Garder la maison avec les enfants a cause d'un divorce

Réalisée par Seb78 · 16 mars 2023 Aide psychologique

Bonjour a tous
Voilà ma question ma femme veut demandé le divorce car plus de sentiments pour moi et il y a sûrement un autre homme derrière....
Je suis donc un moment difficile est en pleine dépression et nous avons 2 enfants de 13 et 9 ans
Ma femme voudrais garder notre maison est que moi je prenne un appartement de mon côté sauf qu'avec mon salaire je doit passé par un logement social qui va être dur et long a obtenir, de son côté elle payerez le crédit immobilier pendant 1 ou 2 est le jour de la vente de celle ci on ferait 50 50 sur la revente. Je suis pas pour cette option car c'est elle qui décide de partir pas moi. Elle me propose donc une autre alternative c'est elle qui prenne un appart moi je garde la maison est elle participerai sur le crédit immobilier mais lui devrait un part plus importante a la revente.
La vrai question est surtout pour moi est le enfants
1 je suis pas sûr que vivre dans cette maison m'aide réellement à me reconstruire si je mes le côté financier de côtes
2 je ne sais comment les enfants vont réagir il s'agit de la maison de la famille est si un des 2 parents part j'ai peur de les déstabiliser. Ma femme pense l'inverse que garde cette maison pendant 1 ou 2 serait une transition plus facile a vivre pour eux.
Je suis entre le sentimental et la raison,
Et pour enfoncer la chose elle veut que dise au enfants que c'est moi qui ne veut garder cette maison.
Merci pour vos retours

Réponse envoyée

Nous validerons bientôt votre réponse pour ensuite la publier

Une erreur s'est produite

Merci de réessayer plus tard

Réservez un rendez-vous immédiat en ligne pour 49 €

Obtenez une aide psychologique en moins de 72 heures avec des professionnels en choisissant le créneau horaire qui vous convient le mieux.

Meilleure réponse 17 MARS 2023

Bonjour Seb.

Je suis désolée de cette situation et comprends que cela doit être un moment très douloureux pour vous.
Aujourd'hui vous avez du mal à y voir clair et à faire des choix ajustés pour le bien de chacun.
Vous tournez une page importante de votre vie. Vos enfants vont le comprendre si vous leur expliquez au maximum ce qui se passe. Ils sentent tout et si vous voulez leur cacher des choses, de toutes façons ils le sentiront et cela fragilisera leur confiance en vous. Soyez donc le plus sincère possible avec eux, dans la limite biensur de ce qui les concerne.
Ensuite, je vous invite à laisser le côté matériel de côté et de vous poser ces différentes questions.:
-dans quel cadre voulez vous vivre aujourd'hui pour vous sentir bien vous et vos enfants ? ville, campagne, grands espaces, lieu cocoon, maison, appartement, nature, proximité travail, proximité de commerces, ciné, salles de sport , .....? ne pensez pas à comment ça va se faire mais simplement laissez vous rêver et imaginez la situation idéale pour vous .....
-ensuite décrivez la maison ou appartement idéal : combien de chambres, cuisine équipée ou non , garage, atelier brico, espaces verts, potager, animaux, moto, voiture, etc....?
Lâchez vous et prenez plaisir à imaginer tout cela. Vous pouvez même le dessiner et imaginer ce que vous ressentez.
-en quoi tout cela vous aide à vous sentir bien : de quoi avez vous réellement besoin aujourd'hui ? silence, nature, sorties entre amis, solitude, sport, bricolage, partage d'activités avec vos enfants ?
-quelles sont les valeurs qui sont importantes pour vous ? partage, sincérité, authenticité, découverte, sens, contribution, famille, bienveillance, plaisir, amour, non jugement, politesse, respect, écologie, amitié, équité, alignement, dépassement de soi, réussite, courage, bien être, discipline, créativité, bonheur, don, coopération, appartenance, liberté, honnêteté, confidentialité, épargne, sécurité...et il y en a bien d'autres.
Maintenant toutes vos réponses constituent ce vers quoi vous voulez aller aujourd'hui. Vous savez ce que vous recherchez et vous pouvez vous appuyer sur ça pour prendre vos décisions. Elles seront forcément les bonnes si vous répondez à ce qui vous tient sincèrement à coeur.
Je me tiens à votre disposition pour vous accompagner davantage dans cette recherche.

