Parler de problèmes d'intimité à son psy

Réalisée par Hannah · 8 févr. 2021 Aide psychologique

Bonjour, je m'adresse à vous pour m'éclairer un peu.

J'ai toujours eu de grandes difficultés concernant la sexualité, que ce soit juste le fait d'être touchée (même dans une relation amicale, collègues est hommes ou femmes) que bien sur dans la relation intime.
J'ai connu de grandes difficultés avec mon ex, où les rapports étaient une réelle épreuve pour moi, surtout concernant les douleurs pendant ou même après les rapports. Je précise, que lui, n'est en aucun cas la cause de mes troubles, il a au contraire été toujours très à l'écoute et doux pendant les relations.
Il n'y a pas de pathologies sur le plan physique (tous les examens sont normaux).
Notre relation s'est terminée il y a un peu plus de deux ans, et je suis depuis dans le refus depuis d'être en couple, en encore moins d'envisager quelconque relation intime avec un homme. J'ai eu une histoire avec quelqu'un il y a quelques mois, je me suis forcée pour me sentir capable d'être "comme tout le monde" mais j'ai mis fin très vite à cette relation ne supportant ni d'être embrassée ou touchée (nous n'avons donc pas couché ensemble).

Suite à cette dernière rupture, j'ai entrepris une psychothérapie avec un très bon psy avec qui j'ai abordé (avec une grande difficulté) quelques blessures de l'enfance/adolescence qui expliquent certainement mes symptômes.
Ma problématique est que je n'arrive pas du tout à aborder le sujet avec mon psy, lui parler autant dans le détail de ma sexualité bien je ne crains aucunement son jugement, mais il m'est compliqué de parler de tout cela. Ce n'est peut être pas le bon moment puisque j'aborde encore mon passé mais j'aimerais avoir un avis extérieur

Merci d'avance

Réponse envoyée

Nous validerons bientôt votre réponse pour ensuite la publier

Une erreur s'est produite

Merci de réessayer plus tard

Réservez un rendez-vous immédiat en ligne pour 49 €

Obtenez une aide psychologique en moins de 72 heures avec des professionnels en choisissant le créneau horaire qui vous convient le mieux.

Meilleure réponse 8 FÉVR. 2021

Hannah bonjour,

Si votre problématique d'aujourd'hui prend sa source dans votre passé, régler le ou les traumatismes du passé va calmer le présent tout naturellement donc vous n'avez pas besoin de parler de votre sexualité d'aujourd'hui dans l'immédiat. Vos douleurs physiques votre incapacité d'être touchée même amicalement est une réaction de protection pour que ce qui a été blessé par le passé ne soit pas de nouveau blessé dans le présent. Quand vous vous sentirez guérie de votre passé, apaisée vous pourrez dire à vos protecteurs intérieurs qu'ils n'ont plus besoin d'être aussi déterminés dans votre présent et qu'ils n'ont plus rien à craindre de futures relations.
Si besoin je suis à votre écoute, bien cordialement.

Anne Auffret
Thérapeute IFS, Sophrologue, Communication NonViolente
Gestion du stress, des émotions, anxiété, dépression, deuil, conflits intérieurs...
https://www.psychologue.net/articles/du-conflit-interieur-vers-le-dialogue-interieur

Anne Auffret Psy sur Plougonver

1068 réponses

880 J'aime

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

17 AVRIL 2022

Bonjour à vous,

Que représente pour vous votre thérapeute ? Est-ce un homme ?
La personne devant vous (votre thérapeute) est un miroir dans lequel vous voyez une partie de vous-même !
Votre inconscient se met en mode "protection" de votre intimité . Est-ce de l'homme que vous percevez dans votre thérapeute, ou l'illusion de l'homme en général. Votre mental ne fait pas la différence, c'est pour cela qu'il se met en mode "protection" .
Si vous désirez avancer il est souhaitable de dépasser cette illusion avec douceur et bienveillance pour vous-même .
"La connaissance de soi" - L'expansion de conscience" sont les outils efficaces pour votre demande. Je vous invite à vous renseigner. Je reste à votre écoute. Cordialement. Christine LORIJON

Christine Lorijon Psy sur Haute-Goulaine

1936 réponses

993 J'aime

Réalisez une thérapie en ligne

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

10 FÉVR. 2021

Bonjour Hannah,

Comme vous le dites, ce n'est peut être pas le bon moment pour évoquer cela avec votre psy, vous n'êtes peut-être tout simplement pas prête.

Ceci dit, sachez (à moins que vous ne le sachiez déjà), qu'il existe des formes d'accompagnement qui ne nécessitent pas forcement de parler des choses, de les évoquer verbalement : Vous pouvez simplement présenter une problématique au thérapeute, mais pas forcement entrer dans le détail de celle-ci.

Je pense à la kinésiologie par exemple.

Peut être une piste à explorer pour sortir de votre mal être.

