Ma belle-fille de 17 ans refuse que je dorme avec son père

Réalisée par Sonia · 5 avril 2021 Aide psychologique

Cela fait 10 ans que je vis cette histoire d'amour avec mon compagnon divorcé et papa de 2 filles : 17 ans et 12 ans. Il a les filles en garde alternee 1 semaine sur deux. Avec les filles on s'entend tres bien, on fait pas mal de choses toutes les trois et on est assez complices. Nous ne vivons pas ensemble car nous n'habitons / travaillons pas dans la meme region. Mais la semaine où il n'a pas les filles, on vit ensemble chez moi = qui est aussi son chez lui. Et lorsque c'est sa semaine, je vais passer le week end avec eux depuis le vendredi. Nous passons également nos vacances les 4 ensemble et tout se passe bien. Mais depuis quelques mois, sa grande fille de 17 ans qui est très câline et enfant dans son comportement général, dit qu'elle ne veut plus venir passez des week ends ou vacances chez moi car elle ne dort pas bien, qu'elle angoisse et que la seule condition a sa venue est que je dorme avec elle dans le lit conjugual sinon c'est des crises de larmes dans les bras de son papounet comme si elle avait 5 ans. Je précise qu'elle a toujours cultivé ce comportement immature , comme si elle se confinait dans ces angoisses (par exemple elle dit :" il faut que mes parents trouvent une solution, je suis angoissée pour ci ou ça ..." ), elle ne sait pas se responsabiliser, jusqu'a l'age de 14 ans elle ne montait pas se coucher si son papa ne montait pas avec elle pour lui souhaiter bonne nuit, ou elle ne se levait pas si il ne venait pas la reveiller avec un rituel bien défini, elle a toujours été tres tactile avec lui parfois même à me mettre mal a l'aise, ou a lui dire :" oh je prefere quand tu portes le boxer violet plutot que ton orange !". J'ai donc accepté ( cetait meme MA proposition pour qu'elle accepte de venir et de trouver une solution à ce qu'elle aille mieux) de partager mon lit avec elle plutôt qu'avec son papa le temps de quelques week ends. Mais cette proposition c'etait en pensant que ceci serait ponctuel et que son comportement allait s'ameliorer avec le temps. Malheureusement il n'en est rien alors, en concertation en amont avec son papa, nous avons décidé que ce week end, chacun reprendrait sa place et que tout rentrerait dans l'ordre. Il n'en a rien été : nous avons bien dormi tous les deux ensemble dans notre lit, mais ce fut 3 nuits terribles car ponctuées par des crises de larmes en fond sonore et elle a refusé de dormir dans son lit ( la chambre a coté de la notre ), a prit sa couette et a dormi en bas sur le canapé en pleurant et en appelant sa maman pour se plaindre de la situation. Nous sommes perdus ...nous apprécierions vos points de vue et votre aide s'il vous plait.

Réponse envoyée

Nous validerons bientôt votre réponse pour ensuite la publier

Une erreur s'est produite

Merci de réessayer plus tard

Meilleure réponse 7 AVRIL 2021

Bonsoir/Bonjour Madame,

Je vous félicite pour cette prise de conscience de l'importance que chacun soit à la bonne place dans votre famille.

Chacun de mes confrères/consoeurs vous a donné son avis, et beaucoup d'hypothèses possibles concernant le "pourquoi" cette jeune fille a ce comportement "immature" et inapproprié...
Le "petit détail" que vous raconter sur les boxers du père m'amène à croire que, malheureusement, ce père a dû faire aussi plusieurs erreurs dans son propre comportement vis-à-vis de sa fille : comment se fait-il qu'elle puisse le voir en tenue intime ?
Vous décrivez plusieurs situations où les rituels et les gestes très "tactiles" ne sont plus adaptés à une relation entre un père et sa fille adolescente. La pudeur réciproque est saine.

Est-ce que chez sa mère cette jeune fille dort seule ? Si elle dort avec sa mère..., c'est très malsain et ça expliquerait en partie son attitude.
Mais alors..., comment se fait-il que sa plus jeune soeur dort seule ?

