Faut-il forcement connaitre la cause de notre mal-être pour aller mieux ?

Réalisée par Fannoute · 16 oct. 2017 Psychothérapie

Bonjour,

J'ai 30 ans et j'ai toujours été aussi loin que je m'en souvienne une personne timide, qui a peur de déranger, qui n'a pas confiance en elle et qui a peur de l'inconnu. Les crises d'angoisses qui ont commencé à l'âge de 15 ans n'ont pas arrangées les choses et ont entraîné depression et hypocondrie.

J'ai essayé 2 psychologues dont un pendant 3 ans mais n'ai pas eu l'impression que ça m'ait réellement aidé. J'ai également eu un traitement d'AD et anxiolytiques dont j'ai eu beaucoup de mal à me séparer...

Je me suis donc intéressée à l'hypnose en priorité pour mon problème d'hypocondrie. Apres 2 seances et plusieurs semaines d'attente, j'étais "guérie" de cette peur d'avoir une maladie grave.

Mais les crises d'angoisses que j'ai eu plus jeune ont fait place à beaucoup de comportements d'évitement comme par exemple j'ai peur de conduire donc je ne conduis pas pourtant j'ai mon permis, peur d'aller faire des courses seule, en gros etre reellement autonome. Je précise que j'ai des périodes où tout va bien (Là, par exemple ça faisait environ 3 ans que ça allait bien, je veux dire que je n'avais pas de crise, juste un peu de stress selon les situations mais toujours en évitant ce qui pourrait être source d'angoisse) mais dès que je suis dans une période difficile (notement en ce moment à cause d'un surmenage au travail et l'adoption d'un chiot qui est un sacré chamboulement dans mes habitudes) je replonge dans un état d'angoisse intense (tremblements, peur de devenir folle, envie de rien à part m'en sortir au plus vite, ne mange plus...)

J'ai essayer de voir un nouveau psy mais j'ai été très mal à l'aise de lui parler a cette première seance, elle était très froide, malgré que ce qu'elle disait était parfois pertinent, d'autre fois non...

Alors je me pose plusieurs questions (1000 questions à la minute en fait ahahah mais je sais que vous n'avez pas forcément le temps)

Est ce qu'il faut obligatoirement trouver l'origine/la cause de son état pour s'en sortir?

Ou puis je m'en sortir sans? Par exemple grace à d'autre séances d'hypnose? Sur la confiance en soit peut etre?

Cela pourrait peut être m'aider à oser prendre le volant, aller seule a un endroit sans angoisser etc...

Est ce que l'hypnose peut être dangereux? Par exemple, j'en ai fait pour l'hypocondrie, est ce que si j'ai vraiment une maladie grave un jour je vais m'en préoccuper et aller voir mon médecin ou est ce que je vais me dire que c'est rien et passer à côté de quelque chose?

Y a t'il des contres indications a faire des séances d'hypnose? Est ce que dans mon cas cela pourrait faire empirer les choses?

Pensez vous que je puisse me sortir de ces angoisses durablement? Ou dois je vivre avec?

Faut il que je me force un peu? Par exemple m'obliger a prendre le volant au début sur des petits trajets puis de plus en plus?


Je vous remercie d'avoir eu la patience de me lire et vous souhaite une bonne journée.

Réponse envoyée

Nous validerons bientôt votre réponse pour ensuite la publier

Une erreur s'est produite

Merci de réessayer plus tard

Meilleure réponse 21 OCT. 2017

Bonjour Fannoute,

Pour combattre l'angoisse, une psychothérapie s'impose. Il est effectivement nécessaire de comprendre la cause de son mal-être pour pouvoir agir dessus, on ne peut pas résoudre quelque chose dont la source est inconnue.

Ce sont les psychologues qui vous ont orientés vers un psychiatre pour ces traitements médicamenteux ? L'idéal est effectivement de pouvoir suivre une psychothérapie avec un psychologue et en parallèle de continuer à voir votre psychiatre pour cette prise de médicaments quelque temps, avant d'atteindre le stade où vous pourrez gérer ces angoisses sans médicaments grâce au travail fait en psychothérapie.

N'hésitez pas à aller consulter d'autres psychologues, jusqu'à ce que vous trouviez le bon, c'est à dire celui avec lequel vous vous sentirez en confiance pour parler de vous et de vos difficultés. Parfois une séance peut suffire pour avoir un avis sur le lien avec son psychothérapeute et d'autres fois pas. Dans tous les cas, trouvez quelqu'un qui vous laisse l'espace pour exprimer et donc la parole.

Bien cordialement,
Ludovic Dupuy,
Psychologue clinicien et psychanalyste sur Paris.

Ludovic Dupuy Psy sur Paris

13 réponses

203 J'aime

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

5 NOV. 2019

Vous posez une question intéressante :
ce n'est pas tant de connaître les causes qui guérit, mais de les " élaborer", de les détailler ou décrire...

Or vous dites que tout cela prend sa source dès le début de la vie et que les symptômes apparaissent vers 15 ans, c'est-à-dire au milieu de la puberté, la première grande période de remaniements en vue de l'âge adulte, après l'enfance.

