Je suis en conflit permanent avec ma mère

Réalisée par Hilou · 23 nov. 2020 Parentalité

Bonjour, j ai 23 ans et je suis en conflit en permanence avec ma mère. Cela à commencer au divorce de mes parents en 2009.
Dans la famille nous avons eu beaucoup de décès de 2006 à 2015 en continuité. En 2014 a été mon père.
Ma mère a du mal à pardonner de son enfance. Elle parle souvent du passé. (De l abandon), cela met beaucoup de tension, je le vie mal, elle a toujours été là pour moi mais pas comme moi je l espère, j attend beaucoup d elle. Comme aujourd’hui je suis grande je fait beaucoup à la maison, je fais à manger , le ménage, les courses...
C est aussi très compliqué des qu ont se parle on se lancent des piques jusqu’à se faire mal.
J ai une grande sœur , elle a une meilleure relation avec ma mère.

Réponse envoyée

Nous validerons bientôt votre réponse pour ensuite la publier

Une erreur s'est produite

Merci de réessayer plus tard

Réservez un rendez-vous immédiat en ligne pour 49 €

Obtenez une aide psychologique en moins de 72 heures avec des professionnels en choisissant le créneau horaire qui vous convient le mieux.

Meilleure réponse 23 NOV. 2020

Bonjour Hilou,

Plus la proximité avec un parent est grande (à l'âge adulte), plus les sources de conflits se multiplient.
Pour "grandir", il faut à la fois se différencier et se séparer de ses parents, parfois sans attendre d'avoir leur "permission" (eux aussi ont du mal à se séparer de leurs enfants, d'admettre qu'ils deviennent adultes et fassent leur vie loin d'eux et de leurs propres convictions).

L'enfance de votre mère a été difficile, et de ce que vous décrivez elle n'a pas pu dépasser ses souffrances d'enfant.
De plus, ces deuils successifs récents n'ont fait que raviver le sentiment d'abandon qui est inscrit en elle. Et le fait qu'elle en parle ravive à son tour vos douleurs à vous (le divorce, les deuils, etc...), et vous met en colère (parce que ça vous crée le sentiment qu'elle vous fait mal...).
Vous écrivez attendre encore beaucoup de votre mère : est-ce pour ça que vous faites tant à la maison ? Est-ce pour ça que vous vivez encore avec elle ?
Pour ne pas... "l'abandonner" ou pour avoir enfin l'impression qu'elle vous aime comme vous aurez aimé qu'elle le fasse ?
Votre grande soeur a trouvé peut être "la bonne distance" (psychique, physique aussi ?) avec votre mère : ni trop près, ni trop loin...

Une thérapie familiale vous aiderait toutes (et surtout vous et votre mère) à dire ce que chacune d'entre vous a sur le coeur..., à parler de vos attentes, de votre histoire familiale (à bien connaître, pour comprendre ce que du passé transgénérationnel peut encore peser sur le présent), de vos deuils encore à faire. Et ça pourrait évidement vous aider à trouver la bonne place (vous semblez avoir pris une position de mère de votre mère..., en faisant trop à la maison...), et la bonne distance, donc d'apaiser vos relations sur le long terme.
Si votre mère n'est pas "partante" pour la thérapie familiale, offrez vous une thérapie individuelle qui vous permettra de comprendre ce qui se joue dans les conflits, et vous positionner différemment, réagir autrement : votre propre changement aura ainsi des effets bénéfiques sur la relation avec votre mère, qui pourra s'apaiser, du moins en partie (et de toute façon vous même ne serez plus aussi "impactée" que aujourd'hui).

