Sentiment d’anesthésie émotionnelle

Réalisée par Charlotte · 14 mars 2021 Aide psychologique

Bonjour,

Désolée d’avance pour le pavé.

J’ai 23 ans et suis en couple depuis tout juste un an avec une fille (de mon âge aussi).
Nous nous sommes rencontrées en voyage en 2019, pour elle ça a été un « coup de foudre », dans un premier temps nous avions essayé pendant deux mois une relation de couple à distance mais cela n’avait pas fonctionné parce que je ne ressentais au final rien d’amoureux pour elle.
Puis il s’est écoulé 6 mois sans se voir, ni se parler et j’ai finis par revenir vers elle, elle me manquait terriblement.
Nous nous sommes mises ensemble à ce moment là, pour moi ça a été incroyable ce changement, je m’apercevais que je l’aimais et je l’aime aujourd’hui d’un amour sincère et fort. Je ne pensais pas ressentir ça un jour pour elle.
Nous avons développé une très belle relation, basée sur de la complicité, de la confiance et beaucoup de communication.
J’ai finis par habiter dans la même ville qu’elle, ce qui nous a permis de partager plus de « vrais » moments.

De son côté, elle s’est tout de suite beaucoup projetée (c’est sa première vraie relation de couple), à parler enfants/mariage/emménagement... J’ai du temporiser un peu parce que j’avais en tête mes précédentes relations qui s’était mal finies, je ne voulais pas espérer pour rien et surtout je voulais prendre mon temps.

Bref, au final on avait réussi à trouver un équilibre jusqu’à maintenant.

Depuis deux semaines (et c’est la deuxième fois que ça lui arrive depuis qu’on est ensemble), elle se sent « anesthésiée ».
Elle décrit ça comme une période où elle ne sait plus ce qu’elle ressent pour moi, une période où elle veut être seule, où elle envisage de mettre un terme à la relation tant elle a l’impression de ne plus rien ressentir. Elle me parle d’une petite voix dans sa tête qui lui dirait « reste au fond tu sais que tu l’aimes et que tout ça va passer», elle a l’impression de plus avoir envie de se projeter, que tout ça lui fait peur, qu’elle a l’impression que sa vie est tracée pour les 40 ans à venir, qu’elle s’aperçoit qu’un an de relation ça marque un certain engagement dans la relation...

Elle semble tiraillée entre son envie d’être posée en couple et son envie de profiter, de ne pas « louper sa jeunesse ».
Elle parle aussi d’avoir peur d’avoir la vie rangée de sa mère et son beau-père (et paradoxalement l’idéalise beaucoup aussi)

Ce qui est hyper paradoxal avec elle c’est que pendant ces un an de relation, elle a eu de nombreuses vagues d’amour à me faire des déclarations où effectivement elle se projetait beaucoup puis soudain, ces moments d’anesthésie du cœur où elle ne sait pas si elle a envie de continuer, ne sait pas si elle m’aime toujours. C’est comme si tous les moments partagés ensemble n’existaient plus ou étaient vides d’émotions.

Tout en sachant que c’est une personne hypersensible qui ressent tout x1000 dans sa vie au quotidien, en temps normal.

J’aimerai comprendre, d’où viennent ces moment d’anesthésies émotionnelle et sentimentale ? Est-ce que c’est un mécanisme de défense pour elle, contre quoi ?
Est-ce que simplement c’est révélateur d’une relation qui ne lui convient plus ?

Elle-même n’arrive pas à comprendre pourquoi du jour au lendemain, son cerveau s’est mis sur OFF, et elle n’arrive pas à me donner d’explications...
Et elle me dit que ça semble toucher un peu tous les domaines de sa vie.

Elle voit une psy en thérapie et je commence également un suivi prochainement mais je suis preneuse de vos conseils, pistes de réflexions en attendant...

