Peur de rester célibataire toute sa vie suite à une rupture amoureuse

Réalisée par Marie-Alice · 27 déc. 2020 Aide psychologique

Bonjour,

Je vous écrit aujourd’hui car après une rupture amoureuse douloureuse il a quelques mois ( quatre mois) j'ai perdu totalement confiance en l'avenir. J'ai 24 ans et j'ai peur de rester célibataire toute la vie.

J'ai peur de finir ma vie seule et de ne plus jamais rencontrer l'amour dans le futur.

Cette peur fait partie de ma vie et j'ai souvent rencontré des personnes qui ne me correspondait pas d’où ce nouvel échec.

Cette peur est paralysante et me gâche la vie surtout quand je me compare à d'autres jeunes de mon âge en couple ou qui sont en train de construire leurs futures familles.

Mon rêve le plus grand est de moi aussi un jour avoir un compagnon sur qui comptait pour ensuite fonder une famille.

Malheureusement ce bonheur m'échappe sans cesse.

J’ai entamé une thérapie avec une psy et essaye de trouver des éléments de réponse en moi. J'écris, lis des livres sur le développement personnel et l'amour de soi, je médite, j'essaye de contrôler mes pensées mais ma peur reste la bien présente.

Je précise que dans ma famille certaines personnes sont restées seules toute leurs vies, je pense que cela peut être bien vécu par certains mais dans mon cas je sais que cela n'est pas mon idéal ni mon idée du bonheur.
Je me dis: pourquoi les autres y arrivent et pas moi ? Suis je condamnée à rester seule ?

Par moment je stresse de mon célibat et m'inscrit sur un site de rencontre sans jamais oser discuter avec une personne.

J'ai besoin d'aide, de conseils pour essayer de me soulager de ce poids, de cette peur. je ne sais pas si vous pourrez m'aider mais je l'espère. Merci d'avance.

Réponse envoyée

Nous validerons bientôt votre réponse pour ensuite la publier

Une erreur s'est produite

Merci de réessayer plus tard

Réservez un rendez-vous immédiat en ligne pour 49 €

Obtenez une aide psychologique en moins de 72 heures avec des professionnels en choisissant le créneau horaire qui vous convient le mieux.

Meilleure réponse 29 DÉC. 2020

Bonjour Marie-alice,
je pose 3 hypothèses vos craintes sont liés à une injonction socio-culturel, soit une peur transgénérationnelle soit vous avez une blessure qui se nomme "je ne suis pas digne de rendre un homme heureux".
1er hypothèse : injonction socio-culturel:
vous êtes encore jeune et vous avez la vie devant vous. Pour aimer l'autre il faut d'abord s'aimer soi. Plus facile à dire qu'à faire vous allez me dire. Vous pouvez profiter de votre période de célibataire pour apprendre à vous connaitre, savoir de quoi vous avez besoin et surtout ne pas être dans l'attente qu'un homme vienne remplir ce vide. Un couple c'est des projets en commun, le respect du modèle de l'autre, pas d'attente, de la sensualité. quand je dis pas d'attente c'est à dire par exemple si vous ne vous aimez pas vous ne pouvez pas demander à l'autre de vous aimer à tel point que ça vous remplira d'amour de vous même. C'est l'image d'une maison, son amour est les murs d'une maison, il ne peut reposer que si il y a une base solide pour l’accueillir.
Après vous devez faire attention à ne pas vous faire dicter vos envie par les normes socio-culturel " on se met en couple, on a un CDI, on achète une maison, on fait des enfants et ils vécurent heureux toute leur vie..." . Vous pouvez rechercher à vous mettre en couple simplement pour ressembler aux autre. Mais dites vous que les autres ont peut être fait comme vous et ne sont pas forcement heureux.
Hypothèse transgénérationnel :
dans votre famille comme vous l'avez écrit des femmes sont restées célibataires. Il est resté gravé dans toutes les femmes des générations suivantes que célibataire rimait avec honte et malheur d'où la création d'une angoisse quand on arrive à se mettre en couple. Cette peur ne vous appartient pas et avec une séance en constellation familiale cette peur sera redonné au génération précédente et vous couperez avec cette croyance.
3eme hypothèse : "je ne suis pas digne de rendre un homme heureux"
Croyance qui se construit vers l'âge de 6 ans ou lorsqu'un enfant a pour référence un couple qui dysfonctionne.
vous êtes tellement persuadé que vous ne pouvez pas rendre un homme heureux (de manière inconsciente) que vous allez choisir des hommes qui ne vous correspondent et comme vous n'allez pas rester avec eux vous aller vous auto-persuader que c'est vrai.
Ou bien vous allez lui demander 15 fois par jours si il vous aime du coup ça va être une tel pression qu'il va finir par partir et vous vous direz j'avais raison je ne suis pas digne d'être en couple.