Prenez soin de vous
Hélène Chambris
Gestalt Thérapie Humaniste Intégrative
Rdv en ligne ou en présentiel à Marseille 8ème

Hélène Chambris Psy sur Marseille

1254 réponses

2382 J'aime

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

17 MARS 2023

Ce moment est difficile pour vous puisque il est vous ai retiré le droit de prendre des décisions. Si le divorce est entendable si l'un des deux n'est plus consentant à la relation, il est important de vous préserver et de préserver vos enfants. Un médiateur pourra vous aider concernant vos droits. Concernant votre décision d'un point de vue psychologique et émotionnel, il est compliqué d'entendre sa voix car les émotions sont nombreuses. Je pense que vous avez le droit de vous faciliter la vie et de ne pas avoir à vivre une situation encore plus douloureuse. Garder la maison pourrait être un mouvement qui vous permette de vous retrouver, de vous écouter et de faire transition. Concernant les enfants, il est toujours plus simple d'expliquer les choses simplement et de répondre à leurs questions éventuelles, de les rassurer sur l'amour que tous deux vous leur portez. L'âge de vos enfants, 9 et 13 ans, est d'un point psychoaffectif moins "douloureux" qu'à un âge plus petit comme à 7 ans où les parents sont cruciaux dans leur développement identificatoire. Ici, le groupe de pairs, les amis, dans la pré-adolescence et l'adolescence prendra le relais. Ce qui ne veut pas dire qu'il y aura beaucoup de tristesse voire de colère. Si les parents s'entendent et agissent intelligemment, semblent ensuite équilibrés dans cette séparation, les enfants s'adapteront : mais la communication ici reste le point clé. Entre vous deux adultes, et vous deux face à vos deux enfants, ensemble. Les informations doivent être données à mon sens ensemble dans une grande sérénité. Si les enfants vous voient en accord, ils auront plus de facilité à intégrer cette nouvelle douloureuse pour eux. Et surtout rassurez-les sur le fait que des adultes peuvent ne plus s'aimer mais que cela ne s'applique pas aux enfants, l'amour que vous leur portez est inconditionnel et éternel.

Prenez-soin de vous quatre, oui de vous quatre et vous en sortirez grandi et certainement heureux prêt à vous reconstruire plus tard pour une renaissance harmonieuse.

Dalila Nourdin

Dalila Nourdin Psy sur Lyon

246 réponses

325 J'aime

Réalisez une thérapie en ligne

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

17 MARS 2023

Tout d'abord, je suis désolée d'apprendre que vous traversez une période aussi difficile. Le divorce est une expérience difficile pour toutes les personnes concernées, en particulier lorsque des enfants sont impliqués.

Il est important de se rappeler que le divorce est une transition majeure de la vie qui peut être très émotionnelle et stressante. Il est courant de ressentir toute une gamme d'émotions contradictoires, notamment la tristesse, la colère et la confusion. Il est également courant de se sentir pris entre ses sentiments et ce qui est le mieux pour soi et sa famille.

Je vous suggère de prendre le temps de gérer vos émotions et de réfléchir à ce qui est le plus important pour vous et vos enfants. Il est compréhensible que vous ne soyez pas d'accord avec les propositions de votre femme, mais il est important de réfléchir à ce qui est pratique et faisable pour votre famille.

En ce qui concerne la question de la maison, vous pouvez envisager de consulter un avocat et un agent immobilier pour vous aider à prendre une décision éclairée. Vous devez également penser à ce qui est le mieux pour vos enfants en termes de stabilité et de continuité. Si vous décidez de vendre la maison, il peut être utile d'impliquer vos enfants dans le processus de décision et de leur expliquer la situation d'une manière adaptée à leur âge.

