Peur d'avoir fais quelque chose de mal

Réalisée par aurora · 5 déc. 2021 Aide psychologique

Bonjour,

Depuis quelques temps, j'ai un "souvenir" qui vient me hanter. Dans ces images, je revois une scène de ma jeunesse, j'étais une ado au collège, et c'était lors d'une soirée chez de la famille. J'étais dans la chambre avec mon jeune frère de 4 ans mon cadet et ma plus jeune cousine. Je sais que cette soirée à exister, cependant j'ai l'impression d'avoir fait quelque chose de mal. d'avoir eu un geste déplacé envers ma cousine. Et cela me rend malade. A chaque fois, je me perds dans les détails, je ne sais plus quel âge j'avais. Peut-être 14 ans, peut-être moins. Ma cousine en avait-elle 4? ou moins? ou plus? je ne sais PAS.
Il me semble que lors de cette soirée, ma cousine avait ses mains sur son entre-jambe et ma tante a vu ça et lui a dit "arrête de faire ça, c'est sale!" ou alors c'est moi qui lui ait dit ça, je ne sais plus mais je SAIS que cette phrase a été dite. les souvenirs se mélangent, je me surprends même a en inventer pour me culpabiliser encore plus. La petite voiture dans ma tête me hurle que je suis horrible...

Ca me rend malade car je remet en question toutes les situations où j'ai été avec des petites filles, j'ai fais du baby-sitting toute ma jeunesse. Et SI j'avais fais des choses affreuses??

Je suis sûre au fond de moi que c'est faux, je n'aurais jamais pu faire des choses pareil! Ni a l'époque, encore mois aujourd'hui en étant une adulte responsable.

Parfois, je me dis que je regarde les enfants bizarrement et que je suis un monstre qui ne mérite simplement plus d'exister..

Le fait de l'écrire me fait beaucoup de bien... J'arrive à rationaliser un peu...

Dans ma famille, il ya bcp d'histoires malsaines qui sont enterrées sous le tapis et un de mes oncles à fait de la prison pour viol sur mineures et il est sortit lorsque j'étais au collège. Et au fond de moi, j'ai toujours eu peur d'être comme lui. Ce serait la pire des choses. Cela me dégoute, cet homme me dégoute.

Réponse envoyée

Nous validerons bientôt votre réponse pour ensuite la publier

Une erreur s'est produite

Merci de réessayer plus tard

Réservez un rendez-vous immédiat en ligne pour 49 €

Obtenez une aide psychologique en moins de 72 heures avec des professionnels en choisissant le créneau horaire qui vous convient le mieux.

Meilleure réponse 6 DÉC. 2021

Bonjour Aurora,

Votre dernière phrase éclaire à elle seule votre difficulté : dans un contexte familial flou autour d'actes de pédophilie, vous mettez en place rétrospectivement une peur de faire du mal à vos proches (phobie d'impulsion). Traverser-vous une période particulièrement stressante en ce moment ? Avez-vous besoin de beaucoup contrôler ?

L'épisode que vous évoquez (avec votre petite cousine) ne contient rien d'alarmant et vous n'avez rien à vous reprocher. Les comportements masturbatoires sont fréquents autour de 3/4 ans et ne constituent pas un comportement "sexuel" à proprement parler, le psychisme de l'enfant n'étant pas suffisamment mature pour cela à cet âge. Ce sont souvent les projections/interprétations que font les adultes quand ils en sont témoins qui posent problème.

Vous pouvez donc vous rassurer d'avoir été témoin d'un épisode tout à fait classique, et de la réaction d'adulte non moins classique de votre tante, qui aurait néanmoins pu s'y prendre autrement avec sa fille, sans la culpabiliser.

Si vous vous sentez en difficulté pour dépasser cela, je vous invite à prendre quelques consultations en visio ou en présentiel.

