Mon compagnon est dur avec moi et ma fille et me fait culpabiliser

Réalisée par Charline · 14 sept. 2020 Thérapie de couple

Bonjour,
Je suis perdue, je me remets sans cesse en question à cause de ma relation avec mon compagnon qui se dégrade de semaine en semaine.
Nous sommes en couple depuis 1 an 1/2. Nous nous sommes rencontrés 2mois après sa séparation (de mon côté cela faisait 1an que j'étais séparée du père de ma fille). Il sortait d'une relation après 20ans de mariage, (il a été trompé par sa femme qui est partie). Lui a 2 enfants 9 et 12 ans. Et moi j ai une fille de 5ans.
Nous vivons à 100kms l'un de l'autre. Il vit 1 semaine sur 2 chez moi et nous nous voyons tous les week-ends. Nous ne vivrons pas ensemble à cause des garde alternée respectives. C est très bien accepté par lui, difficilement par moi..
Au début, il a ouvertement pointé du doigt mon éducation en disant que je n'eduquais pas correctement ma fille, et m'a imposé sa façon de voir les choses. Il y avait du bon alors j'ai écouté, même si je trouvais qu'il était dur alors que ma fille n avait que 3ans1/2.
J'ai souffert de cela, car ses enfants sont loin d'être un exemple. Je n'ai jamais voulu interférer dans son éducation mais au vu de tous les reproches qu'il m'a fait, j'ai moi aussi dit ce que j avais à dire quand je trouvais que ses enfants manquaient de respect, étaient insolents ou ne disaient pas "bonjour" ni "merci". Grosse erreur de ma part : à chq fois que je reprends ses enfants, ça le met hors de lui. Il devient violent verbalement, dans sa gestuelle aussi. Envers moi, envers son fils... Son fils est infernal et la seule façon qu'il ait trouve pour le calmer c est le violenter! Verbalement mais aussi en l'agrippant , ou meme en le collant contre un mur.
Cela me choque à chaque fois.
Je lui parle, je lui dis que je ne cautionne pas et il me dit que c'est comme ça que son fils écoute.
En ce qui me concerne, il ne s excuse pas, il dit que je le pousse à bout, il remet toutes les fautes sur moi, il dit que je commence toujours les disputes. Bref il me fait un lavage de cerveau, je suis perdue et j'en viens souvent à penser qu'il a peut-être raison. Il me dit souvent qu'il ne comprend pas ce que je dis, que je suis débile , etc.. je me sens rabaissée.
Aujourd'hui, il a grondé ma fille en l'appelant "l'autre, elle....."
J'en suis malade .. ca me révolte de voir et d'entendre tout ça.
Mais à coté de ça, il a tellement de bons côtés et il parle tellement bien qu'il me met le doute! Je ne sais plus si c'est lui qui a un pbl ou si c'est vraiment moi! Je ne sais plus....
Aidez moi à comprendre svp....
J'ai pensé à plusieures reprises qu'il déverse sa colère et sa haine sur nous...(la colère liée aux déceptions de son mariage, la colère liée à son ex femme)
Dois je le quitter pour nous préserver?
Je souffre et je suis heureuse c est très ambigües cette histoire...
Merci de m'avoir lue.

Réponse envoyée

Nous validerons bientôt votre réponse pour ensuite la publier

Une erreur s'est produite

Merci de réessayer plus tard

Réservez un rendez-vous immédiat en ligne pour 49 €

Obtenez une aide psychologique en moins de 72 heures avec des professionnels en choisissant le créneau horaire qui vous convient le mieux.

Meilleure réponse 15 SEPT. 2020

Bonjour Charline,

Le fait de vous poser des questions et de venir ici pour le faire, est un bon départ et je vous en félicite.

Le profil de votre compagnon me semble plutôt clair. Cependant, il faut que cela vienne de vous et que vous le compreniez par vous même.

Que se soit dans un couple, en éducation ou quelque soit la relation à l’autre, on ne rabaisse pas, on ne violente pas (ni verbalement, ni physiquement).

Pourquoi est ce toujours de votre faute que les disputes commencent? Parce que vous émettez une opinion? Parce que vous vous octroyez les mêmes droits que lui?

Un couple, c’est avant tout de la communication....
une éducation, c’est avant tout de la communication...

Vous savez au fond de vous, ce que vous devez faire pour vous et votre petite fille...

Si vous ressentez le besoin d’en parler plus longuement, n’hésitez pas contactez moi. Je me mettrai à votre disposition afin que nous échangions un première fois.

