Psychologue.net
Sur Google Play Sur la App Store

j'ai honte de ma famille

Réalisée par avrilenpull le 12 mars 2018 5 réponses  · Thérapie brève

bonjour,


c'est difficile à avouer mais j'ai honte de ma famille.pourtant je les aimes mais quelque part j'ai honte, de leur comportement, de certains actes ou de leur égoisme ou manière de penser?


cela me derange , comment me sentir mieux face a ça?

famille , comportement , honte

Meilleure réponse

Bonjour,

En vous lisant, on essaie d'imaginer qui vous êtes: une jeune-fille, un jeune-homme? Adolescent ou adolescente, certainement à cet âge où l'on prend une certaine distance face à sa famille, où l'on se choisit d'autres modèles que les parents et où l'on se retrouve soit dans le rejet radical, soit dans cette ambivalence dont vous nous faites part et qui vous rend perplexe.

A la fois vous aimez votre famille et en même temps vous voyez ses défauts et vous vous dites que vous n'avez pas trop envie de leur ressembler, tout simplement parce que vous vous distinguez d'eux.

Dites-vous que ce que vous vivez et éprouvez est dans l'ordre des choses. Essayez de faire la part des choses, de trouver votre propre chemin qui sera différent de celui de votre famille. Essayez cependant aussi d'être tolérant (e) vis-à-vis d'eux, et d'accepter qu'ils sont comme ils sont.

Bonne chance à vous sur ce chemin de l'individuation!
Bien cordialement,
Fabienne Verstraeten
Psychanalyste

Cela vous a été utile ?

Oui Non

Merci d'avoir donné votre avis !

Bonjour,

Pour vous sentir mieux face à cette honte... il serait bon de comprendre comment se sont construit vos parents, pourquoi ils ont les comportements et les croyances qui vous produisent cette gêne, et aussi comment se fait que vous êtes différent(e)...?

SI vous n'êtes pas tout à fait comme eux..., c'est parce que vous avez la chance d'avoir pris de recul, avoir rencontré d'autres personnes, sorti(e) du cadre familial, peut être fait des études aussi ?

Il serait bon de pouvoir discuter ouvertement et éventuellement contribuer à changer en douceur ce qui peut être changé, dans le comportement ou leur manière de penser...

Avoir "honte"... peut être préjudiciable pour vous même, puisque c'est lourd à porter : trouvez ce que votre famille vous a transmis de bon, ça vous aiderait à accepter ce qui est moins "louable"..., et qui vient de loin, de leur histoire, conditions de vie, culture, éducation, événements...

Bonne chance à devenir et rester vous même sans rejeter les votre et leurs limites à eux !
sp

Cela vous a été utile ?

Oui Non

Merci d'avoir donné votre avis !

13 MARS 2018

Logo Silvia PODANI Silvia PODANI

1803 réponses

4668 J'aime

Bonjour Avril,

il n'y a pas de honte à avoir honte de sa famille...! Il est normal de ne pas trouver normaux certains de leur comportements. Cela signifie simplement que vous avez votre personnalité à vous, qui vous appartient en propre, qui vous vient de vous et non d'eux.

Il n'en reste pas moins qu'ils sont votre famille, et notamment que vos parents sont vos parents, c'est-à-dire ceux qui vous ont permis de venir dans cette vie. Vous avez le droit de leur dire ce avec quoi vous n'êtes pas d'accord, tout en les respectant.

C'est sans doute ce qui est le plus difficile : ce seraient des étrangers, vous leur diriez ce que vous avez à leur dire, mais qu'ils en tiennent compte ou pas ne vous affecterait pas trop. Avec vos parents, justement parce que vous les aimez, vous aimeriez qu'ils tiennent compte de votre avis, pour leur bien à eux. Mais vous ne pouvez pas les y obliger.

Cela vous a été utile ?

Oui Non

Merci d'avoir donné votre avis !

13 MARS 2018

Logo Xavier Martin-Prével Xavier Martin-Prével

201 réponses

238 J'aime

Bonjour,
Il n'est pas toujours facile de se reconnaître parmi les siens.
Si des choses vous déplaisent dans le comportement de vos proches, il serait bon que vous puissiez comprendre ce que cela vient chercher chez vous et que vous puissiez entreprendre un travail thérapeutique de type thérapie brève familiale par exemple pouvant vous y aider.
Restant à votre écoute.
Bien cordialement.
Ghislaine PATTE - Thérapie Individuelle, Familiale et Conjugale

Cela vous a été utile ?

Oui Non

Merci d'avoir donné votre avis !

12 MARS 2018

Logo Ghislaine PATTE Ghislaine PATTE

495 réponses

1241 J'aime

Bonjour Avrilenpull,

J'ai envie de vous écrire que déjà, en accueillant votre honte. C'est un mécanisme que l'on observe souvent dans les cas de transclasse, c'est-à-dire les personnes qui migrent d'un environnement socio-culturel à un autre, ce qui n'est peut-être pas votre cas. Il est par ailleurs souvent un passage nécessaire pour effectuer ce mouvement, par une différenciation massive.
Vous êtes en lien avec votre sentiment d'amour pour votre famille et c'est important. Vous les aimez mais refusez une part de ce qu'ils sont.

Un travail thérapeutique peut vous aider à vivre votre lien à eux de manière authentique et apaisée, tout en restant lucide sur leur réalité et votre volonté de différenciation. C'est un équilibre à trouver, un travail de deuil, d'acceptation et d'accueil de vos sentiments.

En somme, le thérapie peut apaiser les tensions intérieures et trouver le chemin qui est juste pour vous.

Belle journée.
Loïc Roullaux

Cela vous a été utile ?

Oui Non

Merci d'avoir donné votre avis !

12 MARS 2018

Logo Loïc Roullaux Loïc Roullaux

29 réponses

14 J'aime

Questions similaires

Voir toutes les questions
Honte de montrer mes émotions en famille

4 réponses, dernière réponse le 02 Avril 2018

J'ai honte de moi

13 réponses, dernière réponse le 17 Mai 2016

J'ai honte

9 réponses, dernière réponse le 03 Avril 2015

honte de ma situation pour voir un psy

6 réponses, dernière réponse le 18 Août 2017

Comment se libérer de la honte

3 réponses, dernière réponse le 09 Juillet 2014

Avoir honte de sa soeur

4 réponses, dernière réponse le 20 Novembre 2015

Je me sens triste, inutile et honteuse. Devrais-je aller voir quelqu'un?

10 réponses, dernière réponse le 21 Février 2018

Honte de l'hyperactivité de mon fils

7 réponses, dernière réponse le 18 Décembre 2015