Je vous remercie d’avance

Réponse envoyée

Nous validerons bientôt votre réponse pour ensuite la publier

Une erreur s'est produite

Merci de réessayer plus tard

Meilleure réponse 15 MARS 2021

Bonjour Charlotte,

S’est-il passé un événement particulier il y deux semaines, soit du côté de votre amie, soit dans votre couple, soit dans le cadre de sa thérapie ? Un an, c’est encore en tout cas une relation qui peut rencontrer bien des remaniements, où chacune de vous modifie son lien et son positionnement à la personne aimée, sans toujours être consciente de ce qui se joue dans la relation, sans toujours bien saisir que des modes d’aimer inconscients se répètent inévitablement dans une relation amoureuse. Est-ce votre première histoire forte, pour l’une comme pour l’autre ? De plus, votre amie est en thérapie. La thérapie est une démarche au cours de laquelle on traverse des bouleversements affectifs et émotionnels qui peuvent venir quelquefois perturber provisoirement la relation amoureuse (surtout lorsqu’elle est en construction), à certains moments-clefs du travail, à certaines périodes où des éléments importants émergent, par exemple. Le travail psychothérapeutique favorise des questionnements, un trouble ou une perplexité à certains moments, qui peuvent toucher toutes les sphères de la vie, identitaire, amoureuse, professionnelle. Mais cela peut être également un temps fondateur pour votre relation, la découverte de ce qui est vraiment essentiel pour chacune de vous et pour toutes les deux. Si votre relation est basée sur la confiance, la communication, la complicité, cela vous aidera l’une et l’autre à mettre des mots ensemble sur ce qui vous arrive. La décision de s’engager dans une relation peut être souvent sujette à l’ambivalence, à la fois source d’envie et d’anxiété. Vous dites être vous-même sur le point de commencer un suivi. Avez-vous pris cette décision en raison des doutes et de la peur que votre amie exprime par rapport à votre relation, ou en ressentez-vous le besoin par rapport à votre propre histoire ? En tout cas, seule votre amie peut trouver des réponses à ce qu’elle ressent, saisir ce que peut signifier cette anesthésie émotionnelle qui semble ne pas toucher exclusivement la sphère amoureuse, dites-vous. Et vous, comment vous sentez-vous dans cette relation ? Certains des termes que vous employez semblent indiquer que vous avez fait un cheminement - « nous avions essayé », « on avait réussi », « j’ai dû temporiser » (et vous évoquez des relations antérieures qui se sont mal terminées), « je voulais prendre mon temps ». Qu’en est-il à ce jour ? Si vous entamez également une thérapie, ce cheminement éclairera peut-être certaines des difficultés que vous évoquez. Rien n’est figé, en tout cas, ni vous, ni votre amie, ni la relation que vous tisserez au fil du temps.
Clara Maïda (psychanalyste - consultation en ligne)

Clara Maïda Psy sur Paris

63 réponses

147 J'aime

Réalisez une thérapie en ligne

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

15 MARS 2021

Bonjour Charlotte,

Vous dites que votre compagne est hypersensible, ce qui fait que toutes ses émotions sont très fortes et lui arrive en plein cœur qu'elles soient positives ou négatives. Elle vit tout intensément. Avec cette hypersensibilité, sa baisse de moral peut provoquer de gros dégâts chez elle, ce qui entraîne une remise en question dans tous les domaines de sa vie.

C'est dur à comprendre pour une personne extérieur mais vous semblez être très à l'écoute et en désir de comprendre c'est un très bon point et vous semblez vouloir faire un suivi donc cela va vous aider également.

Soyez patiente et laissez faire les choses. Sa thérapie va lui être d'une grande aide pour apprendre à gérer ses émotions et remettre de l'ordre face à ses questions, ses doutes et elle arrivera à savoir ce qu'elle veut vraiment dans la vie.

Je vous souhaite bon courage, en espérant pour vous que cela passe.

Belle journée à vous.

Violaine Delboulbe
Coach de vie

Violaine Delboulbe Psy sur Orange

27 réponses

21 J'aime

Réalisez une thérapie en ligne

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

15 MARS 2021

Bonjour Charlotte. Il est difficile de répondrai à votre question sans vous avoir rencontrer toutes les deux. Vous êtes jeunes et votre relation de couple est assez récente. Au début , tout parait simple. Puis au au bout d'une période pouvant aller jusqu'à trois ans, chacun commence à percevoir les différences qui existent entre vous. Et le véritable amour commence là. Est ce que ses difficultés proviennent de là , sans qu'elle puisse clairement énoncer ce qui la traverse ou est elle véritablement confrontée avec une peur de l'engagement et la perspective de tout ce qui se profile comme difficultés. Si elle a eu un modèle de couple qui lui fait peur, elle peut avoir peur de reproduire cela sans en avoir envie d'où son ambivalence. Masi cela seule elle même peut y répondre.
Ce qui me semble important c'est vous. Ou en êtes vous avec tout cela?. vous ne vous positionnez pas dans votre message et on dirait que vous attendez que ce soit elle qui le fasse. Avez vous envie de vous engager? ou pas?
Il est important d'aller clarifier vos désirs seul en thérapie ou en thérapie de couple.