Il me semble néanmoins que, au delà de la possibilité que cette fille de 17 ans semble ressentir une certaine angoisse..., il y a surtout son désir d'avoir une relation privilégiée avec son père, qu'elle veut plus ou moins "garder pour elle"... Il serait très mauvais pour son évolution de ne pas la sortir de ce désir / illusion. D'ailleurs... inconsciemment, rien que lui avoir donné "satisfaction" en répondant à ses demandes (qui ont pratiquement séparé votre couple les nuits qu'elle passe chez vous...) lui crée au fond des fortes angoisses :).

Il me semble que quelques séances chez un-e thérapeute familial-e pourraient vous permettre à comprendre mieux ce que se joue dans le comportement de la fille ainée et comment l'aider à grandir et à dépasser ses angoisses, de quelque nature qu'elles en soient.
Cela vous aidera aussi à savoir comment mieux tenir vos places (de père, et aussi d'ex conjoint de la mère des filles, comme de conjoint de sa femme actuelle-vous même- et vous concernant celle de "belle mère" des filles...) en trouvant les bonnes distances, et comment bien accompagner l'évolution de l'autre fille, la plus jeune.
Ce même thérapeute familial pourrait vous dire si la fille a besoin d'une thérapie individuelle, après avoir constaté les effets des changements induits par la thérapie familiale.

Je vous souhaite d'arriver à aider ces deux filles à évoluer vers une bonne confiance et estime d'elles même.
sp

Silvia PODANI Psy sur Issy-les-Moulineaux

1835 réponses

5722 J'aime

Réalisez une thérapie en ligne

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

7 AVRIL 2021

Bonjour Sonia,
Merci pour votre témoignage,
J'imagine que vous pouvez vous faire aider dans cette démarche.
Que tout le monde puisse retrouver sa place.
En effet, si chacun peut nommer son ressenti dans un endroit sécure en toute bienveillance, chacun pourra se sentir grandit.
Je reste à votre écoute si vous le souhaitez.
Aurélien Morel
Gestalt Thérapeute

Aurelien MOREL Psy sur Saint-André-lez-Lille

236 réponses

445 J'aime

Réalisez une thérapie en ligne

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

6 AVRIL 2021

Bonjour cette jeune fille a besoin d'aide au plus vite. A son âge le complexe d'oedipe n'est plus d'actualité et elle devrait plutôt s'intéresser aux garçons de son âge. Son côté bébé ses anxiétés vont s'aggraver et elle va être malheureuse dans sa vie d'adulte. Elle doit savoir que son comportement n'est pas normal et il faut lui proposer de voir un thérapeute. Bon courage si vous voulez en parler par téléphone je suis à votre disposition pour échanger Sandrine Nede

Nede Sandrine Psy sur Bordeaux

234 réponses

79 J'aime

Réalisez une thérapie en ligne

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

6 AVRIL 2021

Bonjour Sonia,
La situation est effectivement très difficile et ancienne même si cette organisation et cette permission de dormir avec vous était nouvelle. Votre belle-fille présente sans doute des difficultés psychologiques importantes du côté de l'angoisse de séparation et a de ce fait un comportement semblable à celui d'un tout petit enfant. Les pédiatres dans ces cas-là conseillent bien aux parents de laisser l'enfant pleurer dans son lit et le plus souvent le problème se règle ainsi. Aussi je trouve que vous avez pris une très bonne décision en redonnant à chacun sa place. Il me semble qu'il faut tenir cette décision même si ce n'est pas facile et que la détresse de votre belle-fille est réelle. Elle a besoin si ce n'est déjà fait d'un suivi psychologique pour traiter cette angoisse de séparation très profonde au vu de son âge.

