Comment se debarasser des pensés négatives intrusive ?

Réalisée par Gum · 21 mars 2021 Aide psychologique

Bonjour, bonsoir,
Depuis mon trauma ( je souffre de stress post traumatique depuis au moins 2/3 ans ) je ne sais pas comment mettre un terme aux vagues de pensés intrusive négative qui me traverse l’esprit. Elles me font hyper mal et je n’arrive pas à passer au dessus, c’est à dire les laissés s’en aller, elles sont collante, comme des parasites et me font peur, ces dernières sont directement liée à mon trauma.

C’est réellement difficile pour moi de les entendres h24 sans que je puisse m’en détacher. Elles ont un discours absurde, oppressant voir même noir. J’ai peur de me laisser envahir, affecter par un tel discours incohérent. Comment faire pour qu’elles cessent définitivement ?

En parallèle, je suis suivi chez une psychologue clinicienne, psychanalyste en même temps, je ne sais pas si cette thérapie est suffisante pour traiter ce que j’ai car je ne souhaite pas supprimer simplement mes symptômes mais plutôt traiter le problème à la source et j’ignore réellement si la thérapie verbale dont je fais part m’aidera à résoudre un tel problème. Je suis convaincu qu’une tel thérapie m’aidera à prendre conscience ou du moins m’aidera à reconnaître quel est le problème mais sera t’elle en mesure de m’aider à la traiter ? Je l’ignore totalement c’est pour cela que je vous demande votre avis ou bien un conseil vis à vis de cela s’il vous plais.

Merci beaucoup pour vos retour

Réponse envoyée

Nous validerons bientôt votre réponse pour ensuite la publier

Une erreur s'est produite

Merci de réessayer plus tard

Réservez un rendez-vous immédiat en ligne pour 49 €

Obtenez une aide psychologique en moins de 72 heures avec des professionnels en choisissant le créneau horaire qui vous convient le mieux.

Meilleure réponse 21 MARS 2021

Bonjour,
Savez vous quel est le traumatisme initial qui a déclenché ce stress post traumatique ?
Les pensées intrusives associées à ce ESPT sont considérées comme un TOC.
Je ne vous conseille pas du tout la psychanalyse pour traiter ce type de trouble, ce qui ferait qu'empirer vos troubles...
Pour traiter le problème à la source, il serait important de consulter un thérapeute avec une approche intégrative comme celle que je pratique (voir mon profil). Une approche verbale n'est pas suffisamment pertinent. Ce que vous énoncez est le type de cas que je traite au quotidien...

je vous joins un article que j'ai écrit sur la mémoire traumatique :
https://www.psychologue.net/articles/mieux-comprendre-la-memoire-traumatique

Cordialement
Hypnothérapeute clinique - Thérapie intégrative et holistique

Nathalie Follmann Psy sur Clichy

5356 réponses

31170 J'aime

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

22 MARS 2021

Gum bonjour,

Je comprends que ce soit vraiment oppressant d'avoir toutes ces pensées intrusives et qu'une part de vous aimerait qu'elles arrêtent de faire ce qu'elles font. Je suis thérapeute IFS et l'un des principes de l'IFS est que nous avons de multiples sous personnalités donc quand je vous lis je comprends qu'il y a des parts de vous qui ont vraiment besoin d'être entendues et qui essaient de prendre toute la place pour se faire entendre. Une part de vous juge leurs discours absurdes, se sens oppressée par elles et aimerait qu'elles disparaissent.
Or comme quand on empêche quelqu'un de nous expliquer quelque chose d'important pour lui que nous devons savoir, il va essayer par tous les moyens de se faire entendre de nous. Le système intérieur fonctionne de la même façon lorsqu'une part de nous n'est pas écouté vraiment et comprise elle va essayer de se faire entendre.
L'idée du modèle IFS est d'écouter les parts qui ont besoin de s'exprimer, lorsqu'elles sont vraiment accueillies et comprises elles peuvent se détendre et dévoiler si besoin ce qu'elles protègent : une ou des parts qui ont été directement impactées par le trauma par exemple. Et en même temps il peut y avoir des parts qui ont peur que l'on fasse cela, peur que l'émotion submerge tout, peur de revivre le traumatisme... Cela aussi il faut l'écouter avec beaucoup de bienveillance.
Si vous voulez en savoir plus au sujet de l'IFS, je vous invite à visiter mon profil et/ou lire les articles ci-dessous, bien cordialement.

Anne Auffret
Thérapeute IFS, Sophrologue, Communication NonViolente
Gestion du stress, des émotions, anxiété, dépression, deuil, conflits intérieurs...
https://www.psychologue.net/articles/ifs-un-modele-psychotherapeutique-novateur
https://www.psychologue.net/articles/du-conflit-interieur-vers-le-dialogue-interieur