peut être qu'une seule hypothèse est bonne pou peut être les trois. Pour cela j'aurais besoin d'échanger un peu plus avec vous pour affiner les hypothèses.
Je reste à votre disposition si vous le souhaitez

Matthieu Roché Psy sur La Rochelle

3 réponses

9 J'aime

Réalisez une thérapie en ligne

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

16 AVRIL 2022

Bonjour à vous,

24 ans la vie est longue devant vous !
"Avoir peur d'être célibataire" , lorsque vous décrivez cette peur cela semble terrible au plus haut point !
Le verbe "CONDAMNEE" est très très fort !
Oui cette croyance, ce jugement vient certainement de votre passé familiale... Vos recherches sont bien orientées.
"La connaissance de soi" - "L'expansion de conscience" sont les outils adaptés à votre demande. Je vous invite à vus renseigner. Je reste à votre écoute. Cordialement. Christine LORIJON

Christine Lorijon Psy sur Haute-Goulaine

1997 réponses

1037 J'aime

Réalisez une thérapie en ligne

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

29 DÉC. 2020

Marie-Alice bonjour,

Je comprends qu'une part de vous à donc très peur que vous restiez seule toute votre vie, que vous ne trouviez jamais la bonne personne avec qui vous pourriez être heureuse. Quand quelque chose bloque comme ça en soi c'est qu'il y a une part qui a été choquée par quelque chose qu'elle a vécu, ou vu, ou qui fait parti de son histoire transgénérationnelle. Donc un début de réponse est peut-être dans cette phrase que vous écrivez : "Je précise que dans ma famille certaines personnes sont restées seules toute leurs vies" Une part de vous relativise maintenant en se disant que c'était leur choix, que ça leur convenait.... et en même temps je ne peux m'empêcher de penser qu'une part de vous y est très sensible, d'ailleurs c'est votre problématique craindre de rester seule toute votre vie ! Ce n'est pas présent pour rien.

Anne Auffret
Thérapeute IFS, Sophrologue, Communication NonViolente
Gestion du stress, des émotions, anxiété, dépression, deuil, conflits intérieurs...
https://www.psychologue.net/articles/ifs-un-modele-psychotherapeutique-novateur
https://www.psychologue.net/articles/du-conflit-interieur-vers-le-dialogue-interieur

Anne Auffret Psy sur Plougonver

1068 réponses

882 J'aime

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

28 DÉC. 2020

Bonjour Marie-Alice,
Vous avez 24 ans, pas 50 ans, donc cette peur de rester célibataire est infondée, je pense que le problème est ailleurs.
Il serait intéressant de travailler à un niveau inconscient (voir mon profil) pour comprendre d'où vient cette peur irrationnelle...
Cette sorte de condamnation que vous vous faites, comme si vous ne méritiez pas d'être heureuse s'est certainement installée à une période de votre vie que vous avez certainement occultée...

Restant à votre disposition si vous êtes de ma région,
Hypnothérapeute clinique - Thérapie intégrative & holistique

Nathalie Follmann Psy sur Clichy

5394 réponses

31828 J'aime

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

28 DÉC. 2020

Bonjour Marie-Alice,
qu'est-ce qui vous manquerait le plus si vous restiez célibataire : être aimée, ou aimer ?

Anonyme-318660 Psy sur Retournac

490 réponses

742 J'aime

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

28 DÉC. 2020

Bonjour Marie-Alice,

Je comprend que cette situation ne soit pas facile à vivre et que vous cherchiez des solutions.
Je pense qu'une part de vous tente de remonter à votre conscience et de vous alerter sur ce qu'elle a vécu de douloureux. En d'autres termes c'est votre enfant intérieur blessé qui se manifeste au travers de ses symptômes d'angoisses paralysantes.

Je pratique une méthode qui permet la rencontre entre vous adulte et l'enfant que vous étiez afin de le reconnaître et le mettre en paix.
Dès que s'est fait, vos symptômes s'apaisent beaucoup et avec le temps peuvent disparaître étant donné que ce pourquoi ils sont apparu a été mis en paix.

N'hésitez pas à me contacter pour plus d'informations
Cordialement
Camille

Camille Mouton-Chandanson Psy sur Saint-Étienne

24 réponses

7 J'aime

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

28 DÉC. 2020

Bonjour,
merci pour votre message.
Voila ce que je vous propose : faire un test d'attachement pour comprendre votre vie affective, en line avec votre histoire et votre personnalité. Cela nous permettra de mieux cerner qui vous etes et celui qui vous correspond.
ensuite, nous travaillerons sur votre estime de soi, pour retrouver la confiance et la femme que vous etes.
Alors, un accompagnement pour de nouvelles rencontres vous aidera à envisager différemment l'avenir : il n'y a pas de fatalité a rester seule !

