je n'arrive pas à faire le deuil de mon papa, ceci est t-il normal?

Réalisée par salvatore · 5 déc. 2016 Deuil

Bonjour,

alors voila j'ai 33 ans et cette année j'ai vécu la pire des choses.

Je suis née le 22 mars et cette année je voulais faire plaisir à mes parents, et les inviter au resto pour mon anniversaire mais le 10 mars mon papa fait une attaque cardiaque foudroyante et décède devant moi je n'ai rien pu faire.

Depuis ce jour je n'arrive pas à m'en remettre, je pleurs souvent et j'ai des moments de déprime mais je n'ose pas en parler autour de moi .

J'ai du mal à accepter son départ et et j'ai beaucoup de regrets.

Je ne sais plus comment faire pour essayer d'aller mieux.

Réponse envoyée

Nous validerons bientôt votre réponse pour ensuite la publier

Une erreur s'est produite

Merci de réessayer plus tard

Réservez un rendez-vous immédiat en ligne pour 49 €

Obtenez une aide psychologique en moins de 72 heures avec des professionnels en choisissant le créneau horaire qui vous convient le mieux.

Meilleure réponse 5 DÉC. 2016

Bonjour,
Effectivement, c'est un choc terrible qui vous est arrivé, de part la mort de votre père, mais aussi associée à cette date d'anniversaire pour vous.

Il est normal de ressentir toutes les émotions qui vous accompagne.

L'hypnothérapie clinique que je pratique associée à des techniques EMDR pourrait vous aider à gérer ces émotions et à traiter cet évènement de manière à rendre votre quotidien plus confortable et surtout ne pas ancrer cet évènement douloureux à vos périodes d'anniversaire et vice-versa.

Restant à votre disposition,

Nathalie Follmann Psy sur Clichy

5358 réponses

31243 J'aime

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

8 DÉC. 2016

Bonjour,
Il est tout à fait normal que cela soit difficile pour vous de faire le deuil de votre papa apres ce que vous avez vécu.
Le travail de deuil est déjà une étape longue et difficile mais en ajoutant les circonstances traumatiques associées à cet événement, le travail ne peut être que plus long.
Il faut indispensablement en parler, meme si cela est difficile pour vous, un thérapeute vous aidera à accepter et à surmonter cette situation.
Je vous souhaite beaucoup de courage et avec le temps et un réel suivi vous arriverez à aller mieux....

Vanessa Haguel Psy sur Aix-en-Provence

52 réponses

250 J'aime

Réalisez une thérapie en ligne

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

7 DÉC. 2016

Bonjour Salvatore,
Perdre son père dans de telles circonstances et à un moment qui devait être un moment de joie est une épreuve douloureuse.
Outre ce qui a été dit sur le deuil et ce que j’ai moi-même pu écrire sur ce site,

https://www.psychologue.net/articles/le-deuil-le-point-de-vue-des-psychologues

il me paraît essentiel d’aborder auprès d’un professionnel non seulement le deuil lui-même, mais aussi tout ce qui a pu graviter ou gravite encore autour de cette perte :
- La présence ou l’absence de soutiens, les petites phrases, les gestes, qui réconfortent ou au contraire qui font mal, les incompréhensions, les possibles rancœurs familiales, les problèmes administratifs parfois blessants, les paroles que vous aviez encore envie de dire à votre père.... mille et une choses qui participent à la construction du deuil et à côté desquelles on passe bien souvent.
Voilà, tout est important, chacun vit le deuil à son rythme, à sa manière, selon ce qu’il en perçoit en fonction de son histoire, de sa sensibilité.
Courage, mais le temps est nécessaire.
Cordialement à vous.

Maurice Gaillard Psy sur Vincennes

2272 réponses

6754 J'aime

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

7 DÉC. 2016

Bonjour Salvatore,
Perdre son père dans de telles circonstances et à un moment qui devait être un moment de joie est une épreuve douloureuse.
Outre ce qui a été dit sur le deuil et ce que j’ai moi-même pu écrire sur ce site,

https://www.psychologue.net/articles/le-deuil-le-point-de-vue-des-psychologues

il me paraît essentiel d’aborder auprès d’un professionnel non seulement le deuil lui-même, mais aussi tout ce qui a pu graviter ou gravite encore autour de cette perte :
- La présence ou l’absence de soutiens, les petites phrases, les gestes, qui réconfortent ou au contraire qui font mal, les incompréhensions, les possibles rancœurs familiales, les problèmes administratifs parfois blessants, les paroles que vous aviez encore envie de dire à votre père.... mille et une choses qui participent à la construction du deuil et à côté desquelles on passe bien souvent.
Voilà, tout est important, chacun vit le deuil à son rythme, à sa manière, selon ce qu’il en perçoit en fonction de son histoire, de sa sensibilité.
Courage, mais le temps est nécessaire.
Cordialement à vous.

Maurice Gaillard Psy sur Vincennes

2272 réponses

6754 J'aime

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

6 DÉC. 2016

ReBonjour,

J'ai encore pensé à la souffrance dont vous nous avez fait part..., et ce qui pourrait également (à coté d'une éventuelle thérapie individuelle, qui, bien entendu, vous serait utile) vous aider.

Les deuils très difficiles à votre âge peuvent s'expliquer dans le contexte de l'histoire de votre famille, des loyautés inconscientes qui peuvent engendrer des culpabilités lourdes (et qui n'ont pas de "raison" apparente), d'autres deuils anciens peut être encore non faits...