DUBLE Patricia Psy sur Carpentras

19 réponses

30 J'aime

Réalisez une thérapie en ligne

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

15 MARS 2021

Bonjour Charlotte,
Merci pour votre témoignage.
Je trouve cela très intéressant que vous vous engagiez dans un travail thérapeutique et en même temps, ... vous demandez des pistes de réflexions.
Je vous conseille donc de ne suivre aucun conseil, de vous laisser guider par votre travail thérapeutique, c'est la meilleure chose.
Le choix de votre thérapeute, sera le votre.
Aurélien Morel
Gestalt Thérapeute

Aurelien MOREL Psy sur Saint-André-lez-Lille

239 réponses

446 J'aime

Réalisez une thérapie en ligne

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

15 MARS 2021

Bonjour Charlotte,
Cela mériterait d'être vérifié en consultation, avec plus d'éléments, mais votre amie me paraît typiquement être porteuse de la blessure de rejet. Contractée pendant la petite enfance et même si on n'en n'a pas conscience et si rien de tangible ne le fait apparaître, cette blessure crée une peur qui est réactivée tout au long de la vie si on ne la guérit pas. Ce sont des profils, très souvent sensibles, qui se sont constitués ce système de défense face à leurs émotions fortes : la fuite. Cela est significatif dans votre récit lorsque vous dites que subitement elle parle de tout arrêter alors que préalablement, elle se projetait. C'est un peu comme si elle était équipée d'un bouton OFF destiné à effectivement anesthésier la sphère émotionnelle; l'idée étant de finalement préférer les relations plus superficielles pour ne pas trop souffrir en cas de rejet.
Connaissez-vous cet ouvrage de Lise Bourbeau "les 5 blessures qui empêchent d'être soi-même" ? Si non, je vous conseille de vous le procurer, cela vous permettra de comprendre davantage le fonctionnement de votre amie et le vôtre...
Bien à vous
Véronique BLANCHE, Thérapeute Holistique
Guérison de l'enfant intérieur
Hypnose Ericksonienne
Soins énergétiques

Véronique BLANCHE Psy sur Saint-Brieuc

1822 réponses

1118 J'aime

Réalisez une thérapie en ligne

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

15 MARS 2021

Bonjour Charlotte ,
Vous n’y êtes pour rien ! Votre amie suit une thérapie car son anesthésie émotionnelle est une souffrance, cela lui appartient .Votre complicité, votre communication , votre confiance mutuelle fait que votre amie vous confie ses états d’âme , vous l’aimez et vous désirez la soulager ou comprendre sa souffrance ce n’est pas votre rôle .
Pistes de réflexions : Son anesthésie émotionnelle est un symptôme qu’elle peut décrire parce qu’il est conscient cependant celui ci vient d’une peur intérieure inconsciente qui retentit sur la perception de tout ce qui l’entoure , l’anesthésie émotionnelle est la partie émergée de l’iceberg. Seul un thérapeute compétent peut l’aider . Pourquoi cela arrive maintenant ? Quelque chose de particulier , de nouveau se construit une troisième entité :le couple ! Le couple est l’inconnu et comme tout inconnu il peut inquiéter : chacun à sa temporalité, son histoire, son vécu , ses identifications... il faut du temps pour faire des choix car choisir c’est renoncer (à certaines choses ou idées du passé).
Conseils: Vous avez aussi besoin d’aide, continuez à vous faire accompagner car c’est une période difficile pour vous.
à noter : on ne prend jamais de décisions importantes de changement dans sa vie pendant la thérapie .
Vos démarches respectives témoignent de votre désir de mettre tout en place pour continuer votre chemin ensemble et cette maturité est remarquable.
Bien à vous
Psy-Véronique-Eyraud-les Angles-Gard

Véronique EYRAUD Psy sur Les Angles

276 réponses

181 J'aime

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

15 MARS 2021

Bonjour Charlotte,

Merci d'avoir partagé votre expérience et d'avoir fait appel à notre aide.