Je vous souhaite d'arriver à mieux vivre la relation à votre mère.
sp

Silvia Podani Psy sur Issy-les-Moulineaux

4435 réponses

12204 J'aime

Réalisez une thérapie en ligne

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

25 NOV. 2020

Bonjour,

Malheureusement, votre mère semble reproduire un schéma d'abandon sur vous, forcément lié à son histoire. Et puis il y a eu de nombreux décès, et si elle vous dit qu'elle a toujours été là pour vous, c'est sans doute vrai, mais pas comme une mère contenant, affectueuse, aidante. Ce que vous vivez, je pense sont des émotions très négatives à son égard, c'est à dire du ressentiment, et c'est légitime en même temps, mais ces sentiments génèrent de la culpabilité sur un plan inconscient.
Je ne peux que vous conseiller de vous faire aider, d'explorer ensemble vos propres schémas, et vous libérer des évènements, deuils qui ont eu lieu, et de la position dans laquelle vous met votre mère a tendance à vous mettre et vous culpabiliser.
Le fait qu'elle souffre n'est pas à remettre en cause, mais vous ne devriez pas en supporter tous les frais.

Je reste à votre disposition, pour vous rencontrer en cabinet ou en ligne.

Christiane Moyaux Ledour.

Christiane Moyaux Ledour Psy sur Carqueiranne

475 réponses

351 J'aime

Réalisez une thérapie en ligne

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

24 NOV. 2020

Bonjour Hilou,
Je vous encourage vivement à faire une psychothérapie, car vous avez vécu beaucoup de choses douloureuses depuis une quinzaine d'années, et cela vous a beaucoup impactée. Le décès de votre père a créé naturellement une relation "fusionnelle" et tendue entre vous et votre mère.
Parler de tout cela vous fera un bien immense, et vous trouverez votre place au sein de votre famille, et serez plus en paix.
C'est bien volontiers que je vous y accompagne, soit au tél, Skype, ou en présentiel (nord et pdc)
Inès AVOT

Inès Avot Psy sur Ouve-Wirquin

6339 réponses

3470 J'aime

Réalisez une thérapie en ligne

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

24 NOV. 2020

Bonjour Hilou,

Ce que vous traversez est assez difficile, car différents sentiments et émotions entrent en jeux.

tout d'abord, vous êtes en conflit avec votre mère, vous devez ressentir de la colère en vers elle car elle n'agit pas comme vous le souhaitez avec vous en vous apportant l'amour et l'attention que vous attendez d'une mère et vous en souffrez beaucoup.

En suite vous devez ressentir sans doute de la culpabilité d'avoir toutes ses pensées négatives envers votre mère mais aussi d'envier quelque part la relation qu'elle a avec votre soeur et sur tout de culpabiliser de vous mettre en colère contre elle en vous laissant emporter par la colère et l'impulsivité qui parfois dépasse votre pensé.

Votre mère a dut réellement souffrir dans son enfance, et elle n'a pas eu la possibilité de régler ses problématiques, elle doit trainer certains bagages négatifs qu'aujourd'hui vous prenez la responsabilité de gré ou de force de porter sur vos épaules.
Mais vous aussi, vous souffrez de cette relation et de ces situations, d'autant plus, que vous avez traversé des épreuves difficiles avec toutes ces pertes autour de vous et vous avez le droit de vous exprimer et de vous libérer de ces maux.

Les relation mère-fille, sont souvent conflictuelles car il y'a un mélange d'admiration et de jalousie, de désir de fusion et de d'indépendance, d'amour et de haine.
Je pense que 'il serait bon pour vous de faire une thérapie familiale ou bien d'entreprendre une thérapie individuelle chacune de votre coté non seulement pour apaiser les tensions mais également pour pouvoir parler des nombreux deuils auxquels vous avez du faire face ces dernières années et qui ont du sans doute laisser des traces douloureuses et indélébiles que vous relayez pleure être au second plan et qui peuvent être la clé de tout ces conflits.

Si vous en ressentez le besoin et que vous êtes prête à faire ce travail sur vous même, je peux vous accompagner pour vous aider à mieux vivre cette situation et à sortir du conflit interne qui vous tourmente.

je reste disponible en ligne pour toutes informations.

Bekkal Sara
praticienne en psychothérapie analytique.