En ce qui concerne la demande de votre femme de dire aux enfants que vous avez décidé de vendre la maison, il est important de réfléchir à l'impact que cela pourrait avoir sur votre relation avec eux. L'honnêteté est toujours la meilleure des politiques, et il peut être utile d'expliquer la situation à vos enfants d'une manière qui soit véridique mais qui protège également leurs sentiments et leur sentiment de sécurité.

En fin de compte, il est important de se concentrer sur ce qui est le mieux pour vous et votre famille pendant cette période difficile. Demander l'aide d'un thérapeute peut vous aider à surmonter les difficultés émotionnelles liées au divorce et à prendre des décisions éclairées quant à votre avenir. Même des séances en famille peuvent vous aider à transmettre correctement les informations aux enfants et à écouter leurs sentiments dans un environnement sécurise et neutral.
Je reste à votre disposition si vous avez besoin d'en parler, vous avez bien fait de demander conseil, il est important de ne pas prendre de décisions hâtives avant d'avoir consulté des professionnels dans tous les domaines que cette situation complexe touche, juridique, immobilier et personnel.
Courage, vous êtes capable de résoudre cette crise de la meilleure façon possible, vous aviez déjà commencé à aborder cette question aujourd'hui au moment du faire le consultation

Lorena Salthu Psy sur Paris

836 réponses

2917 J'aime

Réalisez une thérapie en ligne

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

17 MARS 2023

Bonjour Monsieur,

Il me semble que vous vous focalisez sur la maison pour ne pas penser à la douleur que la décision de votre femme vous inflige.

Donc, le plus important c'est de penser comment vous allez vous organiser pour la garde des enfants : le choix du type de garde va jouer aussi sur le choix du logement dont chacun va avoir besoin.

Le mieux c'est de consulter un bon avocat qui pourra vous conseiller fonction de tous les détails de votre situation familiale et financière.
Ce qu'il faut faire c'est aussi de rassurer les enfants sur l'amour que vous continuez à leur leur porter tous les deux, et les préparer à la suite, selon l'organisation que vous aurez décider vous, les parents.
N'hésitez pas, si besoin, de consulter aussi un-e thérapeute familial.

Je vous souhaite de dépasser votre détresse actuelle et de pouvoir trouver un bon compromis vous concernant vous et les enfants.
sp

Silvia Podani Psy sur Issy-les-Moulineaux

4436 réponses

12215 J'aime

Réalisez une thérapie en ligne

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

17 MARS 2023

Bonjour monsieur
Il semble que vous n'avez pas d'avis, ou alors que vous soyez habitué à ce que votre femme prenne toutes les décisions !?
Je vous reçois sur un ou deux rdv pour savoir ce que vous voulez, dans votre situation de séparation
Bien à vous
Inès Avot

Inès Avot Psy sur Ouve-Wirquin

6340 réponses

3476 J'aime

Réalisez une thérapie en ligne

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

17 MARS 2023

Bonjour,

Merci de nous adresser votre témoignage.

Vous traversez actuellement une période difficile, où votre femme souhaite demander le divorce et vous êtes confronté à des choix importants concernant le logement et le bien-être de vos enfants. Cette situation peut engendrer beaucoup de stress, de la tristesse et de l'inquiétude pour l'avenir, et il est crucial de trouver un soutien pour surmonter cette épreuve.

Il est normal que vous vous interrogiez sur la meilleure solution pour vous-même et vos enfants, tout en prenant en compte les aspects émotionnels et financiers. Votre préoccupation pour le bien-être de vos enfants démontre que vous êtes un parent attentionné et soucieux de leur équilibre émotionnel.