L'anesthésie émotionnelle que vous évoquez peut être un symptôme d'un épisode dépressif. Que votre compagne suive une thérapie avec une psy devrait l'aider à accompagner ses ressentis et son vécu. Il pourrait être utile qu'elle en parle aussi à son médecin de confiance afin qu'un suivi médical et pluridisciplinaire soit mis en place.

Il semble que vous avez vous-même vécu des moments de doute, dans les débuts de votre relation. Je vous conseille de toutes les deux prendre le temps de vous écouter intérieurement afin de mieux vous connaître vous-même. C'est d'ailleurs ce que vous avez décidé de faire en démarrant prochainement un suivi psychologique. C'est alors que vous pourrez chacune mettre des mots sur ce que vous ressentez, et ce que vous voulez toutes deux vraiment.

J'espère sincèrement avoir pu vous aider.

Véronique Borgel Larchevêque Psy sur Bordeaux

5 réponses

1 J'aime

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

15 MARS 2021

Bonjour Charlotte,
Merci de votre courriel. De nombreuses pistes d'explication s'ouvrent à vous et à votre amie pour comprendre son brusque changement d'humeur. Vous en évoquez d'ailleurs un certain nombre. Les choses sont rarement simples mais plutôt multifactorielles et inconscientes. Faites lui confiance pour aller chercher en thérapie les réponses à ses questions.
Quant à vous, ne vous oubliez pas ! Prenez soin de vous et de vos émotions.
Bon courage
Caroline Ulmer-Newhouse

Caroline Ulmer-Newhouse Psy sur Paris

98 réponses

61 J'aime

Réalisez une thérapie en ligne

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

15 MARS 2021

Bonjour Charlotte,
Je vous remercie pour le partage.
Comme vous pouvez le constater le vécu du couple des parents de votre compagne résonne énormément en ce moment, ce qui peut l'amener à se renfermer et à couper toutes émotions de peur de leur ressembler.
Il faudrait revisiter son passé, sa relation avec son entourage, le lien au couple des parents, ainsi que sa projection vis à vis de votre relation.
La perception ou peut être le prisme par lequel elle regarde votre relation est à travailler à mon avis.
Je reste à votre écoute avec bienveillance et empathie

Marjorie LUGARI - Psychanalyste - Sexothérapeute
Retrouvez moi aussi en visio sur Doctolib

LUGARI Marjorie Psy sur Saint-Maximin-la-Sainte-Baume

1598 réponses

1815 J'aime

Réalisez une thérapie en ligne

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

15 MARS 2021

Charlotte bonjour,

Effectivement votre compagne se met en mode protection en se coupant des émotions, comme une anesthésie. C'est bien qu'elle se soit engagée dans un travail thérapeutique et c'est normal qu'elle n'arrive pas a donner d'explication puisque ses protecteurs intérieurs qui la coupe des émotions le font justement pour que ce qui bloque ne soit pas dévoilé. Le conseil que je vous donnerais est de laisser faire la thérapie et de prendre soi de vous et de ne pas prendre les choses contre vous.
Si besoin je suis à votre écoute, bien cordialement.

Anne Auffret
Thérapeute IFS, Sophrologue, Communication NonViolente
Gestion du stress, des émotions, anxiété, dépression, deuil, conflits intérieurs...
https://www.psychologue.net/articles/du-conflit-interieur-vers-le-dialogue-interieur

Anne Auffret Psy sur Plougonver

1043 réponses

686 J'aime

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

15 MARS 2021

Bonjour Charlotte,

Merci pour votre message.

En vous lisant, j'ai comme l'impression que vous "voir" au second plan, comme si vous disparaissiez derrière votre amie.
Vous parlez beaucoup d'elle, de ce que votre relation lui fait vivre, de comment ses sentiments ont évolué, de l'état émotionnel dans lequel elle se trouve depuis quelques semaines, mais vous ne dites rien de ce que son "anesthésie" de coeur vous fait vivre à vous.
Toute la seconde partie de votre lettre parle d'elle et pas du tout de vous...
Mais où avez vous disparu?...
Comme si ce que vous ressentez, vous, ne comptait pas...