Anne Auffret Psy sur Plougonver

1068 réponses

879 J'aime

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

22 MARS 2021

Bonjour Gum,
cela fait plusieurs fois que je lis "thérapie verbale" comme si le seul outil était la parole. Or, la parole n'est qu'un des médiums, mais il ne faut pas oublier que nous communiquons de façon digitale mais aussi analogique. La proportion de la part de la communication analogique est considérable!!.
"Parler", demande de mettre en mot, de retourner dans nos profondeurs archaïques, primaires pour passer d'une représentation d'une chose jusqu'à parvenir à l'associer à des mots, c'est un travail psychique important, nécessaire, intense et qui demande beaucoup d'énergie. Il ne faut dénigrer cela, ce n'est pas si simple de parler et de dire des mots, de mettre des mots sur des sensations qu'il faut accepter de regarder dans leur détail avec tout ce que cela implique et remue en soi.
Vous trouvez vraiment que c'est juste un thérapie par la parole? Je pense plutôt que c'est une thérapie de remaniements d'éléments psychiques, émotionnels, refoulés; déformés, transformés, douloureux, etc, c'est un travail que se fait en profondeur et pas seulement sur la parole! Ce que vous vivez en vous est d'abord vécu sous forme d'énergie, de sensation et c'est mettre des mots dessus permet de les conscientiser, de les traiter. Ce la se fait avec aussi la parole, associées à son propre ressenti physiologique, comportemental et subjectif. La parole n'est qu'un des outils, mais loin d'être le seul!
Ecoutez votre petite voix intérieure, si elle vous dit que ce type de travail vous convient pour le moment, poursuivre le. Dans un prochaine tranche, lorsque de nouvelles choses auront été élaborées par votre psychisme, vous serez peut être plus enclin à n autre mode de travail, et c'est bien normal. car on évolue de façon subjective chacun à son rythme et chacun avec ses outils et ne fonction de ce que chacun peut supporter.
Il faut arrêter de croire et de banaliser le fait de "parler" chez un psy, oui, on peut aussi y parle, ou vous taire d'ailleurs, le silence est tout autant un outil car il fait partie de l'ensemble des outils de communications.
Ne bradez pas le travail que vous faites avec votre praticien!
Patricia ELDIN
Patricia ELDIN

Patricia Eldin Psy sur Remoulins

683 réponses

374 J'aime

Réalisez une thérapie en ligne

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

22 MARS 2021

Bonjour Gum,
Vous ne mentionnez pas l'élément traumatique initial qui a déclenché ce stress post-trauma.
En avez vous conscience ou pas?
En tout cas je vous conseil un accompagnement humaniste, que le thérapeute puisse s'engager émotionnellement à vos côtés afin de visiter ce qu'à entrainé ce trauma, en toute sécurité, dans votre vie.
Aurélien Morel
Gestalt Thérapeute

Aurelien Morel Psy sur Armentières

320 réponses

660 J'aime

Réalisez une thérapie en ligne

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

22 MARS 2021

Bonjour Gum,
Je vous remercie pour le partage.

En avez vous parlé avec votre thérapeute?

A mon avis, il faut travailler sur votre ancrage dans le présent et vous proposer diverses techniques pour vous couper de ce trauma.
Est ce que vous avez essayé des techniques avec votre thérapeute pour faire face aux angoisses?

Je reste à votre écoute

Marjorie LUGARI - Psychanalyste
Retrouvez moi également en visio sur Doctolib

Anonyme-377370 Psy sur Aix-en-Provence

5591 réponses

10849 J'aime

Réalisez une thérapie en ligne

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

21 MARS 2021

Bonjour Gum,

Ces pensées intrusives et obsédantes sont liées à votre traumatisme.
Vous parlez d'un SPT remontant à 2/3 ans. Est-ce à dire que vous ne savez pas quand à eu lieu l'évènement traumatisant pour vous ?
Que vous propose votre psychologue, spécifiquement sur le trauma ? Comment et quand a été traité votre SPT, s'il l'a été ?
Qu'est-ce que vous entendez par "régler le problème à la source" ? Ne plus avoir de troubles ne vous suffit pas, que souhaitez-vous de plus ? Vous parlez de "reconnaître quel est le problème". Est-ce à dire que vous n'identifiez pas l'origine du trauma ?
Votre question mériterait d'être approfondie, déjà avec votre psy pour éclaircir les pistes de traitement qu'elle vous propose, et avec une autre approche si elle ne peut vous aider plus que ce qu'elle le fait actuellement. Je pratique la SE, mais il parait que l'EMDR donne aussi de bon résultats sur les traumas.

Bien cordialement,

Marion Favry

Marion Favry Psy sur Paris

800 réponses

1389 J'aime

Réalisez une thérapie en ligne

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

Psy spécialisés en Aide psychologique

Voir plus de psy spécialisés en Aide psychologique

Autres questions sur Aide psychologique

Expliquez votre situation à nos psychologues

Faites votre demande de manière anonyme et recevez une aide psychologique en 48h.

50 Il est nécessaire d'écrire 12950 caractères de plus

Votre question et ses réponses seront publiées sur le portail. Ce service est gratuit et ne remplace pas une séance de thérapie.

Nous enverrons votre question aux experts de ce thème qui traiteront personnellement votre cas.

La séance de thérapie n'est pas gratuite et sera sujette aux tarifs en vigueur du professionnel.

La séance de thérapie n'est pas gratuite et sera sujette aux tarifs en vigueur du professionnel.

Renseignez un pseudo pour rester anonyme

Votre question vient d'être révisée.

Nous vous aviserons par e-mail quand elle sera publiée.

Si vous avez besoin d’une aide psychologique immédiate, vous pouvez réserver une consultation dans les 72 heures au prix réduit de 49 €.

Cette question existe déjà.

Merci d'utiliser la barre de recherche pour connaître la réponse.

psychologues 16200

psychologues

questions 12950

questions

réponses 135900

réponses