possible pour vous de continuer ainsi à vous épuiser soit il se produira un déclic chez votre conjoint et vous rejoindra pour se libérer à son tour de sa souffrance. Le fait de consulter ensemble "contraint" par la situation elle-même, une reprise progressive de la communication, selon la durée de la rupture. Le thérapeute pourra ainsi, vous communiquer les compétences nécessaires à appliquer, d'une communication bienveillante dans le couple. Vous pourrez ainsi retrouver votre sérénité intérieure et coconstruire ensemble une relation saine, respectueuse et épanouissante.

Je reste disponible à votre écoute, pour tout échange ou prise de rendez-vous.

Avec empathie et bienveillance.


Mehdia Salhaoui
Thérapeute familiale & conjugale
Consultations en ligne et en présentiel

Mehdia Salhaoui Psy sur Le Havre

109 réponses

101 J'aime

Réalisez une thérapie en ligne

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

8 MAI 2023

Bonjour Marianne

Votre situation est assez classique.
Pour une raison consciente ou non votre conjoint s'adresse à vous depuis un moment d'une façon inhabituellement lointaine, ou agacée, voire agressive. Vous vous sentez atteinte par ce nouveau comportement et en retour vous réagissez aussi. Bien entendu vos propres réactions sont traduites elles mêmes comme de l'agressivité,etc.
Ces situations de communication coupée sont fréquentes. Chacun réagit selon son propre ressentit, sa propre façon d’interpréter inconsciemment ce qu'il reçoit.

Il semble que vous ayez tenté de discuter, et même vous avez proposé une aide de thérapeute sans succès.

Pourquoi ne pas faire le premier pas pour y voir plus clair sur vos besoins et comprendre mieux pourquoi cela vous cause de si fortes réactions émotionnelles. Ce serait un premier pas pour savoir où vous en êtes vous même. Le dialogue peut revenir si vous même êtes apaisée en retour. Tant que l'on ne sait pas les raisons de son changement, c'est une possibilité de rétablir la communication.

De plus, par expérience de travail, il m'est fréquemment arrivé que ce soit ce premier pas qui permette l'acceptation du conjoint de se joindre à ce travail de retour vers une vie de couple apaisée.
Il ne se sent plus culpabilisé, et accepte, parfois demande, de participer ou d'être pris en charge.

Si vous le souhaitez je me tiens à votre disposition pour vous accompagner dans ce processus.


----Olga SERO-GUILLAUME----
NEURACOSME
Psychopraticien – Hypnothérapeute
Psychothérapie - Accompagnement au changement
Développement personnel
--- Visio et Présentiel ---

Olga Sero-Guillaume Psy sur Laval

344 réponses

357 J'aime

Réalisez une thérapie en ligne

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

8 MAI 2023

Bonjour Marianne,

Pourquoi votre partenaire refuse-t-il de se faire aider ? Ce serait pourtant vraiment bénéfique pour lui, pour vous, pour votre couple.
Il semble avoir conscience que certaines causes « externes » viennent troubler son comportement. Pourquoi fait-il l’autruche à leur propos ?
De votre côté, vous être à bout. Cela en arrive au point où vous envisagez la séparation. Il est plus que temps d’entamer une thérapie de couple pour sauver celui-ci. Je vous invite à lui indiquer ce que vous ressentez pour qu’il comprenne vraiment la situation.
Il est vrai que l’on réagit souvent en miroir dans les échanges, cependant, il n’est pas toujours normal que vous soyez dans le conflit ensemble.
Vraiment, je vous invite à vous faire aider avant que la situation n’empire et que cela devienne irréversible.

Je reste à votre disposition et à votre écoute.

Pour plus de détails, contactez-moi.
N’hésitez pas à vous faire une idée du sérieux de ma méthode en consultant les avis sur ma fiche.