Pour traverser le mieux possible cette période vous devez repartir de vous.
Vous ne pouvez pas changer votre amie, ni ce qui lui arrive mais vous pouvez "travailler" sur vous, voir dans quel état émotionnel vous vous retrouvez maintenant, ce que vous pouvez faire avec cette situation.
C'est en repartant de vous que vous pourrez agir, retrouver de la marge de manoeuvre par rapport à ce que vous vivez actuellement.
C'est une très bonne décision alors que vous avez prise de vous faire accompagner.
Vous le verrez, c'est un beau cadeau que vous allez vous faire à vous même en commençant ce "travail",
De bonnes choses à vous,

Juliette Ghiulamila
Gestalt praticienne

Juliette Ghiulamila Psy sur Malakoff

10 réponses

16 J'aime

Réalisez une thérapie en ligne

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

15 MARS 2021

Bonjour Charlotte,
En ce qui concerne votre compagne, il n'y a qu'elle qui pourra répondre à cette question.
Pourquoi faites-vous, vous-même la démarche de vous faire accompagner?
Bien cordialement
Inès AVOT

AVOT INES Psy sur Lille

1718 réponses

749 J'aime

Réalisez une thérapie en ligne

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

14 MARS 2021

Bonsoir Charlotte,
De par son hypersensibilité, votre compagne ressent les émotions positives comme négatives avec une très grande intensité. La peur de s’engager totalement dans votre relation amoureuse est tellement vécue intensément que cela peut générer en elle comme un blocage qui la prive de toute émotion.L’anesthésie émotionnelle dont vous parlez est un symptôme important d’un état dépressif qu’il est important de traiter rapidement : c’est donc très bien que votre compagne soit suivie psychologiquement pour l’aider à identifier et à prendre conscience des sentiments et des expériences vécues en lien avec ses symptômes et ses troubles, afin de pouvoir les accepter pour être en capacité d’apaiser ses souffrances

Marc Finaltéri Psy sur Boulogne-Billancourt

60 réponses

122 J'aime

Réalisez une thérapie en ligne

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

14 MARS 2021

Bonjour Charlotte,
plutôt que son cerveau, il semble que ce soit son cœur, qui se met sur OFF...
Quant à comprendre d'où viennent ces moments d'anesthésie "émotionnelle et sentimentale", il n'y a qu'elle qui puisse le faire.
Et vous, pourquoi éprouvez-vous le besoin d'être accompagnée ?

Xavier Martin-Prével Psy sur Retournac

490 réponses

695 J'aime

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

14 MARS 2021

Bonjour Charlotte,

Il est difficile de vous répondre au sujet de ce que peut ressentir votre compagne mais le fait qu’elle ait entamé une démarche thérapeutique est très positif et devrait l’aider à ne plus vous envahir de ses propres doutes.
De votre côté, il est totalement compréhensible que vous soyez déstabilisée par ses incertitudes qu’elle partage, semble-t-il, largement avec vous, sans vous préserver.
C’est une situation certainement très difficile à vivre pour vous en ce qu’elle provoque votre insécurité dans cette relation.
Avez-vous parlé avec elle pour lui exprimer les sentiments que son comportement fait naître chez vous ?
Peut-être qu’elle n’a pas conscience de la douleur qu’elle provoque en vous confiant ses doutes ?
En complément de votre suivi thérapeutique, je vous conseillerais volontiers d’écrire ces sentiments qui vous traverse.
N’hésitez pas à me contacter si je peux vous aider, en cabinet ou à distance.

Sincèrement,

Maryline Mallia-Eliot

Maryline Mallia-Eliot Psy sur Lille

7 réponses

1 J'aime

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

Psy spécialisés en Aide psychologique

Voir plus de psy spécialisés en Aide psychologique

Autres questions sur Aide psychologique

Expliquez votre situation à nos psychologues

Faites votre demande de manière anonyme et recevez une aide psychologique en 48h.

50 Il est nécessaire d'écrire 10200 caractères de plus

Votre question et ses réponses seront publiées sur le portail. Ce service est gratuit et ne remplace pas une séance de thérapie.

Nous enverrons votre question aux experts de ce thème qui traiteront personnellement votre cas.

La séance de thérapie n'est pas gratuite et sera sujette aux tarifs en vigueur du professionnel.

La séance de thérapie n'est pas gratuite et sera sujette aux tarifs en vigueur du professionnel.

Renseignez un pseudo pour rester anonyme

Votre question vient d'être révisée.

Nous vous aviserons par e-mail quand elle sera publiée.

Cette question existe déjà.

Merci d'utiliser la barre de recherche pour connaître la réponse.

psychologues 12350

psychologues

questions 10200

questions

réponses 58350

réponses