Psychologue.net
Psychologue.net
Sur Google Play Sur la App Store

je n'arrive pas à être moi-même / peur de décevoir et du rejet

Réalisée par Jade le 4 janv. 2019 5 réponses  · Affirmation de soi

Bonjour,

Je m'appelle Jade, j'ai 20 ans et je vous écris parce que je n'arrive pas à être moi, à m'affirmer.
J'ai toujours cru que j'ai un don de "suradaptation" aux autres en jouant à la fille enjouée, disponible, bienveillante, patiente. Mais en réalité je me surpasse ou me force à jouer ce rôle par peur d'être rejetée, de décevoir ou pour éviter le conflit.

J'ai la chance d'avoir une très grande empathie qui me permet de sentir ce que veulent ou souhaite entendre les gens, et je vais inconsciemment modeler ma personnalité en fonction.
Mais je me perds moi-même, je parviens difficilement à cerner mes propres envies, émotions et limites. Je me réfugie assez souvent dans des crises de boulimie pour évacuer mes émotions.

En fait je n'ose pas être moi, m'affirmer, et parfois dire non par peur de décevoir, de ne pas répondre à ce que les personnes voudraient que je sois ou fasse, y compris avec mes parents. (bien que j'ai quitté la maison depuis mes 18 ans pour mes études).

Je suis suivie par une psychologue que j'apprécie vraiment énormément, mais avec elle aussi j'ai cette problématique, d'ailleurs à chaque séance j'amène un écrit qui sert d'introduction à la séance. En fait j'ai peur de mal faire, que les choses ne soient pas structurées.
Mais j'aimerais être plus libre.

Je suis désolée ma question est un peu confuse.

Merci aux spécialistes qui me répondront
Jade

peur , parents , personnalité

Meilleure réponse

Bonjour Jade,
Vous ne précisez pas depuis combien de temps vous êtes suivie par cette psychologue.
Si vous venez de commencer, faites lui part de ce que vous écrivez ici.

Maintenant si ça fait 2 ans que vous êtes suivie, il faudrait penser à changer d'approche thérapeutique.

Car dire que vous avez un "don" de suradaption ne me paraît pas approprié. Etre dans ce fonctionnement de suradaption découle de ce que vous dites par la suite, "peur d'être rejetée", "de décevoir" "éviter le conflit = ne pas exprimer ce que vous ressentez, difficultés à s'affirmer...

Il ne suffit pas d'apprécier sa thérapeute, mais qu'elle soit efficace, votre psy n'est pas là pour être une amie, votre mère, ou une confidente, elle est là pour vous aider à prendre votre autonomie sur tous les plans, émotionnel, relationnel...

Pourquoi vous excuser d'être confuse, on voit bien que vous êtes de nouveau dans ce schéma, "j'ai peur de vous déranger"...

Restant à votre écoute,
Nathalie FOLLMANN - Hypnothérapeute clinique à CLICHY 92

Cela vous a été utile ?

Oui Non

Merci d'avoir donné votre avis !

Bonjour, vous pourriez peut être commencer par chercher qui vous êtes au fond de vous pour vous mettre à l'équilibre avec cela. Nous avons tous des masques sociaux mais ils ne sont confortables à porter que si l on sait ce qu il y a en dessous et que les changements sont presque un jeu. Faites vous guider par quelqu un qui vous fait regarder dedans pour savoir quoi faire dehors.
Bon courage

Cela vous a été utile ?

Oui Non

Merci d'avoir donné votre avis !

25 JANV. 2019

Logo Manglano Vincent. Hypnothérapeute, et Formateur Hypnose, PNL & EMDR Manglano Vincent. Hypnothérapeute, et Formateur Hypnose, PNL & EMDR

