L'espace relationnel thérapeutique

Dans le recul offert par l'espace thérapeutique, l’altérité peut être vue non plus comme un espace d’opposition mais comme un espace de recentrage, de vision plus claire de nous-même.

13 JANV. 2022 · Lecture : min.

PUBLICITÉ

L'espace relationnel thérapeutique

S'engager dans une psychothérapie, un accompagnement avec un professionnel de la psychologie, implique la mise en relation de deux personnes, le client et son thérapeute. Cette rencontre, cette relation est en elle-même source et outils de guérison. Elle est partie intégrante de la thérapie.

Psychothérapie : définition et bienfaits

Se donner de l'espace, intérieurement, par la proposition d'un autre angle de vue (apporté avec l'appui du thérapeute), afin de mieux voir, mieux regarder ses propres limites ou les apports solides de notre pensée, de nos croyances et de notre posture face à la vie. S'offrir le cadeau de s'apporter un autre regard non pas pour « noyer » le nôtre, mais au contraire pour n'en garder que la substance :

Voyez un objet, une fleur, éclairée au soleil de 10h : vous en apercevrez nécessairement l'ombre (nos contenus inconscients, nos parts refoulées, nos ressources), -si tant est que vous ayez osez au préalable dégager les nuages (nos soucis, chagrins, ...) qui en assombrissaient la vue. Maintenant prenez ce même objet, au sol, au soleil de midi : l'ombre à disparue, la lumière vive vous permet d'en voir les couleurs à leur plus belle offrande, d'en distinguer minutieusement la texture.

Il en est de même dans les espaces qui composent nos vies : de nombreuses ombres, -si ce n'est même avant cela nos nuages- créées des distorsions dans nos perceptions. Nous ne voyons pas nos vérités nues, et élaborons nos mythologies personnelles à l'aune de ce regard biaisé.

Aussi s'offrir (à) un autre regard, une autre perception, ce n'est pas renoncer à soi, mais bien au contraire se permettre de ne garder que la substance, la moelle nutritive de ce que nous sommes, et d'en amoindrir le bruit environnant.

C'est ce que nous offre, nous permets, la relation thérapeutique, l'espace relationnel créé avec notre thérapeute, qui est formé à nous accompagner dans ce processus de rencontre avec nous-même, dans le respect de notre intégrité et de notre rythme personnel.

Photos : Shutterstock

PUBLICITÉ

Écrit par

Anne Sophie Germain

Voir profil

Bibliographie

  • GAUDRIAULT, P., JOLY, V., Construire la relation thérapeutique, Dunod, 2013.

  • JUNG, C.G., Psychologie du transfert, Albin michel, 1980.

  • WINICOTT, D.W., Jeu et réalité, l'espace potentiel, Gallimard, 2002.

Laissez un commentaire

PUBLICITÉ

derniers articles sur thérapies et méthodes de psychologie