Bien à vous,

Angélique

Angélique Crin Psy sur Cantiers

9 réponses

10 J'aime

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

15 SEPT. 2020

Bonjour Charline,
Les relations dans les familles recomposées sont souvent compliquées en raison du choc des systèmes éducatifs de chacun, des conditionnements, de la façon dont on a construit sa personnalité. Cela implique l'acceptation de ces différences et le respect mutuel. Il semble que votre compagnon n'en soit pas capable, que le plus souvent, ce soit vous qui vous cédiez pour préserver cet amour. Aujourd'hui, vous constatez que malgré tous vos efforts, la situation ne s'améliore pas, vous en souffrez et vous êtes horrifiée par ses débordements de violence, y compris à l'encontre de son fils. Vous avez la conviction pourtant d'aimer cet homme qui parfois révèle une autre facette de sa personnalité ( il parle bien). Il ne faut pas confondre cependant amour et attachement. Sachez qu'un amour véritable ne fait pas souffrir. Sachez également que vous n'aurez pas le pouvoir de le changer si lui même ne prend conscience de ses dysfonctionnements et ne décide de travailler sur lui. En revanche, vous avez, vous, le pouvoir d'opérer en vous les transformations intérieures qui vous mettront à l'abri de ce genre de personnes et de leurs comportements destructeurs. Il vous faudrait entamer un travail avec un thérapeute pour mettre en lumière la façon dont vous vous êtes construite depuis votre petite enfance qui vous fait attirer ce type de partenaire qui ressent votre vulnérabilité et en profite.Je vous conseille de vous faire aider par un thérapeute et de ne pas attendre d'être malade pour réagir. En attendant, une prise de distance avec votre compagnon semble inévitable si vous voulez stopper la souffrance et celle de votre fille.
Bien à vous
Véronique BLANCHE, Thérapeute Holistique

Véronique Blanche Psy sur Quessoy

6558 réponses

4485 J'aime

Réalisez une thérapie en ligne

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

15 SEPT. 2020

Bonjour Charline,
La violence physique et verbale, que ce soit vis à vis des enfants comme dans la relation conjugale, c'est de la maltraitance, un point c'est tout !
Il en est de même des propos dénigrants et rabaissants, qui n'ont pas leur place dans la relation de couple.
Ensuite, la manière dont vous élevez votre fille ne concerne que son père et vous, et non votre compagnon, de même que la manière dont il éduque les siens n'est pas de votre ressort.
Il serait utile pour vous de vous faire accompagner par un(e) psychothérapeute pour comprendre pour quelles raisons vous doutez de vous en acceptant la maltraitance, et comment vous pourriez vous y prendre pour devenir plus libre et plus respectueuse de vous-même dans la relation à l'autre.

Bien à vous,

Caroline GORMAND
Psychothérapie intégrative, thérapie du couple et de la famille

Caroline Gormand Psy sur Clermont-l'Hérault

1859 réponses

2652 J'aime

Réalisez une thérapie en ligne

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

15 SEPT. 2020

Bonjour
À vous lire vous avez la réponse. Reste à vous faire confiance quand à votre évaluation. Cette situation vous met face aux dangers que cet homme représente dans ses comportements et ses paroles. Vous avez le devoir de protéger votre petite fille. Votre éducation bienveillante est la seule acceptable pour l'épanouissement de votre enfant. Et à vous lire vous vous sentez en insécurité. Protégez vous.
Pour vous aidez à avancer tournez vous vers une tierce personne. Cet homme semble avoir une influence sur vous. Néfaste puisqu'il vous amène à croire que sa violence est la faute de chacun d'entre vous et se justifie...
Bon courage.

Aurélie Charvin Psy sur Sully-sur-Loire

9 réponses

4 J'aime

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

15 SEPT. 2020

Vous avez surement pu constater dans votre histoire qu’être le parent qu'on rêverait avoir, ce n'est pas si évident, dans le couple biologique, quand on est parent solo, et encore plus quand on construit une famille recomposée. Pour faire le clair dans tout cela, ça vaut la peine de prendre le temps de se poser, de réfléchir à notre parentalité, seul ou en couple parental (biologique ou recomposé) de façon à ce que ces problématiques ne viennent pas empiéter sur le couple tout court. Rapidement vous vous rendrez compte que vous avez sans doute les mêmes projets d'avenir pour les enfants que vous accompagnez, et vous pourrez petit à petit reprendre en main et harmoniser la façon d'y parvenir, en vous soutenant l'un l'autre. C'est l'objet des consultations parentales que je propose. Je ne suis pas psychologue mais consultante en parentalité et donc spécialisée dans ces questions. Je peux vous accompagner en séances en ligne. N'hésitez pas !