Bien à vous,

Caroline GORMAND
Psychothérapie intégrative, thérapie systémique du couple et de la famille, coaching de vie
(Visio-consultations et consultations en présentiel, sur rendez-vous)

Caroline Gormand Psy sur Clermont-l'Hérault

1859 réponses

2655 J'aime

Réalisez une thérapie en ligne

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

6 DÉC. 2021

Bonjour Aurora,

Dans votre message, il semble que le sujet de la sexualité et des conduites sexuelles répréhensibles sont très présents au sein de votre famille.
Vous êtes bouleversée en imaginant que vous auriez pu vous-même commettre des actes pédophiles, sans pourtant avoir aucun élément factuel ni tangible pour confirmer cette hypothèse.

Vous dites que le fait de pouvoir écrire vos doutes vous apaise déjà ; c'est une démarche très courageuse de votre part, bravo à vous. Peut-être que de prolonger cela par quelques entretiens avec un thérapeute spécialisé en systémie pourrait vous permettre de vous rassurer et d'être plus au clair sur le sujet de la sexualité. D'autant plus si vous avez ou si vous projetez d'avoir des enfants, vous pourrez les accueillir de manière plus sereine.

Prenez soin de vous,
Cordialement,

Hélène LE GUELLEC
Psychologue & Docteur en Psychologie

Hélène Le Guellec Psy sur Vannes

15 réponses

78 J'aime

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

6 DÉC. 2021

Bonjour Aurora,

La première question que je vous poserai, êtes vous jeune maman ?
J'aimerais beaucoup connaître l'élément vous ayant amené à revivre ce "souvenir"

Avez-vous encore des contacts avec votre cousine ? Afin d'y voir plus clair. Peut-être a-t-elle un souvenir tout autre que le votre et vous éclairera.

Le schéma familial que vous racontez, montre des stigmates de blessures que l'on a caché, jamais exprimé. Ces blessures vous parviennent aujourd'hui de mélangeant aux souvenirs de cet homme qui a fait des choses horribles.
Vos souvenirs de mélangent peut être et le climat familial ne fait qu'amener de la confusion à vos souvenirs. Ces gestes déplacés, que vous parlez, fussent sur vous ?
Le plus difficile est d'en parler. Vous avez fait ce pas ici, aujourd'hui. En avez vous parlé à votre compagnon, à un ami? Une personne qui vous connaisse, qui vous soutienne, quelqu'un de confiance.
Je peux vous apporter de l'écoute, du soutien et de la bienveillance. Il n'y a pas de jugement. Soyez sans crainte.
Si écrire vous fait du bien, nous pourrions travailler sur cela comme point de départ. Je connais d'autres approches qui pourraient vous aider.
N'hésitez pas à m'appeler si cela fait écho en vous. Je réalise des visio.

Bailleul Rodrigue Psy sur Calais

57 réponses

54 J'aime

Réalisez une thérapie en ligne

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

6 DÉC. 2021

Bonjour Aurora,

Il y a souvent des confusions entre le réel et l'imaginaire.
Les souvenirs d'enfance sont confus et la peur d'avoir mal fait envahit l'esprit.

Lorsqu'on se fait accompagner c'est pour remettre les choses en ordre et se débarrasser de ce qui ne vous appartiennent pas.
Les actes de votre oncle, par exemple ne vous appartiennent pas.

Prendre rendez vous avec un thérapeute, c'est prendre la décision de revisiter votre histoire pour que les projections de l'enfance soient analysées par l'adulte que vous êtes devenue.

Les interprétations de l'enfant et même de l'adolescent sont imprégnés de manque de connaissance, de messages reçus mais inadaptés, d'événements mal gérés.
Les revisiter, avec un analyste, permet de prendre la bonne distance, d'avoir du recul et de mieux comprendre ce qui s'est réellement passé.
Quelques séances peuvent suffirent pour vous libérer d'un poids qui vous empêche aujourd'hui de vivre une vie équilibrée.
N'hésitez pas à vous faire aider.

Je reste à votre écoute.
Sandrine Filleul.
Psychanalyste. Thérapeute.




Sandrine Filleul Psy sur Evry

653 réponses

316 J'aime

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

6 DÉC. 2021

Bonjour
Il est temps aujourd'hui pour vous de faire la part des choses entre votre propre vécu, réminiscences (souvenirs, images fugaces) qui deviennent envahissant voir culpabilisant. Les liens que vous faites avec votre oncle se croisent avec vos années collège période où vous semblez avoir des souvenir de gestes déplacés de vous ? De qui ? Vous avez besoin d'aide pour sortir de cette confusion et de laisser venir à vous en étant accompagnée et en confiance les souvenirs douloureux qui sont envahissants psychologiquement.
N'hésitez pas à m'appeler pour en parler, je suis là pour vous aider. Vous avez fait le premier pas c'est important pour vous de poursuivre en parlant de vos doutes et de cette souffrance.