Voici un plan qui pourrait vous aider à prendre une décision éclairée :

Évaluez vos options avec un regard objectif, en pesant les avantages et les inconvénients de chaque solution.
Discutez avec un avocat spécialisé en droit de la famille pour comprendre vos droits et responsabilités.
Consultez un conseiller financier pour évaluer la faisabilité de chaque option et obtenir des conseils sur la gestion de votre situation financière.
Envisagez de parler à un psychologue ou un conseiller conjugal pour vous aider à gérer vos émotions et à prendre une décision équilibrée.
N'hésitez pas à me contacter en privé pour explorer ensemble des stratégies personnalisées pour vous aider à traverser cette période difficile et à prendre la meilleure décision pour vous et vos enfants. Un soutien professionnel peut vous aider à mieux comprendre vos émotions, vos besoins et vos priorités, tout en vous offrant un espace sûr pour exprimer vos préoccupations et élaborer des solutions adaptées.

Cliquez sur "Contactez" pour entamer cette démarche et avancer vers un avenir plus serein.

Cordialement,

Arnaud SOTO
Psychologue, praticien EMDR

Arnaud Soto Psy sur Juillan

569 réponses

396 J'aime

Réalisez une thérapie en ligne

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

17 MARS 2023

Bonjour,

Comme vous le dites c'est votre femme qui vous quitte et il ne faut pas vous laisser imposer, a priori, une solution qui ne vous conviendrait pas.
A mon sens le critère essentiel à retenir est avant tout le bien être des enfants. Ils sont suffisamment grands pour comprendre la situation et donner leur avis. Je pense qu'il faut les prendre dans le coup. D'abord il faut se poser la question de savoir comment vous envisager d'établir la garde, partagée ou pas. En cas de garde non partagée il faut demander aux enfant s'ils ont une préférence de vivre plutôt avec l'un ou avec l'autre. Les conséquences matérielles de ces choix se feront alors naturellement.
Pour les questions financières provisoires et de partage je vous conseille de consulter dès maintenant un avocat. En principe les deux parents séparés continuent de payer les traites de la maison et le parent occupant doit verser un demi-loyer au parent qui s'en va.
Le but d'un travail thérapeutique est d'améliorer son équilibre psychique, à l'instant présent et pour l'avenir. La plupart des techniques utilisées passent par une relecture de son histoire personnelle. Celle-ci permet de mieux vous connaître, de faire éventuellement l'inventaire des blessures passées, mais surtout de comprendre vos attitudes et votre comportement d'aujourd'hui. On analyse aussi votre environnement et votre situation actuelle.

Cette phase analytique du travail thérapeutique doit à un moment ou à un autre, successivement ou simultanément, laisser la place à la phase thérapeutique elle-même, c'est à dire à la phase qui permet de se donner les moyens d'améliorer son équilibre personnel.
Celle-ci varie selon la méthode thérapeutique choisie, telle ou telle méthode étant parfois plus adaptée à telle ou telle problématique.
Je pratique personnellement une thérapie basée essentiellement sur les rêves car on considère que les rêves sont nos meilleurs alliés dans la mesure où, correctement interprétés, ils nous révèlent à nous mêmes et nous connaissent mieux que nous mêmes. Si la phase analytique nous révèle une partie de notre inconscient refoulé (de type freudien), l'interprétation des rêves permet de nous révéler un inconscient plus profond qui est en gros cet autre en nous qui nous connaît plus que nous même et qui nous permet de nous unifier afin d'obtenir un équilibre de plus en plus fort.

Si vous êtes intéressée par mon approche (thérapie jungienne encore appelée des profondeurs ou thérapie spirituelle) n'hésitez pas à me contacter.

Tout cela peut se faire aussi bien en distanciel qu'en présentiel. La première séance est gratuite et sans engagement.