70 réponses

19 J'aime

Bonjour Jade,

Dans votre message apparaissent certaines de vos tendances de tempérament, qui sont assez répandues et peuvent soit vous rendre service, soit au contraire vous faire souffrir, selon le pouvoir que vous accordez à ces tendances. Je m'explique :
Votre désir d'harmonie, votre empathie, votre envie de bien faire, sont des qualités recherchées dans les groupes humains et dans plusieurs domaines professionnels. Ils révèlent votre grand niveau d'intégration dans la société, et constituent une base positive de votre tempérament. Mais si vous voulez vous sentir libre et sereine, le pouvoir que vous accordez à vos tendances de tempérament, qu'elles qu'elles soient, doit être réfléchi et choisi par vous. Cela signifie que vous devez utilisez vos tendances naturelles au service de la personne que vous voulez être, et non pas leur obéir sans aucun contrôle. Sans quoi vous risquez fort de vous éloigner de vos objectifs de vie. Le problème du manque d'autocontrôle, ou de la difficulté à résister à nos impulsions, nos peurs ou nos tendances à l'évitement, vient souvent d'un manque de maturité du projet de vie. Lorsque l'on est jeune, on n'a pas souvent une idée très claire de ce qui nous rend unique et qui donnera tellement de sens à notre vie, que nous trouverons les forces pour résister à ce qui peut nous enfermer dans du conformisme ou des comportements impulsifs. L'essentiel d'un être humain responsable est de bien se connaître, d'identifier ses traits de personnalité, ses valeurs, ses aptitudes, afin de les utiliser au service de ce qui nous rend unique et de nos buts de vie.
Peut être avez vous besoin d'éclaircir la représentation que vous avez de vous mêmes, de mieux vous connaître et mieux comprendre les forces qui vous animent.
Si vous souhaitez en savoir plus sur l'intérêt de se connaître, vous pouvez consulter mon site lucyetic.fr.
Bien à vous, Fabienne Laroque.

Cela vous a été utile ?

Oui Non

Merci d'avoir donné votre avis !

7 JANV. 2019

Logo Fabienne Laroque Fabienne Laroque

9 réponses

4 J'aime

Bonjour Jade,

Comme l'a écrit M. Gaillard (et vous même), c'est à la fois le désir d'être "sans reproche" (recherche de la perfection) que celui d'être aimée et appréciée par tous qui a façonné votre comportement : il y a eu certainement des injonctions et croyances familiales (conscientes ou pas) qui ont dû y contribuer aussi.

Vous avez très bien fait de demander l'aide d'une thérapeute pour sortir du carcan dans lequel vous êtes enfermée.
Encore un petit effort : celui de renoncer à "plaire" à votre psy... en lui disant ce que vous nous avez écrit ici.
Et vous verrez, votre thérapie prendra un tournant, celui du chemin vers la connaissance et l'acceptation de votre être profond.

Bon courage pour oser la confrontation avec vos "imperfections" qui vous permettront d'agir plus librement.
sp

Cela vous a été utile ?

Oui Non

Merci d'avoir donné votre avis !

6 JANV. 2019

Logo Silvia PODANI Silvia PODANI

1555 réponses

4791 J'aime

Bonjour,

Que vous ayez eu le courage de vous offrir au regard d′une autre personne, psy en l′ occurrence, est déjà une bonne chose. Un premier pas est fait. En attendant un second où vous aurez le courage d′arriver sans notes préparées, quitte à faire des" erreurs" et.... accepter que dans la vie on ne contrôle pas tout, qu′on ne peut donner l′image de la perfection.
Outre la psychologie, le sport, les arts, le théâtre, sont une manière d′être soi-même, de se confronter à soi-même avec la réussites ou les échecs, avant de se confronter aux autres avec l′espoir unique de toujours les satisfaire.
Voilà quelques pistes à étudier.
Cordialement à vous.

Cela vous a été utile ?

Oui Non

Merci d'avoir donné votre avis !

4 JANV. 2019

Logo Maurice Gaillard Maurice Gaillard

1856 réponses

5504 J'aime

Questions similaires

Voir toutes les questions
Se détacher de la peur de décevoir d'être moins aimée / appréciée

4 réponses, dernière réponse le 17 Septembre 2018

Je n'arrive pas à à vivre à cause de questions existentielles

4 réponses, dernière réponse le 27 Juin 2019

Je n'arrive pas à parler de ce que je ressens

6 réponses, dernière réponse le 12 Janvier 2018

Différence d'âge, n'arrive pas à s'engager avec qqn

5 réponses, dernière réponse le 08 Mai 2014

Je n'arrive plus à gérer la relation avec mon ex

2 réponses, dernière réponse le 13 Juin 2019

Je n'arrive pas à comprendre sa réaction

1 réponse, dernière réponse le 13 Août 2018

Je n'arrive pas à laisser entrer quelqu'un dans ma vie

7 réponses, dernière réponse le 20 Juillet 2016

je gache ma psychotherapie à cause de mes peurs

8 réponses, dernière réponse le 27 Mai 2015