Chantal Riviere Psy sur Lyon

188 réponses

153 J'aime

Réalisez une thérapie en ligne

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

6 DÉC. 2021

Bonjour Aurora,

En soi, les enfants de 3-4 ans sont souvent au beau milieu d'une phase émaillée de comportement "masturbatoires" alors qu'il n'y a aucune dimension sexuelle chez-eux (c'est mécanique). La grande majorité des adultes, ou plus grands, le tolère très mal et souvent interrompt ces comportements dès qu'on les surprends parceque cela nous renvois à nos conceptions de la sexualité.
Le très célèbre "ça ne se fait pas..." et toutes ses variantes.
Par contre, dans le contexte familial que vous décrivez, vous portez peut-être certaines blessures jamais exprimées ou la blessure collective des familles dont un membre en a blessé d'autres, directement et indirectement ?
Si vous êtes toujours en relation avec votre cousine et assez proches, peut-être pourriez-vous tenter d'en discuter avec elle si ce n'est déjà fait ?

Belle journée.

Anonyme-394302 Psy sur Ranspach

226 réponses

169 J'aime

Réalisez une thérapie en ligne

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

6 DÉC. 2021

Bonjour Aurora,

Un travail en psychogénéalogie me semble très approprié pour répondre à votre problématique. Cela vous permettrait d'indentifier ce que vous portez inconsciemment en vous par loyauté à vos encêtres.
Vous n'êtes pas forcément passée à l'acte mais énergétiquement vous semblez comme "victime" de ressentis qui ne vous appartiennent pas.
En identifiant cela, vous pourrez ensuite prendre de la distance et arrêter le processus de répétition.
Pour savoir ce qui s'est réellement joué avec votre petite cousine, une séance d'hypnose pourrait vous apporter des informations.

Je vous souhaite une bonne continuation sur votre chemin.

Claudia Rousset,
Psychopraticienne en vision intégrale de la santé

Claudia Rousset Psy sur Les Sables-d'Olonne

11 réponses

8 J'aime

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

6 DÉC. 2021

Bonjour Aurora,

Déjà vous avez une histoire familiale en ce sens. Avez vous été victime d’inceste? Et vos parents?

Il est possible que vous portiez en vous les stigmates du vécu de vos parents. Il serait intéressant d’en discuter ensemble.

N’hésitez pas à me contacter

Je reste à votre écoute avec bienveillance et empathie

Marjorie Lugari Doctolib

Anonyme-377370 Psy sur Aix-en-Provence

5591 réponses

10855 J'aime

Réalisez une thérapie en ligne

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

Psy spécialisés en Aide psychologique

Voir plus de psy spécialisés en Aide psychologique

Autres questions sur Aide psychologique

Expliquez votre situation à nos psychologues

Faites votre demande de manière anonyme et recevez une aide psychologique en 48h.

50 Il est nécessaire d'écrire 13000 caractères de plus

Votre question et ses réponses seront publiées sur le portail. Ce service est gratuit et ne remplace pas une séance de thérapie.

Nous enverrons votre question aux experts de ce thème qui traiteront personnellement votre cas.

La séance de thérapie n'est pas gratuite et sera sujette aux tarifs en vigueur du professionnel.

La séance de thérapie n'est pas gratuite et sera sujette aux tarifs en vigueur du professionnel.

Renseignez un pseudo pour rester anonyme

Votre question vient d'être révisée.

Nous vous aviserons par e-mail quand elle sera publiée.

Si vous avez besoin d’une aide psychologique immédiate, vous pouvez réserver une consultation dans les 72 heures au prix réduit de 49 €.

Cette question existe déjà.

Merci d'utiliser la barre de recherche pour connaître la réponse.

psychologues 16200

psychologues

questions 13000

questions

réponses 135950

réponses