Mon psy m'oblige à venir même si je suis malade, est-ce normal ?

Réalisée par Hélène Sanchez · 25 mars 2013 Psychothérapie

J'ai une migraine aujourd'hui et je ne peux pas aller chez mon psychologue. Celui-ci me dit néanmoins qu'il faut que je vienne que c'est important et qu'il m'attend.


J'ai l'impression de ne pas avoir de choix et de devoir à tout prix m'y rendre, quoiqu'il m'en coûte, même si je ne suis pas en état de parler. Est-ce normal ?

Réponse envoyée

Nous validerons bientôt votre réponse pour ensuite la publier

Une erreur s'est produite

Merci de réessayer plus tard

Meilleure réponse 3 FÉVR. 2014

Bonsoir,

Est-ce que votre psy a ce pouvoir sur vous ?

Il peut juste souligner l'importance de la séance que vous allez manquer, et envisager la prochaine séance.

Toute démarche thérapeutique est volontaire et courageuse.

A votre service.

Didier Challot Psy sur La Rochelle

10 réponses

127 J'aime

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

27 FÉVR. 2017

Bonsoir Hélène,
Une petite question pour mieux comprendre et pouvoir vous répondre: est la première fois qu'il vous arrivait d'annuler à la dernière minute à cause de la migraine? ( car pour ceux qui souffrent de migraine les crises arrivent assez souvent et je comprends on ne peut même pas parler).
Ou c'était la première fois?
En attendant votre réponse pour vous donner mon avis, je vous souhaite une bonne fin de journée.
Bien à vous
Livia Clara-Vilnat praticienne en psychologie

Livia CLARA-VILNAT Psy sur Bourges

1108 réponses

4311 J'aime

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

25 NOV. 2016

Jolie la maladie du "psy". Un accompagnement thérapeutique doit rendre libre... rien n'oblige. Thierry Bunas

Thierry Bunas Psy sur Blois

36 réponses

201 J'aime

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

20 JUIL. 2016

Bonjour, même si la régularité des séances est importante; dans votre cas, il faut aussi pouvoir vous écouter et parfois suspendre une séance et vous autoriser à le dire. Cela fait partie aussi de l'avancée personnelle et de votre liberté de sujet dans la progression de votre thérapie.
Bien à vous
Sebastien Garnero, DR Psychologie clinique, Sexologue

GARNERO Sebastien Psy sur Paris

164 réponses

682 J'aime

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

11 JUIL. 2016

Bonjour Hélène, votre sujet date mais la réponse est présente. C’est une question qui aborde différentes directions comme celle de l’éthique, et celle de la thérapeutique, donc intéressantes. Néanmoins puisque celle de l’éthique a été évoqué ici et ailleurs je ne reviendrai pas sur ce sujet. D’un point de vue psychique, je relève dans votre énoncé les termes suivants : migraine – important – il m’attend – impression – non-choix - quoiqu’il m’en coûte. Ce qui intéresse ici est votre problématique à ne pas pouvoir prendre votre propre décision et c’est bien là que l’une de vos difficultés réside. Elle existe dans la représentation que vous vous faites de votre psy, c'est-à-dire la place de référence qu’il prend dans l’inconscient de votre psychisme. Oui il est vrai que cela peut s’appeler votre opération de transfert. Votre questionnement à propos de votre psy devient un espace de travail introspectif. Je vous propose de vous poser ces questions et surtout de prendre le temps d’y répondre avec vous-même et seulement avec vous-même car ce sont vos représentations qui sont importantes et non celles de votre voisin : Qui est-il pour exiger votre présence ? Un adulte a-t-il le droit d’exiger d’un autre adulte ? Qui est en attente, vous ou lui ? Qui est dépendant de l’autre, vous ou lui ? Votre migraine peut-elle être une résistance inconsciente cachant votre vraie appréhension de rencontrer votre psy ? Que s’est-il passé lors de votre avant-dernière séance avec votre psy, qu’est ce que cela a provoqué comme mouvements internes chez vous, pensées, réflexions ? En répondant à ces questions vous allez progressivement découvrir l’objet que vous vous imposez comme faisant parti de votre conflit interne. Également, quid de vos rêves ? Existe-t-il une influence des faits dans vos rêves ? Les notez-vous ? Pour finir je voudrais vous dire que le psy est prêt à accueillir tous les maux et tous les mots sans jugement et que toutes ces questions participent à dévoiler la problématique de l’analysant et peuvent être passées en revue avec votre thérapeute. Je vous souhaite le courage nécessaire à votre introspection. A.G

