Pourquoi ma psychologue ne veut pas me reprendre comme patiente ?

Réalisée par lisa le 25 mai 2017 Aide psychologique

J'ai arrêté de mon propre gré ma thérapie récemment ( il y a 17 jours) après 8 années. Après en avoir parler avec ma psychologue. Mes raisons d'arrêt le transfert qui me faisait souvent souffrir. Souvent c'était calme mais parfois le transfert m'envahissait. Il suffisait qu'elle soit gentille et plus neutre ou qu'elle s'absente pour des congés pour que ça s'enflamme en moi.


Transfert souvent érotisé et abandonnique.


Ma psy dit que j'ai voulu m'auto abandonné pour dépasser ma peur avec elle et pour me libérer. Que j'ai fait le bon choix mais 4 jours seulement après l'arrêt j'ai regretté et je lui ai demandé de continuer les séances, que je me suis trompée, que je ne suis pas prête et totalement mal, angoisser et même suicidaire depuis cet arrêt.


Elle me dit que j'ai quelque chose à régler et que c'est ce transfert mais pas avec elle, qu'on règle pas ses problèmes d'amour passionnel avec l'objet de cet amour. Elle me dit qu'on fera le point dans un an qu'elle y sera favorable mais que là je peux plus lui demander de rendez vous et que je dois travailler avec quelqu'un d'autre. Je ne veux pas. Je veux résoudre ce transfert avec elle.


Pourquoi n'accepte telle pas de me reprendre ? Je travaillais bien pourtant, j'ai beaucoup avancer avec elle durant ses années et je respectais son cadre. J'ai très mal.

Réponse envoyée

Nous validerons bientôt votre réponse pour ensuite la publier

Une erreur s'est produite

Merci de réessayer plus tard

Meilleure réponse

Bonjour Lisa,
Je comprends votre tristesse et votre peur de devenir autonome.
Je suis d'accord avec les collègues vous avez fait votre choix car au fond de vous vous étiez prête pour vous détacher de votre psy. Bien sûr le conseil qu'elle vous a donné de poursuivre votre travail avec un/une autre thérapeute pourrait être très bien et cela pourra vous aider à continuer à avancer. Vous avez pris une décision importante et courageuse bravo!
Votre ancienne psy en refusant de vous reprendre en thérapie veut vous aider à avancer encore donc suivez son conseil et continuez sur la route que vous avez tracée avec elle.
Courage! Si vous avez besoin d'échanger n'hésitez pas à m'écrire sur mon espace perso.
Bien à vous
Livia Clara-vilnat
Praticienne en psychologie

Livia CLARA-VILNAT Psy sur Bourges

1110 réponses

4185 J'aime

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

Bonjour Lisa,
C'est dur pour vous je comprends, cependant une thérapie est censée donner au patient un "liberté de vie", autonomie, etc. Et pas le rendre dépendant de son psy. Même si c'est dur, faites l'effort de changer de psy, ce serait très thérapeutique et vous permettrai d'avancer positivement.
N'hésitez pas a me contacter

Isabelle Silva - Psychologue Clinicienne Psy sur Antibes

432 réponses

2361 J'aime

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

bonjour
D'après le temps de thérapie (8 ans) et les termes employés par votre psy, il me semble que vous avez fait une psychanalyse
aujourd'hui vous êtes dépendent de votre psy !
la dépendance est souvent créée quand le patient a besoin de quelque chose que la thérapie ne peut lui apporter
mon conseil changez de méthode
vous avez certainement un traumatisme précose (avant 3 ans) que ce type de thérapie ne peut régler (trop verbale et pas assez de traitement émotionnel)
essayez par exemple l'EMDR (site emdr-france.org) et trouvez un praticien qui sache traiter les trauma précoces
bon courage
maguy maloigne
psychologue
praticienne EMDR

Maguy Maloigne Psy sur Six-Fours-les-Plages

41 réponses

86 J'aime

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

8 ans de psychanalyse ce n'est pas rien dans un vie et il n'est pas surprenant que cette tranche de vie qui se termine, même si vous l'avez souhaité, amène des réactions, des émotions fortes. Je vous invite à faire le bilan de ces 8 années, de ce que ce travail sur vous-même vous a apporté, de ce qui vous a peut-être manqué, et la liste de vos souhaits et désirs pour l'avenir. Est-il nécessaire de reprendre tout de suite rdv avec un autre psychanalyste? Et ne serait-il pas alors préférable de chercher une autre forme de thérapie susceptible de compléter ou d'apporter un éclairage différent à la compréhension et surtout à la résolution de vos difficultés? N'oubliez pas non plus qu'il y a d'autres formes de soutien que la thérapie individuelle ou la psychanalyse, je pense à la thérapie de groupe, aux cercle de parole ou ateliers de développement personnel qui pourraient vous aider à faire le deuil douloureux de la relation à votre psy.
Cordialement P. Monnier

