J'ai une amie qui subit de la maltraitance par son père, que faire ?

Réalisée par cali · 27 févr. 2017 Agressivité

Bonjour,


Je m'excuse pour mes faute d'orthographes j'ai de grosses difficultés en orthographe j'espère que vous allez au moins comprendre.


Je viens vers vous car je m’inquiète pour une personne et je ne sais pas comment réagir j'ai que 18 ans. Je suis lycéenne en lycée professionnel et j'ai une amie qui est majeur qui a 19 ans elle a des petits frères mineurs, on se voit pendant les vacances et a l'école c'est une fille très sympathique et elle me parle beaucoup et me confie beaucoup de choses. Elle me dit d'en parler a personne, sauf que je m’inquiète, j'ai peur qu'elle soit en danger, à la fois elle m'a bien dit d'en parler a personne donc je ne sais pas comment faire mais je suis pas psy je ne sais pas comment réagir.


Je m’inquiète car elle me parle de son mal être je ne sais pas si elle est pas en dépression et elle me parle surtout de son père elle me raconte souvent que son père la frappe et elle a très peur de lui, à la sortie de cour elle est très pressée pour prendre son bus et si elle le rate elle m'a dit que son père lui fait la misère si elle rentre pas a l'heure, c'est une fille qui pleure beaucoup et elle reçoit des coups violents de son père. L'autre jour j'ai vu qu'elle était pas du tout, bien les yeux cernés comme si elle était malade et elle venait pas avec moi, elle restait seule, je suis donc aller lui demander si elle allait bien, et elle s'est mise à pleurer. Elle m'a dit que la veille elle est rentrée cher elle des cours et son père a beaucoup bu d'alcool et sur les nerfs son père s'en est pris à elle, il l'a poussé à terre, il lui à arraché son collier qui lui a laissé une coupure au cou et il lui a donné un coup sur la tête le front, elle avait un gros bleu sur le front quand elle m'a raconté ça, c'etait pas la première fois qu'elle recevait des coups aussi violents de son père mais la avec l'étranglement elle a du avoir beaucoup peur je luis ai donc dit que c'est grave ce qu'il t'a fait qui faut en parler a un adulte comme l’infirmière scolaire et elle m’a dit que non surtout pas et qui faut surtout pas que moi aussi j’en parle que ça doit être confidentiel entre moi et elle.


Je lui ai quand même dit pour la rassurer que j’en parlerais pas mais je luis ai bien fait comprendre que je m’inquiet pour elle que ton père peut te bousculer et toi tu peux recevoir un coup plus fort que se jour la sur la tête et que celuis la peut être fatale et qu’un trauma cranien peut être grave car le bleu sur le frond qu’elle avais c’etais pas un petit bleu. Quand je luis ai dit que ca peut être fatal elle m’a repondu qu’il a cas me tuer de toute facon qu’est que je ferais de ma vie. car c’est aussi une fille qui a de grosse difficulté scolaire du coup elle stress beaucoup j’essaye de l’aider au moin dans les matière scientifique car moi le francais je suis nul mais elle n’arrive pas, je luis aussi demander si il fait ca que a elle car j'ai penser a ses petit frère tout deux mineur et elle m'a dit qu'il est comme ca avec elle et ses frère avec toute sa famille dont la mère donc si je comprends bien ses frère et elle-même se font maltraiter. Ses une amie ou ses parent font que déménager au moin tout les 2ans c’est asser particulier mes du coup si je comprend bien ses frere et elle change constament d’école.

Voila je vous ai raconter en gros la situation et pourquoi je m’inquiet ma copine subit de la maltraitance et elle m’a dit qu’elle s’en fous de mourire mais il y a pas que elle mes ses frère aussi. Du coup j’ai peur qui arrive qu’elle que chose et que si il se passent de quelle que chose de très grave (suicide, ou meurtre du a la maltraitance) je me sentirais coupable du coup cette histoire me travail , elle m’a dit que sa doit rester confidentiel mais je ne suis pas psy ni assistante sociale mais même si c’est mon amie je pense que je doit en parler a un adulte quitte a se qu’elle me parle plus mais au moins je dormirais avec la conscience tranquille.