Bekkal Sara Psy sur Aix-en-Provence

21 réponses

96 J'aime

Réalisez une thérapie en ligne

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

24 NOV. 2020

Bonjour Hilou,
Vous faites des liens avec le vécu de votre mère ce qui est juste.
Ensuite vous expliquez avoir 23 ans et restez toujours présente auprès de votre mère.
Indépendamment de son histoire vous êtes adulte, une femme comme elle, mais elle a vu son mari partir. Refaire sa vie après tant d’épreuves est difficile, mais pas impossible. Cela lui appartient, son histoire, ses deuils...

La question est peut être ce que vous avez envie de faire de votre vie de jeune femme, avec beaucoup de choses à vivre?
Peut être y a t il de l’envie de sa part consciente ou inconsciente, vous lui renvoyez forcément des choses positives et difficiles, c’est ainsi quand on est parent en général.
Prenez du temps pour vous, prenez soin de vous pour construire votre avenir, votre devenir, elle sera fière de vous.
N’hésitez pas à consulter pour aller plus loin
Bien à vous

Elisabeth Meiller Psy sur Didenheim

194 réponses

64 J'aime

Réalisez une thérapie en ligne

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

24 NOV. 2020

Bonjour,
D’après ce que vous écrivez ici, il semble que votre mère ne se soit pas remise du deuil de votre père, et peut être d’autres deuils auparavant. Elle se tourne vers le passé parce qu’elle n’est pas en mesure d’envisager l’avenir, elle cherche des responsables à son malheur.
Vivre un deuil n’est pas anodin, c’est le plus gros stress que la vie puisse nous imposer.
Je pense que votre mère a besoin de s’ancrer dans le present avant de pouvoir envisager l’avenir, de reprendre conscience d’elle même, de son corps, de ses envies indépendamment de la vie qu’elle ne peut plus avoir avec votre père.
Elle doit retrouver du sens, sinon elle continuera à vivre un passé délétère.

Certains sophrologues (don’t je fais partie, mais peut être y en a t il dans votre région) sont spécialisés dans l’accompagnement du deuil. Peut être pourriez vous suggérer à votre mère de tenter ce type de thérapie ?
La sophrologie est une technique psycho corporelle qui, par des prises de conscience successives, lui permettra de reprendre pied dans le présent et d’améliorer son quotidien.

Prenez soin de vous, et de vos proches éprouvés par ces deuils successifs

Martine Foucard
Psychologue & sophrologue
Consultations possibles en visio

Martine Foucard Psy sur Auch

15 réponses

9 J'aime

Réalisez une thérapie en ligne

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

24 NOV. 2020

Bonjour Hilou,

Un enfant a besoin de ses parents pour se construire, pour grandir, pour se sentir protégé, etc.

Puis viens l'adolescence,

Durant cette période, l'enfant commence à se désolidariser de ses parents pour construire ses propres références, croyances... tout en se sentant encore protéger par la proximité de ses parents. Il est donc très fréquent que les adolescents soient en conflit avec leurs parents (qui doivent faire un gros travail sur eux afin d'accepter que leurs enfants grandissent, et que le conflit ne les visent pas eux particulièrement, mais ce qu'ils représentent)

Puis, arrive l'âge adulte. A ce moment, il est bon que 'l'enfant' quitte le foyer familiale, car, s'étant créé son individualité, son propre système de références... il doit expérimenter et éprouver tout cela par lui-même et en 'autonomie'.

En effet, il est très fréquent que des conflits surviennent dans des situations comme la votre car, votre mère joue toujours 'le rôle' de Mère, et vous, bien que ne voulant plus forcement, vous jouer toujours le 'rôle' d'enfant, alors que vous êtes une femme adulte;

Si l'on ajoute à cela les situations difficiles auxquelles vous avez du faire face ; la séparation de vos parents, puis les décès fréquents ; Je dirais que la situation que vous vivez est tout à fait compréhensible.

Maintenant, il vous appartient de 'prendre' les choses en main pour vous, pour votre bien être !
Lorsque vous aurez fait cette démarche, je pense que les relations avec votre mère se modifieront car vous la percevrez différemment.

