Masochisme et torture émotionnelle

Réalisée par Thomas · 14 déc. 2020 Aide psychologique

Bonjour,
Voilà 5 mois que nous sommes séparés mon ex et moi et je ne peux m’empêcher de penser chaque jour à elle et/où a cette relation surtout le matin dès le réveil et le soir avant de m’endormir.
Je fais très souvent des insomnies car avant quand dormions ensemble, elle me réveillait chaque nuit pour que je l’accompagne aux toilettes qui sont sur mon pallier (syndrome de Peter Pan ? Elle me parlait de peur alors qu’il n’y avait aucun risque habitant au dernier étage de mon immeuble).
Au courant de la relation j’ai eu envie de la quitter car n’ayant posé aucune limite au début de cette relation (j’en assume la responsabilité car je n’avais pas conscience qu’il fallait poser des limites, je pensais qu’il fallait toujours être gentil dans une relation pour être digne d’être aimé) elle me harcelait, me menaçait, me faisait du chantage affectif, me punissait par le silence ou l’absence de sexe par exemple si je ne répondais pas à toutes ses attentes.
Je travaille sur moi depuis 4 ans avec un psy et j’ai découvert que j’étais dépendant affectif et sexuel.
Cette relation ne me convenait pas et pourtant j’acceptais cette maltraitance et j’y pense encore chaque jour.
Mon psy me parle de femme hystérique qui m’aurait placé sur un piédestal et envoûté ce qui a rempli ma faille narcissique pour finir par me jeter comme une vieille chaussette et faire de manière assez amnésique comme si tout cela n’avait jamais existé. De mon côté il me parle de cette recherche de la femme idéale et de ce rêve que cette femme avait su créer en moi à travers la séduction, les compliments et beaucoup de sexe qu’elle me donnait.

Malgré tout ce travail et toutes ces réponses je me sens perdu. Quand cette femme m’a quitté elle m’a simplement dit merci tu m’as tellement apporté mais maintenant je dois être seul et m’occuper enfin de moi je n’ai jamais pensé à moi. Mon ex venait d’entreprendre un travail avec un thérapeute que je lui avais conseillé, et elle m’expliquait que depuis l’âge de 15 ans elle était toujours passé de relation en relation et avait fait n’importe quoi de son corps.
Voilà comment notre histoire s’est terminée.
Je sais qu’une histoire amoureuse, stable et équilibrée ou chacun aurait également son autonomie puis ses envies de partage avec l’autre est impossible.
Et malgré tout j’y pense tous les jours alors que je connais mes valeurs et à présent mieux mes besoins et que je pourrai ainsi rencontrer à l’avenir une femme qui me corresponde mieux.

Que pensez-vous de mon masochisme intellectuel ?
Merci de m’avoir lu et de votre aide.

Réponse envoyée

Nous validerons bientôt votre réponse pour ensuite la publier

Une erreur s'est produite

Merci de réessayer plus tard

Réservez un rendez-vous immédiat en ligne pour 49 €

Obtenez une aide psychologique en moins de 72 heures avec des professionnels en choisissant le créneau horaire qui vous convient le mieux.

Meilleure réponse 15 DÉC. 2020

Bonjour Thomas,
Je ne sais pas s'il s'agit de masochisme intellectuel. Ce que je lis en revanche, c'est qu'aujourd'hui repenser à cette relation est douloureux pour vous mais vous y pensez constamment, et vous vous sentez perdu, ce qui rend votre souffrance encore plus insoutenable. Que souhaitez-vous ? Ne plus y penser ? Pouvoir avancer malgré ces pensées ? En thérapie brève systémique et stratégique, nous travaillons avec le patient sur ce qu'il fait face au problème qui le fait souffrir, mais qui malheureusement ne lui permet pas d'en sortir, pour trouver avec lui comment amorcer un changement qui lui permettra d'atteindre son objectif. Que faites-vous aujourd'hui lorsque ces pensées vous assaillent ? Vous pouvez, si vous le souhaitez, me contacter pour engager ce travail. Je consulte également à distance.
Bien cordialement