Christophe
-------------------------------------------------
Thérapeute de couple - Sexothérapeute
* Rendez-vous en ligne uniquement

Christophe Nieaux Psy sur Melun

3371 réponses

3347 J'aime

Réalisez une thérapie en ligne

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

8 MAI 2023

Bonjour,

Je suis désolé d'entendre que vous traversez une période difficile dans votre relation avec votre conjoint. Il est important que vous sachiez que vous n'êtes pas responsable de l'attitude de votre conjoint envers vous. Il peut être difficile de rester calme et positif tout le temps, et il est normal de montrer de l'agacement dans certaines situations.

Il est encourageant de savoir que vous avez proposé une thérapie à votre conjoint, car cela peut être un moyen efficace de rétablir le dialogue et la bienveillance dans une relation. Cependant, si votre conjoint refuse, il est difficile de dire quoi faire d'autre. Vous pourriez peut-être lui proposer de prendre une pause temporaire pour prendre du recul et réfléchir à la relation, en utilisant ce temps pour travailler sur vos propres besoins et votre bien-être.

Il est également important que vous preniez soin de vous dans cette situation. Vous méritez d'être traité avec respect et gentillesse, et si vous vous sentez fatigué physiquement et mentalement, cela peut affecter votre santé à long terme. Essayez de prendre du temps pour vous détendre et vous ressourcer, peut-être en pratiquant des activités que vous appréciez ou en vous engageant dans des activités de bien-être comme le yoga ou la méditation.

Enfin, je vous encourage à continuer de communiquer avec votre conjoint sur vos sentiments et vos besoins. Essayez de trouver des moments calmes et privés pour discuter de manière ouverte et honnête, sans jugement ni critique. Vous pouvez également exprimer vos attentes quant à la façon dont vous aimeriez être traité dans la relation, en expliquant que vous avez besoin de compassion et de compréhension lors des moments difficiles.

Je vous souhaite le meilleur dans cette situation difficile et j'espère que vous pourrez trouver une solution positive pour vous-même et votre relation.

Lorenzo Perucchi Psy sur Montpellier

131 réponses

146 J'aime

Réalisez une thérapie en ligne

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

8 MAI 2023

Bonjour Marianne, j'entends combien vous aimeriez rétablir une communication saine, et je dirais "adulte" avec votre conjoint. Or, il semble que vous soyez tous les deux prix dans le triangle victime, sauveur, persécuteur (de l'analyse transactionnelle). C'est un espace où l'on communique depuis un espace blessé, donc en réaction à ce que l'autre personne émet. Il semble, dans ce que je lis et comprends de votre message, que votre conjoint soit sur l'axe victime/"persécuteur" : la victime cherche toujours la cause - et donc la solution - de son mal-être à l'extérieur. Vous réagissez sur le mode victime/sauveur : ce qu'il vous renvoie vous blesse, vous cherchez à comprendre et votre réaction est de faire le maximum pour le soutenir et garder le lien. Ce faisant, il y a toute une partie de votre être qui est niée, et vous vous épuisez. La conscience des mécanismes peut aider, mais elle ne suffit pas à changer les comportements, qui sont sous-tendus par des émotions fortes, le plus souvent refoulées, en lien avec des traumatismes non-intégrés. En fait, c'est comme si vous étiez 4 et non 2 : les 2 parties adultes conscients de chacun ET les 2 parties blessées qui sont, comme vous le dites, dans un jeu de miroir et qui réagissent avec des stratégies de survie (chaque position de ce triangle est en fait, une stratégie de survie, qui a son origine dans l'enfance), rendant le dialogue adulte impossible. Il serait intéressant que vous puissiez aller rencontrer ces parties blessées, l'un et l'autre séparément (cela ma semble incontournable... même si, en général, les victimes/saveurs vont plus facilement chercher de l'aide pro que les victimes/persécuteurs puisque pour eux, le problème c'est l'autre et leur solution, c'est que l'autre change de comportement). Un thérapeute de couple pourrait aussi aider à mettre en évidence les blessures de chacun, et en ce sens, cela pourrait aider votre conjoint à voir qu'il y a en lui une partie souffrante qui vous demande beaucoup. Car oui, vous avez le droit de ne pas être au top tout le temps, vous êtes humaine... ! mais votre stratégie de survie (donc stratégie d'enfant), c'est de tout faire pour ne pas perdre le lien... même si votre partie adulte a bien conscience d'un besoin fondamental de se protéger, et remet en cause la relation de couple.
Bien à vous, Anouk Sandrine Chavenon - psychologue, praticienne Intégration des traumatismes par Mouvements Oculaires et par le Toucher