Bon courage à vous

Michel le BAUT
Psychopraticien
Thérapeute Jungien
Analyse de rêves

Michel Le Baut Psy sur Marseille

4281 réponses

22136 J'aime

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

17 MARS 2023

Bonjour Seb,

En réalité, cela dépend de beaucoup de choses. Êtes-vous marié ? Comment cette maison a-t-elle été achetée ? L’idéal serait plutôt de la vendre (sauf si cela fait peu de temps qu’elle a été acquise), pour récupérer la plus-value de l’opération. Cela permettrait alors à chacun d’avoir un apport pour sa vie future.
Pour vos enfants, vous devez avant tout leur dire que ce n’est pas de leur faute si vous en êtes arrivés là et que vous ferez tout votre possible pour leur offrir la meilleure vie possible avec les possibilités qui vous seront offertes.
S’il y a divorce, vous devrez prendre un avocat qui pourra vous conseiller plus précisément sur ce que vous pouvez faire.

Je reste à votre disposition et à votre écoute.

Pour plus de détails, contactez-moi.
N’hésitez pas à vous faire une idée du sérieux de ma méthode en consultant les avis sur ma fiche.

Christophe
-------------------------------------------------
Thérapeute de couple - Sexothérapeute
* Rendez-vous en ligne uniquement

Christophe Nieaux Psy sur Melun

3529 réponses

3601 J'aime

Réalisez une thérapie en ligne

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

17 MARS 2023

Ce moment est difficile pour vous puisque il est vous ai retiré le droit de prendre des décisions. Si le divorce est entendable si l'un des deux n'est plus consentant à la relation, il est important de vous préserver et de préserver vos enfants. Un médiateur pourra vous aider concernant vos droits. Concernant votre décision d'un point de vue psychologique et émotionnel, il est compliqué d'entendre sa voix car les émotions sont nombreuses. Je pense que vous avez le droit de vous faciliter la vie et de ne pas avoir à vivre une situation encore plus douloureuse. Garder la maison pourrait être un mouvement qui vous permette de vous retrouver, de vous écouter et de faire transition. Concernant les enfants, il est toujours plus simple d'expliquer les choses simplement et de répondre à leurs questions éventuelles, de les rassurer sur l'amour que tous deux vous leur portez. L'âge de vos enfants, 9 et 13 ans, est d'un point psychoaffectif moins "douloureux" qu'à un âge plus petit comme à 7 ans où les parents sont cruciaux dans leur développement identificatoire. Ici, le groupe de pairs, les amis, dans la pré-adolescence et l'adolescence prendra le relais. Ce qui ne veut pas dire qu'il y aura beaucoup de tristesse voire de colère. Si les parents s'entendent et agissent intelligemment, semblent ensuite équilibrés dans cette séparation, les enfants s'adapteront : mais la communication ici reste le point clé. Entre vous deux adultes, et vous deux face à vos deux enfants, ensemble. Les informations doivent être données à mon sens ensemble dans une grande sérénité. Si les enfants vous voient en accord, ils auront plus de facilité à intégrer cette nouvelle douloureuse pour eux. Et surtout rassurez-les sur le fait que des adultes peuvent ne plus s'aimer mais que cela ne s'applique pas aux enfants, l'amour que vous leur portez est inconditionnel et éternel.

Prenez-soin de vous quatre, oui de vous quatre et vous en sortirez grandi et certainement heureux prêt à vous reconstruire plus tard pour une renaissance harmonieuse.