Olivia QUETIER Psy sur Paris

100 réponses

152 J'aime

Réalisez une thérapie en ligne

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

6 AVRIL 2021

Bonjour,
Vous êtes dans une situation qui n'est pas si rare que cela mais qui est malsaine pour tout le monde, surtout à l'âge de votre belle fille, presque majeure.
Cette jeune fille est probablement porteuse de la blessure d'abandon contractée pendant sa petite enfance, la séparation de ses parents n'ayant fait que la réactiver. C'est la culpabilité éprouvée par votre compagnon qui donne à sa fille le pouvoir d'exiger un tel modus vivendi. Porteur vraisemblablement lui aussi de la même blessure, il lui est très difficile " d'abandonner" à son tour son enfant.
Ce n'est donc pas en forçant les comportements que les choses vont se régler mais en guérissant de l'intérieur. Votre belle fille et son père auraient donc intérêt à entamer une thérapie. Quant à vous, posez vous la question de vos limites : pourquoi tolérez vous de vous maintenir dans cette situation ?
je suis à votre écoute si vous avez besoin d'aide.
Bien à vous
Véronique BLANCHE, Thérapeute Holistique
Guérison de l'enfant intérieur
Hypose Ericksonienne
Soins énregétiques

Véronique BLANCHE Psy sur Saint-Brieuc

1365 réponses

886 J'aime

Réalisez une thérapie en ligne

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

6 AVRIL 2021

Bonjour Sonia,

Cette jeune fille de 17 ans a besoin de soutien et d'être accompagnée dans son mal-être. Il semblerait qu'une étape de son développement psychique ait manqué quelque part de quelque chose.
Je vous invite à en parler avec son père pour qu'il entame une démarche auprès d'un thérapeute pour elle, voire pour une thérapie familiale.

En tout cas votre positionnement sur le lit conjugal est sain, vous dormez avec son père. Et en même temps c'est à lui de poser les limites, en est-il conscient ?

Je reste à votre disposition.
Claire Thomas, Psychosomatothérapeute

Claire THOMAS Psy sur La Chapelle-Caro

206 réponses

176 J'aime

Réalisez une thérapie en ligne

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

6 AVRIL 2021

Sonia bonjour,

Si je comprends bien cette grande fille de 17 ans maintenant, avait 5 ans lorsque ses parents ont divorcé, visiblement ça a du être une grosse épreuve pour elle, un fait traumatisant pour qu'elle est besoin d'être si souvent rassurée. Je ne pense pas qu'elle cultive un comportement immature, mais plutôt que la petite fille blessée de 5 ans est toujours présente en elle et en grande souffrance. Je peux comprendre que le contraste est surement déroutant êtes face à une jeune femme et en même temps face à un enfant blessé de 5 ans. Si ce n'est pas confortable pour vous, ça l'est surement pas non plus pour elle d'être envahit par autant d'émotions incontrôlables.
Mon point de vue est qu'elle vit depuis 12 ans avec des angoisses, apaisées par des rituels de réassurement et que sans rituel elle est complètement démunie. Serait-elle d'accord d'être aidée par un.e thérapeute ?
Si besoin je suis à votre écoute, bien cordialement.

Anne Auffret
Thérapeute IFS, Sophrologue, Communication NonViolente
Gestion du stress, des émotions, anxiété, dépression, deuil, conflits intérieurs...
https://www.psychologue.net/articles/ifs-un-modele-psychotherapeutique-novateur
https://www.psychologue.net/articles/du-conflit-interieur-vers-le-dialogue-interieur

Anne Auffret Psy sur Plougonver

900 réponses

611 J'aime

Réalisez une thérapie en ligne

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

6 AVRIL 2021

Bonjour Sonia,
Cette situation dure depuis un certain temps. Qu'est-ce qui fait que vous nous contactez maintenant? Y a-t-il un évènement déclencheur qui fait que vous ne supportez plus cette situation?
Jusqu'à présent vous semblez vous en être accommodée, accommodés tous de cet état de fait.
Voulez-vous venir en parler, car je ne pense pas qu'il y ait de réponses toutes faites à votre difficulté.
Vous pouvez venir en parler en couple, ce serait mieux, ou seule si en couple ce n'est pas possible.
Je vous reçois rapidement bien volontiers en présentiel ou en distanciel (ce serait bien que je vous vois, donc sur Zoom ou Skype par exemple)
Bien cordialement
Inès AVOT

