J'ai peur de fêter mon anniversaire, suis je normal ?

Réalisée par Kate · 21 avril 2020 Développement personnel

Enfance compliqué du au divorce de mes parents a mes 7 ans.
Mon anniversaire est dans 3 jours et je fête mes 20 ans.
Je n'ai pas peur de vieillir, j'ai un bon rapport avec le temps.
Beaucoup de tension familial depuis toujours.
Je fais une dépression et donc je suis suivi par une psychiatre depuis plus d'un an.

Mais mon anniversaire m'angoisse vraiment, j'ai juste envie de disparaître ce jour là, ou plutôt effacé ce jour du calendrier pour ne plus jamais m'en soucier. Ca me stress.
J'ai toujours détesté mon anniversaire mais depuis 2 ans cela créer un sentiment de panique irrationnelle et incontrôlée.
Un shot, deux shots, trois shots puis dix, je ne bois jamais mais la j'ai vraiment envie de faire une exception ou bien faire un coma contrôlé avec mes médicaments... je sais pas je suis perdu et j'ai vraiment peur ...

Réponse envoyée

Nous validerons bientôt votre réponse pour ensuite la publier

Une erreur s'est produite

Merci de réessayer plus tard

Réservez un rendez-vous immédiat en ligne pour 49 €

Obtenez une aide psychologique en moins de 72 heures avec des professionnels en choisissant le créneau horaire qui vous convient le mieux.

Meilleure réponse 23 AVRIL 2020

Bonjour Kate,

Tout d’abord, dans le titre de votre message, vous vous inquiétez de ne pas être « normal », un questionnement qui apparaît souvent lorsque l’on vit une situation qui ne nous paraît pas ordinaire. Qu’est-ce qu’une situation ordinaire ? Ce n’est finalement qu’une situation qui apparaît suffisamment couramment autour de nous pour que l’on puisse la considérer comme faisant partie de nos normes. Mais il n’existe pas de personnes normales et d’autres anormales, il n’y a que des personnes ayant chacune leurs propres angoisses, leurs propres perceptions, leur propre histoire, leur propre passé avec leur famille… La peur de fêter son anniversaire est moins courante que la peur du noir, mais elle ne signifie pas que vous n’êtes pas normal, mais c’est un symptôme, qui vient signifier quelque chose de très important pour vous. Ce symptôme vient refléter des éléments de votre inconscient (on parle de « rejetons de l’inconscient »), dus à une souffrance, un passé familial, à la manière dont vous avez vécu votre passé...
Il se peut que le fait de fêter votre anniversaire vienne vous questionner sur votre identité même. Je sors cette hypothèse de votre phrase « j'ai juste envie de disparaître ce jour-là »

Il importe donc que vous vous questionnez sur ce qu’il se passe pour vous, à l’intérieur de vous, en rapport avec votre vécu, sans vous comparer aux autres ou à une norme.

En l’état actuel des choses, je vous conseillerais de ne pas fêter votre anniversaire, de ne pas vous forcer alors que cela vous met dans un état qui semble inquiétant. Qu’est-ce qui était prévu ? De la fêter avec votre famille, vos amis ? Faites savoir à votre entourage qu’il est important pour vous et pour votre santé de ne pas le fêter, qu’on ne vous en parle pas tant que vous n’irez pas mieux. Parlez-en avec quelqu’un d’extérieur, c’est-à-dire un professionnel, votre psychiatre.

Concernant justement votre suivi, avez-vous des rencontres régulières avec votre psychiatre (de l’ordre d’une fois par semaine) pour parler, faire un travail plus poussé sur vous-même, ou est-ce plutôt une fois par mois pour faire le point sur votre traitement médicamenteux ? Un travail approfondi sur vous-même, telle une psychothérapie analytique vous aiderait, ce peut être en complément de votre suivi actuel dans le cas où un tel travail ne serait pas déjà engagé avec votre psychiatre. Je vous conseille de lui en parler.

N'hésitez pas à me contacter via le site si vous avez des questions.

Bien à vous,
Caroline Charlier.
Psychologue Clinicienne
(me consulter pour les tarifs et modalités)

Caroline Charlier Psy sur Grenoble

15 réponses

19 J'aime

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

22 AVRIL 2020

Bonjour Kate,
Je ressens votre lettre comme un cri de désespoir. Je ne connais pas la relation que vous avez avec votre psychiatre et si il est joignable pendant ce confinement mais si c'est le cas appelez le .Parfois lorsque c'est nécessaire un psychothérapeute travaille en partenariat avec un psychiatre car il est important que vous puissiez vous sentir soutenu et contenu dans cette envie de passer à l'acte. Vous avez besoin de reprendre le contrôle de votre vie et réussir à dépasser le traumatisme de votre enfance. Les parents sont parfois toxiques pour les enfants et il va être important de trouver même dans votre entourage des tuteurs de résilience. Il y a obligatoirement quelqu'un en qui vous avez confiance qui peut vous aider dans ce passage douloureux de votre anniversaire qui correspondant sûrement à une mauvaise expérience du passé. Ensuite cela va être important de comprendre que cet anniversaire réactive une mémoire comment ce mécanisme se met en place pour pouvoir le dépasser. Vous allez y arriver vous avez le droit d'être heureuse

Sonia Fillaud-Dubois Psy sur Paris

69 réponses

105 J'aime

Réalisez une thérapie en ligne

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

Psy spécialisés en Développement personnel

Voir plus de psy spécialisés en Développement personnel

Autres questions sur Développement personnel

Expliquez votre situation à nos psychologues

Faites votre demande de manière anonyme et recevez une aide psychologique en 48h.

50 Il est nécessaire d'écrire 12950 caractères de plus

Votre question et ses réponses seront publiées sur le portail. Ce service est gratuit et ne remplace pas une séance de thérapie.

Nous enverrons votre question aux experts de ce thème qui traiteront personnellement votre cas.

La séance de thérapie n'est pas gratuite et sera sujette aux tarifs en vigueur du professionnel.

La séance de thérapie n'est pas gratuite et sera sujette aux tarifs en vigueur du professionnel.

Renseignez un pseudo pour rester anonyme

Votre question vient d'être révisée.

Nous vous aviserons par e-mail quand elle sera publiée.

Si vous avez besoin d’une aide psychologique immédiate, vous pouvez réserver une consultation dans les 72 heures au prix réduit de 49 €.

Cette question existe déjà.

Merci d'utiliser la barre de recherche pour connaître la réponse.

psychologues 16200

psychologues

questions 12950

questions

réponses 135900

réponses