Pour cela, le mieux serait de vous faire accompagner par un professionnel qui vous aidera sur ce chemin de 'guérison' et de compréhension.

Bien à vous

Michel Condamin
Coach / Thérapeute TCC - Approche Psycho-spirituelle

Michel & Amanda Condamin Psy sur Villeblevin

112 réponses

60 J'aime

Réalisez une thérapie en ligne

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

24 NOV. 2020

Bonjour,
en effet, les blessures de votre mère ont un impact sur son comportement et sur votre ressenti.
Vous etes une personne différente, avec son expérience et ses attentes.
alors, il faut mieux comprendre cela : ces attentes et attitudes face a son angoisse d'abandon et votre personnalité et lien affectif.
Nous pourrions voir cela ensemble afin de vous donner des réponses, explications et perspectives.

Avec bienveillance, empathie et sans jugement, je consulte uniquement en visio : cela permet une grande discrétion et confidentialité, sans vous déplacer et aux moments ou vous êtes disponibles.

Spécialiste en sexualité, relation de couple, amoureuse ou toxique, écrivez moi ou appelez moi et nous en discuterons.
Bien cordialement,
Christian RICHOMME
Paris - Psychologue/Psychanalyste Jung.

Christian Richomme Psy sur Paris

1711 réponses

836 J'aime

Réalisez une thérapie en ligne

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

24 NOV. 2020

Bonjour Hilou,

Ce type de relation doit vous empêcher de vivre épanouie.
Je vous suggère deux solutions :
L'idéal serait de suivre avec votre mère une thérapie familiale. Si cela n'est pas possible, consultez vous même en individuel afin de modifier votre positionnement par rapport à elle.
Vous êtes toutes les deux dans une mauvaise dynamique qui vous tire vers le bas. Le fait d'opérer chez vous un changement entraînera automatiquement une modification positive de votre relation.
Je suis à votre disposition pour en discuter et pour vous aider.
Bien à vous,
Avraham Lahmi
Thérapeute de couple, Hypnothérapeute et Coach intégratif.

Anonyme-381593 Psy sur Nogent-sur-Marne

144 réponses

134 J'aime

Réalisez une thérapie en ligne

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

24 NOV. 2020

Bonjour Hilou,
Comme vous dites "vous êtes grande" et vous devenez "aidant" avec votre mère, est ce nécessaire actuellement? Est elle malade?
Et que faites vous au quotidien, vous travaillez ou autre?
Je ne saisi pas très bien la tournure de la phrase "ma mère a du mal à pardonner de son enfance", pourriez vous être plus claire?
Dans l'attente de vos précisions,
A très vite
Cordialement

Marjorie LUGARI - Psychanalyste - Sexothérapeute - Praticien en psychothérapie
Retrouvez moi en télé consultation ici même, sur Doctolib ou Whatsapp

Anonyme-377370 Psy sur Aix-en-Provence

5591 réponses

10889 J'aime

Réalisez une thérapie en ligne

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

23 NOV. 2020

Bonjour Hilou,
On sent, au travers de vos propos, qu'il y a beaucoup de souffrance dans votre famille.
Vous êtes en conflit avec votre mère qui n'a pas réglé ses blessures d'enfance et vous lui en voulez inconsciemment car elle a tendance à se maintenir dans son statut de victime et qu'en comptant énormément sur vous, elle vous empêche de prendre votre envol. Vous ne prenez pas cette distance qu'a pris votre sœur, parce que consciemment ou non, vous vous sentez coupable à cette idée mais vous êtes en colère parce que, quelque part, les rôles sont inversés : c'est vous qui soutenez votre mère. qui de son côté a une peur terrible de l'abandon.
Personnellement, mais cela n'engage que moi, je ne suis pas très favorable à la thérapie familiale, en ce sens qu'une mise à plat des problèmes et l'ouverture d'un espace d'écoute et de discussion ne sont pas suffisantes . C'est en effet à chacun de régler d'abord ses propres blessures par un travail en profondeur qui consiste à contacter les mémoires négatives pour installer des programmes positifs par des techniques appropriées comme l'hypnose par exemple.
Cela ne vous empêche pas de proposer un cessez le feu à votre mère et de l'inviter à commencer une thérapie.
Je suis à votre disposition si vous le souhaitez.
Bien à vous
Véronique BLANCHE, Thérapeute Holistique
Guérison de l'enfant intérieur
Hypnose Ericksonienne
Soins énergétiques