AVOT INES Psy sur Lille

1523 réponses

661 J'aime

Réalisez une thérapie en ligne

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

6 AVRIL 2021

Bonjour Sonia,
Merci de votre témoignage. Votre belle-fille détient la clé. Elle l'a nomme même "il faut que mes parents trouvent une solution, je suis angoissée pour ci pour ça". La solution consiste dans un suivi thérapeutique de votre belle-fille, laquelle est en train de se tyranniser tout en tyrannisant votre couple. Il est temps de la remettre à sa place de jeune-fille et qu'elle accepte l'idée que son père ne sera jamais à elle. C'est le meilleur service à lui rendre pour lui permettre de grandir et de trouver l'amour à l'extérieur de sa famille.
Bon courage
Caroline Ulmer-Newhouse

Caroline Ulmer-Newhouse Psy sur Paris

79 réponses

42 J'aime

Réalisez une thérapie en ligne

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

6 AVRIL 2021

Bonjour Madame,

Cette situation est difficile à vivre pour toute votre famille. Vous faîtes preuve d' empathie et c est déjà beaucoup. Toutefois cela ne suffit pas car le problème est plus profond. Le comportement de cette jeune fille vient dire quelque chose de son mal être. Elle aurait besoin d' un accompagnement psychologique pour mettre à jour ce qui se passe pour elle. Cela doit être très difficile pour cette jeune femme de vivre de telles angoisses. Elle a besoin d'aide. Je suis disponible pour vous si vous le souhaitez.
Bien cordialement.
C.C

Charlène Cheyrou Psy sur Périgueux

1 réponse

1 J'aime

Réalisez une thérapie en ligne

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

6 AVRIL 2021

Bonjour, il est possible (je ne suis pas catégorique) que cette jeune fille souffre d’un trouble de l’attachement. Elle a un fort besoin d’être rassurée et accompagnée et ce besoin de protection passe également par un phénomène de ritualisation.
Elle devrait il me semble rencontrer un.e psychologue spécialisé.e en Thérapies Cognitives et Comportementales (TCC). N’hésitez pas à en discuter avec son père, avec elle si vous vous sentez de le faire. Cette situation précaire et inconfortable pour elle comme pour vous ne peut continuer ainsi, et une discussion afin de comprendre comment l’améliorer est inévitable.
Je reste à votre écoute si besoin.

Simon Brachet - Hypnothérapeute Psychopraticien

Simon BRACHET Psy sur Saint-Denis-lès-Bourg

26 réponses

15 J'aime

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

6 AVRIL 2021

Bonjour Sonia,

Je vous remercie pour le partage.

A mon avis, c'est au père de poser un cadre et de s'y tenir. Cette jeune fille a besoin d'un accompagnement thérapeutique pour mieux comprendre ce qu'elle exprime à travers ses actions.

Je reste à votre écoute avec bienveillance et empathie

Marjorie LUGARI - Sexothérapeute - Psychanalyste
Retrouvez moi en visio via Doctolib pour plus de simplicité dans votre emploi du temps

LUGARI Marjorie Psy sur Saint-Maximin-la-Sainte-Baume

1325 réponses

1220 J'aime

Réalisez une thérapie en ligne

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

Psy spécialisés en Aide psychologique

Voir plus de psy spécialisés en Aide psychologique

Autres questions sur Aide psychologique

Expliquez votre situation à nos psychologues

Faites votre demande de manière anonyme et recevez une aide psychologique en 48h.

50 Il est nécessaire d'écrire 9400 caractères de plus

Votre question et ses réponses seront publiées sur le portail. Ce service est gratuit et ne remplace pas une séance de thérapie.

Nous enverrons votre question aux experts de ce thème qui traiteront personnellement votre cas.

La séance de thérapie n'est pas gratuite et sera sujette aux tarifs en vigueur du professionnel.

La séance de thérapie n'est pas gratuite et sera sujette aux tarifs en vigueur du professionnel.

Renseignez un pseudo pour rester anonyme

Votre question vient d'être révisée.

Nous vous aviserons par e-mail quand elle sera publiée.

Cette question existe déjà.

Merci d'utiliser la barre de recherche pour connaître la réponse.

psychologues 12100

psychologues

questions 9400

questions

réponses 54050

réponses