Dalila Nourdin

Dalila Nourdin Psy sur Lyon

246 réponses

325 J'aime

Réalisez une thérapie en ligne

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

17 MARS 2023

Bonjour Seb78,
Je comprends que la situation est très compliquée et que vous soyez en plein questionnement sur les meilleures décisions à prendre pour essayer de ménager vos enfants tout en s'assurant que ce soit des décisions financièrement viables.
Mon conseil, pour commencer, est de vous rapprocher d'un avocat pour faire le point sur vos droits et vos obligations et si l'arrangement proposé par votre conjointe est possible ou non et avec quelles garanties. Je sais que prendre un avocat peut être cher mais il y a sans doute là où vous habitez une maison du droit qui permet d'avoir des conseils gratuits ou bien contactez votre mairie. Certaines mairies offrent une consultation de 30 mn par an à leurs administrés. Voyez aussi avec l'assistance juridique de votre assurance maison.
En ce qui concerne le choix de garder la maison pour une meilleure transition pour les enfants, c'est une possibilité qui marche pour certaines familles et pas pour d'autres. Cela peut sembler mieux pour les enfants mais pour les parents? Ce n'est pas toujours facile à vivre pour celui qui part et qui revient "chez lui" pour chercher ses enfants sans que ce soit chez lui. C'est compliqué à gérer quand les enfants disent "viens Papa, je vais te montrer ma chambre" ou "reste à manger avec nous" parce qu'ils ont l'impression de retrouver la situation d'avant.
Vous dites aussi que vous n'avez pas très envie de rester dans cette maison. C'est tout à fait votre droit.
Garder la maison n'est pas forcément une garantie que les enfants vont bien vivre la séparation car ce n'est pas la maison qui est importante mais le couple parental. Si vous divorcez, vous serez deux familles et il n'est pas forcément souhaitable de faire semblant que rien n'a changé car cela crée plutôt de la confusion chez les enfants qui continuent à penser que, peut-être, leurs parents vont se remettre ensemble. Ensuite cette décision dépend aussi du mode de garde que vous voulez: garde alternée, week-ends et vacances...
Personne ne pourra vous dire ce qui est mieux ou moins bien pour vos enfants. Il arrive aussi que l'on essaye une solution qui, finalement, ne fonctionne pas pour les enfants. Dans ce cas, on peut toujours changer.
Je vous suggère de bien prendre le temps de réfléchir avec un avocat des différentes solutions au niveau légal et de leur impact financier puis prendre une consultation avec un professionnel psy pour discuter de l'impact possible sur vos enfants et sur vous et ensuite de faire une proposition de ce qui vous convient à votre femme.
Je me tiens à votre disposition pour une consultation si vous le souhaitez. J'accompagne de nombreux parents lors de divorce.

Nathalie Goursolas Bogren Psy sur Sallanches

68 réponses

71 J'aime

Réalisez une thérapie en ligne

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

17 MARS 2023

Bonjour.

Vous traversez une période difficile est compliquée, un divorce est toujours un déchirement.
Je note dans votre message, que votre femme semble vouloir décider du comment. Mais je ne vois pas beaucoup d'espace pour vos vos enfants dans tout ça. Ils sont jeunes et sont fortement impacté par ce divorce, il me semble normal qu'il aient leur mot à dire., ce qui suppose qu'on leur explique avec des mots et des paroles adaptées à leur âge ce qui se passe, ce qui se joue, et ce qui va arriver. Ils sont tout aussi concerné que vous les parents par ce qui arrive.
Le dialogue avec eux doit êtres conduits par les 2 parents et vous verrez qu'ils sont plein de ressources et pourraient vous surprendre.
Je peux vous donner en exemple le cas d'une jeune enfant qui a pu dire à ses parents à propos de leur divorce "C'est mieux ainsi, il y aura moins de cris", alors que ces parents pensaient que ça la mettrait à mal, où le cas d'un jeune ados qui a dit "Vous faites comme vous voulez, si vous avez besoin d'ragent, vous louez la maison, mais vous le na vendez pas.".
Je pense que vous ne pouvez faire l'économie vous et votre femme d'aborder ces sujets avec vos enfants, ils sont concerné au même titre que vous. cela permetra de dessiner les contours de ce divorce.

Par ailleurs, pour ce qui est de l'opérationnalisation de ce divorce (qui paye quoi et comment) je vous suggère de vous adresser à un avocat. C'est sont métier, il le fera en dehors de toute émotions, ce sera à lui de faire en sorte avec le collègue que devrait prendre votre femme, de trouver la meilleur solution équitable pour tous les 2.