Michel Condamin
Thérapeute - Coach


Michel & Amanda Condamin Psy sur Villeblevin

112 réponses

60 J'aime

Réalisez une thérapie en ligne

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

9 FÉVR. 2021

bonsoir ,
Il vous faudra en parler ,ce serait une bonne chose et le psy pourra vous aider . ceci dit que croyez-vous ? Hommes comme femmes connaissent plus ou moins cette difficulté . Il y a les pannes sexuelles ,le vaginisme ,le viol etc etc
Prenez votre temps ;vous savez qu'il ne vous juge pas et ne dit rien à l'extérieur .

Excellente thérapie à vous
Cordialement à vous

Catherine Pourtein Psy sur Buxerolles

658 réponses

394 J'aime

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

9 FÉVR. 2021

bonjour Hannah,
le contact physique est difficile pour vous, et vous avec entrepris une psychothérapie avec un "très bon psy".
Néanmoins, lorsque la sexualité est difficile à vivre, il semble bien normal d'avoir du mal à en parler que ce soit avec un homme ou avec une femme et c'est un sujet que l'on peut aborder lorsque la confiance avec son thérapeute est bien installée, sans qu'il y ait d'obligation et surtout pas celle d'entrer dans les "détails."
Si cette situation vous gêne, avez vous commencé par lui dire simplement que c'est le fait d'en parler qui vous est difficile ?
d'autant que vous dites aussi avoir du mal à parler des blessures de vous enfance et adolescence.
travailler avec un "psy", c'est aussi retrouver une certaine confiance et paix intérieure ; en aucun cas il ne s'agit de se forcer.
bien à vous
isabelle Daoulas

Isabelle Daoulas Psy sur Trézioux

142 réponses

97 J'aime

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

9 FÉVR. 2021

Bonjour.
Pour vous, il semble qu il y ai un grand tabou autour de la sexualité.
Cela vient probablement de votre enfance et adolescence.
Du milieu dans lequel vous avez grandi, de l education, mais aussi d événements ou de faits qui se sont passés, et que vous avez peut être oubliés.
( des. Événements qui vous ont fait dire , à l intérieur de vous: je ne suis pas comme cela, ...)
Une sorte de traumatisme émotionnel, par rapport, à quelque chose que vous avez vécu, ou vu, ou autre)
Aujourd’hui vous êtes dans la peur:
Peur de ne pas être ce que vous voudriez être, car quelque chose vous empêche, en utilisant la douleur, ou autre chose...
Aujourd’hui votre peur de l échec se rajoute à cela.

Sincèrement.
Christian Douthe

DOUTHE Christian Psy sur Barbezieux-Saint-Hilaire

84 réponses

64 J'aime

Réalisez une thérapie en ligne

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

9 FÉVR. 2021

Bonjour,
Et merci pour ce partage, cela est très touchant.
Visiblement, vous êtes accompagné par un psychologue qui vous convient et en qui vous avez confiance et ça c'est super !!!
Vous avez déjà fait un grand pas, en parlant des choses qui vous sont arrivées pendant l'enfance, n'hésitez pas à vous lancer à fond dans cette aventure qui consiste à à vous rencontrer vous-même, pour vous libérer de toutes ces peurs.
Je vous souhaite une excellente thérapie qui vous sera prometteuse.
Nelly Winter psychopraticienne en Maïeusthésie et praticienne certifiée en Hypnose, et également praticienne certifiée en TCC ( thérapie cognitive et comportementale)

Nelly WINTER Psy sur Ambès

258 réponses

301 J'aime

Réalisez une thérapie en ligne

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

9 FÉVR. 2021

Bonjour Hannah,
il y a peut être résistance car votre psychisme craint peut être qu'en levant ses barrières, il n'est plus d'autres motifs derrière lesquels se cacher et refuser cette sexualité. Votre "psy" vous aidera dans tous les cas par tous les outils à se disposition, mais il ne rentrera jamais en force dans votre psychisme, donc soit vous lâchez parce que vous lui faites confiance, soit vous gardez parce qu'au final cette attitude vous exonère de toute vie sexuelle, dans ce cas ,quels bénéfices secondaires en tirez-vous? En parlant à votre psy vous aidera même à comprendre pourquoi vous ne lâchez pas mais si vous ne lui en parlez pas, vous lui donnez des informations incomplètes, et forcément cela aura une répercussion sur le résultat du travail que vous fournissez ensembles.
Patricia ELDIN

Patricia Eldin Psy sur Remoulins

683 réponses

376 J'aime

Réalisez une thérapie en ligne

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

9 FÉVR. 2021

Bonjour Hannah,
Vos blocages sont liés à des mémoires négatives dont certaines sont enfouies dans votre inconscient, cela est fréquent et constitue un système de protection.
Ces mémoires peuvent remonter à votre petite enfance (traumas personnels ou résultant de la vision de scènes choquantes, conditionnements éducatifs) et même provenir du transgénérationnel.
Il faudrait bien sûr vous en libérer. Cela peut se faire si vous êtes en confiance avec votre psy (si le vôtre est un homme, il est possible que cela vous pose problème). Renseignez vous sur les différentes techniques, j'utilise quant à moi l'hypnose qui est un bon outil pour accéder à l'inconscient. Si vous souhaitiez en savoir plus, n'hésitez pas à me demander un premier échange téléphonique, gratuit et sans engagement.
Bien à vous
Véronique BLANCHE, Thérapeute Holistique
Guérison de l'enfant intérieur
Hypnose Ericksonienne
Soins énergétiques
Véronique BLANCHE, Thérapeute