Sandrine Chavenon Psy sur Loupiac

2 réponses

3 J'aime

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

8 MAI 2023

Bonjour Madame,

Il me semble que vous êtes épuisée…

Vous n’avez pas beaucoup de choix…, mais la séparation est quand même un choix extrême, une fuite face aux problèmes.

Osez lui en parler dans un moment de calme, en lui disant ce que vous avez écrit ici.
Il est possible qu’il ait lui même des problèmes qui le dépassent et il s’affirme de manière très maladroite avec vous, au lieu d’être dans une communication empathique.

N’hésitez pas à lui montrer votre question et les réponses eues ici : il peut s’énerver…, mais ça peut le faire réfléchir quand même.

Vous avez besoin d’une thérapie de couple, certainement.
Si lui la refuse, offrez vous un espace de parole à vous à travers une thérapie individuelle qui pourra vous aider à prendre du recul, à aller mieux et aura un effet positif sur votre vie et votre relation de couple aussi.

Bonne chance de faire entendre raison à votre mari.
sp

Silvia Podani Psy sur Issy-les-Moulineaux

4266 réponses

11744 J'aime

Réalisez une thérapie en ligne

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

8 MAI 2023

Bonjour Marianne,

C'est vrai que ce serait beaucoup mieux s'il acceptait un suivi, ne serait-ce qu'en thérapie de couple.
Son refus est effectivement en soi éloquent.
Je vous conseille de lui en reparler. Je vous conseille de lui dire que vous n'en pouvez plus et que vous ne pouvez plus continuer comme ça. Je vous conseille de lui dire la vérité à savoir que, malgré l'amour que vous avez pour lui, vous ne pourrez pas durer dans cette situation et que vous serez obligée d'envisager une séparation pour vous protéger.
Je vous conseille aussi de vous faire accompagner personnellement afin d'y voir plus clair.
Je reste personnellement à votre disposition, sachant que ma première séance d'une heure est entièrement gratuite et sans engagement. Vous pouvez librement prendre un rendez vous sur mon agenda en ligne.

Bon courage à vous

Michel le BAUT
Psychopraticien
Thérapeute Jungien
Analyse de rêves

Michel Le Baut Psy sur Marseille

4098 réponses

21159 J'aime

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

8 MAI 2023

Bonjour Marianne,

A vous lire il me semble que votre relation de couple est déséquilibrée : vous semblez prendre beaucoup sur vous, en faisant bien plus que votre part, en position de "Sauveteuse", avec un conjoint qui met en scène que c'est à vous de changer (position de "Victime" et/ou "Persécuteur", dans laquelle on a beaucoup de bénéfices à ne pas changer...). Il semble dans l'exigence vis à vis de vous : vous devriez rester calme et souriante quoi qu'il arrive, tandis qu'il peut se permettre de râler. C'est une manière de tester l'amour inconditionnel dans la relation à l'autre, souvent pour réparer quelque chose du passé... (d'où la colère). Plus vous en faites (trop), moins il aura tendance à faire sa part, et plus il aura tendance à vous faire sentir que quoi que vous fassiez vous faites mal.

Vous comprenez déjà que cela n'est pas bien-veillant et que l'amour, dans le couple, ne peut être que conditionnel : on n'accepte pas TOUT de l'autre, il y a des limites qui sont celles de la Bien-traitance et de la Bien-veillance. Il ne suffit pas d'aimer pour réussir à faire couple dans la durée.