Un dernier point, un divorce est traumatique, on sent bien l'impact qu'il a sur vous au travers de votre message, vous pourriez vous faire accompagner pour traverser cette épreuve, et n'oubliez pas vos enfants non plus, ils subissent une situation qu'ils n'ont pas demandé, ils auraient peut-être besoin eux-aussi d'être accompagné et de pouvoir en parler dans un cadre sécurisant. N'hésitez pas à consulter, pour vous et pour eux.

Je reste à votre disposition si vous souhaitiez approfondir cet échange, n'hésitez pas à me contacter.

Bruno Brice
Psychopraticien & Thérapeute Narratif

Bruno Brice Psy sur Aix-en-Provence

439 réponses

205 J'aime

Réalisez une thérapie en ligne

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

17 MARS 2023

Bonjour Seb
Il semble que votre épouse décide de beaucoup de choses .
Et vous que voulez-vous ? Pour vous et vos enfants ?
Le divorce est une crise qui mène à des changements notables et chaque changement doit être validé et accepté par les deux parties avant d’être mise en place.
Plutôt que de dire aux enfants que vous ne voulez pas la maison pourquoi ne pas demander aux enfants ce qu’ils ressentent à propos du divorce et savoir où ils préfèrent vivre avec un seul parent ? Ils ont 13 et 9 ans et probablement vous ont-ils déjà entendus en parler avec leur mère et leur donner une autre version « «officielle «  vous decridibliserait.
Et puis pourquoi mentir aux enfants ?
Francoise Dolto disait «  Dans une maison, le chien et les enfants savent toujours tout »
Les cloisons sont poreuses…
Vos enfants n’ont probablement qu’un désir celui de vivre en paix, dans un lieu (quel qu’il soit) apaisé des tensions.
Bien sûr il est important de minimiser les changements en conservant le même quartier, les mêmes écoles pour qu’ils conservent les mêmes amis, les mêmes activités et une routine rassurante.
Peut-être pourriez-vous suggérer à votre ex-épouse en devenir une thérapie de couple pour sortir de cette transition de vie de façon non toxique pour l’ensemble de la famille.
Rétablir une communication fluide et non violente pour échapper à la fatalité d’un divorce où les parents se déchirent et où les enfants sont déchirés.
A défaut, n’hésitez pas à prendre l’initiative et à venir consulter en psychothérapie pour bénéficier d’un accompagnement psychologique et clarifier vos émotions et sentiments au moment des choix et des décisions.
L’espace de thérapie est un lieu neutre, bienveillant et secure d’où le jugement est exclu.
Je vous invite à y réfléchir et je reste bien sûr à votre écoute,
Bien à vous
Frédérique Pouzol
Psychopraticienne
Psychothérapie -Psychogénéalogie

Anonyme-409158 Psy sur Le Bar-sur-Loup

521 réponses

2366 J'aime

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

17 MARS 2023

Bonjour Seb,
Ce qui est essentiel dans votre situation, c'est de garder un lien parental fluide afin que vos enfants ne soient pas déchirés.
Malgré le divorce ou la séparation, ce lien sera toujours présent et il est essentiel d'en prendre un soin particulier, surtout en ce moment.
Pour les enfants, peu importe que vous gardiez la maison ou non, si chacun le fait d'un espace tranquille.
Ce que je crains d'en votre récit, c'est que vous vous "fassiez agir "à travers les enfants. Ce qui serait un véritable désastre pour eux.
exp : Elle veut que vous disiez aux enfants que c'est vous qui ne voulait pas garder la maison.
Vous pourriez dire à vos enfants par exemple que vous comprenez combien ils aiment cette maison, combien ils ont leur repaires. Mais aujourd'hui, vous ne savez pas si c'est la décision juste pour vous. Mais quoi qu'il en soit vous prenez en considération leur situation (les copains, les activités,...).
Faire quelques séances de thérapie de couple avec votre compagne permettrait de déposer vos émotions de part et d'autre et ouvrirait un champ des possibles pour être dans la co-création de cette nouvelle étape de vie, en mettant vos enfants au coeur de vos préoccupations.

Je suis à votre écoute.