Bruno Larive Psy sur Neyron

77 réponses

127 J'aime

Réalisez une thérapie en ligne

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

15 DÉC. 2020

Bonjour Thomas,
Le travail que vous avez fait avec votre psy vous a permis de prendre conscience de votre dépendance affective (votre dépendance au sexe n'en étant qu'une forme). Cependant, le travail ne doit pas s'arrêter là : la dépendance affective est le système de défense mis en place quand on porte la blessure d'abandon et si celle-ci n'est pas guérie, elle risque d'être réactivée dans d'autres relations, dans la reproduction de schémas. Or, le travail dans l'analytique est insuffisant, il faut initier un véritable processus de libération, avec des techniques adaptées (comme l'hypnose par exemple). Je propose quant à moi un retour vers "l'enfant intérieur" pour contacter les mémoires négatives et les transmuter par des informations positives. En bref, l'objectif est d'apprendre à s'aimer car c'est bien de cela qu'il s'agit : vous avez grandi avec cette fausse conviction que vous ne pouviez être véritablement aimé et la peur latente de l'abandon vous a fait accepter de cette femme des comportements inacceptables.
Si vous souhaitez en savoir plus sur mes méthodes, n'hésitez pas à me contacter.
En attendant, vous pouvez lire mes deux articles publiés sur la plateforme :
https://www.psychologue.net/articles/lenfant-interieur-ce-petit-passager-clandestin
https://www.psychologue.net/articles/pourquoi-est-il-si-important-de-saimer-soi-meme
Bien à vous
Véronique BLANCHE, Thérapeute Holistique
Guérison de l'enfant intérieur
Hypnose Ericksonienne
Soins énergétiques

Véronique Blanche Psy sur Quessoy

6558 réponses

4488 J'aime

Réalisez une thérapie en ligne

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

15 DÉC. 2020

Bonjour Thomas
Votre histoire est touchante car vous êtes plutôt clair dans ce que vous avez vécu et ce que vous avez partagez avec cette personne.
Vous restez blessé de cette relation où semble t 'il vous vous êtes engagé pleinement et à la fois (avec votre thérapeute) vous avez pu prendre conscience qu'une part de vous ne se sentez pas respecté.

La deuxième blessure est évidemment celle que chacun de nous ressent quand on est quitté par celui ou celle que l'on aime.
Profitez de votre thérapie afin d'évoquer cette peine et poursuivre dans le ressenti de l'impact de cette relation sur vous même si elle est partie.
Cependant, il est nécessaire que vous vous sentiez libre de toute expression et pas envahi par les paroles et analyses de tout thérapeute qu'il soit.
L'espace thérapeutique sert également à se confronter à l'idée de poser ses limites, faites le !

Je pense que cette expérience de vie que vous avez eu avec cette personne va vous permettre de vivre de belles choses ensuite avec une autre. Ce qui est important c'est de commencer ou de continuer à vous découvrir et de vous aimer, le reste suivra. Si une part de vous reste dans la crainte de ne plus vivre de belles choses avec une personne, il faut aller rencontrer cette part afin de l'entendre, elle s'apaisera ensuite.
Si vous avez d'aide pour cela vous pouvez voir ma fiche professionnelle.

Bonne continuation. Véronique Bizet - Thérapeute - travail par visio également.