Alain GIRAUD Psy sur Avignon

236 réponses

546 J'aime

Réalisez une thérapie en ligne

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

21 AVRIL 2016

Vous semblez ressentir une certaine pression. Si votre état ne vous permet pas de vous déplacer, écoutez vous en priorité !!!! Ecoutez votre corps ! Ne vous placez pas en enfant sage qui doit écouter un parent . Ce conflit interne a quelquechose a vous apprendre. Votre vie vous appartient, dabord.

Aléna Sindilaire Psy sur Toulon

210 réponses

373 J'aime

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

30 JUIN 2015

Bonjour,

Vous expliquez souffrir de migraine et ne pouvoir vous rendre chez votre psychologue, lequel vous demande de venir en soulignant l'importance de votre séance.
La réponse à votre question dépend du cadre thérapeutique qui a été posé par votre psychologue lors de votre première séance, précisant les conditions d'annulation des séances.
Ce peut être 48 H auparavant, ou 24 h, ou pour certains, aucune annulation. Si ce cadre , que vous êtes libre d'accepter ou non dès la première séance, n'est pas respecté, le psychologue peut vous rappeler ce cadre, et si vous ne venez pas, sans avoir prévenu dans le délai imparti, vous demander le règlement de la séance.
Il s'agit là d'un engagement moral.

Fuertes Anne-Sophie Psy sur Sceaux

24 réponses

659 J'aime

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

20 MAI 2015

bonjour , je dirais non que cela n'est pas normal , un psy ne peut pas obliger un patient à venir en séance . dans la thérapie il y a des moments ou le patient ne peut pas venir car son corps exprime des choses qui sont en lien avec la thérapie ou non . les prises de rdv doivent venir du patient un thérapeute n'est pas un "gourou" . quelle autorité le psy a t-il sur vous ?

Maquére catherine, Macbel consulting Psy sur Les Abymes

31 réponses

57 J'aime

Réalisez une thérapie en ligne

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

10 AVRIL 2015

Il vous dit vrai FREUD considérait que tout ce qui empéchait la poursuite de la cure était la marque de la résistance

François Lorach Psy sur Melun

23 réponses

26 J'aime

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

5 FÉVR. 2015

Bonjour,

Aller chez le psy est important mais cela ne doit pas devenir un carcan. On a tout à fait le droit d'annuler une séance 48 h à l'avance, sinon, on doit quand même la régler si on n'y va pas. Votre psy vous accompagne, il ne vous dirige pas ! Le but de toute thérapie est de se libérer, pas de s'aliéner, mais il y a des règles à respecter qui s'appellent le cadre et que j'ai définies en début de réponse.

Cordialement
Isabelle Torrisi

Isabelle Torrisi Psy sur Marseille

98 réponses

497 J'aime

Réalisez une thérapie en ligne

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

20 JANV. 2015

Bonjour,
Comme l'a dit un de mes confrères, un suivi psychologique ne peut pas se faire sous la contrainte (sauf dans les cas d'expertise psychologique en justice, mais ça ne semble pas être votre cas).
Si cela est trop douloureux et que vous pensez qu'il vous sera impossible de pouvoir parler en séance, appelez votre psychologue et demandez-lui tout simplement un report de la séance à un autre jour, dès que possible.
Il ne peut normalement pas vous le refuser.
Si après discussion il vous refuse cette demande de façon arbitraire, ce n'est pas normal et c'est qu'il ne respecte pas le code de déontologie, auquel cas je vous suggère d'aller voir un autre psychologue.
Cordialement,
Tanguy Bodin-Hullin

Tanguy Bodin-Hullin Psy sur Paris

5 réponses

11 J'aime

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

18 DÉC. 2014

Bonjour,

Vous savez pourquoi l'homme ou la femme mettent la migraine en avant dans une relation ou un événement ? "Le psy" est un lieu d'interprétation et de changement, réfléchissez pourquoi vous bloquez-vous à ces tentatives d'intrusion en vue d'une dynamique.