Chantal Michel, Thérapeute

Chantal Michel Psy sur Chatou

396 réponses

1073 J'aime

Réalisez une thérapie en ligne

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

17 MARS 2023

Bonjour Seb,
Il est compréhensible que vous soyez préoccupé par les conséquences de la décision de votre femme sur vous et vos enfants. Cependant, je suis là pour vous aider à réfléchir à cette situation et à trouver une solution qui conviendra à tout le monde.
Tout d'abord, il faut garder à l'esprit que la décision de votre femme de demander le divorce n'est pas de votre faute, et il est important de ne pas vous culpabiliser ou de blâmer l'un ou l'autre. Il est compréhensible que vous soyez en proie à des émotions intenses en ce moment, mais il est important de garder la tête froide et de prendre des décisions rationnelles pour tout le monde.

En ce qui concerne la question du logement, il est important de prendre en compte les avantages et les inconvénients de chaque option. Si votre femme prend un appartement et que vous gardez la maison, cela peut être une solution à court terme pour votre situation financière, mais cela peut également être difficile pour vous d'y vivre seul après avoir partagé la maison avec votre famille. De même, si vous gardez la maison, cela peut être difficile pour vos enfants de s'adapter à une vie sans leur mère.

Il peut être utile de discuter avec un avocat ou un conseiller financier pour déterminer les options les plus viables pour votre situation financière. Si vous avez des difficultés à trouver un logement, vous pouvez également explorer des solutions alternatives telles que la location d un appartement où la location d'une maison plus petite.

En ce qui concerne la manière de parler de la situation à vos enfants, il est important d'être
honnête avec eux tout en leur assurant que vous et votre femme les aimerez toujours et que vous travaillerez ensemble pour leur bien-être. Vous pouvez également leur expliquer que la décision de garder ou non la maison n'est pas quelque chose que vous avez décidé seul, mais plutôt une décision que vous et votre femme avez prise ensemble.
Il est également primordial de prendre soin de vous pendant cette période difficile. Vous pouvez envisager de consulter un thérapeute ou un conseiller pour vous aider à gérer vos émotions et à trouver des moyens de vous reconstruire.

En fin de compte, il n'y a pas de réponse facile à cette situation, mais il est important de prendre le temps de réfléchir et de discuter avec des professionnels pour prendre une décision qui conviendra le mieux à vous et à vos enfants.
Vous pouvez me joindre sur ce site ou prendre rdv si vous le souhaitez. Je consulte également en visio.
N oublier pas, la discutions reste l issue la plus favorable à ce moment même ! Ne vous découragez pas!
Thalia Inna
Praticienne en psychologie et hypnose
Eft ,PNL, EMDR

Thalia Inna Psy sur Bordeaux

988 réponses

1304 J'aime

Réalisez une thérapie en ligne

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

Psy spécialisés en Aide psychologique

Voir plus de psy spécialisés en Aide psychologique

Autres questions sur Aide psychologique

Expliquez votre situation à nos psychologues

Faites votre demande de manière anonyme et recevez une aide psychologique en 48h.

50 Il est nécessaire d'écrire 13500 caractères de plus

Votre question et ses réponses seront publiées sur le portail. Ce service est gratuit et ne remplace pas une séance de thérapie.

Nous enverrons votre question aux experts de ce thème qui traiteront personnellement votre cas.

La séance de thérapie n'est pas gratuite et sera sujette aux tarifs en vigueur du professionnel.

La séance de thérapie n'est pas gratuite et sera sujette aux tarifs en vigueur du professionnel.

Renseignez un pseudo pour rester anonyme

Votre question vient d'être révisée.

Nous vous aviserons par e-mail quand elle sera publiée.

Si vous avez besoin d’une aide psychologique immédiate, vous pouvez réserver une consultation dans les 72 heures au prix réduit de 49 €.

Cette question existe déjà.

Merci d'utiliser la barre de recherche pour connaître la réponse.

psychologues 16350

psychologues

questions 13500

questions

réponses 137100

réponses