Je voudrais vos conseille a qui je doit en parler ? j’ai que 18ans je me sens un peu perdu. Dois-je en parler malgré le secret ? ou comment la convaincre de voir un adulte ? c’est une fille qui adore aller en cours pour pas avoir a rester chez elle donc quand ça fait plusieurs jours ou je la vois pas je m’inquiete ?


Merci pour votre aide et de m’aider et me rassurer

Réponse envoyée

Nous validerons bientôt votre réponse pour ensuite la publier

Une erreur s'est produite

Merci de réessayer plus tard

Réservez un rendez-vous immédiat en ligne pour 49 €

Obtenez une aide psychologique en moins de 72 heures avec des professionnels en choisissant le créneau horaire qui vous convient le mieux.

Meilleure réponse 27 FÉVR. 2017

Bonjour Cali,
Je comprends votre inquiétude et je vus félicite d'avoir eu la force et le courage d'en parler.
Ce que vous écrivez à propos de ce que votre amie subit est très grave: personne ne mérite d'être maltraitée et surtout par son propre géniteur. Elle a surement très peur et je comprends qu'elle ne veuille pas en parler. Mais est ce que sa maman est au courant de ce qui se passe? Ou elle n'a plus de maman? Essayez de la convaincre à en parler à l'infirmière scolaire ou à la psychologue, ou à une assistante sociale, elles sauront quoi faire et comment l'aider. Il ne faut pas qu'elle reste en silence! Sa vie est en jeu! Rassurez la proposez lui de l'accompagner chez la psychologue scolaire ou l'infirmière.... Si elle ne veut rien faire il faudrait vraiment que vous en parliez avec une assistante sociale, car vous êtes majeure et donc vous en avez le droit, l'assistante sociale la contactera et fera le nécessaire pour l'aider! N'hesitez pas et si elle vous en voudra sur le moment vous lui direz que c'est pour lui sauver la vie , car elle mérite d'être bien et son père si alcoolique et violent doit être aidé pour se soigner et arrêter de "taper" ses enfants! Vous verrez que quand tout ira mieux elle vous remerciera. Courage Cali!
Bien à vous
Livia Clara-Vilnat praticienne en psychologie

Livia CLARA-VILNAT Psy sur Bourges

1109 réponses

4535 J'aime

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

2 MARS 2017

Bonjour Cali
Toujours difficile de recevoir un "secret" et de ne pas être autorisée à agir .Vous cherchez à respecter son souhait ce qui prouve votre amitié et aussi de la protéger et c'est indispensable . elle est majeure mais pas autonome , elle a des frères et sœurs dans la même situation de violence . Alors dites lui d’appeler le service de l'enfance maltraitée , c'est peut être moins difficile de téléphoner au 119 c'est 7jours /7 et 24h/24 sur internet le lien http://www.allo119.gouv.fr
C'est plus facile certainement que d'oser parler directement a quelqu'un . et ce sont des personnes habilitées face à ces situations , voici le lien , allez sur internet
https://www.service-public.fr/particuliers/vosdroits/F952
Encouragez là à appeler ou peut être faites le de votre coté si elle ne le fait pas , c'est toute une famille qui vit cette violence et ils ont tous besoins d'être aidé! Bon courage

Christine Speroni Galdos Psy sur Cenon

11 réponses

35 J'aime

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

28 FÉVR. 2017

Bonjour Mademoiselle, s'il vous plaît, allez voir la psychologue ou l'assistante sociale du lycée, ils connaissent les réseaux à mettre en oeuvre pour protéger votre amie. Il y a urgence, ne tardez pas . Même si elle ne connaît rien de votre démarche, ou qu'elle vous en veut, peu importe, elle est en danger et vous pouvez lui venir en aide en poussant les bonnes portes, où des professionnels compétents pourront agir, pour sa sécurité. C'est la priorité.