Amandine Ventadour Psy sur Annemasse

12 réponses

43 J'aime

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

15 SEPT. 2020

Bonjour Charline,
Certains de vos besoins (d'amour, de partage, d'affection...) sont satisfaits dans votre relation mais il semble que d'autres ne le soient pas et que certaines valeurs, notamment au niveau de l'éducation, ne soient pas partagées. Donc, une part de la relation vous rend heureuse et l'autre non !
Rien ne rapproche plus 2 personnes que des valeurs qui soient partagées et des besoins satisfaits (et le contraire est tout aussi vrai !)
Dans les rapports humains, il est souvent nécessaire d'apprendre à parler de soi, des émotions que l'on ressent, sans critiquer l'autre : Critiquer l'autre (ou être critiqué, jugé, comme vous le ressentez) dresse un mur entre les personnes car nous avons besoin d'être respectés dans nos choix (vos valeurs dans l'éducation ici).
Afin d'établir une relation plus saine, il est nécessaire d'apprendre à bien communiquer, avec soi (apprendre à reconnaître nos émotions et besoins) et avec l'autre.
Pour se faire, je vous conseille un livre : "Les mots sont des fenêtres, ou bien ils sont des murs : introduction à la communication non violente " de Mrshall Rosenberg. Ce livre vous donnera des outils à transmettre à votre compagnon et à utiliser par vous-même.
Au plaisir,
Cédric

Cédric Nedellec Psy sur Nice

2 réponses

1 J'aime

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

15 SEPT. 2020

Bonjour Charline,
Je pense qu'il vous serait bénéfique de venir parler de tout cela pour y voir plus clair.
Pas simple d'être dans une famille recomposée, le couple est envahi par les enfants de l'un et de l"autre, et ce que vous vivez n'est pas étonnant. Il faut beaucoup de patience, de recul, et de calme pour revenir à l'essentiel, lorsqu'on construit un couple qui a déjà des enfants de part et d'autre.
N'hésitez pas à vous faire aider par nous, avant de prendre une décision que vous regretteriez.
Pour ma part au téléphone ou en présentiel nord et pdc
Cordialement
Inès AVOT


















Inès Avot Psy sur Ouve-Wirquin

6331 réponses

3425 J'aime

Réalisez une thérapie en ligne

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

15 SEPT. 2020

Bonjour Charline,
Votre relation avec cet homme est une chose, mais vous n'êtes pas seule.
Votre fille ne doit pas en souffrir.
Quelle est votre priorité aujourd'hui?
Etes vous vraiment heureuse quand il vous traite de la sorte?
Nous devrions discuter ensemble du contexte actuel et de vos comportements respectifs pour poser les bases de ce qui paraît essentiel au jour d'aujourd'hui pour vous deux (mère et fille je précise).
Au plaisir d'échanger avec vous

Anonyme-377370 Psy sur Aix-en-Provence

5591 réponses

10851 J'aime

Réalisez une thérapie en ligne

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

Psy spécialisés en Thérapie de couple

Voir plus de psy spécialisés en Thérapie de couple

Autres questions sur Thérapie de couple

Expliquez votre situation à nos psychologues

Faites votre demande de manière anonyme et recevez une aide psychologique en 48h.

50 Il est nécessaire d'écrire 12950 caractères de plus

Votre question et ses réponses seront publiées sur le portail. Ce service est gratuit et ne remplace pas une séance de thérapie.

Nous enverrons votre question aux experts de ce thème qui traiteront personnellement votre cas.

La séance de thérapie n'est pas gratuite et sera sujette aux tarifs en vigueur du professionnel.

La séance de thérapie n'est pas gratuite et sera sujette aux tarifs en vigueur du professionnel.

Renseignez un pseudo pour rester anonyme

Votre question vient d'être révisée.

Nous vous aviserons par e-mail quand elle sera publiée.

Si vous avez besoin d’une aide psychologique immédiate, vous pouvez réserver une consultation dans les 72 heures au prix réduit de 49 €.

Cette question existe déjà.

Merci d'utiliser la barre de recherche pour connaître la réponse.

psychologues 16200

psychologues

questions 12950

questions

réponses 135900

réponses