Véronique Blanche Psy sur Quessoy

6558 réponses

4488 J'aime

Réalisez une thérapie en ligne

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

9 FÉVR. 2021

Bonjour Hannah
Vous exprimez une grande souffrance
En effet, peut-être n'est-ce pas le moment d'aborder "le détail " de votre sexualité.
Vous avez un très bon psy dites-vous et vous arrivez à lui parler de vos blessures d'enfance et d'adolescence. Peut-être est-ce cela l'essentiel du moment. Le reste suivra naturellement.
Faite-vous confiance.
Bien à Vous
S.Hesol

Stephanie Hesol Psy sur Bourron-Marlotte

51 réponses

45 J'aime

Réalisez une thérapie en ligne

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

9 FÉVR. 2021

Bonjour Hannah,
Pour vous engager sur ce terrain si vous le décidez, il faut créer un espace de confiance nécessaire avec votre thérapeute. Si cette confiance n'est pas mise en place, vous devriez envisager de continuer avec quelqu'un d'autre.
Je reste à votre écoute avec bienveillance et empathie.

Marjorie LUGARI - Sexothérapeute - Psychanalyste
Retrouvez moi également en visio sur Doctolib avec confort et discrétion

Anonyme-377370 Psy sur Aix-en-Provence

5591 réponses

10852 J'aime

Réalisez une thérapie en ligne

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

9 FÉVR. 2021

Bonjour vous pourriez lui demander une séance par téléphone ce serait peut être plus simple de parler sans le voir . Vous pouvez également lui demander si vous pouvez lui écrire tout ce que vous n'arrivez pas à exprimer à l'oral afin que lui ensuite aborde le sujet avec vous... Plus vous attendez plus vous aurez du mal à en parler. Bon courage

Sandrine Nede Psy sur Bordeaux

415 réponses

208 J'aime

Réalisez une thérapie en ligne

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

9 FÉVR. 2021

Bonjour,
Pourquoi ne lui demandez-vous pas des séances par téléphone, j'ai remarqué que ça permet aux personnes de parler beaucoup plus librement, notamment de la sexualité.
Bien cordialement
Inès AVOT

Inès Avot Psy sur Ouve-Wirquin

6331 réponses

3428 J'aime

Réalisez une thérapie en ligne

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

9 FÉVR. 2021

Bonjour,

Engager une psychothérapie c'est permettre de se connaître totalement. C'est aller dans les zones d'ombre comme de contacter la lumière.
Le thérapeute est là pour vous accompagner à explorer tous les pans de votre vie. Je suis étonnée que votre thérapeute ne vous ait pas questionnée sur le sujet de la sexualité. Depuis combien de temps avez-vous commencé les séances ? S'agit-il d'un thérapeute homme ou femme ? S'il s'agit d'un homme, peut-être vous renvoit-il à votre difficulté relationnelle avec l'homme, alors peut-être serait il souhaitable que vous choisissiez une femme pour poursuivre votre thérapie ?

Avez-vous souvenir de traumatismes dans votre histoire ? Vos difficultés d'aujourd'hui sont très probablement liées à votre passé. Adolescence, enfance, petite enfance...

Il y a de nombreux outils thérapeutiques pour soigner les traumatismes.

Vous allez trouver.

Je reste à votre disposition.
Claire Thomas,
Psychosomatothérapeute

Claire Thomas Psy sur La Chapelle-Caro

1907 réponses

2129 J'aime

Réalisez une thérapie en ligne

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

Psy spécialisés en Aide psychologique

Voir plus de psy spécialisés en Aide psychologique

Autres questions sur Aide psychologique

Expliquez votre situation à nos psychologues

Faites votre demande de manière anonyme et recevez une aide psychologique en 48h.

50 Il est nécessaire d'écrire 12950 caractères de plus

Votre question et ses réponses seront publiées sur le portail. Ce service est gratuit et ne remplace pas une séance de thérapie.

Nous enverrons votre question aux experts de ce thème qui traiteront personnellement votre cas.

La séance de thérapie n'est pas gratuite et sera sujette aux tarifs en vigueur du professionnel.

La séance de thérapie n'est pas gratuite et sera sujette aux tarifs en vigueur du professionnel.

Renseignez un pseudo pour rester anonyme

Votre question vient d'être révisée.

Nous vous aviserons par e-mail quand elle sera publiée.

Si vous avez besoin d’une aide psychologique immédiate, vous pouvez réserver une consultation dans les 72 heures au prix réduit de 49 €.

Cette question existe déjà.

Merci d'utiliser la barre de recherche pour connaître la réponse.

psychologues 16200

psychologues

questions 12950

questions

réponses 135950

réponses