Réfléchissez à tout ça... : une thérapie familiale (donc avec votre famille) pourrait alors vous permettre de vous dégager de tout ce que l'on vous a transmis et qui peut aussi ne pas "appartenir" à votre génération.

Par ailleurs, tout "rituel" familial existant concernant le souvenir du défunt est à pratiquer, voire à inventer...(comme aller se recueillir sur la tombe et dire ce que vous avez sur le coeur) pour soulager votre esprit.

Bon courage !
sp

Silvia Podani Psy sur Issy-les-Moulineaux

4356 réponses

11953 J'aime

Réalisez une thérapie en ligne

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

6 DÉC. 2016

Bonjour Monsieur
vous avez vécu un choc très violent et une perte irrémédiable.Il est normal que votre souffrance soit encore très vive.
Pourquoi ne pouvez vous en parler? Vos proches comprendraient probablement tout à fait votre souffrance.
Si vous étiez tourmenté et ne parveniez pas à vous extraire de cette douleur, pourquoi ne pas consulter?

Très cordialement
Isabelle Thomas
Psychologue psychanalyste

Isabelle Thomas Psy sur Paris

663 réponses

2652 J'aime

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

6 DÉC. 2016

Bonjour
Le décès soudain de votre père a été un choc pour vous. Le deuil est douloureux et associé à cet événement traumatique.
Parler, échanger avec des personnes proches de vos ressentis, de votre souffrance.
Un professionnel formé à l'emdr peut vous aider à dépasser cette situation et faire le deuil plus sereinement.
Bien à vous

Nathalie Colas Psy sur Saintes

33 réponses

97 J'aime

Réalisez une thérapie en ligne

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

6 DÉC. 2016

Bonjour Salvatore,
Je suis avec vous et votre douleur perdre un parent est une douleur immense.
Rapprochez vous de votre maman, avec elle vous pourrez échanger et parler de "vos douleurs", remémorer votre papa et commencer ensemble le "deuil" de l'être cher.
Surement un thérapeute pourrait vous aider et vous soutenir, donc n'hésitez pas à aller consulter.
Écrire aussi vous sera utile pour laisser sortir vos émotions et soulager votre cœur.
N'hésitez pas à réécrire.
Bien à vous

Livia CLARA-VILNAT Psy sur Bourges

1109 réponses

4539 J'aime

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

5 DÉC. 2016

Bonjour,

Vous avez vécu un événement hautement douloureux sur fond de choc émotionnel très important..., et il est naturel que vous ayez beaucoup de mal à dépasser ça..., avec beaucoup de regrets (de ne pas avoir pu agir pour l'aider, pour empêcher ce qui lui est arrivé, ou pour d'autres raisons liées au passé ?).

Comment va votre mère ? arrivez-vous à parler avec elle de vos émotions et sentiments actuels envers votre père disparu si brutalement ?

Avez-vous une vie de couple/familiale propre ?

Il serait bon pour vous (et ceux qui vous entourent) de pouvoir échanger avec eux autour de que vous ressentez (tous), des beaux souvenirs de votre père, de ce qu'il vous a transmis.

SI votre malaise persiste, il vous serait probablement utile de consulter un thérapeute qui peut vous aider à "faire le deuil" en intégrant "son départ" définitif et à aller mieux.

Je vous souhaite de trouver l'apaisement et le goût de bien vivre votre propre vie !
sp

Silvia Podani Psy sur Issy-les-Moulineaux

4356 réponses

11953 J'aime

Réalisez une thérapie en ligne

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

5 DÉC. 2016

Bonjour Salvatore
Faire un deuil est très complexe, votre vécu face à la mort de votre père à dû être traumatisant. Aucun deuil se ressemble et chaque personne étant différente, ce n'est jamais le même travail...
Je vous conseillerais de voir un professionnel, ou vous puissiez avoir un espace de parole, en toute confiance, dans l'accompagnement de votre souffrance.
Ne restez pas seule,

Isabelle Silva, Psychologue Clinicienne

Isabelle Silva - Psychologue Clinicienne Psy sur Marigny

430 réponses

2460 J'aime

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

Psy spécialisés en Deuil

Voir plus de psy spécialisés en Deuil

Autres questions sur Deuil

Expliquez votre situation à nos psychologues

Faites votre demande de manière anonyme et recevez une aide psychologique en 48h.

50 Il est nécessaire d'écrire 12950 caractères de plus

Votre question et ses réponses seront publiées sur le portail. Ce service est gratuit et ne remplace pas une séance de thérapie.

Nous enverrons votre question aux experts de ce thème qui traiteront personnellement votre cas.

La séance de thérapie n'est pas gratuite et sera sujette aux tarifs en vigueur du professionnel.

La séance de thérapie n'est pas gratuite et sera sujette aux tarifs en vigueur du professionnel.

Renseignez un pseudo pour rester anonyme

Votre question vient d'être révisée.

Nous vous aviserons par e-mail quand elle sera publiée.

Si vous avez besoin d’une aide psychologique immédiate, vous pouvez réserver une consultation dans les 72 heures au prix réduit de 49 €.

Cette question existe déjà.

Merci d'utiliser la barre de recherche pour connaître la réponse.

psychologues 16200

psychologues

questions 12950

questions

réponses 135950

réponses