Bien à vous.
Didier Bodin

Didier Bodin Psy sur Bonneval

80 réponses

600 J'aime

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

29 SEPT. 2014

Bonjour,

Non, bien sur ce n 'est pas ainsi, que le soin peut avoir lieu. D'autant que cette migraine, ainsi nommée par vous peut être un élément fondamental de contre-transfert.
C'est-à-dire que si les éléments du soin que vous vous donnez ce sont ainsi "annoncés" ce jour-là ; soit c'est parce que vous aviez vraiment un gros rhume qui arrivait ou bien vous avez somatisé dans le cours et le déroulement logique de vos séances.
Quand la logique du symptôme donne somatisation, tout cela reste a rétablir sans forçage dans une logique de vie rayonnante... Hors migraine !
Là est l'infinitésimal à atteindre.

C.LeVern

LeVern Catherine Psy sur Martigues

158 réponses

317 J'aime

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

23 JUIL. 2014

Bonjour,

vous avez une séance prévue et vous avez une migraine.

Cela peut vous amener à vous interroger sur cette migraine. Que signifie-t-elle, pourquoi survient-elle ainsi, juste le jour de votre séance ?
Votre psy veut peut-être vous dire que c'est important, que c'est un signe à ne pas négliger, et que vous pourriez gagner dans votre thérapie à travailler aujourd'hui sur cette sensation du jour. De quoi est-elle accompagnée, que pourriez-vous dire aujourd'hui que vous n'avez pas envie de dire ? Quel pas pourriez-vous faire ? Que s'est-il passé lors de votre dernière séance qui pourrait expliquer une certaine appréhension ?

Vous pouvez aussi vous interroger sur votre façon de ressentir sa réponse. Est-ce vraiment une obligation, un ordre ? L'a-t-il vraiment formulé ainsi ? Factuellement, si je vous lis, il y a "c'est important" et "je vous attends".

Vous êtes certainement sur la bonne voie. Courage.

Myriam de Maigret - Cabinet METAPHORIA Psy sur Ferrières-en-Brie

5 réponses

53 J'aime

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

6 NOV. 2013

Aucun travail thérapeutique en psychologie ne peut se faire sous la contrainte.

Cordialement,

Mr SHAMILIAN
Psychologue

Cabinet Mandelieu Le Plessis - Stéphane Shamilian Psy sur Ottange

16 réponses

24 J'aime

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

26 SEPT. 2013

Bonjour,

Quand on est malade, on prend soin de soi. Un psy qui exige que son patient vienne à tout prix à son rendez-vous est un être rigide qui se cache derrière son cadre... et quand le psy est malade que fait-il ? Un psy est avant tout un être humain, égal aux autres...

Valérie B, psychologue clinicienne

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

16 SEPT. 2013

Bonjour,

Je n'ai rien à rajouter sur les contenus des réponses des professionnels qui ont largement suscité mon intérêt, car elles recouvrent selon moi admirablement bien et de manière objective les différentes facettes de cette problématique et leurs positionnements. Je vous en remercie d'ailleurs.

Toutefois je n'ai pas vue les réponses de la personne qui a posé la question ou le dialogue instauré avec les praticiens qui ont répondu.
Si cela peut vous faciliter la compréhension de la situation...

Bien à vous. Jean-Pierre

Jean - Pierre Désandré Psy sur Montpellier

12 réponses

64 J'aime

Réalisez une thérapie en ligne

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

29 AVRIL 2013

Il ne doit pas y avoir de rapport de force entre le psy et son patient. Cependant, il y a un cadre à respecter, bien entendu, si celui-ci a été défini. Il s'agit de régler la séance si elle n'a pas été annulée 48 h à l'avance, quelle qu'en soit la raison.