Philippe Monnier Psy sur Cahors

4 réponses

2 J'aime

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

Bonjour,
Il est évident pour ma part qu'il m'est impossible de savoir quelles sont les raisons de votre "psy" pour ne pas continuer le travail avec vous.
Saisissez cette opportunité d'aller parler de votre question à un psychanalyste avec lequel (laquelle) vous pourrez déplier ce qui se passe pour vous.
Cordialement
FLM

Françoise Meyer Psy sur Paris

73 réponses

86 J'aime

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

Bonjour Lisa,
oui, on peut entendre que c'est difficile pour vous. Mais vous avez su faire un choix à un moment donné et décidant d'arrêter avec votre psychologue. Cela avait un sens. Tenez bon à votre décision. Votre psy vous connait et il est important aussi de respecter sa réponse qui va dans le sens de votre premier choix et qui peut être bon pour vous. Si besoin, vous pouvez trouver un autre thérapeute.
Faites-lui confiance et faites-vous confiance,
Cordialement

Jean-Luc KERDRAON Psy sur Cormelles-le-Royal

447 réponses

740 J'aime

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

Lisa,

Le transfert n'est pas seulement un terme technique, il est une réalité sur laquelle Freud a mis un mot, et vous Lisa vos émotions, votre mal-être aujourd'hui. Si votre analyste vous impose cette rupture, c'est qu'il vous sent capable de vivre cette perte. Le déplacement qu'il vous propose, travailler avec un autre, participe de cette nouvelle étape de votre analyse. En revanche, vos questions laissent penser que cette séparation n'a pas été expliquée dans tous ses détails. Peut-être un dernier entretien vous aiderait-il à vivre le détachement conseillé par ce professionnel ?

Bien à vous,

Olivier

Groscaux Olivier Psy sur Bergerac

59 réponses

152 J'aime

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

Bonjour Lisa,

Et pourquoi n'écouteriez-vous pas la recommandation de votre psy d'aller voir quelqu'un d'autre? Sa recommandation fait écho à votre décision d'arrêter le travail avec elle....

Ne pensez pas trop au "transfert", terme technique pour désigner ce qui se passe dans l'espace de la thérapie, ce qui se rejoue... Le plus important est ce que vous ressentez vous et le fait qu'à la fois vous avez pris la décision d'arrêter et que vous ressentez comme un manque. Et cependant ici, cette fois, vous n'avez pas été abandonnée, puisque vous avez choisi... Pensez à tout cela, au fait que vous avez été capable de faire ce choix et peut-être en effet ne faut-il rien précipiter, mais attendre et voir... Car vous n'êtes plus une petite-fille...

Bonne chance à vous,
Bien cordialement,
Fabienne Verstraeten

Fabienne Verstraeten Psy sur Marseille

967 réponses

3671 J'aime

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

Psychologues spécialisés en Aide psychologique

Voir plus de psychologues spécialisés en Aide psychologique

Autres questions sur Aide psychologique

Expliquez votre situation à nos psychologues

Faites votre demande de manière anonyme et recevez une aide psychologique en 48h.

50 Il est nécessaire d'écrire 5400 caractères de plus

Votre question et ses réponses seront publiées sur le portail. Ce service est gratuit et ne remplace pas une séance de thérapie.

Nous enverrons votre question aux experts de ce thème qui traiteront personnellement votre cas.

La séance de thérapie n'est pas gratuite et sera sujette aux tarifs en vigueur du professionnel.

La séance de thérapie n'est pas gratuite et sera sujette aux tarifs en vigueur du professionnel.

Renseignez un pseudo pour rester anonyme

Votre question vient d'être révisée.

Nous vous aviserons par e-mail quand elle sera publiée.

Cette question existe déjà.

Merci d'utiliser la barre de recherche pour connaître la réponse.

psychologues 10200

psychologues

questions 5400

questions

réponses 29050

réponses