Aléna Sindilaire Psy sur Toulon

258 réponses

462 J'aime

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

28 FÉVR. 2017

Bonjour cali,

Il me semble que vous avez déjà écrit sur ce site le 16 février dernier en signant du même pseudo cali ? Cette fois-là, vous écriviez à propos de votre solitude, de votre sentiment d'être différente des autres et de votre imagination aussi..., est-ce bien le cas?

Concernant votre amie, vous faites bien d'écrire à nouveau sur le site, car de fait si elle est en danger, et malgré sa demande de confidence, vous pouvez l'aider et lui porter assistance en vous référant à un adulte bienveillant soit dans votre environnement scolaire: psychologue, infirmière de l'école, proviseur; soit également à vos propres parents. Vous pouvez également insister pour que votre amie consulte un médecin généraliste et puisse s'exprimer à propos des maltraitantes qu'elle subit. Ne vous sentez surtout pas en défaut vis-à-vis d'elle. Agir ne sera pas la trahir, mais au contraire l'aider.

Bien cordialement,
Fabienne Verstraeten
Psycho-praticienne analytique

Fabienne Verstraeten Psy sur Marseille

965 réponses

3930 J'aime

Réalisez une thérapie en ligne

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

28 FÉVR. 2017

Bonjour Cali,
Je vous remercie pour avoir pris l'initiative d'écrire sur ce site.
Vous avez raison de vous inquiéter. Votre amie semble en grand danger ainsi que ses frères. Et apparemment leur mère n'est pas en capacité de les protéger.
Parler n'est pas facile mais c'est le premier pas à faire pour changer cette situation.
Vous pouvez peut-être convaincre votre amie en mettant l'accent sur ses frères : ce qu'elle ne fait pas pour elle-même ( dénoncer ces violences familiales) elle le fera peut-être pour protéger ses frères. Et vous pouvez aussi lui proposer de l'accompagner dans cette démarche. La peur des représailles l'empêche d'agir. Votre amie a besoin de savoir que des adultes peuvent la sécuriser, la protéger de ce père violent.
Et si vous n'arrivez pas à la convaincre, je vous encourage à aller parler de vos préoccupations à un adulte (infirmière, CPE, professeur...) en qui vous avez confiance, qui est à l'écoute et qui saura quoi faire. De plus, si votre amie porte des marques visibles, cet adulte pourra l'aborder et se préoccuper de son état et de sa souffrance sans forcément vous citer.
Si un drame se produit vous vous sentirez responsable et culpabiliserez de ne pas avoir parlé. Votre amie vous a confié un secret bien trop lourd à porter et vous met dans une situation et un sentiment d'impuissance en vous demandant de garder ce secret. Vous avez besoin de vous libérer de cela et vous avez bien fait de venir en parler sur ce site. Cela montre aussi que vous êtes pleine de ressources.
Vous pouvez me contacter par téléphone ou mail si vous le souhaitez.
En espérant avoir répondu au mieux à vos attentes.
Je vous remercie par avance de nous tenir au courant de l'évolution de cette situation très préoccupante.
Cordialement,
Agnès CHAMOREY
Psychologue


Agnès Chamorey Psy sur Toulon

62 réponses

89 J'aime

Réalisez une thérapie en ligne

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

27 FÉVR. 2017

bonsoir

Voir une amie en souffrance sans rien pouvoir faire est très difficile.
Elle peut se confier à vous et c'est beaucoup, mais voilà que faire de toutes ces informations qui vous torture.

Il faut inciter votre amie à parler de tout cela à une personne capable de l'aider, CPE, infirmière, assistante sociale, vous ne pouvez pas continuer à porter seule la souffrance de votre amie.

Si elle ne veut pas vous pouvez de votre coté en parler sans donner le nom de votre amie, à vos parents pour commencer

Personne au LP ne se rend compte des bleus que votre amie a ?

