Comment choisir sa thérapie ?

<strong>Article révisé</strong> par le

Article révisé par le Comité Psychologue.net

Thérapies brèves versus thérapies classiques ou analytiques, des techniques différentes qui peuvent être complementaires

17 JUIL. 2019 · Lecture : min.
Comment choisir sa thérapie ?

Les thérapies brèves versus les thérapies classiques ou analytiques : des techniques différentes qui peuvent être complémentaires.

Pendant longtemps, vous avez voulu vous en sortir par vous-même. Aller voir un psychologue vous semblait inutile ou alors réservé aux gens faibles. Ce qui n'est bien sûr absolument pas le cas. Après vous être torturé des semaines, des mois et parfois plusieurs années, vous voilà enfin décidé à passer le cap car vous avez compris qu'un accompagnement thérapeutique est nécessaire. Cette décision n'est absolument pas un aveu de faiblesse, au contraire, s'offrir une thérapie est un choix courageux et faire le premier pas est déjà un acte symbolique fort.

Se pose la question de choix de la thérapie.

Le choix de la thérapie

Actuellement il y a plusieurs courants et plusieurs méthodes. Il y a des méthodes qui vous proposent une guérison rapide et d'autres, peut-être moins attrayantes de prime abord, qui vous proposent un suivi sur le long terme, telles que les psychothérapies classiques ou les thérapies analytiques. Peut-être vous sentez-vous tellement en souffrance, que vous souhaitez une sorte de baguette magique pour tout effacer. Alors vous pouvez être tenté par des thérapies brèves ou des techniques telles que l'EMDR ou encore l'hypnose. C'est dernières techniques ne sont pas inintéressantes, mais peut-être faut-il d'abord se donner le temps de ranger, de faire le tri, de comprendre avant de passer à ce genre de thérapie, et c'est ce que permettent de faire les thérapies plus classiques. Bien sûr qu'il est séduisant de se sentir apaisé le plus vite possible. C'est dans l'air du temps, nous voulons tout immédiatement. Nous voulons un bénéfice presque instantané.

À l'image des régimes qui vous promettent de perdre des kilos rapidement, ou des comprimés brule-graisse, dont il est à présent reconnu que ces méthodes, sur le long terme, ne sont pas intéressantes, et même dévastatrices pour votre santé et votre équilibre psychique. Les thérapies brèves, l'hypnose, la PNL etc. sont des outils. Vous pouvez les utiliser avant d'entamer une longue thérapie, pour vous soulager d'une trop grande souffrance, comme lorsque vous prenez une aspirine pour passer une migraine, mais si derrière cette dernière se cache une maladie, supprimer un symptôme n'en résout pas l'origine. L'idéal est d'utiliser les techniques brèves pendant ou vers la fin de votre thérapie classique ou analytique pour renforcer certains points.

N'utiliser qu'un outil pour se sentir mieux, cela revient à mettre du déodorant alors que vous ne vous êtes pas lavé. Vous l'avez peut-être déjà tenté, et vous savez que cela n'est pas efficace sur le long terme. Et pour reprendre l'exemple des régimes à la mode, des régimes miracles, il est évident que maigrir ne nécessite pas qu'une seule technique et qu'il faudra jouer sur comment apprendre à manger sur le long terme et également coupler avec une activité physique. De même, pour aller mieux psychiquement, pour trouver la définition du bonheur, celle qui vous convient, une seule technique ne suffit pas. Alors, même si les thérapies brèves sont séduisantes, car elles vous promettent de lever la souffrance, d'oublier et de supprimer le passé, à long terme il est tout de même plus cohérent d'avancer avec un esprit rangé, en sachant ce que vous gardez et pourquoi.

Regarder derrière le rideau...

Dans ma pratique, je rencontre trop de personnes qui sont par exemple sous antidépresseurs ou anxiolytiques depuis des années. Pourtant ils ne vont pas mieux. C'est parce qu'un médicament ou une technique ne peut suffire à s'équilibrer psychiquement lorsque la racine de la douleur est bien plantée. Il ne suffit pas de tirer un rideau illusoire afin de ne plus voir. Derrière le rideau, ce que vous avez caché reste, et parfois prend la poussière du temps, ce qui ne fait qu'alimenter les problématiques masquées.

Autorisez-vous à vous accorder du temps, à être patient avec vous-même. Notre époque veut que tout soit normé. Il y a trop d'injonctions au bonheur et à la réussite. Beaucoup sont à la recherche de recettes à appliquer, comme si l'être humain était construit sur un modèle unique et scientifique. Mais n'est-ce pas ainsi perdre de vue sa personnalité et ses désirs propres ? La thérapie classique ou analytique permettent de respecter ce désir et de laisser à chacun son individualité et la liberté d'être au cœur de ses désirs. Effectivement la psychanalyse ne propose pas de recette miracle, c'est toute la particularité de cette thérapie. Elle laisse libre cours à qui vous êtes, à en tirer le meilleur et à apprendre à vous écouter et vous faire confiance en vous offrant un espace de liberté créative.

Photos : Shutterstock

Écrit par

Linda WiDAD

Voir profil
Laissez un commentaire
Le nom sera publié mais pas l'e-mail

derniers articles sur thérapies et méthodes de psychologie