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

22 AVRIL 2013

Euh... pour ceux qui ont déjà eu de vraies migraines ... en crise on n'est pas en état de conduire, par ex. ce serait dangereux, ni d'être suffisamment attentif pour participer ou bénéficier d'une séance de thérapie. Le plus judicieux, quand c'est possible, c'est de rester au calme sans s'agiter, en attendant que les antalgiques agissent et si un médecin n'est pas conscient de cela, il y a un problème. Quant à toutes les interprétations du pourquoi de la migraine à ce moment-là... les explications scientifiques impliquent des neurotransmetteurs mais n'ont pas encore toutes les clefs de cette maladie migraineuse qui n'est pas uniquement psychologique, comme certains s'obstinent encore à le croire.

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

18 AVRIL 2013

Je ne pense pas que votre psy vous oblige à venir, je pense qu'il vous demande de régler les séances auxquelles vous ne venez pas.
C'est le cas également à mon cabinet. J'explique clairement dès la première séance les clauses de ce contrat et un texte d'une dizaine de pages en salle d'attente en explique les raisons.

Cordialement

Sébastien-Marie Nicolas Psy sur Niort

21 réponses

100 J'aime

Réalisez une thérapie en ligne

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

2 AVRIL 2013

Bonjour

Ce n'est pas à votre thérapeute de décider si vous devez venir ou pas. Vous devez rester maîtresse de vos décisions. Si vous n'y allez pas, c'est votre travail psychothérapeutique qui est retardé, mais après tout cela ne regarde que vous.

Par contre, va se poser la question de savoir si vous devez régler cette séance et cela va dépendre de la fréquence de vos "absences" en thérapie (la migraine pouvant devenir un alibi pour fuir la séance) et du bon vouloir de votre thérapeute. Le fait de remettre en question le devenir de cette séance tend à démontrer que votre relation à votre thérapeute est fêlée.

Et le fond de la question est là, dans votre demande : quelle est votre relation à votre thérapeute aujourd'hui ? Sa réaction ne vous renvoie-t-elle pas au transfert ? Il faut y réfléchir et ne pas hésiter à aborder ces questionnements avec votre thérapeute lors de votre prochaine séance avant toute prise de décision.

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

27 MARS 2013

Bonjour,

Apparemment, la formulation exacte serait de dire que vous vous sentez obligée d'aller chez votre psy, parce qu'il a insisté pour que vous le fassiez.

Cela dit, les raisons pour lesquelles il a insisté peuvent être diverses et variées.
Il faudrait vous connaître tous les deux pour les comprendre, et déterminer si le comportement de votre psy est normal ou anormal.

En tout état de cause, il semble y avoir un différend, une incompréhension entre vous et lui.
Le mieux à faire en pareil cas, serait de parler avec lui de ce problème.

Quoi qu'il en soit, objectivement, rien ne vous oblige à vous rendre à une séance, même si vous n'avez pas annulé ou reporté cette séance au moins 48h à l'avance, comme le veut la règle d'usage de nos professions.

Un cas de force majeure peut en effet toujours se présenter, l'important étant d'en assumer les conséquences à tous points de vue.
Ceci est également à voir avec votre psy.

En tout état de cause, vous êtes libre, à tout moment, de décider d'aller ou non à une séance.

Restant à votre disposition et vous souhaitant une bonne continuation.

Françoise Zannier - Docteur en Psychologie - Psychologue Psychothérapeute Coach Superviseur intégrative - Paris

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

27 MARS 2013

Bonsoir,

Le problème est davantage de savoir comment vous percevez sa réponse : vous dîtes que le thérapeute vous oblige à venir mais que c'est important qu'il vous attende aussi. Il arrive (je ne dis pas que c'est votre cas) que le patient se terre dans un mutisme qui lui semble plus rassurant, le verbe est créateur dit-on, votre psy cherche à vous accompagner vers votre mieux être... et cela passe parfois par des épisodes désagréables.