Vous me semblez être une vraie bonne amie , ne gardez pas sous silence les informations de maltraitance.

bien à vous
Sylvie Vulliermet

Sylvie Vulliermet Psy sur Agde

175 réponses

311 J'aime

Réalisez une thérapie en ligne

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

27 FÉVR. 2017

Bonjour Cali,

Votre questionnement et le souci que vous manifestez pour votre copine est tout à votre honneur dans un monde très individualiste où nombreux sont ceux qui deviennent de plus en plus indifférents aux souffrances des autres.

Je vous conseille vivement d'aller vite parler à un adulte que vous appréciez (par ses positions fermes et sa droiture de vie) et à qui vous faites confiance, que ça soit un des vos professeurs, l'assistante sociale, l'infirmière scolaire.. et aussi vos parents.

La situation que vous décrivez est très grave, est son traitement délicat, mais avec l'aide de plusieurs personnes de bonne volonté des solutions aidantes pour votre amie et sa famille peuvent être trouvées.
Votre amie a probablement très peur à la fois de son père, mais aussi d'une éventuelle séparation familiale si les services sociaux interviennent sans suffisamment de réflexion préalable prenant en compte la situation dans son ensemble.

Je ne sais pas quelles sont vos propres relations avec vos parents..., mais inviter votre amie chez vous, lui faire connaître une autre ambiance familiale que la sienne, l'aider à parler chez vous de ce qu'elle vit chez elle..., ça pourrait lui être d'un grand secours.

Bon courage pour agir afin d'aider votre amie !
sp

Silvia Podani Psy sur Issy-les-Moulineaux

4266 réponses

11744 J'aime

Réalisez une thérapie en ligne

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

27 FÉVR. 2017

Bonjour,

Merci d’avoir pris ce temps pour nous exposer cette situation douloureuse pour tout le monde, y compris pour vous, et d’essayer de faire quelque chose.
Combien de fois n’a t’on pas entendu, quand un drame arrive : « les gens savaient et personne n’a rien dit.... ». Eh oui, mais c’est trop tard !
Vous dites : « il est comme ca avec elle et ses frère avec toute sa famille dont la mère ».
Sa mère à lui ? Ou la mère de votre amie ?
Comme un fond d’alcoolisme se surajoute à tout cela, il faut prendre les choses en mains quitte à bousculer l’équilibre familial précaire  : assistante sociale, infirmière, médecin de famille, via la mère de famille (?).
Même s’il n’y a pas de réponse idéale entre le : ça empire..... et ….. si on était intervenu avant,....on ne peut rester les bras croisés.
Cordialement à vous

Maurice Gaillard Psy sur Vincennes

2270 réponses

6746 J'aime

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

Psy spécialisés en Agressivité

Voir plus de psy spécialisés en Agressivité

Autres questions sur Agressivité

Expliquez votre situation à nos psychologues

Faites votre demande de manière anonyme et recevez une aide psychologique en 48h.

50 Il est nécessaire d'écrire 12700 caractères de plus

Votre question et ses réponses seront publiées sur le portail. Ce service est gratuit et ne remplace pas une séance de thérapie.

Nous enverrons votre question aux experts de ce thème qui traiteront personnellement votre cas.

La séance de thérapie n'est pas gratuite et sera sujette aux tarifs en vigueur du professionnel.

La séance de thérapie n'est pas gratuite et sera sujette aux tarifs en vigueur du professionnel.

Renseignez un pseudo pour rester anonyme

Votre question vient d'être révisée.

Nous vous aviserons par e-mail quand elle sera publiée.

Si vous avez besoin d’une aide psychologique immédiate, vous pouvez réserver une consultation dans les 72 heures au prix réduit de 49 €.

Cette question existe déjà.

Merci d'utiliser la barre de recherche pour connaître la réponse.

psychologues 16100

psychologues

questions 12700

questions

réponses 134750

réponses