L'hypnose en soi est un moyen d'accès au psychisme : à vous d'élaborer ensuite avec le thérapeute.

Rien ne peut dispenser de cet effort, qui devrait aboutir à un soulagement, moins pour " comprendre " que pour revivre ce qui a été mal vécu, combler ce qui a manqué...

Quant aux médicaments, ils apaisent mais ne " soignent" pas.

Le psychologue " froid " n'est pas encourageant dans votre cas : trouvez-en un qui écoute et engage à se confier, tout en fournissant une autre approche, en mettant de la clarté dans ce qui est confus.

Bonne chance, tout ceci peut se résoudre rapidement.

Alice TIBI Psy sur Versailles

82 réponses

48 J'aime

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

17 OCT. 2017

"Est ce qu'il faut obligatoirement trouver l'origine/la cause de son état pour s'en sortir?" Votre question est la meilleure réponse! C'est exactement cela qu'il vous faut, c'est-à-dire une psychothérapie de tendance analytique. Je suis prêt à vous prendre en charge si vous le voulez.

Cherni Amor Psy sur Choisy-le-Roi

90 réponses

138 J'aime

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

17 OCT. 2017

Bonjour Fannoute!

Tout d'abord bravo pour le chemin que vous avez parcouru jusqu'ici. Vous avez cherché des solutions à votre mal-être, et c'est déjà le premier pas vers la guérison.

Pour vous répondre, il existe des techniques efficaces pour briser les schéma répétitif des crises d'angoisse, les TCC présente de bons résultats pour vous permettre de vivre plus apaisé au jour le jour.

Toutefois afin de résoudre le Coeur du problème,et peut être de limiter les rechutes, comprendre l'origine du problème est toujours utile. Pour comparer, lutter contre un problème dont on ne connais pas l'origine est comme se battre contre quelques chose alors que l'on est plonger dans le noir, parfois on touche notre cible, mais la plupart du temps on dépense de l'énergie sans atteindre l'objectif.

Dans tout les cas, vous avez déjà enclencher le travail et avez commencer à avoir une réflexion sur vous même, ne perdez pas espoir, vous allez y arriver!

Pierre Toutain Psy sur La Madeleine

14 réponses

35 J'aime

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

16 OCT. 2017

Bonjour Fannoute

Je lis votre message et celui laissé il y a quelques jours. La description que vous faites est celle d'un trouble anxieux ... et pour répondre clairement à la question que vous posez en entête de ce dernier message: NON, il n'est pas nécessaire de comprendre POURQUOI vous êtes anxieuse pour réussir à en sortir. Car, dans la réponse, il y a déjà un facteur génétique et transgénérationnel très important. En revanche, il est toutefois à mon sens nécessaire de comprendre COMMENT fonctionne votre angoisse et comment vous êtes prise dans un cercle vicieux qui l'entretient, c'est à dire comment les pensées que vous avez créent des émotions puis des comportements anxieux. Les thérapies comportementales et cognitives (TCC) visent à repérer cette boucle et à la désamorcer en apprenant des méthodes de relaxation, en faisant en sorte de ne pas entretenir de pensées anxyogènes. La pleine conscience permet de défusionner de vos pensées et de vos émotions , pour ne plus vivre en "pilote automatique qui réagit à chaque sensation ou pensée qui vous traverse, mais qui amène de la latitude entre vous et vos réactions, comme si vous mettiez de l'huile sur les gonds rouillés d'une porte, ça tourne mieux, ça ne grince plus... tout cela peut être accompagné par l'hypnose, mais ce qui est appréciable dans les TCC c'est qu'il n'y a pas le côté magique de l'hypnose et c'est votre travail à vous orienter autrement qui conditionne vos résultats, vous savez donc pourquoi vous changez .
Ce site offre des praticiens qui font cette spécialtité, vous en trouverez certainement près de chez vous. Je reste également à votre disposition si besoin

Bon courage à vous

Bien cordialement

Claudine BRIATORE
psychologue clinicienne TCC & pleine conscience

Briatore Claudine Psy sur Puget-sur-Argens

35 réponses

226 J'aime

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

Psy spécialisés en Psychothérapie

Voir plus de psy spécialisés en Psychothérapie

Autres questions sur Psychothérapie

Expliquez votre situation à nos psychologues

Faites votre demande de manière anonyme et recevez une aide psychologique en 48h.

50 Il est nécessaire d'écrire 11450 caractères de plus

Votre question et ses réponses seront publiées sur le portail. Ce service est gratuit et ne remplace pas une séance de thérapie.

Nous enverrons votre question aux experts de ce thème qui traiteront personnellement votre cas.

La séance de thérapie n'est pas gratuite et sera sujette aux tarifs en vigueur du professionnel.

La séance de thérapie n'est pas gratuite et sera sujette aux tarifs en vigueur du professionnel.

Renseignez un pseudo pour rester anonyme

Votre question vient d'être révisée.

Nous vous aviserons par e-mail quand elle sera publiée.

Cette question existe déjà.

Merci d'utiliser la barre de recherche pour connaître la réponse.

psychologues 12700

psychologues

questions 11450

questions

réponses 66600

réponses