Bizet Véronique Psy sur Castelnau-le-Lez

8 réponses

5 J'aime

Réalisez une thérapie en ligne

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

15 DÉC. 2020

Bonjour Thomas,
Ce que vous appelez "masochisme intellectuel" correspond à la façon dont se sont construites vos premières relations affectives lorsque vous étiez enfant.
Mais je pense que vous savez tout cela, puisque vous êtes en thérapie depuis plusieurs années.
Par contre, si vous y êtes depuis 4 ans, soit le thérapeute vous "garde" mais la thérapie n'avance plus, soit vous n'avez pas pensé que vous pourriez en essayer un ou une autre.
La thérapie ne consiste pas seulement à parler, mais à AGIR et à OSER faire différemment dans votre vie réelle, sinon vous ne verrez aucun changement et rien ne se modifiera dans vos schémas du passé.
Il est essentiel que vous passiez à l'action, et je pense qu'un nouveau thérapeute apportera un nouveau souffle à votre travail psychologique.
Avec l'expérience, je donne des exercices à mes patients, pour dépasser leurs schémas habituels, afin qu'ils changent leurs croyances négatives en croyances positives. Les séances leur redonnent de la force pour se "révéler" concrètement dans leur vie, et exprimer leur spécificité.
Avec plaisir, pour ma part (au tél, sur Skype, ou en présentiel nord et pdc)
Inès AVOT

Inès Avot Psy sur Ouve-Wirquin

6331 réponses

3428 J'aime

Réalisez une thérapie en ligne

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

14 DÉC. 2020

Bonjour Thomas,

Je comprends qu'il y a une part de vous très intellectuelle qui travaille beaucoup à comprendre ce qui vous arrive et pourquoi cela vous arrive, mais que ce n'est pas vécu sereinement puisqu'il y a la critique en vous que les stratégies de cette part intellectuelle sont extrêmes et masochiste, comme si elle ne fait que remuer le couteau dans la plaie en somme, que savoir ne suffit pas et ne guérit de rien, est ce que c'est cela ?
Si c'est cela oui effectivement savoir de suffit pas pour guérir, car ce n'est pas la part intellectuelle qui vit le traumatisme, la difficulté qui fait souffrir. Peut-être changer de forme de thérapie serait utile si vous avez l'impression d'avoir atteint les limites de celle-ci. Qu'en pensez-vous ?
Je propose des accompagnements en thérapie IFS. La thérapie IFS invite au dialogue avec les parts de soi en douceur et avec bienveillance, je peux vous guider dans ce processus d'écoute intérieure pour aller plus en profondeur.
N'hésitez pas à me contacter, je suis à votre écoute.

Anne Auffret
Thérapeute IFS, Sophrologue, Communication NonViolente
Gestion du stress, des émotions, anxiété, dépression, deuil, conflits intérieurs...
https://www.psychologue.net/articles/ifs-un-modele-psychotherapeutique-novateur
https://www.psychologue.net/articles/du-conflit-interieur-vers-le-dialogue-interieur

Anne Auffret Psy sur Plougonver

1068 réponses

880 J'aime

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

Psy spécialisés en Aide psychologique

Voir plus de psy spécialisés en Aide psychologique

Autres questions sur Aide psychologique

Expliquez votre situation à nos psychologues

Faites votre demande de manière anonyme et recevez une aide psychologique en 48h.

50 Il est nécessaire d'écrire 12950 caractères de plus

Votre question et ses réponses seront publiées sur le portail. Ce service est gratuit et ne remplace pas une séance de thérapie.

Nous enverrons votre question aux experts de ce thème qui traiteront personnellement votre cas.

La séance de thérapie n'est pas gratuite et sera sujette aux tarifs en vigueur du professionnel.

La séance de thérapie n'est pas gratuite et sera sujette aux tarifs en vigueur du professionnel.

Renseignez un pseudo pour rester anonyme

Votre question vient d'être révisée.

Nous vous aviserons par e-mail quand elle sera publiée.

Si vous avez besoin d’une aide psychologique immédiate, vous pouvez réserver une consultation dans les 72 heures au prix réduit de 49 €.

Cette question existe déjà.

Merci d'utiliser la barre de recherche pour connaître la réponse.

psychologues 16200

psychologues

questions 12950

questions

réponses 135950

réponses