Vous pouvez à partir de maintenant prendre soin de vous et veiller à votre bien-être, tout en tenant compte de votre compagnon (en lui offrant une oreille attentive, en prenant du temps pour le couple conjugal dans le principe de plaisir pour relancer le Désir, et non seulement dans la gestion des taches quotidiennes, en prévoyant des activités partagées pour relancer la complicité, etc.).

Il s'agit de lâcher la réciprocité avec laquelle vous vous faites du mal tous les deux ("si tu m'agresses, je t'agresses en retour !"), car cela ne marche pas.
Vous pouvez choisir d'être Bien-veillante non pas parce qu'il le mérite, mais parce que c'est bon pour vous !
En même temps, vous ne renoncez pas à ce qui est juste pour vous : vous ne pouvez pas changer votre compagnon, mais vous pouvez être claire sur le fait que vous n'acceptez pas TOUT dans la relation, et le lui faire savoir.

Et si cela n'a pas d'effet sur lui à moyen terme, vous n'y pouvez rien : vous n'êtes pas responsable de la part de l'autre dans la relation.

Bien à vous,

Caroline GORMAND
Psychothérapie intégrative, thérapie systémique du couple et de la famille, coaching parental.

Caroline Gormand Psy sur Clermont-l'Hérault

1855 réponses

2646 J'aime

Réalisez une thérapie en ligne

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

8 MAI 2023

bonjour,
la communication est la base d'une relation une fois rompu cela devient compliqué. Votre conjoint répète certainement des schémas qu'il à vécu, cela remonte à son enfance sans aucun doute. S'il ne souhaite pas travailler sur lui vous ne pouvais rien faire cependant vous pouvez vous commencer une thérapie pour vous sortir de cette situation. Vous devez si possible retrouver votre bien-être, j'imagine que vous avez perdu confiance en vous, avez une faible estime de vous mais vous avez le droit de vivre vos sentiments et d'être vous-même.
ne rester pas seule face à une souffrance n'hésitez pas à vous faire accompagner
courage à vous
cynthia

Cynthia Dauchel Psy sur Lucéram

41 réponses

33 J'aime

Réalisez une thérapie en ligne

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

8 MAI 2023

Bonjour
Vous êtes dans la situation où la communication consciente n'y est plus .
Chacun reste sur ses positions et met la faute de son comportement agressif sur l'autre.
Pour que la communication reprenne normalement entre vous, il faudrait travailler sur l'expression de vos ressentis , de vos besoins.
Meme si votre compagnon ne souhaite pas engager une thérapie, vous pouvez de votre côté le faire.
Un changement chez vous impactera sur la relation.
A votre écoute
Clarisse Collet
Gestalt thérapie

Clarisse Collet Psy sur Herblay

85 réponses

24 J'aime

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

Psy spécialisés en Aide psychologique

Voir plus de psy spécialisés en Aide psychologique

Autres questions sur Aide psychologique

Expliquez votre situation à nos psychologues

Faites votre demande de manière anonyme et recevez une aide psychologique en 48h.

50 Il est nécessaire d'écrire 12700 caractères de plus

Votre question et ses réponses seront publiées sur le portail. Ce service est gratuit et ne remplace pas une séance de thérapie.

Nous enverrons votre question aux experts de ce thème qui traiteront personnellement votre cas.

La séance de thérapie n'est pas gratuite et sera sujette aux tarifs en vigueur du professionnel.

La séance de thérapie n'est pas gratuite et sera sujette aux tarifs en vigueur du professionnel.

Renseignez un pseudo pour rester anonyme

Votre question vient d'être révisée.

Nous vous aviserons par e-mail quand elle sera publiée.

Si vous avez besoin d’une aide psychologique immédiate, vous pouvez réserver une consultation dans les 72 heures au prix réduit de 49 €.

Cette question existe déjà.

Merci d'utiliser la barre de recherche pour connaître la réponse.

psychologues 16100

psychologues

questions 12700

questions

réponses 134750

réponses