Je ne suis pas convaincue que la normalité soit un terme approprié en thérapie, chaque être humain est différent, chaque thérapeute aussi et chacun a sa conception du bien, du mieux et du normal.

Je vous conseillerai, si cela est important pour vous, de lui faire part de votre ressenti. Sa réponse vous éclairera sur son intention.

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

27 MARS 2013

Bonjour,

Vous questionnez l’attitude de votre thérapeute en rapport à son exigence de ponctualité. Pour essayer de répondre, certaines explications et analyses de la situation thérapeutique sont nécessaires :

Toutes les psychothérapies se tiennent avec un contrat verbal, ce qu'on appelle de "contrat thérapeutique". Il explicite le nombre de séances hebdomadaires, leur temps de durée, les horaires, le prix, les dates de paiements, etc. Sauf les cas des urgences, il y un délai avec lequel le patient peut appeler pour annuler le rendez-vous. Peut être entre 24 ou 48 heures avant la consultation.

Les horaires de l'agenda de votre psy qui vous sont réservés, même si vous ne les utilisez pas, ne peuvent pas être appliqués pour soigner d'autre patient. Même ceux qui ont besoin d'aide et qui essaie d'avoir un rendez-vous en urgence. Il en résulte un préjudice à la santé de ce patient, sans parler de celui de votre thérapeute qui perd une heure de travail et peut être à vous même qui perdez la continuité de votre psychothérapie.

Il se peut qu'il se passe aussi des mécanismes de la part du patient en rapport à la thérapie, c'est à dire : de la "résistance" ou le "transfert", autant que tous les deux produisent des mécanismes défensifs inconscients du patient, que peut empêcher ce processus. Le premier (la résistance), engendrera des raisons de ne pas aller à la séance, même une maladie physique qui surgit d'un moment à l'autre. Le deuxième (le transfert), quand il est négatif peut provoquer des sentiments négatifs du patient envers son thérapeute. Donc il ne veut pas le voir.
Je m'en tiens à vous conseiller dans de prochaines séances, de travailler avec votre psy au sujet de ces trois éléments, ce qui vous permettra aussi, d'avancer d'un pas sur votre travail thérapeutique.

Anelice Enes Berge – Docteur en psychologie - Thérapeute d’enfants, adolescents et adultes, au cabinet et à domicile à Etrablin, VIENNE et alentours.

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

26 MARS 2013

Normal ?

Drôle de mot...Impossible de donner une réponse tranchée sans connaître les éléments et par internet.
Tout dépend de tant de paramètres : les accords passés, la fréquence de vos annulations, votre propre sensation lorsque vous demandez de l'aide de manière dépersonnalisée ainsi sur un site.

Il n'y a pour moi aucune règles absolues mais ces quelques éléments que je tente de soulever mérite que vous les "travaillez" lors de votre prochaine séance...

et que dire de la confiance ?

Anonyme-167211 Psy sur Boulogne-Billancourt

6 réponses

12 J'aime

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

Psy spécialisés en Psychothérapie

Voir plus de psy spécialisés en Psychothérapie

Autres questions sur Psychothérapie

Expliquez votre situation à nos psychologues

Faites votre demande de manière anonyme et recevez une aide psychologique en 48h.

50 Il est nécessaire d'écrire 9800 caractères de plus

Votre question et ses réponses seront publiées sur le portail. Ce service est gratuit et ne remplace pas une séance de thérapie.

Nous enverrons votre question aux experts de ce thème qui traiteront personnellement votre cas.

La séance de thérapie n'est pas gratuite et sera sujette aux tarifs en vigueur du professionnel.

La séance de thérapie n'est pas gratuite et sera sujette aux tarifs en vigueur du professionnel.

Renseignez un pseudo pour rester anonyme

Votre question vient d'être révisée.

Nous vous aviserons par e-mail quand elle sera publiée.

Cette question existe déjà.

Merci d'utiliser la barre de recherche pour connaître la réponse.

psychologues 12200

psychologues

questions 9800

questions

réponses 56250

réponses