Avec bienveillance, empathie et sans jugement, je consulte aussi en visio : cela permet une grande discrétion et confidentialité, sans vous déplacer et aux moments ou vous êtes disponibles.

Spécialiste en sexualité, relation de couple et sociale, amoureuse ou toxique, écrivez moi ou appelez moi et nous en discuterons.
Bien cordialement,
Christian RICHOMME
Psychologue/Psychanalyste Jung
Paris

Christian Richomme Psy sur Paris

1711 réponses

836 J'aime

Réalisez une thérapie en ligne

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

28 DÉC. 2020

Bonjour Marie Alice,
Il y a en vous des blocages qu'il faudrait lever pour que vous puissiez vous épanouir dans votre vie sentimentale.
C'est bien déjà de lire des ouvrages sur le développement personnel mais il y a une guérison à faire, des mémoires négatives logées dans votre inconscient à libérer.
Je peux vous aider si vous le souhaitez, n'hésitez pas à me demander par message sur la plateforme un premier échange téléphonique (gratuit et sans engagement) : vous m'en diriez un peu plus et je vous présenterais ma thérapie.
Bien à vous
Véronique BLANCHE, Thérapeute Holistique
Guérison de l'enfant intérieur
Hypnose Ericksonienne

Véronique Blanche Psy sur Quessoy

6558 réponses

4573 J'aime

Réalisez une thérapie en ligne

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

28 DÉC. 2020

Bonjour Marie Alice,
Vous suivez une thérapie pour vous aider à surmonter votre angoisse de finir vos jours seule. Vous êtes stressée par l'idée de reproduire des schémas de célibats déja présents dans votre famille.
Il est évident que vous n'avez jamais fait le deuil de vos relations passées et que vous vous obstinez à être en couple pour contrer une sorte de malédiction familiale.
Je pense qu'il faut que vous preniez du recul sur tout ça. Vous devez vous laisser le temps de la réflexion. Que cherchez vous vraiment ? Quel est vôtre voeu pour l'avenir ? Quelles sont vos attentes ? Pour être confiante, vous devez construire une relation solide. Et cela ne se fait pas rapidement, ni soudainement. Vous avez besoin de plus de temps que vos amies. Soyez patiente.
Je vous propose de vous aider à organiser vos idées, à planifier vos choix. Nous pouvons travailler ensemble sur la confiance. N'hésitez pas à me contacter pour savoir comment gérer tout ça. Ma première consultation, de prise de contact, est totalement gratuite. De plus, je consulte à distance.
Courage,
Fleur, coach de vie et psychologue

Fleur Poirier Psy sur Limoges

406 réponses

219 J'aime

Réalisez une thérapie en ligne

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

28 DÉC. 2020

Bonjour Marie Alice,
Il serait important dans votre cas, de comprendre ce que vous recherchez clairement dans la relation à l'autre et ce qui vous effraie dans le fait d'être célibataire un temps donné.
Vous dites que votre psy vous aide à comprendre, mais une question reste en suspend, est ce que vous vous aimez? Avant d'aimer cet autre, il est important d'être soi même rempli et de ne pas chercher à être rempli par cet autre et la dynamique de la rencontre, ceci reste de courte durée et n'est qu'illusion.
Pensez à être heureuse comme vous êtes et à réaliser vos projets d'avenir et vos rêves, chaque chose en son temps.
Excellente continuation à vous

Marjorie LUGARI - Psychanalyste - Praticien en psychothérapie - Sexothérapeute
Retrouvez moi également en télé consultation sur Doctolib ou Whatsapp

Anonyme-377370 Psy sur Aix-en-Provence

5591 réponses

10893 J'aime

Réalisez une thérapie en ligne

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

Psy spécialisés en Aide psychologique

Voir plus de psy spécialisés en Aide psychologique

Autres questions sur Aide psychologique

Expliquez votre situation à nos psychologues

Faites votre demande de manière anonyme et recevez une aide psychologique en 48h.

50 Il est nécessaire d'écrire 13450 caractères de plus

Votre question et ses réponses seront publiées sur le portail. Ce service est gratuit et ne remplace pas une séance de thérapie.

Nous enverrons votre question aux experts de ce thème qui traiteront personnellement votre cas.

La séance de thérapie n'est pas gratuite et sera sujette aux tarifs en vigueur du professionnel.

La séance de thérapie n'est pas gratuite et sera sujette aux tarifs en vigueur du professionnel.

Renseignez un pseudo pour rester anonyme

Votre question vient d'être révisée.

Nous vous aviserons par e-mail quand elle sera publiée.

Si vous avez besoin d’une aide psychologique immédiate, vous pouvez réserver une consultation dans les 72 heures au prix réduit de 49 €.

Cette question existe déjà.

Merci d'utiliser la barre de recherche pour connaître la réponse.

psychologues 16300

psychologues

questions 13450

questions

réponses 137050

réponses