Véronique Blanche Psy sur Quessoy

6558 réponses

4565 J'aime

Réalisez une thérapie en ligne

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

23 NOV. 2020

Bonjour Hilou,

Je comprends que ce qu'évoque votre mère : son enfance, ses blessures d'abandon résonnent beaucoup en vous. Vous le vivez mal, cela vous met de la tension. Est ce que vous aussi vous avez une blessure un peu similaire ? il me semble que vous avez besoin d'être vue, d'être prise en compte, qu'on voit que vous existez et que vous faites tellement de choses pour aider ? Vous dites que votre maman a toujours été là pour vous, mais on peut être là physiquement sans incarner le rôle de parent attentif, soutenant et encadrant, est ce ce qui vous a manqué ?
Souhaitez vous juste témoigner de ce que vous vivez ? ou avez vous une demande à formuler ? Si besoin je suis à votre écoute.
Bien cordialement.

Anne Auffret
Thérapeute IFS, Sophrologue, Communication NonViolente
Gestion du stress, des émotions, anxiété, dépression, deuil, conflits intérieurs...
https://www.psychologue.net/articles/du-conflit-interieur-vers-le-dialogue-interieur

Anne Auffret Psy sur Plougonver

1068 réponses

882 J'aime

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

23 NOV. 2020

Bonsoir Helou,

Merci pour ton partage qui me touche beaucoup.

Dans ton texte, je vois qu'il y a eu beaucoup de décès dont ton père.
Je vois que la relation avec ta maman n'est pas facile pour toi.

Il serait intéressant d'essayer une thérapie familiale avec ta mère et ta soeur. Le fait d'avoir un thérapeute pourrait permettre à chacune de vous de s'exprimer plus librement et avec moins de conflits.

Et si ta mère n'est pas partante pour une thérapie familiale, il est important que tu puisses parler à un thérapeute de ta relation compliquée avec elle mais aussi du décès de ton père. Important que tu puisses avoir cette espace de paroles pour toi, que tu puisses déposer ce qui ne va pas et que tu puisses être écoutée et entendue. Le fait d'aller toi même en thérapie changera la relation que tu as avec ta mère.

Belle soirée

Charlotte Président
Gestalt Praticienne

Charlotte President Psy sur Lorient

36 réponses

31 J'aime

Réalisez une thérapie en ligne

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

Psy spécialisés en Parentalité

Voir plus de psy spécialisés en Parentalité

Autres questions sur Parentalité

Expliquez votre situation à nos psychologues

Faites votre demande de manière anonyme et recevez une aide psychologique en 48h.

50 Il est nécessaire d'écrire 13400 caractères de plus

Votre question et ses réponses seront publiées sur le portail. Ce service est gratuit et ne remplace pas une séance de thérapie.

Nous enverrons votre question aux experts de ce thème qui traiteront personnellement votre cas.

La séance de thérapie n'est pas gratuite et sera sujette aux tarifs en vigueur du professionnel.

La séance de thérapie n'est pas gratuite et sera sujette aux tarifs en vigueur du professionnel.

Renseignez un pseudo pour rester anonyme

Votre question vient d'être révisée.

Nous vous aviserons par e-mail quand elle sera publiée.

Si vous avez besoin d’une aide psychologique immédiate, vous pouvez réserver une consultation dans les 72 heures au prix réduit de 49 €.

Cette question existe déjà.

Merci d'utiliser la barre de recherche pour connaître la réponse.

psychologues 16300

psychologues

questions 13400

questions

réponses 137000

réponses